EDITORIAL

Jeannita Thériault

L’importance du Gala des Éloizes…

         Aujourd’hui, je pourrais vous parler de nos braves pêcheurs qui sont en pleine mer – à travers les vents et les marées – en train de rapporter leurs prises à bon port, mais j’ai choisi de vous parler de l’importance du Gala des Éloizes qui s’est déroulé récemment à Edmundston.

Ce fut un succès, et ce, grâce à la participation des nombreux artistes qui œuvrent dans les divers milieux du domaine des arts et de la culture (poésie; théâtre; cinéma; musique; arts visuels, etc.). Cet événement, organisé par l’Association des artistes acadiens professionnels du Nouveau-Brunswick (AAAPNB)), permet à de nombreux artistes connus (et moins connus) de partager leurs talents devant une foule de gens qui deviennent, éventuellement, sensibilisés aux nombreux talents de nos artistes.

Sans la présence des nombreux bénévoles et des subventions accordées par nos divers gouvernements (fédéral, provincial et municipal) et du secteur privé – et oui, il ne faut pas avoir peur de le dire – cet événement aurait de la peine à se réaliser, et ce, à tous les points de vue.

De nombreux dignitaires étaient présents à ce Gala animé par Mathieu Girard. Voilà la preuve qu’ils sont intéressés à venir encourager nos artistes malgré les nombreuses inondations qui couvraient différentes routes vers Edmundston et que les détours le long de la route s’imposaient.

Ce Gala était aussi l’occasion pour nos nombreux artistes de se saluer entre eux et elles, de se confier, et ce, dans une ambiance de solidarité culturelle.

Et que dire du travail acharné de la part des membres de l’AAAPNB qui ont préparé avec soin, intérêt et professionnalisme cette grande soirée Gala sous la prési- dence de Philippe Beaulieu et de la directrice générale, Carmen Gibbs. Je ne peux passer sous silence la présence et la contribution des différents médias avant, durant et après l’événement.

Les gens de la région d’Edmundston ont démontré qu’ils sont capables d’accueillir gentiment les personnes qui les visitent et ce, d’une façon spontanée, généreuse et amicale.

Durant tout l’été – et même au début de l’automne – nous aurons l’occasion d’apprécier davantage les talents de nos nombreux artistes soit à divers festivals et peut-être même lors de rassemblements politiques durant la prochaine campagne électorale au Nouveau-Brunswick. C’est à nous de s’assurer que nous serons là pour encourager nos nombreux artistes dans leur discipline réciproque…

Jeannita Thériault

Exprimez vous!

*