S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

J’me lamenterai pas d’aouaire y’eu un p’tit « puddle » d’eau, dans ma « driveway »! « J’feel sorry » pour le monde dans l’Village dés Roseaux, qui sont encôre z’en train de pomper l’eau hôrs d’leu’ câve ou d’leu’ hangar à patates. Bin pas coumme la Vieille Béatrice aux Yeux Nouaires, qui s’a réveillé dans son « basement apartment »; pour « witnessé » son grous matou BouBou, en train d’miâler d’peur – - d’assis dans son grous bol à brâsser la pâte à pain, en train d’flotter à la valedrague, quasiment à la hauteur d’son lit!

En plusse, Mêshoummes! Quand qu’cé rendu coumme me contait l’artiste Francis du Djâble qu’y’avait rien qu’y pouvait faire que « d’watché » z’une « picnic table » là, « floaté away », sus la surface d’la mer de vagues tranchantes; avec un p’tit « white poodle » d’enerré sus l’toppe, en train d’hurler (âââh, pitché) <<V’nez ouaire m’charcher>>! Qu’y’arait bin aimé d’âller à la rescousse du « pooch », avec le canoë qu’appartcheint z’au Mouvement dés Scouts; mais « l’flood » avait emporté lés rames! (« Mind you », y’a tout d’même z’une « happy ending » à l’histouaire! Ouffe! Le chien en question s’a fait « rescué » par un botte de pêche, d’un gârs d’la Pointe-du-Chêne! Ein par hazard, qui « passait by »… Asteur, yinc a « figuré out » à tchissé qu’appartcheint « l’poodle »??? Si parsounne le « claim », la femme du pêcheux s’a décidé (est détarminée) qu’à l’gardera; y fournira t’un bon « home ». Qu’le nouveau p’tit « cute name » t’au chien – -  âââââh – - s’ra Boueille!).

Apparemment qu’en erriére  du Couvent dés Sœurs, que l’eau d’l’étang s’avait quasiment rendu jusqu’à l’édifice. Que lés marches d’la « back door » en étions peuplées de grousses gornouilles paresseuses, d’à môtché engourdi par le frette du printemps. Pis la Mére Supérieure, qu’a t’une phobie de ctés maudites « swamp tings » là; bin y’elle a vu c’là coumme étant t’un signe d’une plaie d’Égypte de vécue « all over again » (coumme décrit dans Le Vieux Testament, au temps d’Moïse)! Pis coumme Bedeau d’Église, cé moi qu’a ‘té oubligé d’âller lés attraper à plein seau pis d’âller « back » lés z’escorter t’au « swamp »; aïe, de greyer dans més hautes « gum rubber boots » là, l’eau jusqu’à la fourche!

J’oua qu’la « gang » d’ajusteux d’la Compagnie d’Assurance qui s’en vienne envahir à pleine armée le Village dés Roseaux, afin d’estimer lés doummages ou lés ravages du « flooding » d’la s’maine pâssée! Juste à cause que la jambe de bois à mon ami octogénaire, le Vieux Dosithé, s’a emborvé d’eau pis qu’une branche asteur y pousse miraculeusement sus le cap du genoux – - apparemment qu’ça s’réclâme pas ça, tel qu’imprimé en p’tites lettres moulues (dure à lire) Ha-Ha-Ha en bâs de sa police d’assurance!

Ein, j’aimerais bin c’là d’continuer à « chatté » avec vu-z’autres. Mais j’viens juste de receouaire t’une « phone call ». Que ouaye; qu’lés gornouilles sont « back » de r’tour t’au Couvent! « Yup »! « Gotta Go »!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

J’avisé l’tchûré : ouaye, qu’j’allais prendre la Pâques « Off »! Y m’a r’gardé lés deux yeux d’travers, coumme y’un qu’arait voulu aimer me crampougner la langue en entiére pis m’la « squeezé » coumme y faut; pis m’la lâver pis m’la frotter au vif, avec une bârre de « Lye Soap » qui brûle pis que miraculeusement « wash away » lés blasphèmes!

Ouayez-vous, cé parce que j’serai bin trop fatigué pour me rendre t’au service religieux du dimanche matin. Mon excuse: cé que l’samedi saint au souaire, j’ai ‘té engagé par l’Association dés Dames Chrétchennes-là de me costumer t’en Lapin d’Pâques; d’âller trottiner en travers du Village dés Roseaux, à livrer dés z’œufs en chocolat à chaque foyer. Pis après c’là d’m’en âller  rendre visite à la Villa Providence du Village dés Roseaux, afin d’officier l’amusante chasse aux dentiers d’Pâques-là… Que « yes sirree », le beau p’tit vieux ou l’adorable p’tite vieille à trouver « first » sa denture « gets to win » l’énorme lapin t’en « milk chocolate » de dix livres. Qué « Hey-Hey-Hey »! « Way » bin plusse excitant que d’aouaire besin de se forcer à téter lentement la « chocolate coating », « off » dés raisins secs! Pis pour taquiner à grous z’éclâts ma vieille Matante Clémence qui souffre d’la démence : j’la laisserai même « racé » après moi avec son « walker », jusqu’à temps qu’à puisse m’attraper « half-way » en bas d’la « hall », proche d’la « nurses station »; à youssé j’la laisserai aouaire son petit bonheur à m’pincer l’pompon d’la tcheue d’mon costume de lapin!

Cé yinc « Bugs Bunny » qu’appartcheint la « catch-phrase » de « What’s Up, Doc? » So, pour pas m’faire « sué »,  en raison de « copyright » : j’peux pas m’en sarvir… J’ai ‘té avisé par un p’tit avocat du djâble coumme étant le « Easter Bunny » que j’pouvais yinc me sarvir dés lignes suivantes : << »Hi-Ho-Hippity-Hoppity »>> ou de << »Hi-Ho-Hippity-Hop »>> ou de << »Hi-Ho-Hippity-Hay »>>! Pis Non-de-Non, qu’mon nom n’était pas non plus « Peter Cottontail »! Qu’aux yeux dés z’enfants, j’sus yinc qu’un livreux « d’candés » pis t’un peintureux d’œufs! Pis qu’aux clins d’oeil de plusieurs adultes (« Wink-Wink-Wink »), je symbolise la fertilité pis le renouveau; ein, « qu’I know how to Multiply »… Pis Ha-Ha-Ha! De crouaire qu’à la P’tite École, que je « flunkais » la Math!

« Anyway », la famille pis moi, j’avons été invité d’âller relaxer pis souper chez ma mére la Veuve Marie-Paule, la journée même de Pâques! Que ça s’ra z’un repas traditionnel de « glazed ham », de « scalloped potatoes », pis de « candied carrots ». Pis pour le dessert, si qu’j’ai d’l’espace assez de reste dans ma beudaine : « I’ll go » pour un deuxième grous morceau de son fameux « carrot cake »(je friperai le fond d’mon assiette, jusqu’à ce qu’y’en reste pu d’miettes).

« Until then », j’continuerai à m’pratiquer à « munché » z’en cachette de d’sus lés lapins d’Pâques en chocolat que j’me sus z’acheter t’au Magasin Général. Après t’ute y faut que j’me pratique d’avance à voulouaire me « hypé-up » de jouer le rôle de cte fameux « Hippity-Hop Creature » là!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

Je n’ai pas l’intention d’vous radoter à l’égârd du manque d’électrique, d’la s’maine pâssée. J’ai décidé bon de laisser ma cousine Delphine B. B. Bosse le faire, de voulouaire « venté » son expérience! Ouayez-vous, la Countré Star Extraordinaire l’admettra pas! Quand qu’le pouaire a manqué, ça faisait yinc tcheques z’heures qu’elle était rendue che-z’eux de son « day surgery », de l’Hôpital Française! Pis sous l’influence de « whatever » lés médicaments qu’à l’était « on » de d’sus ou qui y’avait été « prescribé »… « Well », cé « like this »! Ça l’a mise « somewhat paranoid »! Ein! Que son houmme Ozime m’l’a « describé », coumme ayant quasiment le même genre de caractère démoniaque (Ha-Ha-Ha), coumme le « possessed caretaker » dans le « movie » là, « The Shining » (basé sus le fameux livre de « Stephen King »)!

Si qu’y’avait pu de « generator d’available » dans le Village dés Roseaux; cé que le Comité Paroissiale lés z’avait quasiment t’ute « renté out » d’la Quincaillerie du Village; pour s’en sarvir à la Salle Paroissiale, pour en faire un centre d’accueil pour z’eux en besoin! Qu’était quasiment un bon trois quart dés bons citoyens! Ceux-là qu’avions pas « d’way » pour se déterrer d’leu’ « driveway », j’allions lés charcher z’en « snow-mobile »! Ou que j’savions qu’étions mal pris, à pas d’aouaire d’électrique; j’lés invitions à v’nir coucher au chaud de d’sus lés « cots » à « mattress » dure; qu’étions d’instâller à la grandeur pis longeur d’la salle, dont qu’nous nous servons le dimanche au souaire, pour la fameuse « GAME » du GROUS  » JACKPOT BINGO »!

Parce que je suis Bedeau d’Église, j’me suis « volunteeré » avant d’être « volun-told » par le tchûré… Ouaye, d’être là présent t’au service dés gens! En plusse, ma femme « Betty » d’la « Happy Valley » pis ma bounne sainte mére la Veuve Marie-Paule – - bin z’eux deusses s’occupions à sarvir dés repas chauds (sus l’menu y’avait du bon fricot à la poule, de bons « sandwichs » aux z’œufs pis emborvés d’mayonnaise, pis de t’utes sortes de douceurs imaginables (même jusqu’à du « fudge » blanc « d’available » un don apprécié de la pârt de Sœur Marie de la Sainte Divinité, tchuisiniére-responsable du Couvent dés Sœurs; un péché mignon qué normalement vendu pour v’nir z’en aïde t’aux pauvres païens du Tiers Monde). Pis là-là! La P’tite Lucie, la fille à Fabien à « George » – - bin y’elle s’occupait de tcheindre lés z’enfants occupés, à leu’ faire faire dés « crafts » amusants; à leu’ lire dés histouaires comiques, à lés faire « gigglé » fôrt pis chatouiller l’imaginâtion; pis d’lés désennuyer, en lés faisant chanter « in full gusto » – - « YA! WHOOPIE »! « One-more-time » : <<V’la l’Bon Vent>>!

Moi, ça qu’j’ai l’plusse « enjoyé »: cé réellement d’écouter t’aux parsounnes âgées, qu’avions dés z’aventures incroyables à la « galore » à nous tcheindre « entertainé »; à l’égârd d’leux souvenances de jeunesse. Ouaye! À lés z’entendre nous décrire que pendant ctés z’années là, qu’y’avaient pas de « bathroom » dans leu’ cahute; que ouaye, que c’était soit t’un pisse-potte en porcelaine en d’sous du lit (Ha-Ha-Ha, sans se trébucher dedans) ou pire à s’dépêcher d’âller fendre à môtché le vent d’hiver pour s’rendre à la bécosse (pis qu’le papier d’toilette de c’époque-là – - que « my-my-my » – - qu’c’était dés pages déchirées d’un « catalogue »! En plusse, que l’monde c’temps là itout ça vivait à se chauffer t’au poêle à bois; pis z’à manger dés crêpes de boquitte! Ça veillait t’au fanal à l’huile ou à faire leux leçons d’la p’tite école: en s’forçant lés yeux d’travers d’asseyer d’lire leux livres intéressants de joe-graphie ou de tenter à lire tcheques passages d’la Sainte Bible, à la lueur d’un lampion (ça cé si qu’étions chanceux assez de s’en « affordé »). Pis si qu’y’avait dés grousses tempêtes, qu’la « snow drift » se rendait quasiment jusqu’au deuxième étage d’la « tar shack »… « Yup »! Que c’était tout l’temps l’enfant itout, le plus habile pis mince, qui grimpait hôrs du châssis… Mêshoummes! Soit pour âller charcher pour d’l’aïde dés ouasins ou d’aller « feedé » la jument pis lés vaches laitiéres dans la grange ou d’asseyer d’âller fendre la glace dans l’fond du puits d’eau!

Y’en a même un p’tit vieux qu’ajouté à tout c’là, qui s’en souvenait après une grousse tempête d’hiver, de s’en aouaire été chassé (avec son pére) du chevreux pis étendre dés collets pour voulouaire attraper du lapin… Car y’avait quasiment pu rien d’reste dans l’tambour, à nourrir sés huit fréres détestables pis sés sept sœurs picasses! Mais quand qu’y’a continué avec supposément l’exploit qu’y’avait « wrestlé » pis tué t’un grous t’ours nouaire… Pis que là-là, qu’sa sainte bounne mére y y’avait fabriqué t’un capot pis t’une calotte de « fur »… Ha-Ha-Ha!

Pis quand qu’électrique à « back » v’nu « ON »! En unisson, tout l’monde à l’intérieur d’la Salle Paroissiale s’avons mis z’à beugler dés cries d’joie : << »Yahoo-Giddy-Doo »! « Yahoo-Giddy-Doo »!>>. Par rappôrt asteur qu’c’était « safe » de bazir « back » à leu’ che-z’eux!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

Ça faisait pas même t’une journée coumme y faut que j’étais arrivé d’ma « trip » de « Waltham »… Que voici qu’mon ami l’artiste Francis du Djâble m’a taléphôné à saouaire si que j’serais z’intéressé d’être un conférencier invité! Le « guest speaker » d’hounneur, à t’un banquet de levée d’fond. Hmmmm?!? Levée d’fond? Levée d’fond? Quoi? Levez-vous le fond d’tchulottes d’votre chaise; pis cossé-cossé??? Ein! « Give Generously » envers la construction d’un monument honorifique ou d’une estâtue distinguée en tuiles de « copper » de l’incroyable Countré Star Extraordinaire, Delphine B. B. Bosse!?! Ouaye! Quasiment d’aussi éminente pis d’aussi splendide que ct’olle-là de la « Ooooh-My-My, Statue of Liberty »!?!

Ouaye! Imaginez-vous; un énorme monument de planqué d’boute, en plein milieu de l’entrée d’la bouche du « Northumberland Straight ». Pis bloquant la vue de la      silhouette de l’Île-du-Prince Édouard, aux bounnes gens soit pêchant d’la plaise ou du maquereau ou d’l’éperlan sus l’bôrd du Tchaie d’la Pointe-du-Chêne ou à ceusses-là itout p’t’être bin z’en train « d’sailé » leu’ botte sus le chenal d’la Baie d’Shédiac! Pis l’idée géniale, en plusse : ça s’rait que lés yeux d’l’estâtue, le souaire, pourrions s’allumer pis éclairer loin pareillement coumme t’une « lighthouse » qu’accueillie pis qui guide à sécurité, l’aventure en pleine mer, la « Tourist Cruise Ship » à Houmârds!

Au coummencement, j’pensais qu’c’était t’une gobbine de grousse farce! Un « sort » de pêche un p’tit poisson d’avril « type of joke »! Jusqu’à temps qu’j’ai réalisé: « I Guess Not »! Que « Yes Sirree »! Qu’le Comité Organisateur du « Fan Club » z’à Delphine B. B. Bosse s’avons fourré z’en tête qu’y’allions z’une fois pour toute asseyer d’exaucer le vœux à l’Incroyable Countré Star Extraordinaire. T’en qu’a pensé « BIG »; « Hey-Hey », d’âller (Wou-Hou) « All the Way »! Qu’leu mission principal, cé d’aouaire t’une gigantesque estâtue d’y’elle de   construite, en son hounneur de son statut de « Diva »!

Pis « picture this »! Qu’aux pieds de l’idole ou sus la plateforme même qui soutient l’immensité d’ferraille so-lide : ouaye, qu’y’arait t’une p’tite « Souvenir Gift Shop ». Mêshoummes! À youssé  qu’lés visiteux ou touristes pourrions se procurer à prix raisonnables, lés produits suivants: dés minis statuettes commémoratives de Delphine (« moldées » z’en « plastic glow in the dark » pis « light weight »); dés « T-Shirts » souvenirs, d’un « close-up » d’la belle face souriante à Delphine. Pis « last, but not least; pour ceusses-là (lés « cheap-skates ») qui peuvent yinc « affordé » de s’payer dés « post-cards », t’une « badge » ou t’un « poster » – - y’en aura « of all sizes » pis « d’all kinds » à sélectiounner…

J’ai décidé d’accepter le défi! J’pense que j’arai d’quoi assez à parler « about »; à faire rire la foule, sans qui s’engotte, entre la période de « down the hatch » de vin sec pis le « wolfing down » du morceau « d’cheesecake » (avec d’la bounne « topping » de « chocolate sauce » pis « sprinklé lightly » d’amandes)!

Le banquet spécial aura lieu t’à la Salle Paroissiale du Village dés Roseaux, cte dimanche souaire icitte. Y’a pu d’billets d’restent à vendre; cé déjà, « all sold out »! Cé t’avec un énorme regret que la chère Delphine ne sera point capable d’y participer; en raison (Ha-Ha-Ha) d’un alignement d’vessie, dont elle a besin d’âller s’faire opèrer pour (« of all days », le jour même de l’évènement). So, à vous z’autres lés chanceux qui s’ront t’au banquet! Ouaye! V’nez vous dévider le « purse » ou le « wallet » pour une si bounne cause! À cause? Parce qu’le Bedeau d’Église (Ha-Ha-Ha) « says so »!

À bientôt, més snoreaux!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

Cé pas que j’veux parler en mal du tout nouveau long-jambré maigorlant d’tchûré d’la parouaisse, bin qu’y’arrête de péter plus haut qu’son trou! Ein! J’pensais qu’la Vanité était considérée t’un péché!?! « At least », t’un péché véniel!?! Pis si qu’à ne l’é pas listée parmi lés 10 Commandements; « then », p’t’être qu’à devrait l’être inscrite coumme t’une extra « one »! Ouaye! Coumme t’un Onzième ou Douzième Commandement, mais écrite à la Shiac « style » : Ouaye! << »Hey »! Tu ne marcheras pas la tête en l’air, faire ton p’tit « show off »!>>

Lés paroissiens, en erriére d’son dos, l’avons baptisé « Father Stretch »; mais y’a parsounne qui osera l’appeler d’même en avant d’sa face! Qué coumme « sort of » hypocrite d’une maniére; mais qui ne l’é pas vraiment – - tout dépendant coumment qu’vous voulez interpréter ou juger socitte! « Anyway »! Le saint houmme, Pére Isaac Kazaque (« no kidding »; cé ça son nom), est t’aussi haut qu’un « basketball player »! J’sus sartain qu’avec le « proper training » qu’y’arait pu jouer pour lés fameux « Harlem Globe Trotters »! Mais faut respecter, qu’cé la profession d’la prêtrise qu’y’a choisi coumme dévotion! L’houmme n’a pas besoin d’nous arrouser d’eau bénite pour nous convertir; y fait déjà t’une bounne « job » à nous « sprayé » d’avance de bavas,  pendant son prône à nous « remindé over-and-over-and-over-again » à se repentir du fond du tcheur! Par chance, que j’ne sus pas l’un d’ceux-là qui s’assis dans lés premiers bancs d’église d’en avant!

En revenant « back » t’au sujet de son orgueil! Ya, Mêshoummes! À entendre Pére Kazaque, y dounne impression qu’y’a yinc lui qui sait toute; qu’a toute vue pis t’ute fait; qu’y’é supposément de bin-bin plusse meilleur qu’lés z’autres; pis qu’y ne se gêne pas à exprimer coumment (ouaye) « fussy » qu’y y’é! En parlant « d’fussy »! Qu’échigne vraiment lés deux palettes d’épaules à la récente sarvante engagée du presbytère, la belle Dora à « Bobby » Riboule (Ouaye! « Excuse me, parce que môssieux l’tchûré préfère qu’son « baloney » soit grâlé yinc d’une telle maniére pis z’à la perfection)! Âââââh, oui! « Qu’expect » de moi itout coumme étant Bedeau d’Église, que j’vais à chaque fin d’semaine y « cleané »/ »vacuumé » le dedans d’son p’tit « Meep-Meep » de « Priest Mobile »; en plusse, de m’assurer d’y enlever lés p’tits tchas d’encens verts, « out » de « l’ashtray » d’son « car »! « Anyway », coumme qu’j’y’ai bin laissé saouaire: <<Hale ta « frame »!  Tu « cleaneras » ta « own mess »!>>

« So, there you have it »! Ein, de cossé d’neu’ qui s’brâsse dans l’Village dés Roseaux! Faudra yinc s’habituer à sa bizarre parsounnalité. D’asseyer itout d’respecter son rôle de Bon Borger, à v’nir guider pis « rescué » lés z’âmes infâmes dés tcheques borbis égarées de son troupeau d’la parouaisse! Ouaye! À la prochaine!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

Aussi tant qu’cé excitant de vivre la Vie d’Vedette <<On the Road Again>>, y’a tout d’même dés risques à prendre. Cé « bad enough » de « drivé » en travers d’un énorme « snow storm », pour se rendre à temps à la « gig ». Mais d’être « detainé » t’aux lignes, tcheques z’heures, avant d’rentrer aux z’Étâts, parce que l’officier méfiait que p’t’être Delphine « smugglait » d’quoi d’illégale en d’sous d’son grous chapeau d’cowboy!?! La Countré Star s’a faite « scanné »… Ein! « Nothing to reveal »; « empty cavity », entre lés usses du front pis d’l’extrémité d’la pointe dés jueux « frizzés » sus l’fait d’son crâne!

Au coummencement, j’ai ‘té pour offrir t’une « Music CD » de Delphine à l’officier, mais j’avais peur qui pense que j’asseyais p’t’être d’le « bribé » ou tchequ’affaire. Cé grâce à t’une touriste canadienne, une sartaine noummée Rosella Bastarache – -  une grande fan à Delphine, qu’a r’counnu la Star Extraordinaire; pis qui s’avancé bravement vers l’officier pour saouaire si qu’c’était « okay » pour y’elle d’obtenir l’autographe d’la « Queen » du « Countré »! Qu’a coumme « whoah » mis l’officier mal-à-l’aise; car l’expression qu’a v’nu sus son visage fut l’une de malaise… Jonglons: « I hope » socitte ne cause pas z’un incident scandaleux international! Pire: « Front Page » dés Tabloids »! So! En s’agenouillant de façon le plus royal qui sachait faire, le visage « flushé » rouge de honte, s’a excusé à Delphine: << »Oh, Your Highness! If I had only known you were the Celestial Queen of Canada! So-So, Sorry! »>>  Pis nous z’a « dismissé on the spot », pas plus « bright » que c’là! Pis là, « off we went »!  <<La-La-La-La-La>>! « Ya-Hoo »! « Waltham »! « Here, We Come »!

Malgré la vilaine tempête de neige, j’avons arrivé « safe & sound » pis « on time » t’au « French Club »! J’m’attendais pas à socitte, mais la salle était « loadée » d’spectateurs; déjà un peu « high » pis « giddy » sus l’la « moonshine » amarichaine! Pis mêshoummes, tous parés à voulouaire « party-yé » pour la Grande Veillée!

Avec Delphine, pas besoin d’un « Sound Check »! Ouaye! « The Show Must Go On »! Pis coumme de faite, v’là que l’incroyable Delphine se garroche sus « l’stage » pis s’avance énergiquement t’au « microphone »; pis qui se met z’à chantounner « lively A Capella », de t’ute beauté,  sa chanson comique récente, intitulée <<Meuh! Meuh! Ma longue langue de boeu’>>! Qu’a t’ute suite ensorcelé lés pattounnes du monde d’à môtché « drunk », à voulouaire s’escârrer pis « stompé Up-and-Ooooh-Down » sus l’fait dés tables de taverne qui « wobble »)!

Pis quand que Delphine m’invita d’embarquer sus « l’stage » avec y’elle, afin d’l’accompagner avec ma banjo… « Yes Sirree », « the Crowd Went Wild »! Y’en a même y’une, une p’tite excitée, qu’a garroché sés « panties » à més pieds sus « l’stage »; pis j’pense qu’s’a due être sa mére, qu’a garroché itout son dentier plein d’bavas, au pied du « microphone stand »!

« Anyway », j’avons encôre tcheques z’autres soirées à « performé » icitte! Mêshoummes! Cé « sold out »! « In the mean time », qui m’dounne la chance itout de mieux pratiquer mon accent amarichain! J’devrions z’arrivé « back », le dimanche t’au souaire! Pis si qu’cé Delphine qui décide de « drivé » en s’en v’nant; « then » Ha-Ha-Ha-Ha-Ha, j’arriverons p’t’être le premier mardi du mois d’avril. La counnaissant, à voudra p’t’être prendre la « Long Scenic Route »!

