Communauté informée… Communauté en santé…

Mieux gérer ses émotions au travail

   Les situations inhabituelles qui surviennent au travail suscitent souvent de l’émotion de la part des employés touchés, sans parler du stress qui s’installe dans les relations entre collègues. Il va sans dire que les émotions jouent un rôle essentiel dans la qualité des relations professionnelles que nous entretenons avec les autres. Cela se manifeste clairement à travers notre façon de communiquer au travail. Heureusement, il semble que les bons sentiments se répandent plus facilement que les mauvais, ce qui favoriserait au sein des groupes de travail des comportements de coopération, de solidarité et d’entraide.

Comment rester serein

   Dans nos relations professionnelles, il convient de demeurer calme et serein, quelle que soit notre humeur. Le fait d’adopter un état d’esprit neutre nous permet de nous adapter aux exigences de la situation. Mais cela n’est pas toujours facile à mettre en pratique en situation de crise. Voici quelques moyens de bien contrôler ses émotions :

  • Reconnaître et nommer ses émotions;
  • Éviter d’assumer la responsabilité de l’humeur de l’autre personne;
  • Distinguer la raison de l’émotion;
  • Éviter de synchroniser son langage non verbal avec celui de l’autre personne;
  • Éviter de personnaliser les discussions : se concentrer sur le problème et non sur la personne;
  • Pacifier le discours intérieur.

Comment maintenir des relations authentiques

   Dans un climat réceptif et serein, il est plus facile de jouer la carte de l’authenticité, d’établir des rapports francs et nettement plus productifs que ceux qui sont basés sur des sentiments négatifs et des jeux psychologiques. Une bonne relation interpersonnelle n’est-elle pas le fruit d’un échange empreint de maturité ? Il existe plusieurs manières d’y arriver, un peu semblables à celles qui sont retenues pour résoudre un conflit ou pour établir une bonne communication :

  • S’il y a un problème, traitez-le aussitôt que possible;
  • Placez-vous dans une position qui favorise la discussion;
  • Ne tournez pas autour du pot;
  • Réfléchissez avec l’autre et non contre l’autre;
  • Clarifiez ce qui n’est pas compris et confirmez ce qui l’est;
  • Utilisez le «je» plutôt que le «tu» accusateur;
  • Mettez en évidence les éléments positifs;
  • Accordez de l’importance à l’autre personne et écoutez-la attentivement;
  • Évitez de revenir sur les erreurs passées, la rancune étant improductive;
  • Entendez-vous par consensus plutôt que d’imposer une solution;
  • Vérifiez que l’autre personne comprend bien l’entente que vous concluez avec elle et assurez-vous qu’elle y adhère;
  • Respectez les différences.

Comment composer avec les réactions difficiles

   Quelle que soit l’organisation à laquelle vous appartenez, tôt ou tard, vous affronterez des collègues difficiles. Le meilleur moyen de travailler avec eux consiste à les considérer professionnellement et non personnellement. Être professionnel signifie fixer votre attention sur l’objet de la discussion, sur le problème que vous devez résoudre, et non sur les émotions qui vous assaillent. Souvenez-vous qu’aborder les choses de cette façon en vaut la peine, mais que cela demande de la concentration, de l’énergie et de la volonté.(Source : http://www.portailrh.org)

Exprimez vous!

*