EDITORIAL

Alcide F. LeBlanc

Alcide F. LeBlanc

La jeunesse doit s’engager davantage sur le plan politique

La jeunesse du Nouveau-Brunswick comme celle du Canada doit de plus en plus se responsabiliser au niveau politique car, sans elle, la démocratie n’a pas vraiment d’avenir. Dans six mois, soit le 24 septembre prochain, il y aura une élection générale dans notre province. Sur une base régulière, d’ici là, on pourra voir quelles seront les formations politiques qui seront en tête et à la queue. Devant ces sondages, soyons prudents. On ne peut pas toujours s’y fier. Rappelons la dernière élection américaine tenue en novembre 2016. Chaque sondage mettait victorieuse madame Clinton!

Comment expliquer ce revirement phénoménal? Et bien, dans les sondages, on nous présente surtout les pourcentages de votes qu’obtiendraient les divers partis si l’élection avait lieu maintenant.

De nos jours, notre jeunesse vit énormément d’inquiétude et de stress. Elle se demande : «Aurai-je un emploi stable et rémunérateur? Ai-je choisi la bonne profession? Comment vais-je faire pour rembourser ma dette étudiante?». Sans ambages, elle constitue le groupe qui néglige le plus ce devoir civique et démocratique. Devant le processus électoral, elle s’abstient en grand nombre et en paie lourdement le prix car les élus n’ont pas à tenir compte d’elle dans les programmes électoraux.

Que faut-il donc faire devant cette lamentable et décevante léthargie? D’abord, dans les familles, les parents devraient eux-mêmes voter et exercer auprès de leur progéniture un rôle plus énergique. Au niveau scolaire, les directions et le personnel pourraient davantage sensibiliser la jeunesse à la démocratie et au devoir civique sans quoi nous aurons toujours un gouvernement insensible à leurs réalités et à leurs besoins.

Présentement, aux États-Unis, la jeunesse est actuellement très mobilisée contre les armes meurtrières. Elle va convertir les politiciens indifférents et les lois vont changer.

Pourquoi au Nouveau-Brunswick et au Canada notre jeunesse ne commencerait pas un mouvement vers l’engagement politique?

Alcide F. LeBlanc

Exprimez vous!

*