Cossé qu’a radote Delphine…

Cher Môssieux « Hippety Hop »:

Ou préfères-tu que j’t’appel le Lapin d’Pâques? Ou par ton p’tit nom d’baptême, qué Jeannot?!? Moi, j’t’écris… Ouaye, coumme j’écris t’au « Santa Claus »! Parce que « deep down », vraiment; dans lés palpitations de mon p’tit tcheur excité de Countré Star Extraordinaire, ej crois en ton existence!

J’vais pas t’mentir, j’sus z’une « addict » t’au « chocolate »! « As a matter of fact » (ha-ha-ha, ou « of fat »)! « Anything chocolate »! Que ça soit du « mik chocolate », « dark chocolate » ou blanc!!! « As long » que ça m’fondre « slowly » dans la goule, que ça m’rendre t’en extase… « Stuff »-moi z’en beaucoup dans l’panier d’Pâques que tu « plan » de me « surprisé » ou de me laisser d’sus l’fait d’ma ronde table du bôrd à manger, avec mon nom d’écrit en grousses lettres de d’sus « l’tag »!

Moi, j’sus paresseuse! Ne me fait pas « hunté » pour més œufs en chocolat, de cachés en travers d’lés « rooms » de ma grande cahute ou pire dans la « backyard » de ma maison. Moi, qu’a t’un problème de vue darniérement, je ne voudrais pas « endé up » à ramasser par « mistake » t’une crotte molle de mon « Buddy Dog »; ou ZIRE, à m’faire grappiller tcheques z’unes dés tchennes.

Étant « nosey » de nature, j’ai t’une question sérieuse à te poser… Je ne comprend pas, coumme toi, étant le Lapin de Pâques: comment fais-tu pour pondre si tant d’œufs en chocolat??? Ou est-ce que se sont dés poules magiques, que tu « feed » avec dés grains « top secret »; ouaye, qui sont responsables à produire, (PLOUC) « out » d’leu’ trou, lés milliers « d’candés » en vente dans lés magasins? Pis lés moules en chocolat en formes de canards, de borbis, surtout de lapins ou de ton image pis de bin d’autres créatures – – ouaye, tchissé qui « mass produce » t’ute socitte? J’entendu t’une « rumour », que c’était p’t’être bin lés plusieurs parsounnages coloriés de l’Union dés Contes de Fées qu’y s’en occupions d’la besogne?!?

T’as pas besin de « fearé » à v’nir che-nous. Y’ara pas d’collets pis ni d’attrapes de cachées pour asseyer de te « nabbé » ou te « skinné alive », afin de voulaire te garocher dans mon grous potte à fricot. J’n’ai point l’intention non plus de transformer l’une de tés pattes en « lucky charm » ou en t’une « key chain » pour « danglé » més clefs « d’car » ou ceusses-là d’ma maison. Ouaye! Sy-nonyme à ma main contre le couvert de ma Bible: més dents, t’en croquant « off » lés oreilles de mon Lapin d’Pâques en chocolat: considères-toi « safe » à roder che-nous.

Ça s’rait ridicule de voulouaire te souhaiter t’une Joyeuse Pâques « Off », sachant surtout qu’ça va être ta plus longue « weekend » de l’ânnée à travailler « d’l’overtime »!

« Anyway »! N’oublie pas d’me laisser dés traites! Après t’ute, j’ai été bin bounne t’ute l’ânnée… »Okay-Okay » là, j’ai p’t’être câssé mon Carême – – qué vraiment point t’une raison (ha-ha-ha), à voulouaire me punir!

So, j’t’attend pis « LOVE YOU » aussi grous pis infini que t’ute l’Univers!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

XOXOXOXOXOXOXOXOX

Exprimez vous!

*