Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse

S’écria fort le Câlleux d’Encan: <<Une fois! Deux fois! Trois fois! Bra-a-avo! Vendue, pour 200 grous bidoux! Vieille baratte de beurre, à la femme dans la premiére rangée d’bancs, (bin ouayons) avec le grous chapeau d’cowboy!>>

Vous auriez dû ouaire la «dirty look» que j’m’ai faite «jetté» par la haute perche de femme maigorloune, avec l’étrange p’tit accent français «show off» de l’extrême nôrd-ouest du Nouveau-Brunswick; qu’y se battait contre moi, pour asseyer d’gagner acheter l’objet de désir. Juste à cause qu’à semblait aouaire le dedans dés paumes dés mains d’ampoulés d’une talentueuse baratteuse; qu’à hale sa maudite «frame», loin de moi. Y’avait juste «no way», que j’allais m’laisser facilement intimider par cte gobbine de mozus de verrat-là!  So! En réaction à son regard perçant… pour me moquer drôlement d’y’elle… «Nyah-Nyah-Nyah-Nyah-Nyah»! J’ai osé d’y «stické out» ma langue! Qui y’a causé ou baillé la rage à voulouaire y «steamé out» dés oreilles; pis à y r’nâcler bruyamment dés deux narines, coumme t’un boeu’ énervé.

So! Dans z’un état de rage, beaucoup de rage… Ouaye! La v’là qu’à l’a «grabbé» le long bracelet de cuir nouaire de son porte-feuille; pis qu’à l’a mise à «twirlé» le tout/pesanteur «and all» dans lés airs; pareillement coumme t’une fronde de berger. Que le fond d’son «purse» s’est déchiré… Qu’un grous «jar» de «beauty cream» («YIKES») a «flyé out» du trou: créant missile parfaite, pour s’en âller assommer, (Ââh-Yeoye) poquer z’en plein milieu du front, le pauvre-pitché Câlleux d’Encan!

Dans l’temps que lés Gârs d’la Sécurité étions z’en train d’escorter par force l’hystérique, hôrs de la salle… Ya! «To save the day», cé icitte que j’ai décidé de «jumpé» d’sus «l’stage» pis «grabbé» le «microphone» d’la main serré du «knocké out». Pour faire rire la foule; coumme t’une «referee» de la Boxe, j’ai beuglé après le Câlleux d’Encan d’éparé de tout son long par terre : <<«One! Two! Three! You’re Out!»>>

Qué après ça, que j’ai décidé continuer prendre la relève de l’encan; t’en «grabbons» la «next» attiraille, qui trempait dans z’un «jar», d’sus l’fait du bureau antique tout près du podium. Qu’était probablement le dentier d’en haut du Câlleux d’Encan, dont j’ai «mistaké» pour t’un instrument antique de tchuisine à être utilisé à racler facilement lés épis d’blé d’inde!

Me voici, j’m’ai mise à hurler à la va-vite: <<Ouaye! La «bid start» à 10 piastres! Dix piastres! Douze piastres! Quinze piastres! Ouaye! T’au pâtoux Môssieux, avec la moustache de cirée pis «d’curlée» dés deux boutes! Tchissé qui veut m’offrir 18 piastres? Ya! 18 piastres! Ah! 20 piastres! 20 piastres! «Going once»! «Going twice»! «Going one last time»! Vendue! Félicitation à la Madame, dans la deuxième rangée, avec sa «beehive hairdo» dés z’ânnées 1950’s pisson beau grand sourire de gencives roses!>>

J’ai té capable de quasiment tout vendre cossé qu’était sus l’inventaire; sauf pour t’une laide lampe, dont la «light bulb» se «twistait tight» dans la «socket», à l’intérieur d’la grande dgeule rouvarte d’un alligator empaillé. Imaginez-vous ouaire, l’encan s’est terminé là-là, avec t’une «standing ovation» de beaucoup d’applaudissements.

Que j’m’ai même jusqu’à faite offarte t’une «job», par la «business» qui s’occupe de la vente aux enchères… Coumment impressiounnés qu’y’étions… Ouaye! À voulaire m’engager «part-time», «on the spot», coumme Câlleuse d’Encan! Hmmm! Qui pourrait être mon choix d’une deuxième carrière ou d’une nouvelle «hobby» jobbette, n’est-ce pas!?! Mais y faudra sérieusement, qu’j’y pense??? Surtout que j’ai déjà z’une «busy schedule» de «World Tour» de Countré Star Extraordinaire.

À la prochaine!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Exprimez vous!

*