Imaginez, U2 à Moncton!

Bono en spectacle

L’un des groupes musicaux les plus populaires de la planète a offert, lors de sa dernière tournée mondiale, le 30 juillet dernier, une prestation jugée inouïe, inoubliable, grandiose même. D’après les nombreux commentaires entendus et lus, ici et là, ce méga spectacle n’est pas sur la veille d’être oublié, car il a comblé et a même dépassé les attentes des 75 000 spectateurs venus de partout.

Mais qui est U2? YOU TOO! En provenance de l’Irlande, doué d’une conscience sociale remarquable, ce groupe existe depuis une trentaine d’années et il appuie financièrement et généreusement de nombreuses causes humanitaires comme l’Amnistie Internationale, les prisonniers politiques de divers pays, Greenpeace, la lutte contre la participation des enfants à la guerre, et plus récemment la famine en Somalie. D’ailleurs, dans ce malheureux pays, on prévoit la mort de plusieurs millions de victimes en raison de la famine et de la soif causée par les conflits internes et les sécheresses.

Le chanteur Paul David Hewson, de Dublin, âgé d’une cinquantaine années, mieux connu sous le nom de Bono, est sans doute la personnalité la plus dynamique, la plus populaire et la plus charismatique du groupe. La plupart des chansons sont ses propres créations. Il ne craint pas de rappeler aux chefs d’État de faire leur part pour alléger la souffrance, la misère et la pauvreté un peu partout sur la planète.

Par contre, la pluie abondante au cours de la journée du 30 juillet a grandement découragé la venue de plusieurs autres milliers de personnes intéressées à voir les groupes Carney, Arcade Fire et U2. Sur les terrains du site papal, il y avait suffisamment de boue pour que les fans s’en rappellent encore longtemps!

Pour la grande région de Moncton, encore plus connue et renommée que jamais, les affaires ont été merveilleuses. Les hôtels, les restaurants et les bars furent abondamment achalandés.

Bravo donc aux vaillants et débrouillards organisateurs et aux généreux commanditaires qui ont réussi un exploit aussi promotionnel.

 Alcide LeBlanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *