Haute-Aboujagane a un tout nouveau centre communautaire

L’ouverture officielle a eu lieu le samedi 15 juillet en présence de plus de 75 citoyens. Ont procédé à la coupe du ruban, de gauche à droite : Jean-Albert Cormier, président du Comité de construction du Centre communautaire de Haute-Aboujagane; Gaston LeBlanc, membre du comité; Victor Boudreau, député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé et ministre de la Santé; Père Louis-Joseph Boudreau, curé de la paroisse; Marita LeBlanc et Monique Richard, membres du comité. (Photo : Gilles Haché)

L’ouverture officielle a eu lieu le samedi 15 juillet en présence de plus de 75 citoyens. Ont procédé à la coupe du ruban, de gauche à droite : Jean-Albert Cormier, président du Comité de construction du Centre communautaire de Haute-Aboujagane; Gaston LeBlanc, membre du comité; Victor Boudreau, député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé et ministre de la Santé; Père Louis-Joseph Boudreau, curé de la paroisse; Marita LeBlanc et Monique Richard, membres du comité. (Photo : Gilles Haché)

Gilles Haché

Grâce à un investissement du gouvernement provincial de 300 000 dollars, les citoyens de Haute-Aboujagane ont un centre communautaire des plus modernes.

«Les gens du Nouveau-Brunswick veulent que leur gouvernement réalise des investissements pour aider l’économie», a déclaré le ministre de la Santé, Victor Boudreau. «Ils veulent également que nous fassions des investissements qui amélioreront leur qualité de vie. Notre investissement dans ce nouveau centre communautaire répondra aux besoins des résidents et des visiteurs pour de nombreuses années à venir.»

M.Boudreau parlait au nom du ministre de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, Donald Arseneault, qui est également ministre responsable de la Société de développement régional, à l’occasion de l’ouverture officielle du centre.

«Sans l’appui du gouvernement provincial, notre merveilleux projet n’aurait jamais vu le jour», a dit le président du comité, Jean-Albert Cormier. «Le Centre communautaire de Haute-Aboujagane, situé au cœur de notre village, profitera aux résidents de tous les âges.»

Le centre est entouré d’un terrain de baseball, d’un terrain de tennis et d’autres installations. Il peut également servir d’abri en cas de crise, puisqu’il permettra aux résidents d’avoir accès à de l’eau, à du chauffage, à des salles de bain et à une cuisine.

En plus des investissements du gouvernement, des contributions envers la construction du centre communautaire sont venues, entre autres, du Fonds John Lyons de Coop IGA de Shédiac (20 000$) et d’UNI coopération financière. Les citoyens ont voté pour qu’une taxe soit prélevée pour voir à l’entretien du centre pour un montant annuel de 22 000$.

Exprimez vous!

*