Communauté informée… Communauté en santé…

Vous vous sentez déprimé après les fêtes?  Comment combattre la dépression saisonnière

La dépression saisonnière est plus fréquente que vous le pensez. Si vous vous sentez un peu déprimé après le Nouvel An, vous n’êtes pas seul. La froideur de la météo et l’obscurité en cette période de l’année peuvent avoir des effets importants sur l’humeur et les perceptions. La dépression saisonnière survient généralement pendant les mois hivernaux et s’estompe au printemps. Le trouble affectif saisonnier (TAS) affecte des millions de Canadiens chaque année. Bien que de nombreuses personnes l’ignorent en croyant à une instabilité émotive, il s’agit d’un problème à prendre au sérieux. La dépression saisonnière peut provoquer beaucoup plus que la mauvaise humeur. Elle peut nuire à votre qualité de vie, à votre rendement au travail et à vos relations amicales et familiales. La fatigue, une variation soudaine de l’humeur, l’augmentation de la sensibilité, une baisse de la concentration, l’augmentation de l’appétit, la prise de poids et le manque de motivation sont les symptômes courants de la dépression saisonnière. Heureusement, il existe de nombreuses façons de combattre ce type de dépression et de retrouver la bonne humeur.

Comment combattre la déprime après les fêtes

Si vous avez le moral à plat cet hiver, essayez les astuces suivantes pour retrouver votre bonne humeur.

Bouger : devenir actif et faire de l’exercice régulièrement représente l’un des moyens les plus efficaces de combattre la dépression saisonnière. Fréquenter un centre de conditionnement physique pendant la semaine apporte de nombreux bienfaits pour la santé. En plus de vous sentir mieux, vous améliorerez votre apparence et votre santé. Il s’agit aussi d’une bonne façon de sortir de la maison et de rencontrer de nouvelles personnes.

Organiser des vacances : partir en vacances sous le soleil du sud pour changer d’air est la façon idéale de chasser les idées noires. Voyager vous permet de prendre une pause de votre routine quotidienne et de vous détendre. Il sera alors difficile de ne pas vous sentir mieux.

Sortir prendre l’air : même s’il fait froid, sortir à l’extérieur pour respirer de l’air frais et profiter du soleil hivernal contribuera à vous remonter le moral. Lorsque vous êtes à l’intérieur, gardez les stores ouverts et laissez entrer autant de lumière naturelle que possible dans votre maison ou votre espace de travail.

Établissez un horaire et suivez-le : avoir un horaire au quotidien vous aidera à maintenir le cap et à profiter d’une bonne nuit de sommeil. Les personnes dépressives ont souvent du mal à dormir la nuit. Aller au lit à la même heure chaque soir vous aidera à adopter de bonnes habitudes de sommeil.

Se tenir occupé : annuler vos rencontres entre amis pour rester seul à la maison ne fera que vous donner plus de temps pour ruminer et broyer du noir. Quand vous avez le moral à plat, essayez de vous tenir occupé, sortez de la maison et entourez-vous. Souvent, échanger avec d’autres personnes aide à surmonter les sentiments négatifs.

Surveiller votre alimentation : les gens déprimés se tournent souvent vers la nourriture. Les personnes aux prises avec le TAS mangent davantage et ont des envies d’aliments riches en féculents. Une consommation accrue d’aliments peut provoquer un état de léthargie. Efforcez-vous de garder une alimentation équilibrée pour avoir de l’énergie.

Envisager la luminothérapie : il existe un certain nombre d’appareils de luminothérapie comme des ampoules spéciales et des lampes portatives pour vous aider à surmonter la déprime. Si la luminothérapie ne vous intéresse pas, augmentez l’éclairage auquel vous êtes exposé à la maison.(Source : qc.croixbleue.ca)

Exprimez vous!

*