Ouaye! « Hugs » dés z’Étâts!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’lon Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

J’avais z’oublié d’vous mentiounner qu’la s’maine prochaine que j’serai « gone on tour » auz z’Étâts, avec la grande sqouïne de Delphine B. B. Bosse; en train de s’escârrer pis d’swinguer-yahou de d’sus le « stage » du « French Club », t’à « Waltham »! Afin « d’advertizé » ou d’proumouaire sa « latest music CD release » d’intitulée: << »What »? « Jing-a-Ling! Ding-a-Ling! J’ai d’la ouate dans més z’oreilles!>> Qué « quite » t’un bel ensemble de plusieurs « catchy tunes », à faire voulouaire danser pis balancer lés pieds d’ivrognes de d’sus le fait d’une table ronde pis « wobbly » de ta-verne!

J’ai té engagé chanceux pour être son joueux d’accordéon pis à l’accompagner avec ma banjo! Qué coumme excitant pour moi, parce qu’aux z’Étâts là, ça m’efforce là de voulouaire mieux pratiquer mon anglais… Ein? À « faké » avec mon p’tit accent d’amarichain, avec dés : « Hey-Hey »! There-There! You »! « I say »! « How you say »? Ein, « again »! « Wuz »?!? Pis Delphine va me « trusté » à turlututer itout avec y’elle, dans « l’background » de deusse de sés chansons mémorables : qué pas mal tchurieux quand que j’me garoche sus l’refrain de <<J’te « traderé » mon côrps, mon côrps de houmârd, pour ta tcheue>> pis <<Ne « squeeze » pas trop fôrt la tétine d’la meule avec ta main frette! « No wonder » qu’ta vache à lés yeux croches, la langue traînante pis qu’à « buck »>> (Ha-Ha-Ha, le titre de la derniére chanson que j’viens tout juste de vous mentiounner est aussi long que lés paroles écrites de la ballade; qué bin ça Delphine)!

Le « Big Boss » du Moniteur Acadjen, Môssieux Haché, va m’laisser emprunter l’un d’leu’ « laptop computers » de l’office, afin que j’puisse demeurer en contacte avec vu-z’autres; pis d’vous laisser « sour » (j’voulais dire saouaire, mais avec mon p’tit accent amarichain de ma langue tordue – - ein,  cé d’même qu’le mot a accidentellement sorti d’ma goule)… Ya! À saouaire coumment que moi pis Delphine, nous nous z’amanchons pis débrouillons par là-bâs, aux z’Étâts; pis non, Ha-Ha-Ha, coumment qu’nous nous grimanchons!

« Actually » là, coumme cousin pis cousine; nous nous z’accordons « damn pretty good »! (Ha-Ha-Ha! Moi, je joue l’accordéon; pis Ha-Ha-Ha! Delphine, bin y’elle, chante pis siffle entre sés dents coumme un « eighteen wheeler trucker » – - ein, de « wide-awaked on the Highway » sus dés « bennies »)! Pour vous laisser saouaire itout que Delphine n’é pas y’une qui prend dés « hissy fits »; pis non plus qué arrogante ou qui laisse gonfler à la tête son Glorieux Succès de Diva ou son statut de « Super Star » (« mind you », qu’aimerait « still » c’là d’aouaire une statue de d’y’elle, d’érigée en son hounneur, dans le « Time Square » du Village dés Roseaux)! Qué d’la « fun » a « touré » avec y’elle, parce coumme Bounne Vivante a « definitely » sait coumment laisser lés <<Bons Temps Roulés>>!

« Anyway »! À la s’maine prochaine, més p’tits zézeaux! En attendant, vous turlututant!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

La profession d’un Bedeau, cé coumme être un « jack of all trades »! Excepter mon nom, cé pas « Jack »; cé Hen-Henri à P’tit Boute! Cte s’maine, le problème dans l’intérieur de l’Église, ça été l’invâsion de tcheques étchureaux sauvages! Mêshoummes! Qu’avons osé v’nir s’attaquer t’aux visages saints de tcheques estâtues en plâtre! Qué ct’olle-là du Saint Joseph qui l’a attrapé le pire, avec un trou de rongé en plein milieu du front. À youssé qu’y’avons « storé » dés « cones » de sapin pour s’nourrir plus târd; ou p’t’être même avec l’intention de voulouaire s’faire t’un abri pour élever leux p’tits cravants!?!

Imaginez-vous lés cris de terreurs, en plein tcheur du long prône tannant du tchûré; la minute que l’une de ctés p’tites créatures dés bois à tcheue poilouse là vous sautera sus vos genoux; vous grimpera vite par la suite sus l’un d’vos z’épaules, pour larguer sés tcheques p’tites crottes molles; en même temps qu’assayera d’vous assourdir avec sés p’tits cries aigues, en s’claquant lés mâchouéres!?!

