S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

J’vous mens pas, l’estâtue d’plâtre du Saint François d’Assise a mystérieusement disparu hors de notre église. “For sure”, à n’a juste pas “walké out on its own”! “Whoever” qu’était la “gang” rusée de “culprits”, pour t’une “prank” ou z’à mal-faire, (mêshoummes-mêshoummes) qui l’avons volé??? Ya! N’avons “leavé” autchunes “finger-prints” pis ni “d’foot-prints”; ni même t’une “ransom note”! “A real professional job”!

Pitché à dire, mais lés deux pauvres souris (que “j’feedais” z’en cachette) qu’habitions z’à l’intérieur d’la région vide d’la tête de l’estâtue (ouaye-ouaye, qu’nous pouvions ouaire de temps z’en temps sourdre leux p’tits museaux pointus du trou qu’y’avions rongé “out” de l’oreille droite d’la sainte figurine) n’avons pu de “home”! J’lés ai “spotté” lés énerrés à courailler entre l’estâtue d’la Sainte Martyre Goretti pis de ct’olle-là d’la Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus à inspecter dans tchelle là qui s’rait la plusse confortable à voulouaire “mové in” dedans? Parce qu’y’a plusse de lampions qui s’font allumer devant la Sainte Thérèse; pis que l’un d’son trou d’narine, une fois rongée, f’rait z’une bounne entrée… À mon opinion d’Bedeau, ça s’rait le racoin idéal d’église le plus trantchille pis sécuritaire pour ctés p’tits rongeurs là à y vivre! On ouaira cossé qu’lés verrats vont décider faire??? (J’ai bin “warné” le tchûré que je n’allais pas “setté” d’attrapes, parce que pour moi, je lés considère coumme étant més “pets”. J’lés ai même jusqu’à baptisé: “Mister Squeakie” pis “Miss Swiss”!).

L’investigâtion d’l’estâtue est dans lés mains dés Polices Montés z’à Jouals du Canada. “So far, no clue”! Qué pour cela qu’y’avons décidé d’engager, pour son aïde ou talent de clairvoyante, la fameuse tireuse de cartes (pis ha-ha-ha, “bootlegger” itout “on the side” du Village dés Roseaux) la dâmnée de Rosalie à Croque Potte. En communication avec le monde dés esprits, elle obtenu supposément la vision suivante: Ouaye! “Van” blanc, avec t’une “license plate” du Québec (en besoin d’un “oil change”)… Estâtue, embourrée z’en entier d’une “horse blanket” épaisse… En route vers la Gaspésie… Trois hoummes “d’involved” (lettre R pour Richard (grousse beude traînante pis chauve; nez déformé coumme t’une tête de champignon); la lettre D pour soit DoDo, Dominique, Dollârd ou Donaldo (barbu pis jueux blanc); pis F pour Fou-Fou Fido ou Fricot (oreilles percés pis poiloux partout coumme t’un ours nouaire)… À être vendu à t’un riche collecteur excentrique d’estâtues divines… Trop tard, vous ne lés “catcherez” pas… À moins, si qu’vous êtes “willing” de voulouaire m’graissez le dedans d’la paume avec t’un “bill” de cent piastres ($100) de plusse… P’t’être, juste p’t’être, que j’serai capable de vous fournir t’une “lead” d’extra “on the case”…

Quand qu’l’histouaire du Saint François d’Assise de disparu ou du saint patron dés animaux fut publiée de d’sus “l’computer”, ça été “VIRAL”. Voilà qu’l’argent, parvenant surtout dés “animal lovers” de partout “d’out there”, s’a mis z’à “pouré in” en formes de dons généreux t’au Comité Paroissial, afin que j’puissions être capable d’acheter ou d’remplacer l’image du céleste homme avec t’une estâtue neuve… Y manque yinc tcheques centaines de piastres avant être capable de “l’orderé” d’l’Italie. Qui s’ra excitant une fois qu’l’estâtue s’ra délivrée à notre sainte église!

“Anyway”, faut j’vous laisse m’en âller “feedé Mister Squeakie” pis “Miss Swiss”… “Bye”!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Mêshoummes-Mêshoummes! Cé t’en sortant d’l’église, après la Messe du samedi souaire, que l’orgueilleuse soprano de Stella à Tilmond Bocouitte s’est faite attaquer par t’un bataillon affolé d’étchureaux vicieux; qu’étchumions d’la goule. En état de surexcitation, y’enfoncions leux p’tites dents primes sauvages, en travers d’sés bas «d’nylon», dans la chaire grassette de sés longues jambes poilouses; certains en train de «s’danglé» d’sus lés bras mous; un autre en train d’y grafigner la boule du boute de son nez, en même temps qu’la tcheue touffue y «twirlait» en excitation… pis qu’l’épeurée de pauvre esclâve de Stella se débattait à tout défaire t’en crions dés affreux YEOYE-YEOYE-YEOYE-YEOYE-YEOYE de Jéricho de Djeu! Ej suppose, cé ça qu’arrive quand qu’une parsounne se met z’à risque en s’lâvant avec du savon liquide pour le côrps qui sent z’à bon coumme d’la «cream» de «hazelnut»!

Notre saint «Padre» d’Abel a bin essayé d’chasser lés démons hôrs dés côrps dés étchureaux, avec l’arrousage d’eau bénite… Refusant d’obéir, v’là qu’lés p’tits coquins poiloux se précipitèrent pour âller courounner le d’sus du fait d’la tignasse à Stella! Ha-Ha-Ha! Créant l’illusion innovante d’une calotte fantaisie, digne à être photographiée pis d’apparaître (ej suppose) de d’sus le couvert d’un magazine international de Haute Couture!

Mais cé avec t’une «can» de «hair spray», «out» du «purse» rempli «d’junk» pis du «quick heroic thinking» à l’effarée face de Gertrude à «Fried Fish» – – ouaye, «who came to save the day»! Croyez-le ou non, cé t’en lés vaporisant épais de tcheques pschitt-pschitt de «hardener» à jueux dans lés yeux, qu’elle a réussi à faire détrôner ctés p’tites fichus de bêtes là. Ouaye! Avec vive applaudissement, d’la pârt dés témoins: Ein! BRAVO, Gertrude! WOUHOU-WOUHOU! BRAVO!

Se ne sont pas lés cicatrices ou morsures d’sus l’côrps à dguèrir qui bâdrons notre chère Stella à Tilmond Bocouitte! Cé plutôt l’image traumatisante de l’attaque dés étchureaux qui vient bosculer sés rêves. À la faire sursauter, à s’éveiller épeuré : «out of breath» à hurler dés cries mortels pis d’être bin «soaking wet» de sueur collante partout! So, si qu’vous pla- nifiez d’âller faire un tour d’la visiter à l’hôpital? «WARNING»! Préparez-vous mentalement d’avance à la ouaire de «strappé» dans son lit; de déséquilibrée, sous l’effet de fortes doses de calmants?!?

«Whoever» qu’a «starté» la rumeur que Stella se transforme en étchureau malfaisant lés nuits de pleine lune? Pas vraie! Mais «mind you», j’entendu dire que quand qu’lés aides gardes malades asseyions d’la «feedé» dans son lit d’hôpital? Apparemment qu’son bavardage à l’oreille sounne quasiment pareil asteur coumme le son répulsif d’un écureuil qui fait TACKA-TACKA-TACKA quand qu’à s’défrippe lés babines dans son bol de «Jell-O» vert!

De la majorité dés gens du Village dés Roseaux pis coumme Bedeau d’Église: nous te souhaitons tous t’un BON RÉTABLISSEMENT, ma chère Stella!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

La Vieille Solange, âgée de 104 ans, a finalement décidé de prendre sa retraite. Ouaye! Imaginez-vous ouaire, depuis 1922 ou après 85 ans d’long service coumme “cashier” à la Quincaillerie du Village… À l’arait bin aimé c’là de continuer à “toughé” à travailler jusqu’à Nouël de ct’ânnée; mais souffrant d’arthrite sévère dans l’boute dés doigts, à l’était rendue à youssé qu’à “l’enjoyait” pu ça à pitounner contre lés touches de son “cash register”.

Sans l’aïde d’une “scale”, à pouvait te “guessé” c’là la pesanteur exacte d’un sac de clous ou de vices dans sa main. À savait itout à youssé que s’trouvait t’utes lés items divers dans l’magasin. Pis à pouvait en plusse te cartchuler avec précision, sans l’aïde d’un crayon à mine ou d’un “calculator”, coumment d’bois qu’s’allait prendre pour bâtir soit t’une bécosse, t’une grange ou t’une cahute à deux étages. À l’était même plus vif qu’un houmme à pouaire “loadé” le “back” d’un “truck” de plusieurs “sheets” de “plywood” pis de 2’’ X 4’’ de 8 pieds d’long! Pis qu’supposément pendant lés “coffee breaks”, qu’à s’amusait à “challengé” pis z’à vaincre itout lés mâles fôrts, travaillant la “warehouse”, quant qu’ça v’nait z’à “arm-wrestlé”!

Cé t’en “bumpant” dans la Vieille Solange, jusque coumme qu’à rentrait à la Salle Paroissiale pour s’en v’nir jouer z’au BINGO, qu’à m’a annoncé sa grande nouvelle qu’à l’allait se r’tiré d’sa “job”. Aussitôt qu’son “Retirement Party” s’ra fini; qu’à l’allait se dépêcher à “catché” t’une “plane”, pour s’en âller passer du temps avec sa seule sœur vivante, Victorine (âgée de 99 ans); qu’habite à l’extrême ouest du Canada, encerclée dans l’milieu de tcheques grousses montagnes! Ouaye, qu’y’allions t’utes lés deusses se “booké” l’aventure d’leu’ vie à faire du “parachuting”, “out” du p’tite “Cessna Plane”. Risquer itout à faire du “mountain climbing”; pis de “thrillé” à prendre tcheques leçons à faire du “scuba diving”, à explorer le fond de l’Océan Pacifique, pareillement coumme à la Jacques Cousteau! Ha-Ha-Ha! Qu’à voulait jouir de l’énergie qu’à l’avait d’reste, avant que Djeu l’Pére se décide de v’nir la charcher à voulouaire égayer pour l’Étarnité lés Anges pis lés Archanges pis lés Saints Martyres jusqu’aux p’tits Chérubins à ne pas paresser t’au Paradis Terrestre!

