Entreprenariat et techno en 1ère année à l’école Anna-Malenfant

Félix Léger et Mia Doiron sur scène lors de la présentation de leur pièce de théâtre. (Photo : Gracieuseté)

Félix Léger et Mia Doiron sur scène lors de la présentation de leur pièce de théâtre. (Photo : Gracieuseté)

Louiselle Poitras

Trois enseignantes à l’école Anna-Malenfant de Dieppe se sont associées pour développer un grand projet à la fois entrepreneurial et technologique. L’objectif : offrir aux élèves de deux classes de première année l’occasion de vivre des situations d’apprentissages authentiques, en misant sur la pédagogie différenciée.

En ciblant leurs champs d’intérêt, leurs forces et leurs défis au début de l’année, les 43 élèves ont été divisés en trois groupes. Une fois par semaine pendant 11 semaines, chaque groupe participe à un de trois ateliers, dont le théâtre, la programmation informatique et des activités physiques mariant la numératie et la littératie.

«Lorsqu’ils sont engagés dans mon atelier, les élèves développent des habiletés en communication orale et participent activement à l’organisation de la pièce qui est présentée à leurs parents et familles à la cafétéria», explique Natacha LeBlanc-Cormier.

L’enseignante France Lavoie-Martin les initie à la technologie avec Osmo, un outil simple de codage et de programmation. Ils développent des compétences, telles la réflexion, la créativité, les arts, les STIM (sciences, technologie, ingé-nierie et mathématiques), et le travail d’équipe.

Avec l’enseignante d’éducation physique, Christine LeBlanc-Mazerolle, ils sont responsables de gérer le matériel dans plusieurs stations, où différentes connaissances en mathématiques, français, science, et formation personnelle et sociale sont transmises par le jeu.

À ce jour, l’initiative porte fruit. De la mi-octobre à la fin décembre, 92% des élèves qui ont participé à des blocs d’intervention en numératie et en littératie ont atteint les objectifs d’apprentissage ciblés.

Le projet technologique Osmo a été jumelé avec Expansion Dieppe, partenaire du Fonds d’appui 2017-2018.

Exprimez vous!

*