Fermeture de la Banque de Montréal à Cap-Pelé  Le conseil municipal déplore la décision de l’institution

Claire Lanteigne

Le conseil municipal de Cap-Pelé déplore la décision de la Banque de Montréal de fermer son institution et de déménager ses services à sa succursale de Shédiac. «Quand nous l’avons appris, de dire le maire Serge Léger, c’était un fait accompli. Une réunion d’information a été convoquée le 16 janvier dernier, à laquelle assistaient une trentaine de citoyen.ne.s, qui ont fait part de leurs objections. Mais la décision était prise et irrévocable. Après environ 60 ans de fidélité de la communauté à cette institution financière, la banque fermera ses portes le 29 juin prochain. La rentabilité financière est ce qui importe le plus à ces institutions financières.

«Les cinq employés seront transférés et on prévoit laisser une grosse machine Interac dans la municipalité. Mais quand les gens vont faire leurs transactions bancaires ailleurs, c’est aussi là qu’ils magasinent», d’ajouter le maire Léger.

Le Village de Cap-Pelé a encore deux institutions financières, soit la Banque Nationale et UNI. Mais UNI a coupé ses heures de services, ce qui n’est pas apprécié de ses membres.

Renouer avec Broussard en Louisiane

Lors de la réunion régulière du conseil municipal, lundi soir, il a aussi été décidé que le maire et le directeur d’événements et de communication, Justin LeBlanc, feront partie d’une mission du Congrès mondial acadien 2019 en Louisiane, en avril prochain. Un objectif de cette participation du village est de renforcir les liens avec la Ville de Broussard, avec qui il existe un jumelage depuis 1984.

«Nous voulons participer à une rencontre avec les élus municipaux de Broussard afin de voir de quelle façon la municipalité pourrait créer des partenariats touristiques, culturels et artistiques, de dire le maire Léger. Nous voulons raviver ce jumelage et essayer d’avoir une rue, un endroit public ou un monument à Broussard qui porterait le nom de Cap-Pelé, ainsi qu’une plaque commémorative soulignant ce jumelage.

«On va demander aux élus de Broussard et à leurs citoyens de venir à la célébration du 50e anniversaire d’incorporation de la municipalité, le 23 août 2019.»

Compte tenu du grand nombre d’activités organisées dans la municipalité en plus des préparatifs des célébrations du 50e anniversaire d’incorporation et du Congrès mondial acadien, tous deux en 2019, il a été décidé d’embaucher Justin LeBlanc à temps plein. Il travaillait actuellement neuf mois par année à titre de directeur d’événements et de communication.

La municipalité va contribuer 750$ pour la conférence Sauvons marécages, eau et tourisme, qui se tiendra les 23 et 24 avril prochain.

Autres décisions

La municipalité veut se doter d’un centre d’accueil en cas de mesures d’urgence et le Club d’âge d’or est d’accord à faire l’achat et l’installation d’une génératrice en 2018, afin d’être prêt en cas d’urgence. La municipalité donnera donc un octroi de 6000$ en 2018, 9000$ en 2019 et 9000$ en 2020 dans le but de payer cette génératrice. L’entente avec le Club d’âge d’or, qui possède un bel édifice, sera d’une durée de dix ans. Si le Club décidait de résilier l’entente avant la fin de celle-ci, il devrait payer à la municipalité une somme d’argent basée sur l’année de résiliation.

Le rezonage d’un terrain situé entre la rue Forest et Thaddée-à-Sam à Cap-Pelé, de la zone industries légères (IL) à la zone résidentielle multifamiliale (R2) dans le but d’accommoder de nouvelles résidences multifamiliales, a été adopté.

La demande de rezonage de la propriété située au 36, rue Brun, a été reportée à la prochaine réunion.

Le conseil municipal a accepté la soumission de Léopold Léger qui louera la salle au deuxième étage au Centre de Plage durant la saison touristique. Il contribuera 7% des ventes brutes de la boutique d’artisanat.

Le Restaurant À la Dune du Centre de Plage sera ouvert seulement les fins de semaine jusqu’au 15 juin.

Les personnes qui iront au Centre de Plage dans le but d’aller manger au restaurant ne paieront pas, mais un billet leur sera donné afin d’avoir un contrôle sur le nombre de personnes qui vont fréquenter le restaurant.

Exprimez vous!

*