Dans l’temps qu’à s’ra “gone” dans l’boute de “BC”, parce qu’à “m’trust big time”, cé moi qui va s’occuper d’la supervision d’sa “farm house”. Pis de prendre soin d’âller nourrir sa ménagerie d’animaux domestiques; surtout sa famille de matous, qu’habitent à l’intérieur d’sa ancienne grange. Pis de m’assurer que “whatever” qué prêt à arracher ou à creuser “out” de son jardin soit délivré à la banque de nourriture. Avec mon aïde, à l’ara pas besin de s’intchèter dans l’temps qu’à s’ra z’en train de profiter (YA) d’sa retraite!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Trois souaires pâssés, parle d’un “good time” excitant qu’j’ai eu à l’encan, qu’a eu lieu à la salle paroissiale du Village dés Roseaux; (ouaye) à jouer le rôle de “referee” (“no kidding”), entre la dispute gueularde à Fred à “Rough Neck” Hébert pis Martin “La Babine Traînante” Caissie. Lés deux innocents d’lingots étions lés deux seuls z’en train “d’biddé”, contre l’un pis l’autre, pour le même laid “Victorian Style Sofa”.

“L’opening bid” a débuté à 300 piastres! Pas trop “bright”; Fred, avec son air hautain de coq à bouchure, a soulevé sa main t’en beuglant: 500 piastres pis pas z’un “penny” d’plusse! Parsounne s’attendait que l’dâmné Martin, pour faire par exprès, allait faire l’offre d’une piastre de plusse de d’sus l’morceau d’meuble! Une fois! Deux fois! Trois fois, vendu… Là! À l’houmme avec la p’tite “goatie” de d’sus l’menton…

Mêshoummes-Mêshoummes! Parce que la gazette du Moniteur ne me permet pas d’imprimer cossé qué lés mots grossiers (qué “just” (ha-ha-ha) “too-bad-too-sad”) que “Rough Neck” a tiraillé après “La Babine Traînante”; bin laissez-moi vous dire (“Pssst-Pssst”), entre moi pis vous z’autres là-là, ça m’a “quite” scandalisé… “Any-how-Any-who-Any-way”! Pareillement coumme t’un volcan rugissant d’un grondement sourd pis fumée de colère éclatant dés oreilles; cé icitte que Fred à “Rough Neck” Hébert a “grabbé” sa “folding chair”, avec mauvaise intention de voulouaire s’en sarvir pour la briser contre l’échine ou par-dessus la tête à Môssieux Martin “La Babine Traînante” Caissie!

Au nom de la Sécurité Publique, cé icitte que j’ai décidé d’m’en mêler… Ouaye, hounnêtement là; “enough was enough”! Cé t’en poussant “La Babine Traînante”, “out” d’la “way” d’la “swinging chair”; pis cé t’en criant t’un ouaque de Ninja à faire paralyser (Aïe-Ya) Fred à “Rough Neck” “to back off” dans sés traques… Que Sacordjeux! Ouaye, qu’j’ai parvenu d’arrêter le combat entre ctés deux “gilling” là. Même moi, (ouffe) ça “m’amaze”, qu’j’ai triomphé d’lés séparer de l’un et l’autre.

Le plus surprenant dans t’ute cte gobbine de harias icitte : cé qu’la majorité dés acheteux dans la foule jusqu’au câlleux d’encan m’avons applaudit d’une “standing ovation” d’au moins une quinzaine de minutes, pour mon intervention. Bin pauvre Fred, le “trouble-maker”; bin lui s’a fait “chasé out” d’la salle à coups “d’purse” par la Vieille “cranky” Zabette, en même temps qui s’faisait huer “to go home” par le public! Pis Martin, cé t’en grinchant (“a-ha”) qui s’en a été chez-lui avec son trésor, de “strappé” coumme y faut dans “l’back” de son “truck”.

À la “next” encan qu’ara lieu à la fin d’août, “again” à la salle paroissiale, lés organizeux de l’évènement (j’en “blush”) aimerions d’me créer ou m’offrir t’une “job” de “bouncer”. Pis en raison de ma bounne action, réclament en plusse asteur à voulouaire me nominer (“Imagine that”? Moi! Hen-Henri à P’tit Boute, Bedeau d’Église) pour le titre de Citoyen de l’Année du Village dés Roseaux!?! “Mind you”, si s’arrive vrai; j’laisserai pas c’la me monter à la tête!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Cé moi qu’a y’eu l’grand t’hounneur de marteler le darnier clou de d’sus la construction du nouveau manoir de 20 pièces qu’appartcheint à mon ami l’artiste Francis du Djâble pis à sa femme (ouffe) énormément enceinte ou proche à débotchuler “soon”, (ya, mêshoummes) la belle Jayla Flew! Qui “mean” de dire, que demain j’pourrons (moi pis ma “gang” d’hoummes engagés du village) “hopefully” coummencer à “mové” pis placer “in” lés beaux meubles (la plupart dés “antiques”; supposément avec t’une chaise à berceuse primitive itout, qu’avait été acheté “once upon a time” à t’un encan dans l’boute de Sussex pis qué supposément possédée par l’esprit taquineuse d’une vieille “Dutch Woman” d’la mi-19ième siècle par le nom de “Wilhelmina” (qu’aime à pincer). Yinc à y penser, ça m’baille la chaire de poule!).

