Cossé qu’a radote Delphine…

Samedi matin, le 6 janvier, 2018, pas plusse qu’une minute après le lever du soleil, v’là mon grous «hound» de Bébé-La-La de Saint-Bernard, le beau «Buddy», qui m’a réveillé t’en sursaut; t’en gémissant après moi – – <<Maman! Maman, dépêches-toi à v’nir m’rouvrir la gobbine porte. Car ej viens tout juste de péter; (ouaye)qu’annonce l’arrivée d’une crotte!>> En s’aouaindons le museau dehôrs, dans le frette terrible d’hiver – – au lieu de rôder coumme d’habitude dans la «backyard», à se trouver t’une «spot» à se dévider lés trippes. Le v’là qui s’met à fendre le vent ou à hârer sés 4 immenses pattes, en direction de la Baie d’Shédiac qué paralysée de glace épaisse pis peuplée de tcheques cabanes à éperlans! J’avais bin beau crier après la bête, mais le gobbine de snoreau refusait de m’obéir… Pis mon houmme foiroux d’Ozime, qui n’était pas à la maison; parce qu’y’é «gone» de d’sus z’une «business trip… Me laissant seule à «dealé» avec la situâtion!

«Man-oh-Man» qui faisait frette t’en mozus! J’me sus «bundlée» pis «insulatée» le côrps coumme y faut, en me greyons dans ma vieille «ski-doo suit» (qu’était «honestly» t’un p’tit brin «tight fitting» tout l’tour d’més bourlets d’la beudaine); bin que j’savais allait tout d’même me protéger contre le souffle piquant du nôrd glacial qu’arait joui à v’nir me «jabbé» coummes milles aiguilles en travers du «padding» de mon attifement. Au lieu de me chausser avec més broganes d’hiver, j’ai décidé bon de me greyer ou de me lacer lés deux pieds avec més anciens patins blanc d’à môtché-aiguisés de «figure skater» (qui date dés ânnées – – «OH MY GOSH» – – quand qu’j’allais t’au «high school» pis excitée après lés gârs). «Anyway», j’ai «steppé» de d’sus la glace. J’ai pas eu besoin trop de m’essouffler ou à utiliser més vieilles jambes grassettes à naviguer ou à glisser… Cé l’vent qu’a prit l’contrôle à voulouaire me pousser dans la direction à youssé s’trouvait mon énorme chien… Qu’était en train de s’lever la patte pour pisser contre le «siding» de «tar paper» déchiré (qui flappait «high pitch» dans la brise) d’sus l’bôrd d’la porte fermée d’une cabane à éperlan.

Me rappelons pu coumment «breaké» més patins d’sus l’fait d’la glace. BANG! J’me rappelle d’m’aouaire poqué dure le front contre la porte de la cabane à éperlans; à ouaire dés étouèles; mais pas ma vie, à me défiler devant lés yeux.

Ooh-La-La! Quand j’me sus rouverts lés yeux, j’étais d’épârée d’sus l’plancher glacé, à l’intérieur d’l’abri à pêche de mon beau ouasin, le beau Adémard à Walter à Vital Boudreau. Qui m’a offert t’une p’tite gorgée de son flasque de p’tit fôrt blanc, pour m’aïder à me ranimer pis me ravigoter le dedans du côrps… Coumme ma chum la Vieille Gibraille arait pour son dire : <<«Jiggy-Dee-Jiggy-Do»! Âh, mêshoummes, qu’ça «hit» chaud la «spot»!>>

Quand j’sus sortie d’la cabane, me faire aveugler par lés rayons d’soleil, v’là qu’était mon cher grous «Buddy» en train de s’amuser à «sniffé» la licence ou le derriére du «poodle» (appelée «Precious») à Adémârd. Si qu’mon «Buddy hound» arait «inhalé» plus fôrt, y l’arait sartainement «snorté» pompons «and all» dans sés deux grousses narines morveuses.

Par chance qu’Adémard avait t’une toboggan pour attacher en erriére d’son «snow mobile»… À youssé que moi pis mon énorme chien gâté pourri avons y’eu l’opportunité chanceuse de «hitché» t’une «ride safely back» jusqu’au bôrd d’la côte. «As for Precious», bin y’elle était la princesse; qu’a y’eu l’hounneur de «ridé» d’assise de d’sus l’même siège en erriére de son maître… «VROOM-VROOM»! Qu’était vraiment trop «cute», avec sa p’tite «canine scarf» pis sés «sissy doggie booties»!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Exprimez vous!

*