S’Lon Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Cé avec tristesse que j’dois annoncer l’décès t’au Vieux Laurent à «Clam Digger» Duguay, âgé de 97 ans, du Village dés Roseaux. Ouaye! Qu’a timbé subitement môrt, se crampougnons la poitrine pis qu’lés deux yeux y avons viré croches de travers dans la tête; dans l’temps qu’y’était z’en train d’payer pour sa «pouch» de tabac à pipe, t’au comptoué du p’tit magasin général. «By the time» qu’l’ambulance a v’nu l’charcher, la couleur d’la peau y’était déjà d’un beau bleu frette; qu’la rigidité cadavérique s’avait déjà installé dans lés muscles d’sa face, créant l’illusion d’une expression de tchequ’un qui s’efforçait à péter d’assis sus l’banc intérieur d’une bécosse!

La raison que j’aimerais d’y rendre hommage, cé qu’cé lui qu’j’ai remplacé quand qu’y’a décidé de «steppé down» ou de se r’tirer coumme Bedeau d’Église! Ouaye, y’avait travaillé à cte poste là pour au-d’là d’une soixantaine d’ânnées, à s’occuper d’la maintenance d’la Maison à Djeu l’Pére (l’Église d’la Sainte Icône de Marie), du terrain du presbytère pis du cimetchére. Dans son temps, y chauffions l’église avec du charbon. Pis quand qu’la parouaisse a décidé à «switché» l’chauffage à l’huile, Laurent n’a pas y’eu grand choix que d’arrêter d’travailler en raison qu’y’était allergique t’aux «fumes» de pétrole; qu’ça y baillait dés virement d’tête, au point à l’faire «passé out»! Mais y’en a d’autres qu’avions pour leu’ dire : y «passait out», (ouaye) parce qui volait l’vin d’église – – au point à le faire ouaire d’étranges apparitions…

Le Vieux Laurent à «Clam Digger» laisse dans le deuil sa bien-aimée de «stubborn» de Vieille Fille, la belle «fussy» de TâTâ (Anita) à Zachaire, dont y’a courtisé proche à t’une quarantaine d’ânnées; qu’y’était trop gêné pour y d’mander sa main t’en mariage… En plusse, son frére Pierre Yé-Yé (Lorraine à Joe «Jolly Fish» LeBlanc) pis sa sœur Clémence (Emery à Duvet d’Bourrique Vienneau). Pis son chéri d’perroquet, Bardot; qu’y’aimais-tu «ever» à y’apprendre à jurer, à faire «blushé» t’un «foul-mouthed sailor»!

L’enterrement aura lieu cte vendordi matin icitte, à 10h00… J’le sais parce que cé moi qu’en train d’y creuser sa fosse, dans l’cimetchére. Pis si qu’més muscles du bas d’mon échine ne me font pas trop mal, j’offrirai p’t’être més sarvices coumme l’un dés porteurs d’cercueil.

Le souhait t’au Vieux Laurent à «Clam Digger» était qui ne voulait pas s’faire incinérer. Qu’y’aimerait mieux d’aouaire son côrps à se décomposer naturellement, afin d’enrichir la terre coumme d’l’engrais, afin de garder l’herbe à pousser d’un beau vert tout l’tour d’sa pierre tombale. «As long» que lés chiens vagabonds du village ne s’en viennent pas pisser à youssé qui s’ra z’enterré, pour brûler lés racines de chaque racine d’herbe, en vengeance pour d’lés aouaire «chasé out» du cimetchére avec son râteau.

J’espère que l’Comité Paroissial aura la décence de faire faire t’une plaque à la mémouére du Vieux Laurent à «Clam Digger», Bedeau d’Église Extraordinaire, t’en la flaquant contre le mur d’la grande entrée d’la nouvelle église (aussitôt qu’elle rouvrira sés portes «for business» à sauver lés z’âmes dés z’infâmes).

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

Lés aventures d’la belle Delphine pis du Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Parle d’un harias du djâble, deux jours pâssés! Quand qu’l’énorme truie de quasiment 950 livres à Philibert à Damien à Joe « Weasel » Hébert, la belle « Rosie Hogzilla », a « bustée out » de l’enclos t’au Concours Annuel dés Animaux de Ferme du Village dés Roseaux. Hmmm, après d’aouaire gâgné le ruban rouge de premiére place dans la catégorie d’cochons, dans sa panique a mordu sévèrement itout le devant du bas d’la jambe gauche du juge t’en chef. P’t’être rien d’socitte n’arait arrivé, si qu’le spectateur dans la foule, soûl coumme t’un cochon, n’arait pas crié (hein-hein-hein): <<Imaginez-vous ouaire le montant d’saucisses pis d’bacon produits, une fois qu’l’esclâve de Djeu s’ra abattue?!?>>

Ej suppose, épeuré pis énerrée par le commentaire, l’évadée de « Rosie Hogzilla » s’a mise à « ploughé » violemment en travers d’la foule. La « first » parsounne qu’à l’a débotchulé « off » d’sés béquilles fut le Vieux Thilmond à « Jim » Boquitte, qui souffre douleureusement d’la goutte. Après c’là, l’attaque envers l’invalide de Veuve Béatrice, qu’était assise paisiblement dans sa chaise roulante en train de croquer « at the time » dedans z’une « candy apple »; pis quand qu’à l’a « flyé out » d’son siège, que sa face s’a écrâsé contre le poteau de taléphône qu’a coumme mystérieusement « jumpé » t’en avant d’y’elle… Cé icitte que l’une dés dents d’en haut d’la goule à Béatrice y’a câssé pis tcheins « stuck » dans la pelure rougeâtre-sucrée d’la poumme.

J’n’ai jamais vu t’une « tub » delârd à quatre pattes courir si vite… Qu’a décidé par la suite d’âller envahir la « Marching Parade » du Mouvement dés Scouts, qui descendait le Vieux Chemin du Tchaie, t’en bosculant chaque jeune participant à timbe contre le pavé coumme dés quilles de « bowling ». Quand qu’mon chien fidèle de Cracker Jack, qu’aussi le mascotte d’la troupe, a vu cossé qui s’brassait – – s’a décidé d’intervenir en essayant de japper doucement après « Rosie » pour asseyer d’l’accalmir… Qu’a point réussi! Qui l’a faite paniquer d’avantage à voulouaire bazir en direction du « docking area » d’la Marina… Pis coumme de faite, l’esclâve de porc s’a dépêché à faire sa « stow away » de d’sus z’un yacht appartchenant à t’un tou-riste amarichain qui s’préparait de s’en âller faire du « scuba diving » en direction du chenal d’la baie…

De cossé qu’j’entendu, quand que l’seul occupant ou l’capitaine du botte à confronter la terreur de « Rosie Hogzilla », qu’y’arait sauté dans lés vagues tranchantes de la mer – – avalant plusieurs grandes gorgées d’étchumes! Asteur que le bateau était à la drive, « out of control »; imaginez-vous « l’fun » que la pirate de truie errante devait aouaire dans sa tête à grogner <<Ho! Ho! Ho! « And a Bottle of Rhum »>>!

Lés « Coast Guards » avons bin essayé d’embarquer de d’sus l’bateau… Mais « there was just no way » que « Rosie Hogzilla » allait lés laisser; « not without a fight »! Cé icitte que la décision fut prise, afin de « rescué » la truie, qu’la meilleure solution s’rait de faire descendre Philibert à Damien à Joe « Weasel » Hébert t’en hélicoptère, avec t’une « harness ».. Pis coumme de faite, une fois atterrit sus « l’upper deck » a su l’accalmir en t’y beuglant « Woooooooo, Pig! Sooooie-Sooooie-Sooooie »! Que la média d’la télévision avons té capable d’enregistrer le tout pis qu’s’a pâssé t’aux nouvelles à l’heure du souper du même jour. Que quand qu’lés juges du Concours dés Animaux de Ferme avons visiounné c’là, y’étions assez impressiounnés par le « hog calling » à Phili-bert qui y’avons baillé le trophée gagant de premiére place.

« Rosie Hogzilla » fut soulevée t’en hélicoptère « safely back » à l’enclos, d’à youssé qu’elle s’avait évadée de… Que la « crowd » qu’étions témoins à son arrivée, l’applaudissions coumme si qu’elle était grande vedette: « Hurray-Hurray »! Que si qu’à l’arait pu « stampé » son autographe avec l’une de sés pattes avec le d’sous couvert d’encre; à cinq piastre la signature, à l’arait pu devenir t’une « quick rich pig »!

« Anyway », le juge chef, malgré sa « tetanus shot », s’a décidé de « droppé » t’utes « charges » contre Philibert à Damien à Joe « Weasel » Hébert. Ouaye! Le bateau, en plusse fut retourné sans « scratch », t’en bounne condition, « back » t’à la Marina! Pis « great » nouvelle pour la truie: le comité organisateur du Concours d’Animaux de Ferme avons té capable d’adopter la légendaire de « Rosie », à youssé qu’a finira sés darniers jours, à vivre luxueusement t’au « Petting Zoo » du Village dés Roseaux, sans ayant besoin « d’worryé about ever » visiter l’abattoir.

En plusse, ça té décidé que quand le jour viendra pour « Rosie Hogzilla » d’âller rencontrer son Créateur t’au Paradis Céleste dés Cochons, qu’elle sera empaillée pis placer « in full honour display » dans l’Musée Locale Historique du Village dés Roseaux. Ouaye, à youssé qu’s’attirera « hopefully » lés touristes à voulouaire p’têtre v’nir visiter pis s’acheter dés T-Shirts souvenirs à youssé que sus « l’front » ça s’ra imprimé (ha-ha-ha): Ej « PIG OUT » sus « Rosie »!

 

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Moi, més intentions pour la Fête du 15 aout : « number one », cé d’me tcheindre trantchille; pis pas m’en âller chez la maison à Rosalie Croque Potte, la « bootlegger » du Village dés Roseaux, pour « samplé down » le gorgoton son p’tit « homemade » fôrt blanc à 100% pure. Yinc t’une « drink » pis « for sure », ça vous f’ra ouaire plusse qu’une étouèle dans « flag » acadjen!

Si qu’vous z’êtes brave ou fou assez d’en « sinké » t’un deuxième verre pis qu’l’envie d’péter vous crampougne… Sarnez à tout prix lés étincelles d’un « bonfire » ou pire ne vous tchenez pas trop proche de tchequ’un qui ose (mêshoummes) s’allumer l’une de ctés p’tites étranges cigarettes roulées là, dont l’tabac (ouaye), ‘e r’semble à d’la bounne « home-grown » sarriette acadjenne… Car hounnêtement, si qu’vous voulez becquer à votre derriére « good-bye » – – coumme l’explosion soudaine pis sans avertissements d’une bombe atomique, en forme d’un gigantesque nuage en champignon… Ein! Qui dounne vraiment « a totally new meaning » à voulouaire célébrer l’tintamarre avec t’un « BANG »!

Ej va respecter ma chère épouse, ma belle « Betty » d’la « Happy Valley »; pis tcheindre ma promesse à y’elle (« I cross my heart, I hope to die »), que j’n’irai pas « party-yé » t’en cachette avec lés saoulards counnus du village. Mieux pour moi demeurer « sober », surtout si que j’planifie d’être t’un « contestant » dans l’concours organisé du plus grand mangeux d’poutines râpées du village…

Imaginez-vous le scandale qu’ça causerait, surtout sus la page premiére de la gazette du Moniteur Acadjen… Hmmm-Hmmm, si que « j’passerais out » (moi, l’honorable Bedeau d’Église) sous l’influence de boisson enivrante ou d’la potion du djâble (coumme ma bounne p’tite sainte mére arait pour son dire), « half-way » en travers d’més « munchies », d’sus « l’stage »; avec mon dentier d’en bâs de « stuck » dans l’noyau d’viande de cochon même d’la poutine râpée… J’voudrais sartainement pas « tarnishé » ma réputâtion pis d’m’embarrasser publiquement, d’la pareille façon… Si j’ne veux pas « endé up » à être le sujet de « gossip » Chez Alfredine « Hair Salon », y faudra que j’me tcheindre trantchille! Cé toute!

J’vais m’en âller décorer le d’vant d’ma maison avec dés guirlandes en « V », de couleurs vives du drapeau acadjen… À exercer ma « brain » à « focusé » à ne pas perdre mon balan pis à ne pas timbe « off » d’mon échelle. M’estropier « is not a good thing », surtout pas avant lés Fêtes d’Acadie. En plusse, surtout si j’veux gâgner le grous trophée t’au concours du plus grand mangeux d’poutines râpées (« Mmmmm, come on » là, tout l’monde sait c’là : avec fierté, considéré le met national dés acadiens du sud-est du Nouveau-Brunswick)… D’être couché d’mon long de d’sus z’un « stretcher » d’ambulance, coumme « contestant », ej risque de m’engoter… So, faudra que j’me surveille à m’garder « t’in good shape » pis la tête bin haute!

So, t’en attendant, ej vous crie d’mon « roof »: Wou-Hou, Vive l’Acadie!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Hier souaire, ej dirais proche de mênuits j’attrapé ma cousine Delphine en train « d’crawlé » contre son ventre, entre lés seillons d’mon jardin, en train d’câsser pis voler més cosses à fayots jaunes. « Like », cossé qué la « frig »??? « Normally », cé du blé d’inde qu’à l’aime piller, coumme fairait t’un maudit escroc « d’raccoon » sauvage!?!

Si qu’s’arait pas été d’mon chien smarte pis fidèle de Cracker Jack qui jappait bru-yamment pour m’réveiller, j’n’arais « never-ever » soupçounné la Countré Star Extraordinaire à voulouaire s’abaisser « that low » d’la pareille sorte. Hmmm! Son histouaire qu’à souffre de « sleepwalking »; ein, j’la laisserai « off » de « hook », cte fois icitte. Mais coumme j’y’ai bin « warné », qu’à s’considère chanceuse t’en mozus que j’n’ai point aouaindu mon fusil à sel pour y’en ouaincqué chaudement (aaaah-yeoye-yeoye-yeoye) t’un bon coup d’balle contre la peau épaisse d’la fesse gauche.

Ej pense qu’à se servait plutôt d’mon jardin, coumme t’une « experimental training area » pour faire sa « pre-warm-up-pre-planification-exercise » avant d’s’en âller vraiment commettre sa « Big Heist » d’épis d’blé d’inde. « WARNING-WARNING », dans l’boute du Saint André! Hmmm-Hmmm, « of all places », de d’sus l’ancien terrain d’la « farm » d’la famille fondatrice dés Landry du village, qu’appartcheint asteur t’au vieux casaque de LeBlanc… dont j’sais « for sure » s’a « riggé » t’un « top notch reliable security alarm system », afin d’l’aïder à « catché » dés villains « crooks »! Ha-Ha-Ha! Qui bâdre point Delphine, pantoute! Au contraire, cé cte genre de « ultimate challenge » là qui « fuel » davantage « l’adrenaline rush » à Delphine à voulouaire prouver qu’à peut « raidé » t’un jardin sans s’faire (hein-hein-hein-hein) pougner… Son but: à « showé off » coumment « good » qu’à peut être à « out-smarté » le foiroux d’farmier… « Again », coumme le vieux dicton va pis qué si vrai (ein): <<Y’a rien d’meilleur goût que du bon blé d’inde volé!>>

So, si qu’vous recevez t’une invitâtion de Delphine B.B. Bosse d’âller participer à son « Annual Corn Boil », une fois là, faudra vous dépêcher à manger l’évidence… Ein! « Just in case » que lés Polices Montés à Jouals se déciderions d’voulouaire s’en v’nir « raidé l’party ». À mon opinion, qui ne s’ra pas trop facile pour z’eux, lés respectueux officiers de la loi, d’asseyer à menotter tchequ’un qu’en train « d’scrapé off » lés épis d’son blé d’inde, surtout si qu’l’individu est armé d’un « upper » dentier dans la main.

« Anyway », bounne chance qu’nous nous verrons tous là « for sure », t’au « Corn Boil » à Delphine, avec nos « smiles » de « captés » pour l’éternité dans lés plusieurs portraits d’mon « digital camera », avec dés grains d’blé d’inde de « stuck » entre nos belles dents pis proche d’nos gencives roses! Ein! Tchelles belles photos souvenirs qu’ça f’ra???

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

 

 

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Avec peine pis misère, j’ai « finally » réussi à creuser l’trou en entier d’la « outdoor swimming pool », sus l’terrain qui s’trouve à être t’en erriére d’la construction d’la nouvelle église! Mêshoummes! Par chance que j’avais ma femme, ma jolie « Betty » d’la « Happy Valley »; après t’une longue journée d’ouvrage, à voulouaire « m’rubbé » la « stiffness » d’més « muscles » du cou pis d’l’échine, avec d’la puanteur de « liniment ».

En parlant d’être t’un pu-la-sueur, à salaire minimum, l’odeur d’més sous-d’bras étions assez nocif, qu’ça tuait drette « on the spot » au tour d’ma tête lés moustiques nouaires avant même qui puissions m’attaquer… Sauf pour lés p’tites maudites verrats de fourmis rouges, dont j’ai découvert en abondance, qui m’grimpions à l’intérieur d’més jambes de tchulottes, pour finir par chatouiller pis m’bailler dés gobbines de mangeaisons sévères contre la peau poilouse d’més deux cannes à balais!

Demain supposément, ça cé si qu’la température le permet… La « crew » d’la compagnie engagée en charge de couler l’ciment pis d’finir le restant d’la belle « job » (« ahem ») d’la « public swimming pool », allant s’en v’nir z’eux prendre le crédit. Counnaissant le Comité Paroissial, parsounne de sés membres de l’exécutif élu viendrons m’applaudir pour ma contribution. So, si j’m’attend d’entendre dés « Atta Boy » (ein) mon beau Hen-Henri à P’tit Boute, ça s’ra l’jour quand qu’lés poules (ouaye) auront dés dents!

« Do at least », j’ai trouvé ça « nice » là du nouveau tchûré d’la parouaisse, le vénéré « bald-headed » Pére Gonzaye LaTouffe (moquez-vous pas, cé pas sa faute si qu’cé ça son nom), qu’y’aimerait c’là d’me référer pour le poste de « Life Guard »! Qu’y’avait assez d’fonds dans « l’budget » d’la parouaisse, pour m’enouayer d’âller prendre t’un cours! Dans mon « wild » imaginâtion d’Bedeau d’Église, j’m’ai visiounné coumment « handsome » que j’serais à être perché d’assis coumme t’un fier goéland sus l’haut d’ma chaise de sauveteur.

Par gêne, j’n’ai pas voulu m’embarrasser t’en avant du tchûré, mais j’un « slight » p’tit problème; ej peux yinc nager la « dog paddle »! Pis à cte vitesse là qué « kind of slow » (ein); vous pouvez comprendre asteur « how come » qu’y’a pas d’médailles t’en ôr à être gâgnées dans la catégorie Olympique de « dog paddling »! En plusse, ej crampe vite partout; surtout si que j’plonge trop vite dans d’l’eau frette! Malgré tout c’là pis avec le « right training », « you never know » (ein), p’t’être bin que j’qualifierai pour ma licence de « Life Guard »!

L’ouverture officielle supposément d’la « pool » se f’ra à la Fête du 15 août, après le concours du plus grand mangeux ou mangeuse de poutines râpées, de d’sus « l’stage » de spectacles sus l’Vieux Tchaie du Village dés Roseaux. « As long » que « whoever » gâgne ne décide pas de s’en v’nir faire t’une « canon ball jump » dans la piscine, arrouser tout l’monde, en croyant qu’j’irai lés « rescué » si qui restant caler, coumme t’un « anchor » pesant, dans l’fond!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Nu-z’autres che-nous, j’avons l’intention de célébrer c’là la « Christmas in July »! T’ute le devant d’mon « lawn » pis sus « l’roof » d’la maison, j’avons décoré c’là avec dés « Santa Claus » pis dés Bonhoummes de Neige fabriqués « d’plywood » peinturés! Pis la minute qu’la noirceur fessera, ma « yard » baillera naissance à t’une « blinking light show extraordinaire »; pour pas vous aveugler, puis-je vous recommander de porter vos lunettes t’à soleil!

Imaginez-vous ouaire, j’ai même jusqu’à invité le Grous Mou du Pôle Nôrd pis sa femme poutine de Marie Noël à v’nir souper che-nous… Qu’avons tous deux accepté volontiers, mais à t’une condition : pas de « Turkey Dinner »! Y m’avons suggéré qu’y préférions de s’faire « stuffé » la beude avec de délicieux « Lobster Rolls » pis du « Seafood Chowder »! Pour dounner t’un « break » à sés « reindeers », au lieu d’voyager en traîneau, qu’y’allions arriver t’au Vieux Tchaie du village t’en « speed boat » illuminé; à youssé qu’j’irai lés « greeté » là-là, t’en « stretched limo » blanc! Après l’festin: lés z’enfants d’la communauté, avec la supervision d’leux parents, s’ront invités à v’nir s’assir de d’sus mon véranda à écouter Maman Noël à leux conter t’une histouaire fabuleuse à l’égard d’un ours polaire détestable, qu’aime à jouer dés vilains tours, surtout t’en arriére du dos dés lutins; pis après c’là d’aouaire la chance de s’assir de d’sus lés genoux du Père Noël (dont més propres enfants excités, le noummant le Vieux Môssieux Ho-Ho), afin d’y souffler tout doucement dans l’oreille leur « Wish List » de Cadeaux d’Nouël!

J’avons pas décoré le Sapin d’Nouël artificiel; mais j’arons tout d’même nos longs bas d’Nouël de « hangé » contre la « fireplace ». Même cti-là de notre « WOOF-WOOF » membre fidèle pis intelligent de la famille, le charmant « Cracker Jack », a été accroché… Dont counnaissant la générosité du « Santa Claus », y se gênera pas de voulouaire lés remplir à plein de plusieurs p’tites bébelles intéressantes pis « d’candy cane »! Mais pas d’chocolats, s’il-te-plaît! Surtout que dedans la chaleur intense d’été, qu’du chocolat ça fond aisé pis qu’ça crée « quite » d’la « mess »; ha-ha-ha, surtout qu’dés doigts graissés d’enfant, ça peut bétôt vite « stainé » dés « cushions » d’un « couch » en velours beige!

À la fin d’la veillée, le jo-yeux couple royal du Pôle Nôrd allons s’en aller « campé » supposément sus l’Ile de Shédiac. « Hopefully » qu’y’ara pas trop d’moustiques nouaire à lés achaler… Le lendemain matin, « Santa Claus » espère d’âller creuser pour dés palourdes, sus le long d’la côte de Grande-Digue; pis t’en après-midi, d’âller faire du « scuba diving », dans l’chenal d’la baie, en même temps qu’sa femme s’amusera à soit s’faire « tan » la palourde t’à la « Parlee Beach » ou à faire dés acrobaties (ouaye) t’en « water skiant »!

So, Marie « Christmas » à vous tous, là-là! Pis à plein tchœur, ma « whole gang » de verrats – – ouaye, ou à moins si qu’vous préférez mieux siffler : « Jingle Bells! Jingle Bells! Jingle All the Way! All is Bright! » J’sus pas trop « bright »! « Ya, Jingle All the Way!  »

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

J’avons pas d’Mairie, t’au Village dés Roseaux. Cé vraiment l’tchûré pis le Comité Paroissial qui « rule » lés politiques pis lés affaires communautaires! Ouaye, qu’amenons dés suggestions ou dés recommandations à coumment « runné » l’économie d’la localité. Bin cossé qui m’a « shocké », cé qu’y’avons voté pis « agree-yé » (z’eux, lés membres du Comité paroissial) de faire la construction d’une piscine publique, juste en erriére du bâtiment d’la nouvelle église sous construction…

So, imaginez-vous t’un p’tit jeune épeuré sus la « high diving board », avec la Maison de Djeu dans son champ d’vision, s’ra « remindé » d’faire t’un signe de croix, avant d’plonger… « Well », j’crois bin mieux située là j’suppose que d’être construite en plein centre du cimetchére, coumme qu’avait été suggérée par l’innocente de secrétaire du comité Gertrude à « Fried Fish »; que « thank goodness » que ct’idée là « was shot down »!

Pis parce que j’sus le Bedeau d’Église, l’expert à creuser au pic pis à la pelle dés fosses dans l’cimetchére, j’ai ‘té « orderé » à coummencer à « diggé »… Pas demain; bin à « starté, right now »! Qu’ça s’aye « rain or shine », la « deadline » à finir d’creuser l’trou d’la « pool » est pour la troisième s’maine de juillet. Par rappôrt qu’lés couleux d’ciment sont « contractés » là à v’nir le darnier mercredi du mois à finir la « job ».

« Hey »! J’leux z’ai bin laissé à saouaire qu’la dimension d’une « Olympic Pool » (Mêshoummes) ça s’creuse pas dans z’une mozus de journée; surtout qui refusons d’engager tchequ’un d’autre là pour v’nir m’aïder… « Like come on » là, « what Da-Ya-Da-Ya is this »?

« So far », j’ai yinc creusé environ p’t’être bin six pieds cârré d’superficie par ej dirais quatre pouces de creux; qui m’a pris environ trois z’heures d’ouvrage! À la vitesse que j’va, t’une « swimming pool » de cent mètres de longeur par trente mètres de large par 5 à 6 pieds d’creuse… Hmmmm! Si j’fais la math, j’pourrai pas prendre de « coffee break »; y faudra que j’travail « non-stop », 24 sur 24; sans être capable de prendre t’un sommeil. Qui « mean » de dire qu’ma pauvre femme, la jolie « Betty » d’la « Happy Valley », ara la chance de pratiquer à soaouaire coumment qu’ça « feel » d’être t’une veuve!?!

J’me d’mande bin si que j’trouverai t’un trésôr, t’en diguant… « So far », j’ai yinc trouvé qu’dés bouchons d’bouteilles de « pop », d’la vitre de câssée pis t’une cinquantaine de vieux clous rouillés. Creuser n’é pas le grous problème; cé d’me battre avec lés mozus de maragouins qué le plus dérangeant – – surtout qu’ct’ânnées qu’lés gobbines de verrats sont dés plus voraces! J’m’ai quasiment fais « sprayé » par t’un skonque, mais quasiment compte pas! Vraiment, la seule peste qui m’fait « gaggé », cé plutôt la mauvaise « perspiration » d’més « own » sous d’brâs! Pis incluant l’odeur médicinal de « liniment », qu’j’ai d’frotté contre més « aching muscles »!

Ein (Heh-Heh-Heh), « can you dig it »??? À la s’maine prochaine!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

 

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

J’n’aime pas d’être critiqueux; mais j’trouve qu’la construction d’la nouvelle église ne semble pas avancer trop vite. « I guess » que l’grous « warning sign » de « posté », contre la « main frame » ou squelette d’la « building », dit vrai : « SLOW MEN WORKING »! Saviez-vous ou qu’j’ai r’marqué qu’ça prend deux gârs à faire le roofing… Ouaye, l’un pour tcheindre ou positiounner la tuile en place pis l’autre pour lui fiâler à grous coup d’marteau contre le pouce. Que « Ouch-Ouch-Ouch-Ouch-Ouch »! Qu’a fait « jumpé » l’gârs d’boute, quasiment hôrs d’sés « work boots », à l’faire danser en pirouettes de travers pis perdre son balant pis timbe « off » (« PA-CHOW ») du « roof ». Chanceux dans sa malchance, qu’y’a « landé » (« SMACK ») dans la « back cab » du « delivery truck », plein « d’pink insulation »!

« Mind you », s’arait pu être pire. Au lieu d’un marteau, le gârs arait pu s’faire « shooté » le fait ou le dedans d’sés mains avec t’un « nail gun ». Imaginez-vous ouaire; pis là, d’être obligé de s’faire détacher la menotte avec l’aïde d’une « crowbar » ou « worse again » d’être « permanently » attaché t’au « roof », pour le restant d’sés jours, à épeurer lés pigeons. « Mind you »! Y pourrait p’t’être bin « endé up » itout à voulouaire négocier z’un contrat avec la parouaisse, pendant son absence ou d’congé d’maladie, à poser coumme t’une estâtue emplâtre avec dés stigmates, à l’heure d’la messe de quatre heures du samedi!!!

Y’ara sartainement pas « d’ribbon cutting ceremony » en octobre, pour l’ouverture dés portes d’église pis à faire sounner l’clocher! P’t’être bin en octobre du calendrier « slow-escargot » de 2019; mais pas z’en 2015, coumme supposément prévue! À yinc t’une tuile de « roofing » d’installée par jour (ouaye) multiplié par sa superficie, ej carchule cé ça la « stretch » de temps qu’ça prendra pour terminer lés « final touch » du bâtiment.

Pis parce que dans la gazette du Moniteur, que j’n’ai pas l’droit d’noummer le nom d’la compagnie d’construction qu’a obtenu le contrat – – ein, en peur de m’faire « sué », pour tout c’là « qu’j’own » – – pourrais-je (j’ai dis pourrais-je, pas porridge) vous suggérer de p’t’être bin considérer à changer votre nom « d’business » à Imbéciles Incorporés Ltd. (Li-mité : coumme dans pas trop « swift », pis ni trop « bright »)!

Avec mon p’tit « fake » accent anglais, j’aimerais bin d’vous laisser « sour » (saouaire, ha-ha-ha) tchissé que z’eux sont afin qu’vous ne faite pas la même erreur qu’le Comité Paroissial à faite à engager ctés gobbines d’innocents « d’clowns » là.

« Okay »! Cé vrai, que m’m’ai faite dire par l’un dés membres effarés de l’exécutif du Comité Paroissial, que oua-yons que c’n’était pas ma place à pâsser jugement… Parce que « come on » là, qu’ma réputation de Bedeau était counnu d’être « slow » itout (EIN)! Cé vrai que j’sus p’t’être bin pas le plus vif! Do, « yes sirree », pour ma défense, « I must admit »: « at least », moi, ej réussi à « still » finir avec satisfaction ma « job »! Mais à la « rate » que z’eux allons… « YAH »! Y’a « slow » (« Huh-Huh ») pis « slow »!?! Bin z’eux définitivement, gagnant l’kek!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Pour la Fête du Canada, malgré que j’arais bin aimé c’là de m’évader pour la journée, j’ne pourrai pas… Pour la simple raison que j’sus  »stuck » à accueillir dés véritables visiteux d’l’Enfer : qué  »actually » ma cousine brageuse de Waltham, l’effarée-face de Bernette pis son houmme qu’aussi tant effaré qu’y’elle, le mozus de baveux d’Ernie. Si j’arais su qu’y’étions dans lés parages, j’m’arais organisé hier à tcheindre t’utes lés rideaux d’més châssis d’farmés pis faire mine qu’j’étions  »gone » à tchepârt, par exemple coumme p’t’être bin  »gone campé »… Bin lés snoreaux nous z’avons attrapé, juste coumme nous z’étions parés à s’assir pour déguster notre bon souper – – qu’était pas  »much », yinc dés  »hot dogs ». Bin  »at least », c’était d’quoi qu’nous z’autres qu’nous z’aimions…

Tcheques  »wieners » de plusse à garocher sus l’fait d’la grille chaude du  »barbecue » arait été rien pour nu-z’autres à faire tchuire. L’invitâtion d’nous  »joiné » a été reçu avec dégoût… Juste par leu’ face, j’pouvais dire cossé qui pensions : Quoi pas d’houmârd? Pas  »d’fried clams »? Pas même t’un  »steak » saignant!  »My goodness », qu’vous z’êtes  »cheap »! Cé icitte que j’arais aimé d’prendre la bouteille de  »ketchup » en main pis d’leu’  »squeezé » t’une bounne  »squirt » en pleine face; pis d’leu’ dire de manger… de manger d’la Hmmmmf-   Hmmmmf-Hmmmmf!

Bin cé icitte qu’mon houmme Ozime a pris contrôle d’la situâtion pis a  »apologizé » que si qu’y’arait su d’avance qu’y’allions sourdre qu’y’arait été charché t’au restaurant dés  »lobster roll platters » pour  »feedé » tout l’monde… Bin Hein!?!  »Why let good wieners go to waste »! So, Bernette pis Ernie nous z’avons  »joiné »… Hounnêtement, j’ai jamais vu t’un houmme aussi goret qu’Ernie à  »wolfé down » dés gobbine de  »hot dogs » d’la pareille façon! Ça m’étounne que l’verrât s’a pas engoté – – malgré par boute j’y souhaitais qu’ça y’arrive…  »Okay »!  »Okay »! Pour y aouaire pensé: j’m’en irai t’au Confesse dimanche, d’mander pardon au saint tchuré! P’t’être même d’allumer tcheques lampions pour m’aïder à mériter mon entrée t’au Ciel!

Quand que Bernette m’a annoncé qu’y’aimerions c’là  »d’crashé » tcheques jours che-nous, prendre le temps  »d’relaxé » pis  »enjoyé » la  »view d’Shediac ». Ouaye, qu’y’avions supposément essayé partout d’se  »booké » t’un  »room » d’hôtel, pis avec sans succès… Qu’j’étais leur  »only hope »!  »J’feelais » pour y dire, tu veux dire  »SUCKER »! Bernette, cé la  »type » de parsounne qui croit que tout l’monde doit la sarvir coumme t’une princesse, parce qu’la grande dame est en vacances. Pis  »wherever » qu’à  »barge in », que l’monde surtout d’la parenté sont obligés d’être sés  »slaves »; de bin la sarvir… »Or else’,’ qu’à ira chuchoter dés pat-chets au restant d’la parenté coumment mal traiter qu’à l’a été… Ouaye! Pour tchissé qui s’pornons pour… Ouaye! Z’eux! Vous savez tchissé que j’veux dire: ct’arrogante Delphine là pis son échi-gnant d’Ozime!

Aouaire besin d’endurer Bernette pis Ernie, le Pape devrait me canoniser pendant mon vivant… J’voulais leu’ dire NON – – bin Ozime, bon samaritain qu’y’é, leu’ z’a offert le  »guest room », à l’intérieur d’notre nouvelle  »pre-fab house », d’installée t’au Village dés Roseaux. Si qu’Ozime veut jouer à être le maître d’hôtel – – qui s’amanche avec sés  »guests », parce que moi j’m’amuserai pas à être leu’ sarvante! <<As-tu compris, Ozime>>, qu’j’y’ai dis en privé d’un ton d’maline? Bin avec sés yeux  »d’hush puppies », Ozime m’a bétôt accalmie…  »Meaning » que j’ai  »softly givé in »…  »So what  », si j’dois jouer à la sarvante pour tcheques jours. Une fois qui s’ront  »gone »,  »at least », j’arai la paix pis le plaisir d’larguer t’un façon d’grous OUAQUE de Joie à faire hurler mon Saint Bernard,  »Buddy Dog »! Du moins cé ça qu’j’m’ai laissé z’à crouaire…

 »So far », t’ute que j’entend Bernette faire, cé d’se lamenter… À m’aïde pas non plus à ramâsser en erriére d’la  »mess » que son grand lingot d’houmme Ernie laisse à traîner partout dans la tchuisine pis l’salon. Pis moi grande bête, ej cours quasiment en erriére de lui tout l’temps avec mon balais pis mon  »dustpan » pis avec une guénille  »damp » pour nettayer – –  »j’feel » par boute pour  »tellé off » Bernette de s’lever  »off » d’son friggin’ de grous fessier pis d’v’nir m’aïder… Qu’à prenne la gobbine de  »hint »! Hounnêtement, j’trouve qu’à l’a la vie pas mal d’aisée…  »At least », si qu’à pourrait exprimer  »at least » un p’tit brin d’gratitude… La  »witch »!

Malheureusement, y’avons yinc l’intention d’bazir cte vendordi matin icitte. Lés counnaissons y’ara point t’un maudit merci qui leu’ sortira d’la goule. Ouaye! Lés mozus d’ingrats! So, en attendant, patiemment ej m’amuse à compter lés minutes… qui m’chavire!  »Damn », que l’temps pâsse  »slow »!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

La s’maine pâssée, j’ai rêvé t’au défunt Joe Lampion, qui m’a laissé dés instructions précises d’âller « diggé » t’un trou, t’une centaine de pieds « away », en erriére d’la vieille « shed » à outils, tout près d’la crique privée, de d’sus la « property » du Couvent dés Sœurs. Pis là, me dévoilait qu’était enterré t’un trésôr en pièces d’ôr, d’une valeur immense; qu’arait été enseveli là, t’une dizaine d’ânnées avant même qu’la colonisation du Village dés Roseaux se fasse, par t’un sartain noummé Ho-Horace le Trappeur de Peaux d’Castôrs pis hôrs d’la loi d’France.

Pensez-moi fou, si qu’vous l’voulez; mais ma main sus la Bible, la majorité dés messages que j’obtiens souvent dés esprits de l’au-d’là, y’a normalement t’une sartaine varité d’attachée avec… Pis surtout ceusses-là t’au défunt Joe Lampion, jusqu’à date qui ne m’avons jamais induit en erreurs. Faut admettre qu’au coummencement que j’étais « quite narvous » d’voulouaire âller en discuter avec la Mére Supérieure du Couvent pis surtout l’tchûré d’la parouaisse, mais qui m’avons dounné tout d’même t’une quinzaine de minutes d’audience à m’écouter…

J’m’attendais vraiment d’me faire arrouser d’eau bénite, afin d’faire chasser més démon hôrs du côrps! Mais cé avec t’une pleine « can » neuve de « Bug Off spray », qui m’avons baillé en cadeau « instead », que j’ai su qu’j’avais obtenu leu’ bénédiction d’âller m’faire dévorer en vie par lés moustiques nouaires; pis de « hey, wish you luck, « kiddo », d’âller creuser mon trou avec ma « handy dandy » pelle ronde prime! (Pis suivi d’un ton moqueux d’la pârt du tchûré, d’y sauver lés lêches afin qu’il puisse âller faire la pêche, « in case » que je ne trouverais point d’trésôr).

So lundi après-midi de cte s’maine, <<La-La-La-La-La>>, j’m’aventuré bravement tout seul, exactement à la « spot », à youssé dans mon rêve qu’ça m’avait été « showé » d’creuser… Me v’là que Creuse-pis-Creuse-pis-Creuse… Tout t’en faisant attention à ne pas « upsetté » le nique à dguêpes, « near by »! La sueur du front m’coulait à plein sciau. J’ai v’nu proche à tcheques reprises à voulouaire abandounner « all hope »; mais j’m’ai « remindé » d’ne pas « givé up », car j’viendrai à…

Pis ouaye là-là, j’viendrai à – – Toc! Toc! Toc! Pis coumme de faite me v’là que j’réussi à découvrir (« Oh my Gosh », t’ute excité ») le fait du « top » d’une énorme caisse ancienne en bois franc, d’à môtché pourrie pis d’clouée-serrée… Quand qu’j’ai pu « pry-opené  » le contenant, avec ma « handy dandy crowbar », par chance qu’à ce moment là de découverte excitante que je portais més lunettes à soleil; car si non, la lueur éclatante dés plusieurs pièces d’ôr m’arions sartainement aveuglé…

Ouaye! Bon samaritain que j’sus, j’ai « turné over » la « whole loot » t’au Comité Paroissiale, qu’avons annoncé publiquement hier souaire, que l’estimé du trésôr aïdera à payer la construction totale d’notre nouvelle église; pis qui pourront asteur peupler « sans worries » l’intérieur d’l’édifice avec dés estâtues neuves de Saint Patrons, moulées en vrai plâtre de Paris, mais faite t’en Italie.

Imaginez-vous ouaire! En remerciement, y’allons planquer t’une plaque en mon hounneur à l’entrée d’l’Église… J’aimerais que l’nom t’au défunt Joe Lampion y s’rait mentiounné… Mais y’a parsounne qui semble voulouaire supporter mon idée… J’ai dis NOUMMÉ! Pas CANOUNISÉ!

 

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église