Des améliorations aux infrastructures au Pays de la Sagouine pour assurer l’expérience des visiteurs

 

En 2017, les Canadiens ont accueilli un nombre record de 20,8 millions de visiteurs internationaux sur nos rives. L’industrie du tourisme est dynamique d’un bout à l’autre du pays, un emploi sur dix étant lié à l’économie tou- ristique. Les investissements touristiques dans les grandes et petites villes du Canada atlantique sont essentiels à la croissance de cet important secteur économique pour les gens du Canada. En investissant de la sorte, nous attirons de nouveaux visiteurs, fai-sons croître nos entreprises et en créons de nouvelles, générant ainsi une croissance économique.

L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), au nom de l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien; accompagné de l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière Canadienne et député de Beauséjour et l’honorable Benoît Bourque, ministre de la Santé et ministre de Services Nouveau-Brunswick, ont annoncé une contribution conjointe de 1,5 million de dollars pour rénover l’allée piétonnière d’un kilomètre de long du Pays de la Sagouine.

Appelée la passerelle, cette voie piétonnière est un symbole clé de l’attrait touristique depuis plus de deux décennies. La voie piétonnière sera remise en état afin de mieux résister aux glaces et aux conditions météorologiques, assurant la longévité de cet important atout touristique.

«Le Pays de la Sagouine est l’un des joyaux de l’industrie touristique du Nouveau-Brunswick. En tant que gouvernement, nous allons investir 100 millions de dollars au cours des huit prochaines années afin d’accroître les recettes annuelles de cette industrie pour les faire passer de 1,3 milliard de dollars à 2 milliards d’ici 2025. L’investissement de votre gouvernement permettra d’assurer la longévité de cet important attrait touristique», a souligné L’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches et des Océans et de la Garde côtière canadienne et député de Beauséjour.

Le gouvernement du Canada investit un total de 1 125 million de dollars dans le projet, dont 775 000$ versé par l’intermédiaire du Fonds des collectivités innovatrices de l’APECA et 350 000$ versé dans le cadre du Fonds du Canada pour les espaces culturels du ministère du Patrimoine canadien. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick contribue pour 375 000$ envers le projet.

Cet investissement découle des engagements pris par les gouvernements du Canada et des quatre provinces de l’Atlantique de favoriser la croissance économique de la région, grâce à la Stratégie de croissance pour l’Atlantique en aidant l’industrie touristique à attirer un plus grand nombre de visiteurs et à créer de nouveaux emplois dans l’ensemble de la région. Cette nouvelle approche audacieuse s’inscrit dans la vision du tourisme du Canada qui vise à faire du Canada une des dix principales destinations touristiques au monde d’ici 2025.

Pour Luc LeBlanc, directeur général et directeur artistique, Le Pays de la Sagouine, «avec l’annonce d’aujourd’hui  nos différents bailleurs de fonds nous démontrent qu’ils ont la culture acadienne à cœur. Ce qui était en jeu, ce n’est pas simplement la survie d’un pont qui mène à l’île aux puces, mais celle d’un chemin qui relie les citoyens acadiens à une importante partie de leur culture. Ce petit pont de bois sinueux m’a permis de rester ici en Acadie afin de pratiquer mon métier et je ne suis pas le seul, plusieurs comédiens, musiciens et artisans acadiens ont pu émerger et survivre.  C’est avec beaucoup de gratitude que je vous dis, au nom de l’équipe du Pays de la Sagouine, MERCI.»

Exprimez vous!

*