Communauté informée… Communauté en santé…

Avez-vous un problème de jeu?

   Les jeux de hasard et d’argent sont de nos jours facilement accessibles un peu partout. Que ce soit des jeux de tables, des jeux virtuels ou des machines à sous, l’appât du gain peut devenir tentant. Ces divertissements peuvent prendre une grande place dans la vie de certaines personnes et leur occasionner de graves conséquences dans différents champs de leur vie. Mais comment savoir lorsque l’on peut parler de dépendance? Tout d’abord, on peut distinguer trois types de joueur :

* Le joueur récréatif : Il joue à l’occasion et pour le plaisir. Le jeu ne lui apporte pas vraiment de problème.

* Le joueur problématique: Ce joueur fait face à certains problèmes en lien avec ses habitudes de jeu mais ne subit pas de conséquences graves.

* Le joueur pathologique (ou compulsif) : Il enchaine les problèmes sérieux occasionnés par une grave dépendance au jeu.

Ce troisième type de joueur a l’impression que le jeu contrôle sa vie et sera prêt à risquer ce qui lui tient à cœur pour continuer à jouer même si cela lui occasionne des remords par la suite. Ce type de dépendance mène également souvent vers la criminalité et est souvent en lien avec d’autres dépendances comme aux drogues ou à l’alcool. Voici quelques indices alarmants qui peuvent être reliés au joueur compulsif et donc à une dépendance importante :

* Mentir : Les joueurs tentent de dissimuler à leur entourage leur problème de jeu. Ils mentiront pour expliquer leurs sorties et cacher leurs dettes.

* Jouer pour regagner ce qu’on a perdu : Ils ne peuvent accepter de perde et lorsque cela se produit, ils retournent jouer pour regagner l’argent perdu en se disant qu’après ils arrêteront.

* Jouer plus que prévu : Les joueurs perdent le contrôle et jouent de plus en plus, encouragés par les gains occasionnels.

* Emprunter de l’argent : Les joueurs peuvent emprunter de l’argent à leur famille, leurs amis, leurs collègues ou des étrangers afin de contrer leurs problèmes financiers. Il s’agit ici d’un cercle vicieux puisqu’avec cet argent, ils retournent jouer pour tenter de regagner leurs dettes.

* Miser toujours plus : Avec le temps, les joueurs pathologiques ont besoins de miser de plus en plus pour obtenir le même plaisir qu’ils

obtenaient au début avec de plus petites mises tout comme une personne dépendante aux drogues doit augmenter sa dose.

* Être préoccupé par le jeu : Les joueurs finissent par ne penser qu’au jeu et à la prochaine fois qu’ils iront jouer. Ils vont jouer dès qu’ils en ont envie et cherchent des façons pour se procurer de l’argent pour jouer encore plus.

Exprimez vous!

*