Cossé qu’a radote Delphine…

 

J’engagé le vieux foiroux d’Peter Pichenotte pis son grand lingot d’fils de Hervé “Nerve-Neck” pour m’aïder à déménager t’ute mon “stuff”, “out” de mon “rented condo”. Asteure que j’sus remariée… En attendant qu’j’allons nous bâtir notre grousse cahute de d’sus l’immense lot d’terre acheté récemment à Scoudouc. J’vais m’en âller jouer à la femme, chez mon chou-chou de “sugar pie” d’amour (mon 2ième houmme poiloux, le “cuddly” Roméo Fayot Fougére); à sa “farm house” qui “own”, dans l’boute du Vieux Chemin d’Ohio!

   Y faudra que “j’store” à l’intérieure d’la grange à mon Roméo: més boîtes pleines de “knick-knacks” pis de souvenirs de ma prestigieuse “musical career”, “d’antique furniture” pis surtout mon pesant piano à grande tcheue. Pis etce- tera-etcetera… Ou-be-din, en erriére d’ma tête; de considérer à m’engager t’un câlleux professionnel d’encan pour orga- niser à tout vendre. Ou p’t’être yinc juste faire t’une “weekend yard sale”, avec l’assistance de ma mére, la belle Cléothilde pis més trois “crazy” cousines de Dométhilde, Arthémise pis Clémence – – pour “pricé” lés affaires pis à superviser que parsounne nous “rip off” à voler???

   Faut j’vous laisse saouaire, que mon fils Zacharie a déménagé à mon “furnished cottage (rent free)” que j’appartcheins t’au Village dés Roseaux. J’sus sartainement pas intchète pour lui, y saura bin se débrouil-ler… Ouaye! J’y’ai baillé la parmission itout de transfor- mer l’une dés chambres en t’un “sound-proof-recording music studio”. “I guess” qui va “starté” le projet de rénovation, en cte fin d’semaine icitte. Aussitôt tarminé, moi pis lui, “Mom & Son collaboration”; j’allons aouaire d’la “fun” à enregistrer ma “next full album” de “Country Music”, d’intitulé: <<J’aouains ma “Twang”>> (Ha-Ha-Ha! “Twang”, qué l’nom d’baptême à ma banjo)!

   J’n’étais pas sartaine si qu’més gentils “pet raccoons” – – ouaye, si qu’allions pouaire s’adapter à vivre dans l‘boute du Vieux Chemin d’Ohio. “So far, so good”! Roméo lés laisse faire à “raidé” lés grous z’œufs bruns d’son poullailler! Pis “as” pour mon nono Saint Bernard de “Buddy Dog Extraordinaire”, qui pense qu’y’un chihuahua; bin lui aime à courailler à terroriser après lés poules; mais surtout plusse à faire effrayer lés plumes “off” d’la tcheue du pauvre esclâve “d’alarm-raiser” d’coq pis d’aouaire plaisir itout d’y faire enrouiller d’peur son chant de <<COCORICO>>!

   Moi pis mon Roméo, j’avons z’une rencontre avec t’un architecte, târd en après-midi ‘citte; avec t’un sartain noummé “Bill C.” tchequ’affaire-tchequ’affaire soit Melanson(?), Malenfant(?) ou Han-Han (“which I doubt very much” qué socitte son nom familial)??? Ya! Qu’y veut nous “interviewé”, afin d’arriver à nous “designé” t’un “award winning” plan d’maison à deux étages!

   So! Si “qu’Elvis” a pu “owné” t’une “mansion” appelé “Graceland”! J’avons “agree-yé” moi pis mon mari d’appeler la nôtre, “Delphiland”… “Mind you”, “Delphiwood” sounne “kind of sexy” itout, à l’oreille!

   À la prochaine!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Delphine B.B. Bosse

Exprimez vous!

*