EDITORIAL

Alcide F. LeBlanc

Alcide F. LeBlanc

Que signifient virus sociaux?

Tout récemment, à l’Université du Nouveau-Brunswick et à l’Université Saint-Thomas, à Fredericton, on a pu voir, avec regret et honte, des affiches osant prôner que la race blanche est supérieure à toutes les autres. Heureusement, les autorités universitaires ont rapidement agi en les faisant disparaitre. Par la suite, elles ont procédé à une enquête sérieuse. Souhaitons que les coupables soient bientôt découverts et traduits en justice.

Naturellement, le racisme fait partie intégrante de la grande famille des virus sociaux et en est le pire élément. D’abord et avant tout, le racisme est une fausse conception de la nature humaine. Les personnes, qui en sont malheureusement affectées et infectées, pensent et soutiennent qu’il existe des races supérieures, intermédiaires et inférieures. Le raciste blanc affirmera, sans l’appui d’aucune base scientifique, que parmi les quatre races, la race blanche est supérieure à la rouge, soit les Autochtones; à la race jaune, les Asiatiques ou à la race noire. Le racisme est condamnable, répugnant, pernicieux et criminel.

Un deuxième virus est celui de la discrimination se définissant comme un traitement injuste envers les personnes ayant un handicap quelconque, qui parle une autre langue que la sienne, le sexe, le statut social, l’orientation sexuelle, l’origine ethnique, etc. Évidemment, il y a de nombreux autres virus sociaux comme la menace, l’intimidation, les préjugés, la haine, la violence, le mensonge, la misogynie. La menace consiste à causer chez la victime la peur pour qu’elle agisse selon la volonté du bourreau qui lui révèle la conséquence en cas de refus tandis que par l’intimidation le bourreau camoufle la conséquence ce qui crée automatiquement une plus grande peur et un plus grand pouvoir. Qu’en est-il de la misogynie? L’homme qui n’aime pas les femmes, qui les méprise, qui ne les respecte pas, est carrément misogyne.

L’objectif poursuivi par la personne utilisant les virus sociaux est clair. Elle le fait pour exercer un pouvoir dominateur sur l’autre. Quand elle s’oppose à l’accueil des Mexicains, des Arabes, des Musulmans, des Noirs, des Autochtones, elle met en pratique l’ensemble des virus sociaux! À l’instant, on pense à DT!

Ce qui se passe actuellement aux États-Unis, au Canada, au Nouveau-Brunswick, au Québec et ailleurs sur la planète, il y a de quoi s’inquiéter car les virus sociaux ont causé bien des malheurs comme la déportation du peuple acadien, l’esclavage des Noirs, l’holocauste de nos sœurs et de nos frères Juifs, le génocide en Rwanda, les guerres, la famine, etc. On ne peut donc pas se taire!

Alcide F. LeBlanc

Exprimez vous!

*