Communauté informée… Communauté en santé…

Dépression chez les adolescents

  Tout d’abord, l’adolescence est une période de transition entre l’enfance et la vie adulte. Pendant cette transition qui peut être stressante, l’adolescent trouvera son identité. Au cours de ce changement, l’adolescent doit s’adapter aux transformations. Ce n’est pas tous les adolescents qui vont réagir de la même manière face au changement. Malheureusement, de nos jours, la dépression est beaucoup plus commune qu’auparavant. La prévalence de la dépression est la plus élevée dans le groupe d’âge des 15-24 ans et représente la première cause de cas d’hospitalisations. C’est évident que tous les adolescents vont avoir des épisodes de dépression pendant leur transition. C’est totalement normal en raison de nombreux changements. Mais, la dépression est un peu plus que seulement des épisodes dépressifs, ce sont des épisodes qui ne terminent plus. Donc, c’est important de comprendre les signes et les symptômes d’un adolescent en dépression afin d’intervenir pour surmonter leur difficulté.

  1. L’adolescent peut être plus fatigué et va avoir moins d’énergie qu’auparavant. Cela causera une diminution dans les activités de tous les jours, ce qui cause un retrait social.
  2. L’individu peut avoir des troubles de sommeil, soit l’insomnie ou l’hypersomnie.
  3. La personne pourrait se plaindre de douleurs musculaires et corporelles, comme des maux de tête, des douleurs articulaires ou une douleur abdominale.
  4. Le jeune peut avoir de la difficulté à se concentrer.
  5. L’individu peut avoir une vision négative de soi par rapport à son existence et à son avenir. Par exemple, l’individu aura de la difficulté à imaginer son futur et à prendre des décisions, car il aurait peur de se tromper.
  6. L’adolescent peut démontrer des signes et des symptômes émotionnels. Par exemple, moins d’intérêt et de plaisir dans les activités, se sentir triste et souvent une envie de pleurer, se sentir irritable ou ennuyeux.
  7. Il peut aussi avoir de l’isolement, la nervosité, manque d’attention ou des actes de délinquances.
  8. L’individu pourrait trouver des petites tâches très difficiles. Par exemple, se laver, s’habiller, se préparer un repas, assister à un cours ou faire des devoirs.

C’est évident qu’une personne peut avoir des signes et des symptômes et ne pas être en dépression, mais c’est important pour les gens qui travaillent avec ces adolescents, leurs amies, leurs parents et d’eux même de voir les changements dans leur comportement et d’attaquer directement le problème, car ils ne sont pas seuls.

Exprimez vous!

*