“Anyway”, le plus fascinant de t’ute la cahute est l’intérieur du grand salon, avec sés énormes châssis de style cathédrale faisant face à la mer, à youssé qu’la clarté du soleil s’amuse à aveugler coumme milles pis milles djamants roulant dans lés vagues. Pis moi cé la “fireplace” de maçonnée de cailloux massifs qui (“WOW”) m’époustoufle; que si qu’j’arais z’une jambe en bois à leux z’offrir coumme cadeau – – ej s’rais “willing” d’la “feedé” t’aux flammes, yinc pour m’laisser abandounner pis ensorceler par le bruissement dés braises pétillantes. Ça qui me touche le plus z’au tcheur (“hey”, yinc là (ha-ha-ha) pis non z’à nul pârt d’autre)… Hmmm! Cé qu’y’avons décidé de “hangé” d’sus l’plus long dés “walls”, (“yes sirree”) l’une de més immenses toiles spectaculaires en peinture acrylique, d’une scène de plage d’été… Ya! D’intitulée: J’me sauce la palourde dans l’eau, pour m’lâver l’sâble hôrs d’ma “gilling-suit”! Avec sous-titre: “My goodness”, qu’y’a bin beaucoup “d’jelly fish” dans la mer, aujourd’hui.

Mon ami l’artiste Francis du Djâble partagea avec moi que ça s’ra seulement à la mi-septembre qu’y’allait ouvrir lés portes de son studio t’au grand publique, afin d’offrir une variété de cours d’arts (coumme par exemple: le dessin, la peinture (s’apprendre à mêler lés couleurs), la sculpture, la poterie (dont j’vous “warn” d’avance, qu’a absolument rien à faire (là-là-pantoute-pantoute) avec la “darn” business à vendre du “pot”), la photographie, etce-tera). Qu’y’avait déjà au-d’là d’une cinquantaine de parsounnes qu’y l’avions déjà contacté, avec grand intérêt à voulouaire s’inscrire…

En plusse qu’y’allait m’tcheindre sa promesse de m’engagé “part-time”, au début octobre; afin d’enseigner lés sessions passionnantes de dessin au pastel sec pis d’être son assistant dans l’enseignement à mouler pis tailler dés estâtues. Pis p’t’être même à poser (ha-ha-ha, “jokingly said”) coumme modèle quasi-d’à-môtché tounu; mais “d’Oh My Gosh”, vêtu d’une feuille d’érable seulement, pour m’camoufler la “you know what” de p’tite amanchure; à réussir sartainement à m’faire rougir d’embarras “all over” (après toute, ej sus z’un gârs gêné).

Y faut j’vous laisse, car voici le “truck” de livraison d’la Quincaillerie du Village avec le meuble neu’ d’acheté à faire le tout l’tour d’la “swimming pool” qu’arrive… Pis t’une fois dépaquetée pis assemblée là, si que Francis me l’permet… J’me permettrai p’t’être en recompense t’une “cannon ball jump”, “off” d’la “high diving board”. Mmmmm! Pour m’rafraîchir d’ma longue journée d’ouvrage; d’aouaire aïdé mon ami à charroyer…

So! Ein, en attendant; pornez garde à vous z’autres! Pis Ouaye! On c’la ouaira toute la s’maine prochaine!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

De très d’bounne heure ce matin, avez-vous “witnessé” c’la? “Wow”! L’étrange phénomène! À youssé qu’la majorité dés propriétés privées pis sites publiques ou historiques du Village dés Roseaux étions tapissés serrés (mêshoummes-mêshoummes) de plusieurs milles pis milles goélands! Me faisant rappeler après “l’aftermath” d’une “pillow fight”, dés plumes d’oiseaux partout dans ma chambre (Ha-Ha), temps jeune.

En face de chez-nous, l’autre bôrd du chemin, le plus tchurieux – – j’ai “noticé” itout, même jusqu’aux vaches laitiéres, qu’étions lousses dans l’pâturage d’la “Farm” dés Boudreau, avions dés goélands en train d’crier pis d’perchés d’sus la pointe de leux cornes batailleuses. En plusse, à perte de vue: lés toits de chaque cahute pis le par-dessus dés “cars” pis lés haillons de “clothes-pinnés” de d’sus lés cordes à hardes en étions crottés pis “gummés” épais. Imaginez-vous ouaire, y’en avait également t’une “smart gang” de d’z’eux qu’avions jusqu’à “figuré out” coumment s’amuser avec le “teeter-totter” pis la “slide” dés enfants, dans ma “backyard”.

Lés tcheques photos souvenirs que j’ai “snappé” avec ma “camera”, ej “plan” d’lés imprimer pour en faire faire dés cartes idéales à enouayer à tout l’monde que j’counne afin, d’lés inviter à v’nir célébrer che-nous t’une “Very Happy Christmas in July Day Barbecue”! Ma “favorite black & white snap shot” est ct’olle-là du camelot d’la gazette (aussi smarte qu’un dictiounnaire, le P’tit Robert) en train d’essayer de “sneaké-up” en cachette à voulouaire “knocké off” la casquette de baseball t’au “stingy-mean-old” Isidôre (qui ne “l’tip” jamais) avec t’une boule fabriquée en fumier frais de zézeaux dés tempêtes de la mer.

Juste coumme le clocher d’église à sounner l’invitâtion d’la premiére messe du jour, v’là qu’lés goélands affolés ont “spreadé” long leux z’ailes et prirent envol au-d’sus du village; créant l’illusion d’un nuage impénétrable, bloquant le soleil là-haut. Ceci n’empêcha pas tout d’même lés paroissiens/paroissiennes a “rushé” vite t’au service; (ouaye) de chaussé dans leu’ plus belles “fancy” bottes en “gum rubber”; pis chacun d’leu’ tête flageolante en d’sous la toile d’un parapluie, afin de se protèger d’une possible pleuvasse de crottes d’oiseaux.

Bétôt, “yes sirree”, y faudra qu’j’y’alle aouaindre la “hose”! Hmmm… “Hopefully”, d’asseyer “d’washé out” pis de désinfecter la saleté “off” d’ma “property”. En plusse, j’me d’mande si qu’le Département d’Pompiers du Village voudrons bin m’prêter l’un d’leu’ “fire truck” afin que j’puisse être capable de “hosé down” l’entiére édifice pis le statiounnement de l’église? Pis si oui, y faudra bin avartir le tchûré, le Pére Abel, à tcheindre en dedans d’son presbytère (ha-ha-ha), si qu’y ne veut pas que j’l’arrouse…

La situation est loin d’être considérée t’un état d’urgence. Mais (ouaye) faut j’vous avartisse tout d’même: que l’entrée t’au Village dés Roseaux sera seulement ré-ouvert t’aux visiteux, aussitôt que le “major clean-up” sera terminé pis que le territouaire soit considéré “SAFE” z’à rôder…

J’vais vous souhaiter z’une belle journée! “Hopefully” (ha-ha), moins crotte-touses qu’la mienne!?!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Me v’là rendu dans l’boute de Shemogue, en train «d’campé» avec ma famille, dans notre p’tit «hook-up trailer», dans la «backyard» à ma sœur Jocelyne (qui s’trouvait être che-nous, z’en grandissant, la 3ième dâmnée ou la «middle child» gênée d’la famille). Avec t’utes lés z’ânnées que j’écris dans la gazette du Moniteur, vous z’ariez cru que j’l’arais «at least» mentiounné un peu plus souvent. Mais étant t’une parsounne très privée, t’une vieille fille «fussy»! Asteure à sa retraite, à vivre quasiment à la «hermit» dans la campagne, en compagnie de son matou Flouffie! Aaaah, qu’sa vie est belle pis supposément «wonderful»!

À m’contait, qu’avec sés p’tits chèques de pensions qu’à recevait à la fin de chaque mois – – ouaye, qu’ça halait parfois dure par boutes. Qu’à m’admit : qué pour c’là qu’à l’était oubligée de «bootleggé on the side», à vendre sa «home brew»; afin qu’elle puisse être capable de payer «off» sés grous «bill» de chauffage pis sa taléphône, à s’fournir de quoi à s’bourrer la beude, tcheques paquets «d’smokes», etcetera-etcetera… D’ne pas d’la juger sévère; mais parfois pour survivre, Ein? Cé pas z’en relaxant à faire dés «puzzles», lés souaire, d’sus l’fait d’la tâble de tchuisine, qui va y bomber son porte-feuille plein d’argent. S’lon y’elle : «gotta work», à sarvir «busy» pis z’à plaire sés «customers» (qui font «mostly» le métier de bûcherons pis p’t’être tcheques pêcheux d’la région (j’ai dis pêcheux; pis non dés pécheux (qui sounne quasiment pareil, mais qu’à définitivement point la même définition)!

