Journée Portes ouvertes à l’Écocentre Homarus

Isabelle et Maguy écoutent attentivement Christian qui leur donne l’information pertinente sur le homard.

Isabelle et Maguy écoutent attentivement Christian qui leur donne l’information pertinente sur le homard.

Hélène Le Pennec

Nous y sommes, la saison estivale a débuté et avec elle la réouverture de l’Écocentre Homarus situé au 46, Quai Pointe-du-Chêne. L’Écocentre a pour objectif d’éduquer et de sensibiliser le public sur l’habitat marin et les ressources offertes par la mer. On peut ainsi y observer différentes espèces marines comme le homard, le crabe ou encore l’étoile de mer et mieux comprendre comment ces ressources vivent, fonctionnent.

Samedi dernier, de 10h à 18h, avait lieu la réouverture de l’Écocentre au public, entrée libre et BBQ étaient ainsi proposés aux visiteurs venus en grand nombre pour l’événement.

Si l’on souhaite découvrir ou redécouvrir, entre autres, le cycle de vie du homard et répondre à des questions   telles que «combien de temps vit un homard?», «comment se reproduisent les homards?», ou encore «comment on pêche le homard?», il n’y a pas meilleure place pour y répondre! Christian, étudiant, fut un excellent interlocuteur tout au long de la visite d’Isabelle et Maguy, françaises de France en visite au Nouveau Brunswick.

«La matinée a été incroyable, c’était comme une journée d’été. On ne pouvait pas demander mieux. Cela donne aussi un bon training pour les étudiants, c’est comme la première vraie journée», explique Diego Ritchie, directeur de l’Écocentre. Il rajoute de plus «nous avons un homard bleu tout de suite, mais nous aurons d’autres choses au fur et à mesure que la pêche avance, on fera alors des ajouts grâce aux pêcheurs».

Isabelle et Maguy ont ainsi pu découvrir, accompagnées de Christian, un homard vieux de 20 à 25 ans ou encore comment les homards se reproduisent. Une visite bien appréciée qui s’est terminée pour elles-deux par l’adoption de bébés homards, «je vais adopter trois bébés homards, deux pour mes petits enfants et un autre pour mes enfants», dit Isabelle. Il vous est en effet possible, pour un cout de 2$ d’adopter un homard et de suivre la progression de votre bébé sur leur site internet, «tu peux adopter un homard pour 2$ et tu as un certificat avec un numéro qui te sert à observer sur le site web où il se fait relâcher», nous dit Christian. «L’argent est destiné au fonctionnement de l’écloserie à Shippagan, pour que le programme continue de fonctionner», rajoute t-il.

Si vous souhaitez visiter l’Écocentre Homarus, celui-ci est ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h, fermé le dimanche au cours du mois de juin puis ouvert 7/7 en juillet et août. Bonne visite!

Exprimez vous!

*