Communauté informée… Communauté en santé…

La communication

   La communication est importante dans la vie de tous les jours. Afin d’éviter des conflits, de recevoir ce que nous voulons, et de faire des compromis, il est nécessaire d’avoir des bonnes techniques de communication.

Certaines techniques de communication ne sont pas favorables à adopter. Premièrement, il y a la communication masquée. Celle-ci est utilisée lorsque nous disons quelque chose, mais réellement nous voulons dire quelque chose d’autre. Par exemple, nous disons souvent «J’ai mal à la tête» ou «je suis fatigué» lorsque ça ne nous tente pas d’aller quelque part. Nous disons de façon masquée comment nous nous sentons, en espérons que la personne en face de nous va comprendre notre vrai message.

Deuxièmement, il y a la communication indirecte. Cela est quand nous passons notre message par quelqu’un d’autre. Ceci peut être une forme d’évitement par rapport à une situation gênante ou embarrassante. Cela peut aussi être fait quand nous n’avons pas de réponses précises à donner à quelqu’un. Ça peut aussi être de passer un message par une autre personne pour éviter la personne à laquelle le message était destiné. Par exemple, vous ne voulez pas parler à votre conjoint, alors vous demandez à votre enfant d’y transmettre un message.

De plus, pour mieux communiquer, il est important de prendre charge de la communication et de dire comment tu te sens (tes émotions). Il est mieux de communiquer de façon affirmative et non agressive. (TRUC : parler en «JE» et non en «tu». Le «tu» tue).

Prendre responsabilité pour ses sentiments aide à améliorer la communication lorsque vous vous sentez mal (fâchée, frustrée, triste). Une façon de faire ceci est de communiquer en utilisons le «Je» au lieu du «tu». Cette technique vous permet de communiquer ce que vous ressentez sans minimiser ou blâmer les autres. Si vos propos blâment les autres, ils peuvent devenir défensifs.

Par exemple : Je me sens ____ quand vous ____ parce que ____

Exemple : (NON!) : «Tu» me fâches parce que tu es toujours en retard.

(OUI!) : «Je» me sens frustré lorsque vous arrivez en retard parce que je reste debout à m’inquiéter.

Comment commencer des phrases avec «Je» :

1) Je veux

2) Je me sens

3) J’apprécierais cela si

4) Je pense que

5) J’ai besoin

6) Je m’attends que

7) J’aimerais que/Je souhai- terais que

8) Je comprends que tu dis

9) Je pense que t’avais dis/que tu voulais dire

10) Je pensais que… J’avais compris que

11) J’ai mal compris… svp ___

12) J’aimerais beaucoup cela si…

Exprimez vous!

*