Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse

Me v’là rendue z’au magasin renommé d’Moncton, pour sa fabuleuse grande variété «available» de tissus d’coton pis d’lainage. J’sus z’à la «hunt» pour tcheques mètres de «fabric» intéressants, ayant dés «stripes» imprimées d’un jaune soleil éclatant pis nouaire; pis yinc nouaire charbon t’en «stretchy nylon» – – afin d’me coudre t’au moulin t’un «cute costume» d’une grousse dguêpe à miel, pour le «Party» Privé «d’Hallowe’en», chez ma «friend» La Vieille Gibraille.

J’arais vraiment mieux aimer d’me greyer t’en marie-witch, mais quand j’ai mentiounné mon intention de d’sus la «phone» à ma cousine Arthémise… «Well»! Moqueuse coumme qu’à l’é; la gobbine de verrat m’a répondu que j’n’avais pas besin «d’worryé» à m’festounner t’un pareil déguisement… Après toute… Hmmm-Hmmm! J’avais yinc besoin «d’showé up» à la Célébrâtion d’la «Spooky Hallowe’en», dans la «get-up» que j’m’habille normalement dedans à chaque jour… Qué pour c’là, j’ai décidé qu’j’allais la «surprisé»; ou «hopefully» qu’à ne me reconnaîtra pas dans mon drôle caractère masqué d’insecte, quand j’irai la «buggé» (Ha-Ha-Ha) ou l’achaler proche de l’énorme «punch bowl spiké» de mélange magique de sorciére! Ça s’ra pas d’la misère à la «spotté», parce qu’à chaque ânnée à s’rente tout l’temps le même laid costume de «circus clown».

J’ai offarte à La Vieille Gibraille de décorer le dedans pis l’extérieur de sa maison, pour le grand évènement de l’Hallowe’en! J’arai proche à t’une cinquantaine de citrouilles à «carvé», en divers faces épeurantes. J’ai jusqu’à date t’une quinzaine de parsounnes qu’ont dédié leu’ temps à voulouaire modeler pour moi… Ouaye, yinc leu’ tête; pis pas de poses de tounnerie, coumme («Wink-Wink») me proposait d’faire le vieux garçon échignant de Jeff à Gérard «Tiddly Winks» Hébert!

En plusse, j’arai à fabriquer au moins t’une bounne centaine d’ornements miniatures en formes de fantômes pis de souris-chaudes; afin d’accrocher de d’sus la pointe de chaque branche de sapin, d’plantés en avant d’la «yard».  Avec l’aïde de mon cousin talentueux le Bedeau d’Hen-Henri à P’tit Boute, j’avons même jusqu’à obtenu «l’okay» de créer t’un mini cimetchère, proche du véranda… Ouaye! À youssé qu’dés «zombies», dés momies, dés «blood-thirsting vampires», t’un «Frankenstein» gonflable, tcheques «goblins», t’un sinistre «Grim Reaper» pis t’une mi-douzaine de squelettes s‘évadent dés fosses, t’en beuglant dés crieries sanglantes à bailler dés frissons.

J’m’excuse d’aouaire démarré de d’sus z’une tangente avec mon histouaire que j’en train de dicter de d’sus mon p’tit «spyware tape recorder» – – qué la technologie moderne que j’me sers pour composer més chroniques pour la gazette. «Anyway», me v’là rendu au comptouaire du magasin pour faire tailler la sélection d’més butins pour la fabrication de mon costume d’la «Hallowe’en». Y’elle qui m’sert, qué vraiment «nice», j’la r’garde «puzzlé» : cossé-cossé qu’tu veux dire qu’ça va m’prendre t’une varge ou deusse de plusse pour la mesure dés hanches (aaah, s’lon la directive indiquée du patron)???

Par chance que j’sus z’une membre du groupe élites… Ya! Qui va m’bailler du 50% «off» de d’sus mon achat! Ma «kind» de «bargain»!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Exprimez vous!

*