Investissements dans les routes des régions de Cap-Pelé et de Beaubassin-est

Le gouvernement provincial investira plus de 1,5 million de dollars dans des projets d’asphaltage, de pose d’enduit superficiel et remplacement de ponceaux dans la région, cette année, dans le cadre de son budget d’immobilisations de 2018-2019.  Sur la photo, Ronnie Duguay, maire de la Communauté rurale Beaubassin-est; Victor Boudreau député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé et Serge Léger, maire du Village de Cap-Pelé. (Photo Gilles Haché)

Le gouvernement provincial investira plus de 1,5 million de dollars dans des projets d’asphaltage, de pose d’enduit superficiel et de remplacement de ponceaux dans la région de Cap-Pelé, cette année, dans le cadre de son budget d’immobilisations de 2018-2019.

«Afin de veiller à ce que notre économie continue de progresser, nous devons maintenir et améliorer notre infrastructure de transport», a déclaré le député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé, Victor Boudreau. «Votre gouvernement a continué à investir de façon stratégique dans les routes afin de stimuler le développement économique, de créer des emplois et de s’assurer que nos liens de transport sont sécuritaires.»

M. Boudreau participait à l’événement pour le ministre des Transports et de l’Infrastructure, Bill Fraser.

À Beaubassin-est, le gouvernement posera de l’enduit superficiel sur un tronçon de 4,7 kilomètres de la route 945, soit entre le chemin Cormier-Village et la route 933; sur un tronçon de 900 mètres du chemin de l’Île; et sur un tronçon de 400 mètres du chemin Poucette.

Un ponceau sera remplacé sur le chemin Cormier-Village, et les travaux de réparation du pont no 1 de la crique Bear se poursuivront sur le chemin Aboujagane.

Dans le cadre du Programme d’amélioration des routes provinciales désignées dans les municipalités, le gouvernement et le Village de Cap-Pelé financeront l’asphaltage d’un kilomètre de la route 950, soit de la limite du village en direction de la rue Eddy, et du secteur de la rue Cormier à la rue Adolphe.

Le programme permet aux municipalités de demander de l’aide financière afin d’améliorer leurs immobilisations. Les fonds du programme ont plus que doublé depuis l’exercice financier 2014-2015, atteignant 25 millions de dollars en 2015. Le financement est demeuré à ce niveau dans le cadre de l’engagement du gouvernement à maintenir le financement pour les municipalités.

Exprimez vous!

*