François Richard et Émily Doucet premiers du 5km à Grande-Digue

Normand A. Léger

   Lee Wesselius, de River Glade et Sacha Hourihan, de Southfield, ont remporté les médailles d’or masculine et féminine de la 14e édition du 15 km de Grande-Digue, qui s’est tenue samedi dans ce village côtier.

   Wesselius a réussi la distance en 49m36 alors que Sacha Hourihan a inscrit un temps de 57m09. C’est la deuxième année de suite que ces deux coureurs sont couronnés champions de cette course. Les conditions climatiques n’étaient pas les meilleures avec de la pluie et du vent, mais cela n’a pas influencé l’enthousiasme des plus de 220 participants.

   François Richard, de Dieppe et Émily Doucet ont été les plus rapides du 5km.

   C’est un quatrième sacre pour Lee Wesselius. «C’est la première course de la saison et je m’en sers comme entrainement pour le demi marathon de Fredericton, dans deux semaines, a dit le gagnant pour la deuxième année de suite. Je me sentais bien lors des premiers 10-12 km avec le vent dans le dos, mais les derniers kilomètres étaient plus difficiles contre le vent. Je suis heureux de ma course. C’est ma quatrième victoire et je suis heureux de mon temps d’environ 50 minutes. Je ne cherchais pas à établir un record, mais de prendre cela plus relaxe.» 

Pierre-Luc Roy, Lee Wesselius et Jean-Marc Doiron étaient les trois premiers à l’arrivée du 15 km masculin de Grande-Digue, samedi. (Photo : Normand A. Léger)

  

 

Jean-Marc Doiron, de Moncton, a fini deuxième derrière Wesselius. «La course a été difficile; mon entrainement a été sporadique parce que je suis nouveau papa depuis deux semaines, a-t-il indiqué. J’ai essayé de courir entre les siestes et je n’ai pas eu beaucoup de sommeil. Je n’avais pas de grandes attentes,   aujourd’hui. Le dernier 5 km contre le vent a été bien pénible. Je suis satisfait de ma deuxième place, je savais que je ne pouvais pas rattra- per Lee. Je n’ai pas couru assez souvent. Je révisais mes temps à chaque minute.» Doiron a réussi la distance en 52m48.

   Le troisième au fil d’arrivée a été Pierre-Luc Roy, de Dieppe. «Je suis heureux de ma course et c’était plaisant jusqu’à mi-chemin, a-t-il dit. Je ne connaissais pas bien le parcours et les buttes sont apparues dans la deu-xième moitié. Je suis venu pour encourager mes amis et la course a été plus difficile, mais il fallait s’y attendre. C’est un 15 km quand même.»

Colleen Wilson (2e) et Sacha Hourihan (1re) étaient les premières femmes au fil d’arrivée du 15 km de Grande-Digue, samedi. (Photo : Normand A. léger)

   Sacha Hourihan était heureuse de son deuxième titre de suite. «C’est ma deuxième participation et j’avais fini première l’an dernier, a-t-elle souligné. Je suis contente de mon temps malgré la pluie et le vent. Le gros défi a été le vent de face. Cependant, on était un groupe ensemble et on pouvait se remplacer en avant pour se relayer et combattre le vent. De plus, Colleen me poussait et lors des deux derniers kilomètres, j’ai tout donné pour que Colleen ne me rattrape pas.»

   La deuxième chez les femmes était celle qui détient le record du parcours, Colleen Wilson. «Le climat avec la pluie, les vents forts et les buttes ont été mon défi aujourd’hui, a ajouté Wilson. Je connaissais le trajet et je voulais être là. J’ai aimé travailler avec Sacha durant la compétition.»

François Richard remporte facilement le 5 km

   François Richard, de Dieppe et Émily Doucet ont été les plus rapides du 5km et ont fini un et deux, bien en avance des autres.

   Selon François Richard, «c’est mon premier 5km. Il y avait beaucoup de pluie, de vent et c’était froid. Cependant, ce n’était pas si pire. Je suis assez content de mon temps en cette première course de la saison. Je voulais voir où je me situe et mon temps de près de 17 minutes est très bien. Je vais continuer. On va commencer à s’entrainer pour l’athlétisme extérieur sous peu et j’ai hâte à la saison.» Il a inscrit un temps de 17m05.

   «Le vent et la pluie ont été mes défis, a dit la première fille à traverser le fil d’arrivée du 5km, Émily Doucet, en 19m40. Mais, je me suis surpassée. Il y avait beaucoup de vent, mais c’était un plaisir de faire ce 5km. Je visais un temps sous 20 minutes et j’ai réussi.»

   Le deuxième gars du 15 km a été Max Mazerolle, en 19m48. «C’était mon premier 15 km en un an et demi et j’ai aimé le parcours, malgré le climat, a dit Mazerolle. Mon temps de 19m48 est bien. Je ne me suis pas entrainé beaucoup pour cette distance et je suis heureux avec ce temps.» 

   Dimanche matin, il y a eu plusieurs courses pour les jeunes d’âge scolaire au même endroit.  

   Une somme de 5000$ a été versée au Centre de crise Beauséjour et 2000$ à l’école Grande-Digue par le comité organisateur.

   Jolyne Coté, de Shediac Bridge et Sylvie LeBlanc, de Moncton, ont fini un et deux dans la marche de 15km en 2h07m.

Exprimez vous!

*