S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Pour lés prochains mois à venir, je ne serai pu disponible à écrire més chroniques de S’lon l’Bedeau, dans la gazette du Moniteur Acadien. Coumme étant le Chef Élu de l’Union Canadienne dés Bedeaux d’Églises Inc., ej dois m’absenter pour voyager en travers du pays, de l’Atlantique jusqu’au Pacifique, afin de rencontrer pis d’écouter aux revendications dés membres de l’alliance. D’asseyer d’régler le problème d’abus de nos «cranky bosses»; pis le temps est v’nu itout, en solidarité, à négocier à nous bailler z’une «pay raise» bin méritée pis non y’une de coup d’botte t’au derriére! Coumme vous pouvez cons-tater, ej vais être pas mal «busy»!

Cé l’flânant de Traîne Botte «Joe» à «Fred» à «Come On Bill» Péllerin qui va prendre la relève ou qui va s’occuper dés besognes ou de l’entretient dés «buildings» pis dés terrains d’la Parouaisse! J’ai bin beau asseyé d’y espliquer, une fois qu’une fosse dans l’Cimetchére Catholique est finie d’creuser – – faut descendre le cercueil à l’horizontal pis non à la vertical avec le défunt pointant sa tête vers en bas… Ça; ça sera pas mon problème! Ça s’ra t’au tchûré à s’assurer qu’la «job» soit bin faite! En plusse, «Joe» faudra qui s’apprenne à se sarvir du «lawn mower»; pis non prêter tcheques vaches de la «Farm» dés Boudreau, afin d’aïder avec le «up-keep» ou le «trimming» du gazon, entre lés rangées de pierres tombales du parc à môrts!

«Anyway», ma chère «Betty» d’la «Happy Valley» ne va pas paqueter sa valise pour me suivre à parcourir chaque province. Elle s’a décidé de rester t’au Village dés Roseaux, afin que notre fils Bosko puisse finir son année scolaire. Pis que   lés triplets puissent «s’enjoyé» avec leux amis à la Maternelle! Avec la technologie avancée d’aujourd’hui, ej serai capable de garder contact avec ma famille, par vidéo de d’sus «l’computer». D’leux «wavé Hi» pis pleins «d’LOVE YOU»!

De temps z’en temps, ej «dropperai a line» t’au Moniteur – – ouaye, pour vous laissez saouaire comment que j’m’arrange… J’vais m’ennuyer d’vous z’autres!

Merci, à vous tous : més lecteurs/lectrices, pour votre support pis d’m’aouaire «cheeré on»!

EIN! Qu’la Vie est Belle!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

L’histouaire va que la snoreau d’Huberte Thé-Potte, la fille à Fernand à Joe à Chouse, a «snippé off» de rage la tête de son mari «Harley», avec t’une paire de ciseaux d’barbier; dans t’utes lés portraits, qu’à l’avait d’lui dans «l’photo album»! Particulièrement, Hmmm-Hmmm… Ct’olle-là de d’lui, à youssé qui «smilait» en descendant lés marches de l’église; de bin greyé dans sa tuxedo, le jour ensoleillé d’leu’ mariage – – à s’en a sarvi coumme collage dans «l’bull’s-eye» d’la «dart board» qu’à jouait pendant le «Weekend Tounament» à gâgner tcheques «steaks» à la «Legion» du Village dés Roseaux! Qu’sa face découpée en était trouée d’fléchettes, surtout «dead-on» entre lés deux yeux!

Quand qu’Huberte a eu preuve que son «Harley» flirtait… «Oooh, No Sirree»! À y’a pas baillé de «five minute head-start»; ni la chance «d’apologizé» ou ni de «Uh-Uh-Uh» s’expliquer… L’houmme a bin essayé de «dodgé» lés blasphèmes pis lés «pots & pans» qu’à garochait après lui. Hounnêtement, là! Qui s’considère le djâble chanceux qu’y’a pu bazir, hôrs d’la porte de tchuisine, la peau d’l’échine de bin «bruisé»; mais tout d’même, vivant! Pis y’elle qui sait coumment se sarvir d’un «magnum .30 caliber rifle», pendant la saison de chasse t’au «moose» – – «Harley» arait pu être t’une «easy target» à «taggé»… Y’arait même pu devenir t’une tête empaillée, contre t’une plaque en bois, qui «hang» au-d’sus d’la «mantel» d’une «fireplace»!

Ein! V’là qu’la belle Huberte s’a mise à miounner d’un ton sadique la chanson populaire à «Kitty Wells» là : <<D-I-V-O- R-C-E>>! En voulant laisser saouaire à son maudit verrat «d’Harley» : <<Cé ça qu’ça va être, mon «sanana-sonava-bleep»… Ya! Prend la friggin’ de «hint»! J’va «t’soaké» pour tout ça qu’tu «own»!>> «Mind you», si qu’à l’arait voulu, à l’arait pu s’amuser à changer (Ha-Ha-Ha, en revanche) le titre pis lés paroles de la ballade à <<L-A-V-E-U-V-E>>! Yinc à y penser; à veuver, l’arait tarriblement rendu heureuse!

Vous ariez cru que «l’damn» innocent «d’Harley» s’en aurait été «bangé» à la porte avec y’elle qui couraillait en cachette avec… Une sartaine noummée Zabette, du boute d’la «Chocolate River». Mais quand y’elle a su qu’y’était t’un houmme marié – – «OH! OH! NOT GOOD! NOT GOOD AT ALL!» – – qui y’avait menti… Qu’apparemment qu’à l’a asseyé d’le «runné down» avec sa «van»; en l’poursuivant, le pied pesant de d’sus la pédale à gaz, en travers du «parking lot» d’un fameux «Take-Out Restaurant» de «Greasy Fried Chicken»! Qu’la tcheue de r’nârd flappait féroce de d’sus «l’antenna»!

La «gossip» Chez Alfredine «Hair Salon» est que le «no good» courailleux de jupe se refuge? Ya! Soit dans sa cabane à éperlans de d’sus la baie paralysée de glace solide ou dans l’gornier ténébreux de la maison à son pére!?! Mieux pour lui qui «lay low», en attendant que l’harias puisse s’assa-per…

Ein! Qu’la Vie est intéressante t’au Village dés Roseaux!?! Aussitôt qu’j’en sache plusse, ej vous tcheindrez au courant!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Triste à dire! Mais parce qu’y’avait autchun intérêt (imaginez-vous ouaire, pantoute-pantoute) à voulouaire organiser t’un carnaval d’hiver communautaire dans le Village dés Roseaux… Ça “mean” de dire que je n’aurai pas besin à “worryé” à suer dans la “suit” de mascotte Môssieux Chou de Bruxelles Congelés, mieux counnu ou “nicknamé” coumme Frigo! Hélas! Le déguisement aura besin de demeurer accroché de d’sus z’un “clothes-hanger”, dans la noirceur d’la “closet” du Centre Paroissial, à s’faire dévorer par lés papillons d’la nuit! Pis moi qui “lookait” vraiment “forward” (ouaye) à voulouaire m’inscrire (EIN) dans le “moose calling contest” – – surtout que j’m’avais “trainé” en cachette, t’ute l’ânnée, dans le “boiling room” du sous-bassement d’église, à “blowé” dedans mon cornet d’écorce de bouleau; avec l’intention d’asseyer d’gâgner contre le “darn” de “Wiener” (“ooops”, ej voulais dire “Winner”) de 2017: l’arrogant “Ron Rubber Lips” à No-Normand à Wigeric à Achaire à “Big” Panache Gagnon!

Quand qu’mon fils Bosko a su la tarrible-de-tarrible nouvelle. Parle d’être désappointé qu’y’était… Spécialement lui qui tchenait z’à tcheur de voulouaire créer t’une énorme sculpture en neige, en forme d’un dragon mythique, pour contribuer embelzir ou de faire naître t’une ambiance festive en travers d’la communauté; pis vraiment, “in hope” de gâgner le prix d’un “gift certificate” ou de même obtenir t’une mention spéciale – – s’arait été excitant! Mais réalisant que ça n’allait pas arrivé, cé icitte que mon fiston inventif a eu la “bright idea” de “mastermindé” sa “own” Fête d’Hiver, qu’ara lieu d’hôrs ou de d’sus le tout l’tour d’la “property” de chez-nous; la deuxième fin d’semaine du mois d’février. D’inviter “free of charge”, l’entier ouasinage à v’nir participer…

Bin nu-z’autres coumme parents, “Betty” pis moi, rempli d’adoration, j’avons été en faveur de son projet. Ouaye! “Atta Boy, let’s go”! Pis “hmmmm”, si qu’y’a tcheques chouses que j’pouvions faire pour aïder??? “Well”, j’avons été émerveillés par son plan d’action; pis particulièrement, par son “leadership” à “recruité” de sés amis – – d’lés convaincre pour l’aïder à organiser, avec plein enthousiasme, l’affaire!

Lui pis son équipe avons “designé” leu’ propre mascotte: L’Enchanteur Bo-Boule Grelot! Qu’avec le coup de sa baguette magique – – POUFFE – – sait rayonner d’la joie partout, à n’importe youssé qui bourlingue; surtout pendant lés mois (“BRRRR-BRRRR “) d’hiver. Yinc un enfant de trois pieds et d’mie à quatre pieds d’haut s’ra choisi à jouer le rôle du fabuleux caractère! Ouaye-là! Cé ma chère “Betty” d’la “Happy Valley”, counnue pour sa réputâtion d’être bounne couturiére, qu’a y’obtenu lés hounneurs pis “l’approval” d’la “gang” de jeunes de “designé” l’habillement.

Depis lés tcheques darniers souaires, le moulin à coudre électrique à ma chère femme n’arrête sans cesse de vrombir… Jusqu’à date, à la fini de rapiécer lés manches de d’sus la longue tunique de magicien – – qué d’un tissu imprimé de larges flocons de neige argentés, contre un beau fond bleu cobalt! Cé encôre un “toss up”, entre bricoler un chapeau en forme d’un cône raide; ou à r’sembler quasiment à t’un bonnet de nuit cousu en coton, qui drague lousse en descendant l’épaule jusqu’à la beudaine, avec t’un grous grelot d’attaché de d’sus la “very end” du boute pointue! La chevelure pis la barbe allongée aront besin d’être d’une teinte plaisante de blé doré pis chacune tressée avec dés perles qui scintillent (ABRACADABRA) coumme dés mini cristaux. Pis le boute de la baguette magique ara besin itout de créer l’illusion du “twinkle” aveuglant de soit z’une étouèle ou d’une “strobe light” de “Disco” qu’arrête juste pas “d’sparklé” à ensorceler pis à mettre tout l’monde dans la “mood” à s’escârrer gigoter…

Ma tâche, cé de construire lés kiosques de jeux divers (ex. “ring toss”; la “fi-shing pond”; à “busté” lés “balloons”; à tirer la balle pour “knocké down” dés “cans”; à “spin the bottle”; à deviner cossé qué l’montant de “jelly beans” qu’y’a dans l’grous “jar”, pour tenter la chance t’au grous “Teddy Bear” (qu’a été “donaté” par la Quincaillerie du Village); etcetera-etcetera…)! Y’ara itout t’une vaste variété de prix séduisants à gâgner… Y’ara du (Mmmm) “Divinity Fudge” à vendre; incluant du “hot chocolate”, avec tcheques p’tites “marshmallows” qui flottent dans la “cup”… Un “hot dog barbecue” sera géré par le Mouvement dés Scouts! Y’ara t’un “Cookie Cooking Contest” pour jeunes, sans l’aïde de leux parents; pis un autre, spécifiquement pour lés adultes, sans l’aïde de leux enfants! À la place d’un “Moose Calling Contest”, ça s’ra z’un “TOYE-TOYE-TOYE-TOYE-TOYE Milk Cow Calling Contest” (dont lés tcheques vaches laitiéres pour l’évènement seront fournies pis “hopefully supervisées” par la “Farm” dés Boudreau; pis qu’y’aïderont avec la “pick up” dés “cow patties”). Imaginez-vous ouaire… Jusqu’à ma cousine Delphine, Countré Star Extraordinaire, qu’a offarte de v’nir bailler z’un “free outdoor concert”, à l’ouverture officielle; dont le “veranda”, en avant d’la maison, sera utilisé coumme le “major stage”!

