Cossé qu’a radote Delphine…

 

Delphine B.B. Bosse

“Well-Well-Well-Well-Well”! J’ai finalement témoigné mon premier merle rouge! Ouaye, dans l’temps que j’me fai-sais “tan” la peau, me berçant d’élongée de toute mon long dans l’hamac, dans la “backyard” de mon “condo”! Y m’a “splatté” z’une façon grousse flaque de crotte, “bombs away”, drette contre més vi- tres de lunettes à soleil! Cé icitte qu’mon oreille “sharp” a attrapé le chant du verrat p’tit zézeau prendre z’un<<Tweet-Tweet-Twist>> de moqueux! J’aimerais bin d’partager avec vous z’autres, cossé qu’j’ai vulgairement beuglé après; coumme qui s’envolait z’au loin, dans sa liberté sauvage. Hounnêtement, qui n’serait point approprié d’ma pârt d’imprimé dans la gazette familiale du Moniteur Acadjen!

   Après d’m’aouaire décrotté la face pis l’restant du côrps dans la “shower”, j’me “trustais” pu d’voulouaire “back” âller me rythmer calmement à la brise de mon hamac. J’m’ai attifé; pis pour m’accalmir lés idées, j’m’ai décidé bon d’m’aventurer “shoppé” pour dés belles hardes d’été t’au “best GUY’S FRENCHYS” de “SHEDIAC” là!

   Quand j’arrivé t’au populaire “clothing store”… “As usual”, le “parking lot” était “mega loadé d’cars”! Ouffe! J’ai réussi à “squeezé” mon p’tit “Chevy Cruze Hatch” bleu ciel entre t’un vieux “van” rouge rouillé pis z’un grous “SUV silver”, sans rien “scratché”… Vraiment, qu’était pas trop “bright” d’ma pârt, parce qu’j’ai été oubligée d’ramper “out carefully” par la vitre d’la porte du bôrd du “driver”. Malgré qu’en sortant j’ai “endé-up” à me tacher toute le devant d’més hardes, avec quasiment t’ute la môtché de saleté d’terre qui couvrait mon “car”. Ça m’a pas gêné pis ni empêché d’voulouaire ren-trer dans l’magasin, à r’sembler coumme t’un nuage de poussiére pis avec la tignasse d’égriché t’au vent!

   Parle de “synchronicity”! Vous savez pas cossé qu’j’ai trouvé z’en train de “danglé” de d’sus z’un “coat-hanger”, dans la boutique? Une robe d’été en coton tissé léger, avec t’une cinquantaine de jolies “patterns” d’imprimés partout de “cute” p’tits merles rouges. Dont j’ai “snatché” toute suite, “just in case” qu’une autre “customer” se déciderait d’voulouaire me “tacklé” pour… Pis aussi “weird” qué “weird”, de cacher dans l’fond d’une grousse “bin”, j’ai découverts t’un “purse” dont le “flap” du devant était finement ouvragé de mini perles de différentes couleurs à imiter t’un gobbine de merle rouge. Pis parmi la “costume jewelry section”, j’ai trouvé z’un “matching set” itout d’un collier avec un “charm” en ôr d’ailes d’un zézeau pis une paire de boucles d’oreilles silhouettes de merles en “fake gold”. À mon émerveillement, le tout t’au “cash” m’a pas même coûté au d’sus d’quinze piastres! Qu’j’en ai “flyé out” du “store”, avec mon sac-là, t’ute “happy”!

   Lés “cars” qu’étions “parkés” lés deux côtés d’moi, étions “gone”. J’n’ai pas y’eu de difficulté d’embarquer dans mon “Chevy Cruze”! De d’là, j’me sus rendue “back” t’au “condo”, “feeling” t’ute excité d’mon achat!

   Ya! Cé t’en débarquant d’mon “car” qu’ma “luck” a “quickly runné out”. La minute qu’més pieds avant touché le pavé d’la “driveway”… Cé icitte que cte fois ‘citte :  <<PLIC-À-PLAC-À-PLOUC>> qu’une bande de merles rouges inapprivoisés avons v’nu “out of no where” me bombardé (“YUCK”) pleins de crottes le bôrd du “rim” d’mon grous chapeau d’cowboy!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *