De Dieppe à Gatineau On joue au bingo avec Khloé Jackson Doiron

   Depuis plus de deux semaines, sur la page Facebook de Denis Doiron, de Gatineau, on peut jouer au Bingo de KLO, en après-midi. Comme son père, Khloé aime beaucoup le bingo et profite de cette période pour s’adonner à une activité qu’elle aime.

On reconnaît Khloé et son papa Denis lors d’une partie de bingo en ligne.
(Photo : Leah Gaudette)

Claire Lanteigne

Initiative de journalisme  local – APF – Atlantique

   «J’ai décidé d’organiser ce bingo pour remettre la posi- tivité dans la vie, pour divertir les gens et bien réagir à tout ce qui arrive actuellement», de dire la jeune fille de sept ans, élève de 2e année à l’école Aux Quatre Vents de Gatineau. En ce qui concerne la fermeture des écoles, elle trouve ça «un peu le fun, mais plate quand même», car elle ne peut plus voir ses amis. Sa voisine Leila, qui va à la même école qu’elle, est devenue sa BFF (sa meilleure amie).

   Denis, originaire de Dieppe, possédait un jeu de bingo avec la roue et les boules et comme il s’est retrouvé sans emploi en raison de la pandémie, il a plus de temps à passer avec Khloé. «Ça adonne bien, dit-il, elle fait ses cours en ligne avec son professeur, puis on fait le bingo en après-midi, de 14h à 15h (heure du Québec.)» Il aime beaucoup le bingo. «Tout petit, j’y allais tout le temps avec ma grand-mère et ma marraine, aux bingos de Lakeville et de la SPA. Ma marraine avait jusqu’à six cartes de bingo papier en avant d’elle et avait même le temps de vérifier mes cartes et j’aimais ça. Je ne me fai-sais pas prier pour y aller.»

   C’est le Bingo de KLO, alors c’est elle qui appelle les numéros et elle offre toujours des petits cadeaux à gagner aux enfants. Mais il faut que ce soit les parents des enfants qui offrent le cadeau qu’ils gagnent.  «J’aime ça, dit-elle, et ça me permet de travailler ma voix», et elle en profite pour parler de ce qui arrive aussi dans sa vie.

   Khloé a un auditoire fidèle composé des membres de la famille de Denis, et il y a des amateurs de bingo de partout, petits et grands, qui s’ajoutent à chaque partie, car on se passe le mot.

Zachary Vautour, d’Ottawa, aime bien le Bingo de Klo.
(Photo : Hélène-Anne Lavoie-Vautour)

   Denis et Khloé sont très fiers de leurs origines acadiennes et célèbrent le 15 août à Ottawa chaque année. «Je vais visiter ma famille en Acadie chaque été et on reste dans notre roulotte à Sandy Beach». Khloé aime beaucoup aller à la plage, faire du vélo et jouer au bingo. L’été dernier elle a gagné deux fois, un prix de 25$ et un autre de 15$.  Elle aime beaucoup toute sa famille acadienne, dont pépère Roger et mémère Denise et leur chien Prada et s’ennuie un peu d’eux. Mais ils gardent contact avec FaceTime. 

   Père et fille ont le bingo qui leur coule dans les veines et ça occupe les enfants qui sont confinés comme Khloé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *