Initiative pour la protection du littoral à Shédiac

Le maire Jacques LeBlanc est fier du jeune Noë qui a participé à l’opération «Ménage ton rivage». (Photo : Hélène Le Pennec)

Le maire Jacques LeBlanc est fier du jeune Noë qui a participé à l’opération «Ménage ton rivage». (Photo : Hélène Le Pennec)

Hélène Le Pennec

À toutes les années, aux alentours de la première fin de semaine de juin, se déroule l’opération «Ménage ton rivage». Afin de célébrer la Journée mondiale des Océans, le samedi 10 juin était lancée une invitation au nettoyage des rivages, au départ de l’Écocentre Homarus. À l’arrivée, sacs de poubelle et gants étaient fournis à chaque personne souhaitant participer à cette belle opération en faveur de la protection de l’environnement et des belles côtes longeant la Ville de Shédiac. L’opération s’est déroulée tout au long de cette matinée. En arrivant il était possible de récupérer son matériel et de se diriger vers la zone de son choix. De plus l’association remettait un prix de présence contenant entre autre une bouteille d’eau réutilisable et une ampoule à économie d’énergie.

Une vingtaine de personnes se sont déplacées samedi dernier pour participer à cette action organisée par l’Association Shediac Bay Watershed. L’objectif de cette opération était notamment de sensibiliser la population sur l’impact que représentent les déchets jetés à terre encore trop souvent. L’association explique d’ailleurs que les produits dérivés du plastique représentent 50% des débris ramassés lors des nettoyages.

Lors de cette opération, un repas fut servi aux personnes présentes comme Jacques LeBlanc, maire de Shédiac; Michel Mallet, gérant du Développement communautaire et loisirs de la Ville de Shédiac, ainsi que quelques autres personnes dont des enfants, représentant l’avenir de notre planète. La prise de conscience se fait jeune. Pour Noë, six ans, il faut «dix mille millions de millions d’années pour que les déchets que l’on jette par terre disparaissent tous seuls, puis c’est long».

Ces événements doivent être des tremplins à une prise de conscience collective pour la protection de la nature, de l’environnement, des paysages qui nous entourent et de la faune qui y vit. Il est primordial de penser que tout petit effort de la part de chacun, dans notre quotidien, aura à long terme un réel impact sur l’évolution positive et la préservation des zones côtières et des milieux marins. Chaque petit geste compte, pensons ainsi ce que nous souhaitons léguer aux générations futures

Exprimez vous!

*