Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse

«Parce que j’sus «busy» l’djâble à finaliser lés détails pis à organiser le «surprise birthday party» à ma mére, la chère sainte Cléothilde; qui va célébrer sés 92 ans, cte Vendordi Saint icitte… J’ai décidé de partager avec vous z’autres t’une chronique comique de mon «vault» d’écritures, datant de «way back» en 2008; dont m’amène de bons souvenirs de mon beau chat Caramel… Que voici :

J’ai vu mon premier merle, aujourd’hui… Ouaye! En train «d’wobblé» son p’tit «chest» rouge avec t’ute fiarté, dans la «backyard». Mon grous matou d’chat paresseux: ouaye, le légendaire Caramel, élongé de t’ute son long sus la galerie, le «watchait» patiemment du coin d’son oeil  – – «just in case», qu’y’arait la chance de «pouncé» d’sus… Mais avec l’arrivé soudaine dés deux z’étchûreaux rusés, en train d’ravager pis grignoter lés «sunflower seeds» d’la mangeoire d’oiseau (qui «dangle off» d’la branche de l’érâblier) – – Caramel a bétôt «focusé» son intérêt sus ctés deux p’tites bêtes à tcheue là… Surtout que quand qu’y «chirpions», la tcheue poilouse leu’ curlait par en l’air; pis y sounnaissions plusse coumme dés p’tits «squeaky fun toys» que j’achète pour més «pets» au Dollar Store! Pis Caramel, qué joueux pis curieux d’nature : «well», s’a décidé d’âller lés z’explorer d’près… Qu’a été une tarrible-de-tarrible de «Big Mistake»!

«Anyway», quand qu’lés z’étchûreaux avons «noticé» que Caramel asseyait d’grimper l’âbre, cé icitte qu’y’avons pâssé à l’action – – à y bombarder dés «sunflower seeds» après – – ouaye, «ping» par-icitte pis «ping» par-là! Y’a due aouaire une graine à cotchille y ricochèter sévèrement proche du trou, parce que j’ai jamais vu Caramel largué un façon d’grous OUACQUE d’la pareille sorte. Quasiment réagir coumme tchequ’un d’assis contre un «fire cracker» qui vient juste d’exploser… Ou qui s’fait «throwé» haut dans lés z’airs après d’aouaire «steppé» sus z’une «unexpected field mine» – – ouaye, «KABOOM»! Caramel, pas plus «bright», à la place d’abandounner la «fight», s’a décidé d’miâler pis d’pouffe-pouffer son crie djerre – – traduit de chat à humain, «mean» de dire : << À l’A-A-A-ATTAQUE!>>

Malgré que Caramel devait aouaire sés griffes d’aouaindu pour s’battre, y’a jamais pu s’en sarvir… Lés z’étchureaux avions d’la bounne «reinforcement» d’extrâ de caché dans lés buissons. Pas yinc y’un! Pas yinc deux! Bin coumme ma ouasine la Vieille Flabie à Jeff qui parle sus l’boute d’la langue le dirait : <<Twois! Y’étions twois gwous étchuweaux!>> «Normally», le plus brave, qué le plus  p’tit «runt» d’la «gang» pis le plus vif, s’a pas gêné d’attaquer Caramel par en erriére. Y s’a agrippé bravement sus cte tcheue d’matou là; pis avec sa puissante p’tite mâchouére y’a mordu «off» un «fluff» de poils – – qu’un p’tit brin d’sang en a pissé… Là, le p’tit étchureau a «jumpé off»; pis cé icitte qu’lés deux z’autres avons «také over»… Qu’était pas «fair» : bin ouayons, DEUX CONTRE Y’UN! «By the time» Caramel s’a rendu à la porte, c’était trop târd, y’avait déjà pas mal de blessures de djerre à lécher. Lés étchureaux l’avions grafigné pas mal «bad»partout!

Pas souté! J’ai sortie d’hôrs avec mon balais en main pour asseyer «d’chasé awa» lés p’tits z’étchureaux… Y’a y’un dés z’étchureaux qu’asseyé d’me grimper la jambe pour m’attaquer… J’ai paniqué! J’ai «droppé» mon balais; pis j’ai bazi més jambes vers le dedans d’la maison.  Là, j’ai «huggé» le pauvre p’tit Caramel dans més bras; pis j’l’amenai l’faire examiner par le vétérinaire. «Apparently», c’était la 5ième attaque d’étchureaux «d’reporté» pendant la même journée. Pis qu’c’était regrettable que Caramel en avait été victime! Bin t’ute qui compte asteur, cé que Caramel est «fine»… «I hope», ça y’ara appris itout une bounne leçon d’ne pas «messé around» avec la «mean street gang» d’étchureaux. Mais d’sus mon côté, quand s’arrivera l’temps d’planter més graines de fleurs dans mon jardin, si j’oua un étchureuil??? Croyez-vous qu’j’va m’sentir «safe»??? «Not at all»!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Exprimez-vous !

*