Équipe N.-B. Ringuette -16 ans championne canadienne

L’équipe du Nouveau-Brunswick en ringuette est championne canadienne de sa catégorie suivant un gain de 4 à 3, samedi. L’équipe pose avec sa médaille et la bannière. (Photo : Gracieuseté)

L’équipe du Nouveau-Brunswick en ringuette est championne canadienne de sa catégorie suivant un gain de 4 à 3, samedi. L’équipe pose avec sa médaille et la bannière. (Photo : Gracieuseté)

LEDUC – La formation des -16 ans du Nouveau-Brunswick a marqué à trois reprises, en deuxième période, pour ainsi remporter une victoire de 4 à 3, sur le Turbos de Cambridge et ainsi s’approprier la médaille d’or aux Championnats canadiens de ringuette, à Leduc, Alberta, samedi.

Les protégées de Mark Beal ont ainsi remporté un deuxième championnat de l’histoire de la ringuette au Nouveau-Brunswick, dans cette catégorie. Alexane Dupuis a été la meneuse à l’offensive avec deux buts et une passe alors qu’Amy Green, 1 et 2 et Danie Haloran, ont complété le pointage. Le filet de Green a été le vainqueur, à 17:33. Le Turbos menait 2 à 1, suivant la première période. Amélie Duguay a bloqué 21 lancers pour se mériter le gain devant le filet contre 31 pour la gardienne opposée.

Les adjoints entraineurs étaient Josée Doiron, Danika Melanson et André Dupuis.

«C’est un feeling incroyable, a dit l’auteure du but gagnant, Amy Green, qui célébrait en même temps son anniversaire de naissance. C’est tout un cadeau de fête avec l’or et le but gagnant. J’ai toujours rêvé qu’un jour, ce serait intéressant de gagner l’or la journée de ma fête et cela s’est réalisé. J’ai adoré jouer avec ce groupe de filles, on est toutes des amies et aucune clique. Cette médaille me motive pour continuer à jouer et en gagner une autre. On a montré que les équipes du Nouveau-Brunswick doivent être prises au sérieux parce qu’on était classée 18 sur 21 équipes et on a gagné.»

La gardienne Amélie Duguay a connu tout un tournoi durant la semaine. «C’est super d’avoir gagné cette médaille d’or, a précisé la fille de 15 ans. Il y avait de la nervosité avant la partie, mais sur la glace, j’ai gardé le focus comme si ce n’était qu’une autre partie. Je ne voulais pas me placer trop de pression. À 2 à 1, on était encore confiantes parce qu’on n’a jamais lâché. On a travaillé fort. Le jeu a été intense dans les dernières secondes, mais notre stratégie de garder contrôle de l’anneau a fonctionné.»

L’entraineur Mark Beal avait prédit une médaille et a tenu à donner le crédit à ses filles «qui ont suivi le plan de match. On a surtout mieux joué en deuxième période avec des revirements et notre conditionnement physique qui s’est manifesté. On a été nerveux lors des 30 dernières secondes de la partie alors qu’elles ont retiré leur gardienne pour une attaquante. Il y avait 21 équipes qui combattaient pour cette médaille et la semaine a été longue et physique. On n’a jamais lâché et la confiance était là. On a eu des combats toute la semaine. Le but gagnant de Green était bas, près de la glace, sur un lancer devant le filet.»

«C’est super d’avoir cette médaille d’or autour du cou, a ajouté Alexis Beal. On a travaillé fort et on l’a méritée. Je suis fier de nous tous. On n’a jamais perdu confiance et on avait un très bon groupe de filles. Plusieurs pleuraient de joie et c’était difficile à croire qu’on avait l’or. La cérémonie a été très appréciée et la fierté était présente.»

Neuf membres de l’équipe étaient des premières années, ce qui en dit long pour la formation de l’an prochain. Équipe NB -16 avait gagné l’or, en 2012.

Division -19 ans

Dans la catégorie -19 ans, Équipe Nouveau-Brunswick a baissé pavillon 7 à 6, en prolongation, contre le Magic du Manitoba. Janie LeBlanc, deux et Jesika-Paskale Savoie, Arianne Hébert et Megan Williston ont marqué dans la défaite du match de la ronde consolation pour les positions de 9e à 16e.

Le Nouveau-Brunswick avait une médaille d’or et une d’argent dans les championnats précédents dans la catégorie -16 et aucune -19.

 

Exprimez vous!

*