Cossé qu’a radote Delphine…

Du vault d’histouaires comiques à Delphine, en voici y’une de Nouël datant de l’ânnée 2006 :

“J’étais z’en grade cinq! Ouaye! J’rêvais de tout mon âme de jouer l’rôle majeur d’la Sainte Viarge dans la Séance de Nouël d’la p’tite école. Pis parce que j’étais excessivement détestable pis dérangeante en clâsse, qu’j’n’étais sartainement pas la p’tite pète z’à la maîtraisse – – j’savais que j’ne serais pas pickée’’! “Yes, Sirree’’! Qu’l’hounneur de cte rôle là s’rait baillé z’à la “sweet’’ fille du cordonnier, par rappôrt qu’à l’avait été la seule à claquer la plusse haute note sus l’test de Catéchèse — ouaye, imaginez-vous ouaire, pour s’aouaire rappeler du nom de chaque Roi Mage! Qu’lés Rois Mages s’appelions pas : “Joe’’, “Moe’’ pis “Curly’’ coumme j’avais écris coumme réponse sus mon test. Qu’c’était d’l’encens qu’le bébé Jésus avait y’eu coumme cadeau et non d’la gomme à bois à tchaquer d’sus coumme j’avais écris coumme réponse à la question deusse du test… Pis parce que j’avais quasiment yinc rasé ma note pour pâsser la Catéchèse : qu’y fallait j’me contente, la maîtraisse m’avais dis, d’accepter de jouer l’rôle d’une borbis. J’crois bin, bin mieux c’là que d’jouer l’erriére du derriére du costume de soit l’âne, du boeu’ ou d’la camule, coumme ma cousine Dométhilde qu’était “claustrophobic’’ d’avance avait ‘té choisie pour – – ouaye, avec la plus très grande peur étouffante de s’faire péter z’en pleine face!

J’oublierai pas coumment “hurt’’ pis fâchée qu’j’étais quand qu’j’sus z’arrivée z’à la maison. En plusse avec la honte dans l’côrps d’annoncer à ma mére qu’j’allais z’être une p’tite borbis dans la séance d’école de Nouël. Qu’ma seule ligne à m’ rappeler c’était d’bêler (Bâ-â-â-âh) yinc une fois pis non deux fois, z’au moment même qu’lés mozus de borgers s’en viendrons s’agenouiller d’vant l’berceau du “fake’’ bébé Jésus z’en plâtre qué d’éflintché dans la Crèche entre l’âne pis l’boeu’. Drette – là , ma sage mére m’a bin laissée z’à saouaire pis z’à comprendre que dans la Vie là : <<Écoute! On n’peut pas tout l’temps z’aouaire cossé qu’on veut… Ouaye! Cé d’apprécier pis d’asseyer d’faire le mieux avec cossé qu’on a déjà d’avance ; parfois même avec cossé qui nous z’é baillé “or comes our way’’…>>

“Yup’’! “I guess’’ si qu’ma destiné cé d’être une p’tite borbis d’Nouël, dans z’une “BIG TIME STAGE PRODUCTION’’ là d’ma p’tite école – – “then’’ j’leux montrai z’à ouaire que j’serai la meilleure p’tite borbis convaincante sus “l’stage’’ qu’y’avons “ever’’ vu… “Cute’’ coumme que j’serai dans mon “costume’’; “you bet’’, qu’j’arai z’une “standing ovation’’! “I’ll bring down the house’’! <<“Come on’’, là>>, que j’beuglerai. <<Clappez t’utes pour moi!>> Pis à la fin d’la “show’’ là , <<Juste mettez-vous z’en ligne pour mon “autograph’’.>> (Qu’était l’beau scénario qui s’déroulait “at the time’’ dans ma p’tite “brain’’ de “coconut’’ de dix z’ans).

La soirée même d’la séance – – cinq minutes avant qu’la maîtraisse se décide de rouvrir lés rideaux… Mêshoummes! GROUSSE PANIQUE en erriére du “stage’’! La Sainte Viarge était absolument “no where to be found’’! Là, y’a tchequ’un d’l’audience (j’m’en souviens pas exactement tchissé qu’c’était, bin) qu’a v’nu “whisperé’’ d’quoi tout bas dans l’oreille d’la maîtresse pour y annoncer qu’la Sainte Viarge s’ra point capable de faire une apparition à souaire sus “l’stage’’, par rappôrt qu’la pauvre esclâve est sus l’grabat dans son lit avec la picotte de poule. J’peux pas vraiment vous décrire l’expression d’horreur pis d’panique qu’a v’nu sus la face de la maîtraisse – – bin, à semblait plusse à y’une qui souffrait de constipation émotionelle pas mal “bad’’!

“Anyway’’, J’sais pas à youssé qu’la maîtraisse avait la tête – – bin à m’a “grabbée’’ par le bras; m’a flaquée un ouaile sus l’fait d’la tête… Ensuite m’a garochée la catin du bébé Jésus dans lés bras; pis m’a laissée à saouaire que ça s’rait moi qu’allait jouer le rôle d’la Sainte Viarge (pis d’ne pas tchaquer ma “Bazooka Bubble Gum’’ sus “l’stage’’). Lés rideaux se sont grands rouverts… Pis là, la maîtraisse m’a poussée “off’’ sus “l’stage avec cti-là qu’y jouait l’rôle de Saint Joseph (qu’était le grand lingot d’Armand, le garçon du vendeux d’assurance qu’mon pére trouvait tannant)… Pis cé yinc une fois que j’étais rendue en plein milieu du “stage’’ que la maîtraisse s’en aparçue, qu’à l’a réalisée qu’à m’avait greyée en Sainte Viarge par-dessus mon costume de p’tite borbis. Qu’més p’tites z’oreilles de borbis “stickions’’ hôrs d’mon ouaile… Pis quand qu’la “crowd’’ avons“noticé’’ le mufle de borbis sus ma face – – “well-well-well’’, y’étions assez crampougnés par le fou d’rire, qu’y’en pissions quasiment dans leu’ hardes! Pis quand qu’lés borgers s’avons agenouillé en avant d’la Crèche pis qu’j’m’ai mis z’à bêler (Bâ-â-â-âh) – – la “front row’’ en pissions dans leu’ drâses! Pis cé icitte, qu’la maîtraisse a vite farmée lés rideaux; pis a faite la plus “quick exit’’ hôrs de l’école, qu’j’ai “ever’’ vu… “And never to be seen again’’!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Exprimez vous!

*