Parle qu’c’était plaisant, hier souaire, de s’asseoir de d’sus son véranda, à relaxer à «shooté» la brise. Ouaye! À bavasser à partager à youssé qu’j’étions rendus dans nos P’tites Vies. Ma chère épouse, ma belle «Betty» d’la «Happy Valley» – – bin y’elle se «swingait» de d’sus la galance du «lawn» à lire t’une histouaire intéressante t’aux triplets. Qué icitte qu’la «mood» d’la veillée à «quickly» prise z’une «weird» tournure, quand qu’mon fils aîné d’six ans, l’endjâblé d’Bosko, a sourdu dés buissons d’lilacs, en miattant dans sés bras cossé que j’pensais qu’était t’un matou?!? Mais à mon horreur, qu’j’ai réalisé qu’c’était («OH MY GOSH») t’une «holy» friggin’ de mouffette! Pis toute que mon fiston explorateur articulait d’excitement – – c’était qu’y’avait l’intention de bailler z’un «bubble bath» t’à la p’tite bête puante, afin de tuer (pitché) la peste ou d’la «spongé» jusqu’à ce qu’à sente bon.

Délicatement, Bosko a déposé lés 4 pattes de la mouffette, contre le plancher d’la galerie. L’animal à hissé! La tcheue y’a soulevé; pis mêshoummes-mêshoummes, coumme t’un «sprinkler»… PU, la peste! Qué icitte, «hmmm-hmmm»… D’à môtché épeurée, qu’la créature s’a sauvé… Djeu sait youssé ?!?

Ouaye! Ma sœur Jocelyne a été chanceuse de «getté» vite «out» d’la «way» d’la shotte de «spray» de parfum désagréable; incluant ma «sweet Betty» pis lés «adorables» triplets. Excepter pour moi pis Bosko! «Now known or remembered as the two stinky» visiteux (Ha-Ha-Ha) de Shemogue!

J’avons tcheins d’hôrs, moi pis Bosko. Par chance à l’aïde de ma femme, qu’à l’a pu se débarrasser ou à neutraliser l’odeur de mouffette que j’avions sus l’côrps pis de d’sus nos hardes. Cé avec dés gants «d’rubber»; puis à nous frotter pis laver patiemment d’une vieille «washcloth» d’à môtché trouée, avec sa solution d’eau oxygénée, mélangé avec d’la «baking soda» pis de liquide à lâver lés plâts (recette de mémére du temps dés premiers colons), qu’elle a magiquement réussi d’nous faire sentir à bon… Itout : «Thank-you-thank-you-thank-you»! Ouaye, pour nous aouaire sauver face pis éviter l’embarras!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

J’ne «trust» pas cte jeune innocent-nez-z’en-l’air-là de Hectôr à Réginald; qu’a été embauché («job» d’été) par le Comité Paroissial, à s’occuper dés gobbines de «fireworks», pour la Fête du Canada! Juste à cause qui sait coumment allumer pis faire exploser (Pic-à-Pac-Pic-à-Pac) t’une strignée de p’tits «fire crackers», à faire sursauter lés filles pis à faire impressiounner sés «friends»; ça ne l’fait pas exactement t’un «expert» à faire «sparklé» pis «wow-é» dés pétillements dans le ciel de la nuit. Ça qui m’énarf; qui me bâdre le plusse de d’lui… Cé qui «plan d’aim-é» son jeu varié d’illuminations abondantes, au-d’sus du Village dés Roseaux. Pis Aïe-Aïe-Aïe, non au-d’sus d’la Baie. Mettons z’à risque, le fait d’mon «roof» d’ma cahute, à devenir possiblement la cible ou le tumulte («KABOOM») d’une «innocent skyrocket»!

S’lon la prédiction avancée d’la température de d’sus la stâtion 2 du câble de la télévision, y va apparemment faire beau soleil – – (ouaye) «all day», le premier juillet! Qui «mean» de dire, que «hopefully» la grousse Célébrâtion ou t’utes lés «fun» activités familiales pis intéressantes de cédulées, là-là… «Yeah»! Aurons lieu, «mostly» de d’sus le Vieux Tchaie du village!

L’ouverture officielle débutera de d’sus l’énorme, estrade, à 18h00 «sharp», avec la levée du Drapeau Canadien – – en même temps que l’incroyable Delphine B. B. Bosse, Countré Star Extraordinaire, se mettra à exalter fièrement l’O Canada (là), avec sa voix d’ange superbe. Suivi par après: avec la bénédiction pis l’arrousée d’eau bénite du bien- heureux tchûré, le Pére Abel; pis qu’ara lés hounneurs itout d’introduire ou d’souhaiter la bienvenue t’aux parsounnes dignitaires (Ex. coumme lés tcheques grousses poches importantes du gouvarnement; la Reine du Bazar du Village dés Roseaux, la fabuleuse Mlle Choux de Bruxelles Congelés 2017, à «wavé» royalement à la «crowd»; lés membres élus du Comité Paroissial; etcetera-etcetera…). Pis t’une fois qu’ça s’ra «over», cé moi qui va prendre possession du «microphone». Pis prendre «over» coumme étant le Maître de Sarémonie, pour le restant d’la veillée ou at least jusqu’à ce que lés «fireworks» sont quasiment prêts à être «shootés» là-haut, parmi lés constellations.

