Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse Countré Star Extraordinaire

Parle d’un «good time», qu’j’ai y’eu sus ma «Famous World Tour» de «five» s’maines! Ouaye, accompagné d’mon cousin fou d’Hen-Henri à P’tit Boute à la guitare, qu’a fait «holy cripe d’excellent finger style picking»; qu’lés femmes amarichaines dans la «crowd», y garochions leux «phone numbers» pis même tcheques z’unes leux brassiéres sus l’stage… «Yeah»! Coumment «cute» qui l’trouvions… Pis étant un houmme marié pis «sort of» gêné dans sa «boyish charm way»; pis pas accoutumé de s’faire «whistlé» après d’la pareille sorte, ça faisait l’esclâve bégayer ha-ha-ha-ha-ha-ha plusse que «ever»!

Le plusse «amazing» a été que t’utes més «show» étions «sold out» d’avance. «By popular demand», qu’j’avons joué une «extra» veillée, dans z’un «over-crowded Hee-Haw Cajun pub», dans la Paroisse de Bâton Rouge, «Louisiana»! J’lés ai tu «ever thrillé» quand j’m’ai mise à pitounner sus mon accordéon; j’râlais chaque note coumme le son d’une vieille chatte blanche qui s’faisait  écrâser la tcheue en d’sous d’une patte à chaise à borçeuse. Yeoye, qu’ça «rockait» dans la «crowd»! Qu’le monde ça dansait «drunk» pis excité sus l’fait dés tables; leux bras par en l’air pis avec leu’ «hips» de «dislocaté» à la «groove» d’la musique! Pis quand qu’Hen-Henri s’avancé au «microphone» avec moi, pis qu’nous nous z’avons mis à chantounner <<Y’ALL COME>>, avec notre bel p’tit accent Chiac… Bin! Bin! T’ute «l’audience» s’a mis à «roaré» d’excitation; qu’ça nous z’a fait délicieusement chaud au tcheur (meilleur sensation qu’un «heart bur», après d’aouaire dégusté un met Jambalaya épicé à la «Cajun» («now», ça cé «hot»)).

«Honestly», j’sus fière d’être «back home»! Mon houmme Ozime «took care» de fermer «l’Bed & Breakfast», dans l’temps qu’j’étais «gone» à m’escârrer aux z’États!!! «Now», d’mandez-moi pas «how da Hell» qu’Ozime a fait pour faire exploser le «microwave» sus l’fait d’l’armouaire, dans la tchuisine… Qu’ça «flyé out» en milles débris en travers d’la «sliding door» en vitre, sortant au «patio deck»; qu’asteur «temporarily» couvert d’une vieille «sheet» en «plywood», jusqu’à temps qu’la «whoever» compa-gnie vienne la «repairé»… «Huh»? Qu’la vibrâtion du «BOOM» dans l’air, en travers du village, à faite jusqu’à fêler tcheques châssis d’maisons avoisinantes; pis tcheques z’unes couleurées de l’Église… Mais l’pire, le grand «picture window» de Chez Alfredine «Hair Salon»; qu’un pigeon pourrait «flyé» entre la craque… Que l’éclatement a réussi jusqu’à faire effoirer lés gâteaux en train d’tchuire dans lés grands fourneaux d’la «bakery» du village… Que ceusses-là qui portions dés «hearing aids» sont affligés avec encôre un terrible «hum» entre lés z’oreilles! Parce que cé con-sidéré un «Act of God» – – ouffe, pis par chance – – parsounne pourra nous poursuivre à la Cours Suprême!

«Anyway», j’m’ai décidé qu’j’allais «relaxé» ma «brain», d’icitte jusqu’au printemps prochain. Avec la parmission d’la gazette du  Moniteur Acadjen, j’va aouaire le plaisir d’vous «z’entertainé» à vous z’écrire… Dont j’ai décidé d’changer le titre de ma chronique à << Cossé qu’a radote Delphine >>… Plutôt genre «espi-nose gossip kind of column» de cossé qui s’brâsse au Village dés Roseaux. Pis avec més longues-vues, de cachée en erriére d’més grands rideaux d’châssis du grand salon – – vous seriez surpris cossé que j’veux ouaire d’icitte, vraiment d’au fait d’ma butte! Ha-Ha!

«My goodness» qu’ça «feel» tu «ever» bin, d’être de r’tour parmis son monde! À la prochaine!

 

Delphine B. B. Bosse ™ ™ ™

Countré Star Extraordinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *