Écocentre Homarus, Serge et son laboratoire mobile

 Maryse Cousineau partage ses connaissances avec des visiteurs intéressés. (Photo : Hélène Le Pennec)

Maryse Cousineau partage ses connaissances avec des visiteurs intéressés. (Photo : Hélène Le Pennec)

Hélène Le Pennec

À chaque premier samedi du mois, de 10h à 12h, Serge, jeune homard d’environ 10 mois, né à l’Écocentre Homarus part en promenade à la Place Resurgo à Moncton.

Incroyable de voir ce petit homard bleu évoluer dans son bocal et il est certain que chacun est intrigué par sa taille «pas ben gros»! Oui mais, Serge est-il finalement une fille? Il est bien trop tôt pour le dire et il faudra attendre encore un peu afin de savoir si Serge restera Serge ou deviendra Sergine ou Sergette. Le suspens est à son comble!

L’Écocentre Homarus organise depuis cinq ans maintenant de nombreuses activités autour du homard et du milieu marin. «Nous fêtons cette année notre cinquième anniversaire. Le labo mobile existe lui depuis 2014, on se déplace ainsi dans les écoles partout dans la province voire même en Nouvelle-Écosse», explique Maryse Cousineau. «Ce matin on a compté 62 personnes qui sont venues et il y a aussi une équipe de hockey qui se promène alentour. On a même eu une famille de Saskatchewan ce matin. Nous sommes là le premier samedi de chaque mois et le mois prochain en mai sera notre dernière fois puisqu’après cela nous ouvrons l’Écocentre à Shédiac le 2 juin», ajoute-t-elle. «Les gens aiment beaucoup voir Serge notre homard, ils ont choisi son prénom et c’est devenu notre mascotte. Il est né en juin ou juillet l’année dernière à l’Écocentre et aurait entre neuf à dix mois. Jeune comme ça il est encore fragile, mais il commence à être une bonne grosseur et on le garde protégé à l’écart des prédateurs.»

Petits et grands viennent curieux visiter Maryse, Serge et ses autres accompagnateurs comme l’étoile de mer afin d’en apprendre plus sur les milieux marins. «À chaque samedi j’apporte toute ma gang avec des poissons, des informations sur les homards, des homards adultes, et les gens aiment voir les animaux.»

Ne manquez pas la dernière édition du labo mobile de l’Écocentre Homarus à la Place Resurgo à Moncton, le samedi 5 mai prochain ou rendez-vous à l’Écocentre au quai de Pointe du Chêne à partir du 2 juin. De nombreuses activités sont à venir notamment en partenariat avec Pêches et Océans et la création d’un programme proposé dans les écoles anglophones et francophones, pour avoir un contact direct avec les scientifiques. Un projet pilote que l’on espère se voir développer et perdurer.

Cet été aussi ne manquez pas le relâchement de bébés homard qui aura lieu pendant le Festival du homard de Shédiac. Pour plus d’informations sur l’Écocentre Homarus, consultez leur site internet www.ecocentre homarus.org ou leur page Facebook www.facebook.com/EcocentreHomarus EcoCentre.

Exprimez vous!

*