La premiére évènement d’sus l’affiche du «stage» va être la Compétition du Plus Vite Mangeux d’Houmârds, dont j’vais ani-mer… L’an pâssé s’avait été t’un touriste de Toronto, t’un sartain noummé Harold Walter Murphy, qu’avait été le «number one» grous «Wiener» («ooops», j’veux dire le champion) de l’épreuve. Qui s’en a été che-z’eux; qu’a remporté itout, mêshoummes-mêshoummes : le trophée honorifique; le chèque de cent piastres; le «gift certificate» pour t’une «free haircut» ou t’une «perm» Chez Alfredine «Hair Salon» (pis l’plus tchurieux (ha-ha-ha), cé qu’l’houmme était «bald»); pis t’un cadeau souvenir d’une «Autographed Music CD» de la Légendaire Delphine B. B. Bosse, à faire tapper du pied, intitulée (ya) <<J’te «trade-ré» («MMM») mon côrps… mon côrps… pour ta belle grousse tcheue d’houmârd>>!

Pour la 2 ième activité spéciale, pis plutôt originale : Ceus-ses-là, dans la foule excitée de spectateurs, portant dés dentiers seulement, seront z’invité(e)s (ya) z’à v’nir compétitiounner de d’sus «l’stage»… Ha-Ha-Ha! D’enlever leux dentiers hôrs d’la goule, afin d’s’en sarvir coumme ustensile à «scrapé off» le plus vite possible lés grains d’maïs dés épis d’blé d’inde («imagine that», compliment échange d’une «U.S.A. Farm» d’la Californie). Le «grand prize» sera z’une «free trip» ou z’une tournée guidée z’en «pickup truck», dans l’boute d’la HA (HA, pour Haute-Aboujagane).

La soirée va s’continuer avec plusieurs «Rock ‘n Roll Bands» pis avec d’la bounne «swing» musique de Countré (à youssé que j’aurai l’hounneur d’accompagner ma épatante cousine de Countré Star Extraordinaire; yinc t’une chanson, avec le miaulement expressif de mon accordéon). De d’sus le tchaie, y’ara dés «Circus Rides» à faire crier de joie lés enfants de tous âges; ou à faire avaler dés fichus insectes! Dés kiosques, avec t’utes sortes de bouffes excellentes pis traditionnelles du pays. Y’ara même jusqu’à dés «free» tournées romantatiques, en bateau de d’sus la mer. À mon opinion, t’une veillée qui s’annonce plaisante; pis qui finira «hopefully», avec t’un «SAFE BANG»!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

Lés aventures d’la belle Delphine pis du Bedeau

 

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

 

Cher M. Hen-Henri à P’tit Boute :

À te lire, dans la gazette du Moniteur Acadien… Coumme étant Bedeau d’Église de ta parouaisse; mêshoummes, tu sounnes coumme si qu’t’étais t’un houmme pas mal talentueux pis remarquable. Coumme ma mére arait pour son dire à te décrire: un vrai de vrai “Jack of All Trades!” Avec dés nerfs solides, à endurer lés commandes de sergents de ton “boss”, le tchûré! Y faut j’te dise, que j’aime ton sens d’humour unique; surtout d’la maniére qu’tu t’entreprends à fixer cossé qu’a besin d’être pris soin (“right now”), soit dans l’intérieur de la Maison Sainte à Djeu l’Pére ou de d’sus la “property” même du Vieux Couvent dés Sœurs!

T’écris! Tu sculptes!| Tu fais d’la peinture! T’as mis ta vie à risque, à être t’un “Bingo Cal-                                                           ler”! T’un diplomé d’un “GED”! T’é “l’owner” d’un chien fidèle pis intelligent, par le nom de “Cracker Jack”! Tu “strum” d’la guitare; pis tu “squeeze” à pitounner ton accordéon! T’un médium, capable de ouaire pis dialoguer avec dés fantômes! Tu t’occupes d’un Cimetchére! En plusse: t’un bon samaritain, généreux avec ton temps! De cossé qu’j’entendu itout de tchequ’un qui te counne coumme y faut pis qu’habite dans le même village que toi: <<Ya! Cte Hen-Henri à Ptit Boute, là! Parle d’être t’un Bon Vivant! En plusse, y’a la réputation d’être t’un excellent mari à sa chère “Betty” d’la “Happy Valley” pis pére de famille! Ouaye! Avec t’un “pedigree” d’la pareille sorte; tchequ’un de sa communauté devrait le nominer, afin qu’y puisse se faire mériter t’un prestigieux “award” – – en recounnaissance de sés plusieurs contributions de services communautaires!>>

Parce que j’sus “nosey” de nature, ej serais grandement curieuse à saouaire ta biographie de ta “sweet” enfance??? J’une “bet” avec ma “friend”, Clara! Ouaye, que t’é l’frére à t’une noummée la P’tite TâTâ, qu’habite dans l’boute de Cocagne? Si j’gâgne, elle s’ra dans l’obligeance de me payer la traite avec t’un bon “Fried Clam Plate Dinner”; au restaurant de mon choix, dans l’boute de Cap-Pelé!

Amicalement!

