Cossé qu’a radote Delphine…

D’la “vault» de més plusieurs chroniques comiques, en voici y’une que j’avais composé pis faite imprimée par exprès pour la Fête dés Péres en 2008…

Ct’ânnée ‘citte, j’va point m’chavirer pis ni m’arracher lés jueux sus l’fait d’la tête pour m’intchèter pour cossé âcheter pour la gobbine de Fête dés Péres – – Ouaye! Surtout pour mon pére, le badgeuleux d’beau-pére pis ainsi pour mon houmme foiroux d’Ozime! “Actually’’, j’serai plusse “nice’’ que c’là! “Let me tell you’’, ça s’ra point z’une “tacky necktie’’ que j’leux dounnerai… Ça j’peux vous l’garantir! Pis ni qu’ça s’ra z’un “twelve pack’’ de biéres! “No, sirree’’! “My goodness’’, point d’hardes non plus! Ma main sus la Bible, ni d’outils ou “d’fancy gadget’’ qui vendons l’djâble z’au “Crapy Tire Store’’! Hounnêtement, ça s’ra bin plus simple que c’là! Ça “j’plan’’ d’leu’ bailler chacun s’ra tcheques “cold pack’’ de houmârds… Pis “Jeezô-Cripe’’ – – si qu’y’aimons pas c’là, bin j’garderai l’houmârd pour moi-même pis j’me ferai – – Mmmmm – – dés bons p’tits “lobster rolls’’, emborvés d’mayounnaise.

“Mind you’’, j’allons faire d’quoi spécial pour mon pére… J’allons l’amener, lui pis Mâme, dîner à son “favourite’’ restaurant, qué Chez Fred’s, à Cap-Pelé. Sa traite s’ra de se déguster la face dans z’un belle grousse assiettée “d’Fish ‘n Chips’’; pis de s’arrondir la beude coumme y faut à la fin du repas, avec un mozus de bon morceau “d’coconut pie’’ en même temps qui “hatch down’’ une bounne gorgée d’café nouaire. Pis ma mére dans t’ute socitte, bin y’elle, sa “job’’ s’ra de l’badgeuler pour qu’y’arrête de manger trop vite (de prendre le temps d’souffler entre chaque bouchée); pis âââh p’tit Djeu Seigneur, d’le “remindé’’ de surveiller sa haute pression – – pis Blah! Blah! Blah! Blah! Blah! Ouaye! Qu’à la place d’aouaire choisi du “fried food’’, y’arait ‘té mieux d’choisir une bounne soupe aux légumes. “Yak-Yak-Yak’’! Pis mon pére, lui qui mange point coumme z’un lapin, y’a autchunes maniéres qui s’ordera z’une salade. Mon pére m’a dis z’en “jokons’’ sus la “phone’’ qu’un beau cadeau d’la Fête dés Péres s’rait de “duct tapé’’ la goule à ma mére… Ha! Ha! Ha! Pour une fois, qu’y’aimerait c’là d’être capable de manger en paix pis tranquille ! J’ai répondu à mon pére d’ne jamais répéter cossé qui v’nait juste de m’dire à Mâme; “or else’’, la counnaissant coumme y faut, à s’gênera à voulouaire d’l’étripper ou de l’fiâler à coups d’rouleau à pâte ou avec “d’whatever’’ qu’à l’ara “d’handy’’ sous la main !

Pis là, après l’heure du souper, j’allons descendre dans la belle Vallée d’Memramcook pour visiter l’beau-pére… Y m’a d’mandé qu’j’amène ma “guitar’’ pis qu’j’y chante sa “all time favourite’’ chanson, qu’a été pour moi l’une de més plus grousses “Mega Hits’’, à Waltham : <<J’ma “own’’ pas Mahone Bay>> (pis qui s’miounne “by the way’’ sus la “ever popular’’ air de <<Heartbreak Hotel>> coumme à la Elvis Presley)… Pis lés paroles d’la chanson vont coumme socitte :

Moi, j’ai ma own’’ p’tite maison!

Moi, j’ai ma own’’ p’tite car’’!

Moi, j’ai ma own’’ ‘tite swimming pool’’ – -

Bin, j’ma own’’ pas Mahone Bay!

Ooooh, Baby-Baby-Baby! Ooooh, Baby-Baby-Baby!

Bin moi, j’ma own’’ pas Ma-a-ahone Bay!

Y faudra qu’j’la chante plus fôrt que d’habitude parce qu’le beau-pére s’en va aussi quasiment sourd qu’un vieux potte rouillée… Pis à 87 ans, si qu’y’encôre d’la “swing’’ de reste dans l’côrp, à tapper du pied dans l’fond d’la boîte à bois – – bin qu’le “goddash s’enjoy’’! Coumme qu’on diraient, << Laissons lés bons temps rouler…>> À mon opinion, qué t’une mozus de bounne maniére à voulouaire célébrer la Fête dés Péres!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Exprimez vous!

*