Cossé qu’a radote Delphine

WOUHOU! WOUHOU! Pour l’Éloge d’la Fête dés Acadjens pis Acadjennes… Ej m’en vais câller la danse à Cocagne, à souaire; ouaye, t’au chalet à ma cousine Arthémise! Ça s’ra pas exactement t’une «Barn Dance»; mais plutôt, Brou-Ha-Ha, la «size» d’une «Baby Barn One». À youssé qu’le «stereo» va «blasté» dés «Karaoke Songs» : «Yeah! From» d’l’Acadjenne «Swing» à la Bolduc; du Traditionnel Folklorique Français jusqu’à la sensationnelle musique de «yours truly» («Me», l’Incroyable Éclatante Reine du Countré Extraordinaire! Y’ara «at least» t’une demie heure solide «non-stop», de més «personal recorded MEGA number ONE HITS», plutôt rendues fameuses à Waltham (t’au «French Club») – – à faire ensorceler pis «swingé» lés bottines du monde invité, dans l’fond d’la boîte à bois)!

Y’ara t’au moins t’une trentaine de participants à la soirée d’artifice. J’sus contente de saouaire que Matante Zelda a bien accepté d’nous honourer à voulouaire «performé back-up», avec sa «Louisiana Squeeze Box»; son fabuleux instrument musical («I Swear to Goodness»); qui produit quasi-semblable le son fabuleux d’un vieux «BLUES» matou, qui râle d’une voix exotique-grinchante ou créant l’illusion qu’y’en train d’faire t’une attaque «d’Asthma» assez sévère! Mon cousin Germain à Willie du Djâble, bin lui, y va nous «entertainé» avec le frottement de la percussion de sa «wash board»; en même temps que moi pis mon fils Zacharie allons l’accompagner à «strummé» la «good old G-string» de d’sus la guitare pis l’banjo.  Pis «as» pour le «zing» du violon, M’n’Oncle Edvârd nous a promis d’nous régaler lés oreilles pis lés pattounnes dansantes, avec sa fameuse «rendition» (YAHOU) d’la <<Saint Anne’s Reel>> pis d’la (WOUHOU) <<Chicken In The Straw>>!!

Y’ara dés jeux concours variés; dés beaux prix à être gâgnés; pis pas mal d’la fun, pour divertir la majorité du monde! Moi! J’ai l’intention de participer t’au jeu de fers à jouals… Asteure que j’me sus faite rassurer qu’une jument ne sera pas attachée à sés bandes de métal recourbée, quand qu’ça viendra à mon tour à garocher… Mêshoummes! J’sus «bound» itout d’être la «winner» dans le concours d’la parsounne qui mangera le plus vite t’une douzaine d’épis de blé d’inde; ouaye,  parce que «j’cheat» (ej «cheat», parce qu’avec t’un dentier primé hôrs d’la goule pis de bin serré «tight» entre lés doigts de ma main drouette… «Man», que ça «scrape» assez vite lés grains «off» d’un épi!)…

Faut j’vous mentiounne t’en darnier, que j’sus défendue de jouer t’aux «Darts», parce que j’sus considérée assez dangereuse… Ya! Malgré que j’asseye de mirer ma fléchette, «straight-ahead» dans le «bull’s eye» d’la «board», d’accrochée d’sus «l’wall»… Pour tcheque «odd» raison, ne me d’mandez-moi pas pourquoi; ma «throw» semble voulouaire toujours prendre z’une courbe de 110 degré vers la gauche… «Ooops»! À youssé s’trouve toujours être dans la «way» : Hmmm-Hmmm, la friggin’ de jambe de bois détachée de mon vieux échignant d’M’n’Oncle Thadée (j’crois bin, mieux s’faire «jabbé» dans z’un cap à genoux z’en bois d’érable… («ahem»)… que de s’faire planter profond le bout pointue d’une fléchette dans la chaire poilouse d’une fesse roulie-roulante de grousse-graisse-grâsse).

Pour le repas, ça va être t’un «pot luck» : à l’Hospitalité Acadjenne pis de bouffe traditionnelle! Y’ara du bon fri-cot à la poule, avec dés pâtes! Dés poutines râpées, à faire «busté l’elastic» dés tchulottes! Du délicieux Chiârd! Dés beignets râpées (crêpes aux patates). Du blé d’inde volé; après toute, du blé d’inde volé a bin meilleur goût! Dés pètes de sœurs (qu’en anglais, n’é point dés «Sisters Farts»)! Mêshoummes! Dés tartes variées; dés Keks à la mélasse; dés «doughnuts»; du «fudge»! Tcheques grous pottes de dîner bouilli, avec dés jarrets de viande de cochon salée! D’la salade de jardin; d’la «yum-yum potato salad» à ma sœur Loretta! Ma fameuse lasagne t’aux fruits d’mer! T’utes sortes de breuvages froids (d’la «pop», café, thé pis limonade); jusqu’à le «hundred percent proof distilled WHITE LIGHTNING» de jus d’patate à Grande-Matante Mylène; qué garantie qu’ça va chauffer z’en descendant le gorgoton – – pis qui baille z’une «damn» de bounne «buzz» (Ha-Ha-Ha)!

Faut j’décolle dans tcheques minutes, m’en âller aïder ma cousine Arthémise; (ouaye) à décorer «l’outside» d’son «cottage», avec dés «stringées» de guirlandes en plastique de drapeaux acadjens en V – – qu’j’allons laisser flapper dans l’vent! Ouaye! Avant qu’la «gang» d’amis pis d’parenté se mettre à arri-ver, pour voulouaire s’mettre à «party-yé». Asteure, y reste yinc d’aouaire lés <<BON TEMPS ROULER>>! Avec fierté: Vivre l’Acadie!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Exprimez vous!

*