Georgina à “Ben Pickles” LeBlanc

Shemogue, NB

 

*******************

Allo-là, Georgina :

Soit sartaine de “t’orderé” d’la “extra tartar sauce”, avec ta commande de “fried clams”. “Yes sirree”, la P’tite TâTâ (ou Anita, l’avant darniére ou la 4 ième enfant gênée d’la famille), y’elle qui “own” t’une “business” à embouteiller dés palourdes. “Yup”! Cé bin y’elle, ma sœur. “Hey”, j’ai honte à l’admettre; mais “darn”, que ça fait z’une longue escousse que nous nous sommes pas parlés…

Georgina, ta lettre m’a baillé l’ennuie! So, “guess” ouaire tchissé que j’vais câller à souaire, pour l’inviter à v’nir souper à mon prochain “barbecue”??? Ou à moins si qu’cé “okay” avec toi, d’nous inviter à vous rejoindre t’au restaurant – – ouaye, moi pis ma p’tite sœur adorable, afin d’allêr t’aïder à s’bourrer la face dans ta grande assiettée festive de “fried clams”?

Ouaye! Sans trop m’braguer, cé vrai qu’j’en fais beaucoup; pis j’sus “proud” de més accomplissements d’vie. J’t’invite à continuer venir me lire à chaque semaine! Merci, pour lés beaux compliments! À la prochaine!

 

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Malgré qu’y’avait t’une grande affiche d’avertissement, à l’entrée de l’église, ne pas s’asseoir dans lés bancs; car j’finissais d’lés “varnishé”… Quand qu’Jean Pirounne a rentré dans la maison sainte, pour s’allumer t’un lampion… “Hmm-Hmm”! Ayant oublié cossé qu’y’avait lu d’sus “l’sign”. Ya, mêshoummes! Après d’aouaire allumé la mèche; fait son signe de croix, en avant d’l’estâtue d’la Sainte Viarge – – y’a décidé bon d’âller voulouaire méditer tcheques priéres; pis là, d’âller se conforter le fond d’tchulotte de son large derriére contre le siége du banc d’en avant. Qu’ça l’a immédiatement scellé serré, coumme t’un insecte qui s’fait “trappé” dans du “sticky” ruban tue mouche.

L’houmme faisait pitché! Le plusse qu’y’asseyait de se soulever, avec l’aïde pis le support de sés deux mains; le plusse qui s’engluait lés doigts d’vernis! Quand qu’j’l’ai “spotté”, (ein) bon samaritain que j’sus; j’m’en ai été à sa rescousse. J’m’en souviens, là – – ouaye! J’l’ai saisi par le bras drouette; pis de toute ma force de Bedeau, j’l’ai “yanké out” du banc… Que le “rip” du matériel de son fond d’tchulotte a fait écho bruyant; rebondissant contre lés murs, à l’intérieur d’la Résidence Sainte à Djeu l’Pére! Qu’son “wallet” en a resté collé itout, dans l’siège du banc. Cé seulement avec la force d’une p’tite “crow bar”, que j’ai pu réussir à dégager l’item. Mais regrettablement, qu’a déchiré la surface de cuire, à youssé s’trouvait autrefois la tête engravée d’un joual – – qu’asteure n’avait pu d’museau!

J’y’ai offert de “l’drivé” che-z’eux, dans mon “truck”. Mais d’un ton enragé, y’a refusé… Y’a décidé, qu’y’allait s’en aller à pieds. Pis qu’y’allait itout “s’wrappé” le tout l’tour du bâs du côrps, avec l’énorme “garbage bag” orange (avec t’une face de citrouille de l’Hallowe’en, d’imprimée contre la surface du plastique) que j’y’avais baillé… Mais quand qu’y’a “rushé out” dehôrs, le vent s’a soulevé… Cé pas que j’veux me moquer… Mais j’m’ai crampé d’rire, quand qu’le “plastic” (ha-ha-ha) y y’a “flappé” pis “snappé” dans la brise… Pis qu’j’ai “mistaké” (hounnêtement) le tapage, coumme étant cti-là d’un gaz sifflant qui possiblement lui échappait… PRUTTE!

“Anyway”, cé avec patience que Jean Pirounne a été capable (ouaye) de se nettayer la peau; de s’frotter “off” au vif le vernis, avec l’aïde d’une vieille brousse à plancher de bin “soaké” dans d’la “turpentine”. “Hmmm”! Pis parce que le produit est considéré hautement inflammable. Avec la peur dans l’côrps, le pauvre esclâve refuse asteure d’âller s’allumer t’une cigarette, dehôrs sur sa véranda. “Just in case”, qu’une “spark” de son “lighter” causerait lés “fumes” du vernis à exploser; pis de soudainement le transformer en z’une grousse boule de flamme bleue!

Aussitôt que le vernis sera sec coumme y faut, dans le premier banc d’église. Faudra j’m’en alle le sâbler soigneusement à nouveau, avant d’voulouaire appliquer t’une couche protectrice à la surface. So, en attendant – – (ouaye) j’m’en vais à la Quincaillerie du Village; m’acheter dés brousses neuves; pis t’une grousse cannette de “turpentine”, dont “trust you me”; me counnaissant, j’en aurai besoin.

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église