Pis parce que nous pouvons pas obtenir parmission d’aouaire une “Parade” de Costumes d’Enfants (“for shame”) en travers du village; j’allons en aouaire y’une pareille… À l’exception, qu’on pourra yinc “marché up and down” ma “driveway”; au moins t’une quinzaine à vingtaine de fois… Non! Non! Non! Non! Non! J’n’avons pas non plus l’autorité d’allumer t’un feu d’joie; so, j’avons réglé cte problème là… Lés gens seront invités de v’nir s’assir dans l’grand salon d’la maison, en avant d’notre “fireplace”; à v’nir “s’enjoyé” à “roasté” dés “marshmallows” (mais, “bring your own”).

“Hey-Hey”! Si qu’vous avez rien d’excitant à faire, pendant l’exclusif fin d’semaine là. Ouaye! V’nez faire partie d’la fête!

Ein! “You never know”? Ça vous aïdera p’t’être à vous changer l’mal de place!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Parce que mon mari lamenteux de Hen-Henri à P’tit Boute est sus l’grabat, z’au lit… QUE-HEUQUE! QUE-HEUQUE, à tousser pis z’à r’nifler son nez rouge morveux… Mêshoummes! En plusse, haute fièvre à faire «busté» z’un thermomètre! Son «chest» y chauffe épais de «VapoRub»! «Anyway», j’ai prise la décision («mind you», avec la parmission du «Big Boss» pis du restant d’la belle «gang» d’employés d’la gazette du Moniteur Acadjen) de prendre «over» la relève à écrire la chronique du Bedeau de cte s’maine! Ouaye! Cé moi, sa chère épouse fidèle : la jolie «Betty» d’la «Happy Valley»!

Avez-vous «survivé» le déluge du samedi? Jeezo-Crône! T’au Village dés Roseaux, ça mouillait z’a varse… Ej «worryais» qu’s’allait p’t’être «floodé» le dedans d’la cave; mais ej marci le Djeu Seigneur – – rien «so far»; pis ni que j’entendu la «sub pump» («BLUB-BLUB-BLUB») âller… Malgré que notre fils intelligent pis créatif de Bosko souhaitait (Ha-Ha-Ha) d’aouaire t’une «indoor swimming pool». Pis «just in case» – le p’tit snoreau avait aouaindu sa «gilling suit», sa «beach ball», sa masque de «snorkel» pis sés «water fins»! Qu’y’arait aimé c’là itout de se sarvir de son filet à papillons magique pour capturer soit dés requins, tcheques pêcheux d’perles, dés «jolly fish» (qué d’même qui prononce «jelly fish») pis dés gigantesques pieuvres qui parcourent («WOW») lés profondeurs ténébreuses de t’utes lés mers du monde!

«Anyway»! Le tchûré d’la parouaisse n’a pas y’eut que le choix de canceller la messe du samedi, par rappôrt qu’l’eau tout l’tour de l’église était rendue «knee-high»! Qu’lés canards sauvages («Quack-Quack-Quack») s’en sarvions coumme z’une «pond»; pis que tcheques râts musqués avions été «spottés» à s’amuser drôlement se «splashé» l’un et l’autre! Ouaye! Qu’l’immeuble saint semblait être perdu dans la brume pis érigé «lonely» de d’sus son propre îlot! Qu’la seule maniére possible à s’rendre t’au sarvice arait été de soit travorser en canoë à rames ou t’en pirogue!

Malgré, qu’j’avons perdu l’électrique en travers du village, après l’heure du dîner, pour tcheques z’heures. Par chance qui ne faisait pas frette pis qu’y’avait t’une étrange clarté grisâtre du jour de disponible qu’éclairait bizarrement l’intérieur dés maisons! Ej «feel bad» pour la vieille fille de Loretta à Caspârd, que j’entendu dire qu’avait flaqué à tchuire un rôti d’cochon dans son fourneau électrique, quand que toute à «blinké» avant la panne de Hydro; surtout que y’elle voulait faire bounne impression à son «boyfriend» de dix ans, le vieux garçon plein d’argent d’Hectôr à François à Blair à Joe Allaire de Bouctouche, coumment bounne «cook» qu’à l’é – – pis de l’faire voulouaire l’exciter ou d’le «trické» à s’mettre à genoux pour y d’mander t’en mariage! (J’entendu dire que le souper à eu lieu; pis qu’la noce est cédulée pour le premier vendordi souaire du mois de mai… Qu’ça s’ra pas z’un «gun wedding», coumme qu’a été la «gossip» du jour Chez Alfredine «Hair Salon»)!

Âh! V’là mon pitché de faible Hen-Henri qui sounne la clochette, pour que j’alle lui bailler sés médicatements; pis d’y frotter la poitrine poilouse d’ours de «liniment». J’vais «bargé in» dans la chambre à coucher, en l’taquinant : <<Ya! «Nurse Betty», à ta «rescue»!>>

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Bravo! Bravo! Lés braves gârs d’Hydro viennent juste de réussir à rétablir l’électricité en travers du Village dés Roseaux! J’peux pas parler pour més ouasins! Mais che-nous, pour lés trois darniers jours; (ouaye) ej vivions z’à la lueur dés lampes à huile pis t’au halo dés chandelles, pareillement coumme survivaient lés colons d’Antan!

Par chance qu’j’avions z’un poêle   à bois pis z’une «fireplace» pour nous tcheindre z’au chaud… Si qu’j’arions «runné out» de petits bois à «feedé» la flamme, j’avais toujours la jambe en bois souvenir (coumme «back-up») ou qu’j’avais eu t’en héritage de mon défunt m’n’oncle Edgar qu’j’arions pu «usé» – – mais qu’a pas été nécessaire, par chance! En plusse, pas besin de s’intchèter, le poêle à «propane» a v’nu commode pour aïder à préparer lés repas, surtout t’au souper; à faire grâler lés tcheques anguilles pis éperlans dans la poêle en fonte que j’allais pêcher ou «jiggé» à chaque jour, à geler le boute dés doigts pis «whatever else» de sensible, à ma cabane à éperlans de d’sus la Baie! J’avons itout dégusté dés crêpes aux œufs, dés fayots «bakés» réchauffés pis de d’sus («yum-yum») du fricot au poulet à l’acadjenne (avec dés pâtes pis assaisonné de sarriette).

Avec le («Brrrr») -31° Celcius qui faisait hurler férocement le vent, parvenant du Détroit de Northumberland; j’me considère chanceux qu’à la maison que lés «pipes» d’eau à la cave n’ont pas gelé pis ni «busté»… coumme qu’arrivé malheureusement t’au Foyer du 3ième Âge, qui s’trouve l’autre bôrd du chemin d’la «bakery»! La scène, ainsi décrite par mon ami octogénaire, le Vieux Dôsithé, qu’habite-là: la majorité dés planchers dans chaque chambre en étions inondées à ressembler t’une vraie de vraie patinoire. Qu’une chaise roulante n’aurait jamais pas pu réussir à «performé» t’une pirouette «fancy» de «figure skater». Imaginez-vous ouaire, juste qu’à même son dentier pis son œil en verre, de d’sus «l’top» de son «dresser», en étions «givré» – – similaire à dés branches d’arbres tordues, alourdi pis enveloppé de cristaux hivernal, après t’une tempête effroyable de pluie verglaçante!

