Des travaux de 13 millions pour donner une deuxième vie à la Polyvalente L.-J.-R. de Shédiac

Sur la photo : Ronnie Duguay, maire de la Communauté Rurale Beaubassin-est; Serge Léger, maire du Village de Cap-Pelé; Michelle Bertin, directrice de la Polyvalente L.-J.-R.; Paul Demers, président Conseil d’éducation du District francophone Sud; Hon. Brian Kenny, mi-           nistre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance; Hon. Victor Boudreau, ministre de la Santé et député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé; Mélika Belliveau, présidente du conseil étudiant de L.-J.-R.; Gilles Cormier, représentant du Conseil d’éducation; Luc Michaud, ancien directeur de L.-J.-R. et Jacques LeBlanc, maire de Shédiac. (Photo : Gilles Haché)

Sur la photo : Ronnie Duguay, maire de la Communauté Rurale Beaubassin-est; Serge Léger, maire du Village de Cap-Pelé; Michelle Bertin, directrice de la Polyvalente L.-J.-R.; Paul Demers, président Conseil d’éducation du District francophone Sud; Hon. Brian Kenny, ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance; Hon. Victor Boudreau, ministre de la Santé et député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé; Mélika Belliveau, présidente du conseil étudiant de L.-J.-R.; Gilles Cormier, représentant du Conseil d’éducation; Luc Michaud, ancien directeur de L.-J.-R. et Jacques LeBlanc, maire de Shédiac. (Photo : Gilles Haché)

(GNB) – Les travaux de conception visant des améliorations importantes à la Polyvalente Louis-J.-Robichaud, à Shédiac, ont débuté.

«Un système d’éducation solide est essentiel à l’avenir économique du Nouveau-Brunswick», a affirmé le premier ministre, Brian Gallant, qui a obtenu son diplôme d’études secondaires à cette école. «Investir dans les écoles permet de créer des emplois dans le secteur de la construction et d’améliorer le système d’éducation.»

Dans le cadre du projet, l’école secondaire sera rénovée afin de prolonger de 30 ans la durée de vie du bâtiment. L’école a été construite en 1969 et elle accueille 586 élèves.

«Votre gouvernement comprend qu’il est primordial d’investir dans l’infrastructure scolaire», a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Brian Kenny. «Il est important de mettre en place l’infrastructure adéquate alors que nous travaillons avec nos partenaires pour mettre en œuvre nos plans d’éducation de 10 ans.»

Les travaux de construction débuteront cet été et devraient s’achever en décembre 2020. Dans le cadre du projet, des travaux de rénovation seront effectués afin d’ajouter des salles dédiées à l’art culinaire, aux compétences essentielles et aux ressources. Des travaux de peinture et des travaux d’amélioration des planchers et des plafonds seront effectués à l’intérieur de l’école. Un nouveau toit sera installé, des améliorations seront apportées à l’enveloppe du bâtiment, et des travaux seront aussi réalisés sur le terrain.

Le budget d’immobilisations de 2017-2018 prévoit 2,5 millions de dollars pour le projet. Le coût total du projet est estimé à 13 millions de dollars.

«En réalisant des investissements stratégiques en éducation, nous veillons à ce que nos écoles continuent à répondre aux besoins des élèves actuels et futurs», a dit le ministre de la Santé, Victor Boudreau. «Les améliorations qui sont prévues à la Polyvalente Louis-J.-Robichaud créeront un milieu propice à l’apprentissage où nos enfants pourront acquérir les compétences dont ils auront besoin pour réussir.»

Monsieur Boudreau parlait au nom du ministre des Transports et de l’Infrastructure, Bill Fraser.

Environ 88 millions de dollars seront investis dans les écoles du Nouveau-Brunswick en 2017-2018.

Exprimez vous!

*