Le sandale du pied gauche t’à l’estâtue du Saint François d’Assise est t’ute « gone »; semelle « and all »! L’un dés p’tits vilains artistes d’étchûreaux indomptés, s’assuré d’y sculpté, avec sés p’tites dents blanches de bin primes, à d’quoi qui ressemble à t’un grous « corn » infecté sus la grousse orteil! Pis dans la paume de la main gauche, à youssé se trouvait autrefois t’un stigmate – - « well » asteur, ça ressemble plutôt à t’une plaie non-guérissable de la lèpre! Pis sus le bâs-milieu d’la babine traînante, se reposant quasiment sus le dès début d’la ligne de la barbe, l’artiste inapprivoisable a créé l’illusion naturel itout d’un furoncle grotesque qui me « remind » de proche à l’impétigo!

J’vous direz pas cossé qu’arrivé t’au visage à la Sainte Véronique, qui s’trouve à être à la VI ième Stâtion, du Chemin de la Croix. Péché à dire! Mais le menton y a été ravagé; incluant le nez; lés deux joues de bin rondes d’la face; pis asteur le ouaile sus l’front de cette femme pieuse ressemble plutôt à du vieux machecouie qu’en train de se détacher d’un bouleau! Laissez-moi vous dire que ça prendra plusse que du Plâtre de Paris pour essayer « d’repairé » t’ute cte dégâts ‘citte! T’une « good old fashion hose down » d’eau bénite, « probably » ça ne f’rait pas tôrt? Mais d’en ouaire y’un (de ctés détestables rongeurs-grimpeurs là) en train de se « splashé » le poils d’la tcheue dans le bassin d’eau bénite, à l’entrée dés grousses portes de l’Église…  Me r’gardant en voulant s’moquer d’moi: << »Ha-Ha-Ha », « catch me if you can »! J’te « dare »!>>

J’pourrais aouaire le feu d’rage, t’au derriére! Mais ça m’dounnera rien de pardre mon « cool », avec cte bande d’étchûreaux rusés là! Ein! Malgré qui sont « cute », « they’ll still need to go »! J’ai placé dés attrapes ou cages exprès, partout à l’intérieur de l’Église: proche dés pries-djeux dés bancs d’église; dans le sombre dés Boîtes d’la Confesse; sus l’toppe d’la sainte tâble d’autel; etcetera-etcetera… Pis « just in case », dans « l’room » à youssé qué « d’storé » lés bouteilles de vins d’église; car hier j’ai « noticé » que tcheques « corks » avions été rongés « off » sus l’toppe de tcheques bouteilles! Lés z’étchûreaux sont déjà assez excités coumme qui sont, mais d’lés z’aouaire à tricoler « drunk », partout dans la Maison de Djeu, à faire leux gestes de fous!?!

Aussitôt que j’pourrai lés z’attraper, j’vous fais sermon de bon samaritain – - pas un poil leur sera arraché du côrps; ni le cou leur sera tordu! Au lieu, y seront relâchés en t’ute liberté dans le sanctuaire du fin fond dés bois du Village dés Roseaux. Rusés coumme qui pouvont être, faudras-tu bin qu’lés « blindfold » afin qui puissons pas « back » retracer leux pistes t’à la « door step » de notre belle Église de la Parouaisse!

« Anyway, gotta go »! Coumme j’vous disais, être Bedeau d’Église?!? Ein! Parfois faut s’attendre à l’imprévisible ou t’aux grandes surprises de la Vie!

Ouaye! « Wishé » moi d’la « luck », d’lés z’attraper… À la s’maine prochaine!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

 

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

Cé ma chère épouse, la belle adorable « Betty » d’la « Happy Valley » là, qui m’a encouragé de participer ou d’m’enregistrer t’au « 2014 Bakers Contest » Annuel du Village dés Roseaux! Ein! Tchissé qu’arait cru que j’arais gâgné moi premier prix, avec la fameuse recette de « Pumpkin Cheesecake Bars »(une recette parvenant du livre imprimé de recettes D’la Pantry à Delphine 2008).

Mêshoummes, j’m’attendais pas à ct’hounneur icitte! Ma face m’a viré de tous façons de « shades » imaginables de rouges de gêne, quand qu’la « Head Judge » (qué la grande snoutche de Countré Star Extraordinaire, la belle Delphine B. B. Bosse) a annoncé mon nom! Lés applaudissements « went super wild »!

Lés z’organizeuses du concours m’ont d’mandé d’imprimer la recette gagnante, dans la gazette du Moniteur. Avec fierté, voici cossé qu’ça va vous prendre coumme ingrédients à la préparâtion de cte fabuleux dessert ‘citte :

« Pumpkin Cheesecake Bars »

· 1 mélange à gâteau (16 onces) « pound cake »…

· 3 œufs…

· 2 tchuillèrées à table de margarine ou de beurre, fondue…

· 4 tchuillèrées à thé de « pumpkin pie spice »…

· 1 paquet (8 onces) de « Philadelphia Cream Cheese », mou…

· 1 « can » (14 onces) de « Eagle Brand Sweetened Condensed Milk »…

· 1 « can » (16 onces) de citrouille…

· 1/2 tchuillèrée à thé d’sel…

· 1 cuppée de noix hachées…

Dans z’un grous bol, mélanger ensemble le mélange à gâteau, 1 œuf, la margarine ou l’beurre pis 2 tchuillèrées à thé de « pumpkin pie spice » – - jusqu’à ce qu’le mélange ressemble dés grousses miettes. Aplatir cte mélange icitte dans l’fond d’un « jelly-roll pan » de 15″ X 10 « .

Asteur dans z’un autre grous bol, battre le « cream cheese », jusqu’à ce qu’ça soit d’un beau « fluffy » là. Graduellement battre le « sweetened condensed milk » avec le restant dés 2 œufs, citrouille, le restant dés 2 tchuillèrées de « pumpkin pie spice » pis l’sel; brâsser le tout coumme y faut. Vider ou répandre également par-dessus la croûte dans « l’jellyroll pan »; saupoudrer l’fait avec lés noix hachées.

Tchuire à 350° F pour 30 à 35 minutes. Laisser refroidir. Ensuite placer dans « l’fridge » pour au moins tcheques z’heures avant de couper en morceaux.

Garder lés « leftovers » au froid dans « l’fridge », dans z’un contenant; avec un couvert de bin « tight ».

N.B. J’ai hâte d’âller m’charcher ou m’choisir lés « kitchen appliances », dont j’ai gâgné… Savez-vous d’quoi, j’m’ai tout l’temps voulu « d’owné » t’un « bread maker » électrique, un « WOK » électrique pis ctés nouveaux « four slice toasters » là capable de faire griller l’épaisseur de « sliced bagels »! Cé excitant l’djâble; même plusse excitant que d’gâgner t’un « free ticket » sus la « lottery »… Mais « as » pour la « trip » sus la « Cabot Trail », je résarverai socitte pour t’une autre histouaire énarvante à écrire dans z’une chronique futur!

T’au mois prochain, déjà!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute Bedeau d'Église

Hen-Henri à P’tit Boute
Bedeau d’Église

Me v’là d’monter bin haut d’sus mon échafaud, en train d’flaquer t’une deuxième couche de « base coat paint » blanche contre le plafond de l’Église. Ein! Pour chaque « drip » de peinture qui timbe d’là-haut, coumme j’ai bin avisé t’au tchûré : <<Ein! Considère c’là coumme dés larmes dés Messagers du Royaume dés Cieux!>> Pis pour pas t’ute picoter le « below » avec ma peinture blanche, par chance que j’avions couverts avec dés longs morceaux d’plastique le par-dessus dés bancs d’Église, dés tuiles d’la Grand Allée,  la Sainte Tâble d’Autel, pis t’utes ceusses-là dés z’estâtues d’plâtres!

Une fois qu’la « base coat » s’ra sèche, j’coummencerai z’à dessiner més parsounnages célestes! Icitte pis là, une bande d’anges en train d’froliquer sus chacun leu’ nuage: en jouant d’la harpe, du ruine babine, pitounner d’l’accordéon, pis p’t’être même z’une bounne ♫♪zing♪♫ de violon! Pis ein, parmi la Chorale d’Archanges : y faudra qu’y’en aye y’une qui dépicte l’image parfaite de ma cousine Delphine B. B. Bosse, avec t’une auréole de p’tites « countré stars » y courounnant le tout l’tour d’sa tête, en même temps qu’elle est en train d’beugler sés louanges d’Alléluias qu’la Vie est Belle! Pis quand que j’me mettrai t’à peinturer, y faudra que j’m’assure de couleurer lés joues de chacune dés fi-gures identiques à ceusses-là dés « Campbell Soup Kids MMM MMM GOOD »!

Non, je n’ai point peur dés hauteurs! J’ai yinc peur de timbe! Mais n’intchètez-vous pas d’moi; coumme requis dans ma « job description » de bedeau d’église, j’sus certifié d’un « Fall Protection Harness Training »! Pis si « ever » que je devrais « danglé » du « cei-ling », coumme t’un « crystal chandelier »; ça n’veut pas dire que je suis z’en train d’flâner sus la « job »! Youzé votre bon sens, pis câllé moi d’la « HELP »! Pis si qu’vous planifiez de voulouaire v’nir « m’watché » travailler, compornez que j’ne s’rai point capable de chârier t’une conversation avec vu-z’autres. Y faut que je concentre mon plein 100% à la créâtion d’un si grand chef d’œuvre! Après t’ute, j’voudrais pas finir par saint malheur de peinturer t’un long doigt d’extra de d’sus chaque main ou t’un orteil poiloux d’extra de d’sus le pied gauche de chaque membre de la Sainte Famille!

En attendant que je termine mon grand projet artistique, le tchûré a bin « agree-yé » de voulouaire célébrer la Messe du samedi souaire pis du dimanche matin à la Salle Paroissiale! Avec l’excuse d’une quête spéciale, afin d’aïder à défrayer lés coûts de « rental » dés chaufferettes électriques pour faire sécher la peinture du « ceiling » plus vite!

« Anyway », y faut j’vous laisse car j’ai besin d’m’en âller appliquer t’une couche de peinture « skin tone » par-dessus la « mistake » du dessin d’la verrure que j’ai créé de d’sus le boute d’la boule du nez du Saint Patron d’la Parouaisse!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église