Pis cé pour cette raison là, qu’j’avons offert t’au Vieux Dôsithé l’hospitalité de v’nir vivre che-nous; jusqu’à ce qu’le dégât puisse être nettayé pis réparé à son logement! Qui s’ra p’t’être pour tcheques mois… Hourra-Hourra, pour la famille entiére dés P’tits Boutes! «Yes sirree»! Mon camarade aîné a accepté de v’nir se fixer che-nous, mais jusqu’au début du printemps! Pis lui, le vieux verrât rusé, qu’aime à exagérer sés histouaires; cé surtout mon fils Bosko qui en sera émerveillé ou t’au Paradis à l’écouter attentivement mot-pour-mot à le blaguer… (Juste à cause que Dôsithé prend plaisir à effleurir «somewhat» sés intrigues, ça «mean» pas de dire que l’houmme (Ha-Ha-Ha) est t’un cinglé menteux).

Asteure qu’le pouaire est «back on», j’pourrons («WOW») «watché l’T.V.»! Surtout lés «hockey games», pour moi! Pis pour ma chère femme, la jolie «Betty» d’la «Happy Valley», y’elle qui raffole de saouaire cossé qui s’brâsse avec la belle Donalda, dans Lés Belles Histoires dés Pays d’en Haut! Lés «cartoons», pour amuser lés enfants! Pis pour le Vieux Diosithé, à se borcer en «watchant» la «Holiday Fireplace Channel». En plusse d’être capable de se sarvir du «washer» pis du «dryer» va être «quite» t’un luxe; ouaye, comparé d’aouaire nos haillons de gelés raides ou d’accrochés en hiver de d’sus la corde à hardes! Pis me saucer dans la «bathtub» pour tuer la peste de més sous-d’brâs pis me savounner le dedans de ma bourrique, va aider à rafraîchir l’air à l’intérieur de la cahute!

Tu sais qui fait maudit frette, quand qu’lés corbeaux, lés lièvres, lés goélands, lés étchureaux à tcheue grise pis tcheques ‘e r’nârds rouge s’en viennent grafigner pis «beggé» de faim à ma porte pour voulouaire rentrer s’abriter t’au chaud! Qu’esplique pourquoi que «l’back porch» de che-nous est temporairement devenu t’un petit zoo à alimenter la ménagerie d’animaux sauvages!

J’veux pas m’braguer, mais s’lon moi (ouaye) j’avons survécu (ej suppose) en travers du pire que le mois de janvier 2018 a à nous offrir «so far»! Qui démontre vraiment coumment «tough» de nature, qu’nous sommes, nu-z’autres lés Bons Vivants dés provinces de l’Atlantique Canada!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Ya! Voici més Résolutions d’la Bounne Ânnée :

  • J’ai fait promesse à mon “boss”, le verrat d’tchûré, le révérend Pére Abel, que j’allais arrêter d’péter à l’intérieur de l’église, surtout quand que j’travaille aux alentours dés lampions allumés. Ein! Mieux prévenir l’explosion désastreuse (“KABOOM”) d’une énorme flamme bleue pis de brûler “off” lés usses peinturés d’la face de l’estâtue en plâtre de la gracieuse Sainte Maria Goretti – – glorieusement dressée de d’sus son piédestal, avec son regârd de aaah-pitché martyre| (coumme y’une qui voudrait si qu’à pourrait s’pincer l’nez – – en voulant signifier : Ouffe! Sainte Borbis d’la Divinité; bin ouayons, qu’ça pu… que miraculeusement, lés larmes me coulant dés yeux)! J’asseyerai si possible (sans trop promettre) de me retenir pour âller “quietly” faire ma “business” dehôrs; “at least” t’une bounne vingtaine de pieds “away” d’la grousse “front door”! Ouaye! Afin d’éviter poliment que lés paroissiens n’ayons pas besoin de “bull-dozé” en travers z’un “wall” de peste, avant de se faufiler là-dedans la Maison de Djeu l’Pére.
  • M’arrondir la beude au moins d’une quinzaine de livres est bin plusse réaliste pis moins stressant que de se torturer la “brain” à voulouaire essayer suivre z’une gobbine de “diet” (que “half” du temps (j’me counnais) – – j’va “cheaté” pis “then” finir par “feelé guilty”)… En autres mots, mon désir en 2018 sera de continuer à pratiquer à célébrer ma vie à mangeotter, roter pis péter! P’t’être même à “breaké” le “World Record” à voltiger naturellement “off” du banc d’ma chaise (tcheques pieds d’plus haut que le “last guy” dés États qué mentiounné à la page 78 dans le “Big World Book Record”) à l’aïde d’une strignée de gaz méchants pis tout puissant qui me “whistle” hôrs du trou!
  • De “donaté” le poil touffu de mon “chest”, aussi nouaire que d’la fourrure d’un ours nouaire, pour la fabrication d’une perruque ou d’une “fake” moustache spécifiquement pour hoummes chauves… Ou si non, j’pourrais p’t’être bin me tresser pis perler le poil d’sus “l’chest” à r’sembler t’un “macramé plant holder”; à lancer cte nouvelle “fad” poilouse icitte à faire sensation, avec mon bel houmme “look” de poser, d’sus le “front page cover” d’un “popular men’s fashion & style magazine”!
  • Parce que je considère la carrière de “Bingo Caller” à être t’un “Widow Maker”! De m’apprendre à dire NON, quand qu’y’asseyant (“whoever” que z’eux sont) de m’intimider à lés “dé-stucké”… La “scar”, (“right there”) que j’ai d’sus l’front, (ein, “you see that”) fut causé lorsque que j’m’avais fait assommer par l’estâtue en plâtre d’la Viarge Marie (ouaye, qu’avait été garochée par l’infâme d’enragée Gertrude à “Fried Fish”; parce que j’n’avais pas câllé son maudit B 12, pour y faire gâgner la “game” dés quatre “corners” là, d’une valeur d’au-d’là de deux cents piastres.
  • Pour pas qu’ma femme, ma chère “Betty” d’la “Happy Valley” me “trade in” pour t’un “newer model”, j’vais la “romancé” à chaque jour de la Nouvelle Ânnée!
  • Pratiquer ma voix d’crapaud à chaque jour à sounner mélodieux coumme t’un “sexy” annonceux de radio, avec le rêve d’aouaire ma “own” émission d’sus lés “air-waves” là-là du sud-est du Nouveau-Brunswick. D’intitulée (Ein! cossé qu’vous z’en pensé d’l’idée?): La “Show” du Bedeau ou simplement “SHED” pour Shediac (avec “co-host”, ma fameuse cousine de Delphine B. B. Bosse, Countré Star Extraordinaire).
  • De me discipliner à pratiquer mon accordéon, au moins t’une bounne heure solide par jour… D’arrêter de faire sounner mon instrument coumme t’un vieux chat qui souffre d’une “asthma attack” ou qui “gag” en crachant t’une “fur ball”.
  • À chaque jour, t’au rythme de més souliers, à faire ma vie t’une chanson! (Ouaye! D’être Heureux)!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

J’devais aouaire 7 ou 8 ans! J’avais evouayé ma lettre t’au “Santa Claus”, y d’mandons qui me laisse une “toboggan” sous l’âbre de Nouël – – après toute, j’avais fait l’bon garçon t’ute l’ânnée (s’lon ma mére = OUI; s’lon ma maîtresse d’la p’tite école = ein, Hen-Henri; tu “joke”).

