Cossé qu’a radote Delphine…

J’ai pâssé mon après-midi, la veille du jour de l’an, t’au Village dés Roseaux, à visiter dés amis pis de vieilles counnaissances… À m’émoyer cossé qu’y s’brâsse dans la communauté??? Aaah! J’ne savais pas que ma cousine Arthémise s’avait rencontré t’un «chum», un sartain noummé Pâtrique à Zime à Robuste Gauthier (du boute de Shippagan). «Well», parle d’une belle cosse d’houmme! Aussi «handsome» pis «debonair» (j’ai bin dis «debonair»; pis non «donair») qu’un «male model» qui pose dans z’un «catalogue» de «sports wear» ou à «advertizé» dés drâses dans l’un dés «flyers» d’ajouté dans «l’newspaper» épais du samedi. (Ha-Ha-Ha, si j’compare mon houmme foiroux d’Ozime avec le «honey bunny» à ma cousine… Icitte le mot «donair» s’applique bin coumme y faut à décrire la «shape» arrondie pis la parsounnalité «so-so» à mon cher bedoux d’époux)!

Après c’là, j’m’en sus z’en âller vers lés trois z’heures cougner chez ma cousine Dométhilde, afin de la ramasser… Car j’avions rendez-vous, l’autre bôrd du chemin, chez Rosalie à Croque Potte, la Tireuse de Cartes! Moi! «J’enjoy» ça d’me faire lire la fortune; à m’faire prédire cossé qu’j’aurai à faire face ou qui va m’pendre du boute du nez au courant d’la Bounne Ânnée??? Mais «as» pour ma cousine Dométhilde, cé l’contraire. Ça l’énarve assez qu’à n’en tremble, à un point à youssé qu’lés paumes dés mains se mettre à suer… Qué coumme «weird»!?!

Cé Dométhilde qu’a été la premiére à brasser pis à couper sés propres cartes. Si qu’cé vrai cossé qu’la lecture dés cartes y y’ont révélé… Aïe-y’aïe-y’aïe! Coumme y’une qué «cursée» pis «jinxée» ou «accident prone», la «warning» est bin claire. Faudra qu’à l’évite de marcher dans z’un tas d’fumier de jument, car y’a vraiment malchance qu’a «slippera» pis qu’à s’cassera tcheques membres du côrps. Pis si par malheur qu’à devrait s’faire attaquer pis picocher par dés pigeons (porteurs de germes) qu’habitent dans z’un clocher d’église, supposément qu’lés deux pieds allons y «twisté» ou déformer de travers à la faire «wobblé» ou dandiner drôle-mine pareillement coumme t’une «easy-target-non-suspecting» pirrounne qué dans la mire d’une «sling-shot» d’un enfant détestable. Faudra itout qu’à l’évite lés excès! Pis pour quarante piastres de plusse, Rosalie y’a offert d’y’en raconter d’plusse à l’égârd de sa destinée. Mais cé icitte que Dométhilde a été rusée d’arrêter sa session, qu’était rendue vraiment qui ne faisait pu d’grand bon sens. Avec l’excuse, qu’à l’avait d’quoi pressant à s’occuper de che-z’eux. Qu’à m’a abandounné là, toute seule!

Ouaye! Quand qu’ça v’nu à mon tour, y’avait une tension dans l’air. Mais quand que Rosalie s’a mise à défricher ma fortune. Oooh-la-la, concombre! Ça s’lisait coumme un roman, rempli d’aventures agréables. S’lon lés cartes, supposément qu’j’va m’faire «inducté» dans la «Hall of Fame», me faire reconnaître coumme t’une «Mega Star» pour ma contribution à la musique nasale de «toe-tapping» countré! Mais y risque qu’y’ara p’t’être t’une malchance que j’deviendrai p’t’être veuve à l’autoumne (ou p’t’être que «j’feelerai lucky», (Ha-Ha-Ha) si qu’s’arrive pour vrai). Mais de ne pas me décourager… Qu’j’ai tchequ’un proche de moi, tchequ’un d’ma parenté… Un cousin!?! P’t’être même une cousine!?! «Anyway», qui s’ra là pour m’introduire à l’un dés amis ou fréres à son «chum». Possiblement à t’un veuf de la Péninsule Acadienne!?! Hmmm? Qui semble vivre t’au rythme de la mer! Plus clairement, qui vient du boute de Shippagan! Qui m’a «freaké» bin raide! Ça valu le quarante piastres d’extra, pour m’faire «entertainé» ou à m’faire embêter davantage par Rosalie à Croque Potte à crouaire qu’j’allais itout vivre riche pis «Happily Ever After»!

Quand qu’j’arrivé à la maison; pis qu’j’ai conté ma fortune à mon houmme Ozime. Le v’là qui s’a mit à s’moquer d’moi, à quasiment en «choké» de d’sus son bavas pis entre chaque éclat d’rire! Qu’y’en roulait-crampé d’sus l’fait d’la place!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Exprimez vous!

*