“Anyway”, c’était la Veille de Nouël; après l’heure du souper. J’m’en souviens, j’avais lés joues d’ma p’tite face bouffie de pressées contre le châssis givré du grand salon; y’avait t’une pleine lune de gommée contre un ciel scintillant d’étouèles. Mais le plus inquiétant, y’avait pas un maudit flocon d’neige à tournailler dans le souffle d’hiver pis ni à tapisser le sol ou lés buttes en arrière d’ma “backyard”. Me v’là que j’me sus mis z’à jongler, le p’tit tcheur d’attristé: (“Sniff-Sniff”) Une “toboggan” sans neige, (EIN) cé coumme “kind of” frustrant… Pis cé de d’sus ct’affolement-là que je me suis z’en âller obéissant (“GIT”) vers la couchette; à youssé d’embourré en d’sous d’més couvartes pesantes que je me sus mis à voyager en travers mon imaginaire à rêvasser… à témoigner que voici :

Quand qu’le Père Noël a “steppé out” d’la “fireplace”, avec son grous sac rempli d’amusettes qui transportait de d’sus son épaule, y’a pété pis la flamme dansante d’la buche s’a magiquement soulevé haute pis bleue. “Now” demandez-moi pas coumment que l’immense trappe à ours a faite pour surgir hôrs du plancher, (j’vous mens pas) mais cé ça qu’arrivé… “SNAP”! “OUCH”! Pis “d’OH-My-Gosh”: Oh, YEOYE-YEOYE-YEOYE-YEOYE-YEOYE-YEOYE! Y voilà qu’lés deux bottines y y’avons piégé d’bin serrées! Y’a été chanceux que le sang ne s’a pas mis à y “sprinklé out” dés grousses artères.

Y’a “spotté” més deux p’tits yeux verts pis crottés, en train de “l’spy-yé” d’en d’sous du “couch”. Y gémissait du mal! Y m’a “beggé” (“OH-WOE-OH-PLEASE-OH-WOE-OH-WOE”) que si j’pouvais le libérer de son vilain malheur, qu’il m’exaucera “any” vœux que j’veux… So, j’y’ai répondu : <<Je désire seulement qu’une “toboggan” pis assez d’neige pour m’désennuyer!>>

Cé t’en grignotant de d’sus z’un grous kek au sucre, que j’avais d’caché dans la poche de ma chemise de pyjama, que j’ai soudainement développé dés forces surhumaines capable de démolir la trappe à ours; pis de délousser le Grous Mou du Pôle Nôrd! Y m’a remercié en me chatouillant le boute de mon nez avec l’une de sés mitaines! Pis d’un ton de Ho-Ho Joyeux m’a rassuré avant de disparaître que quand que je me réveillerai le matin de Nouël, d’ne pas “worryé” ma “brain”; y’ara suffisant de neige pour m’en âller “slidé” (“Whoopie”) en bas dés buttes du Village dés Roseaux. Pis v’là que dans mon rêve, j’m’ai traîné lés deux pattounnes jusqu’au lit – – “back” m’en âller faire dodo; faire dâmner à ronfler jusqu’à ce qu’le criard de mon réveil matin s’mettre à sounner fôrt, pour me faire sursauter “wide awake” dans le monde réel.

Quand j’me sus frotté lés yeux, “éstretché” lés muscles du côrps, pis sauté “out” d’mon lit: j’m’en ai été vérifier vite t’au châssis d’ma chambre, cossé qu’était la sorte de température qui faisait dehôrs… Pis coumme de faite, y timbait d’la neige féroce; qu’lés “snow ghosts” s’amusions à dansoter au son du rugissement de la tempête. Là, je me sus “rushé” en bas jusqu’au salon, pour m’en âller vérifier sous l’âbre de Nouël ; cossé-cossé bin qu’le “Santa” aurait bin pu m’laisser coumme cadeaux surprises? Ouaye! Y’avait t’un “hockey stick”, une paire de patins, une paire de raquettes d’hiver, une tuque, dés drâses, une “game board” de “Snake & Ladder”, etce- tera-etcetera… Mais “Jeemin’- Rice” à “Cripe” à “Damn”, “still” pas de “toboggan”! Vous pouvez vous imaginer coumment chagriné pis “upset” que “j’feelais at this point”??? Ein! “What a friggin’ let down”!

Quand qu’ma mére m’a “bundlé up” pour que j’alle ramasser t’une brâssée d’buches, à garocher dans l’poêle à bois… Lés yeux m’avons “poppé” hôrs d’la tête, la minute que j’ai rouvert grand la porte d’la “baby barn”; pis voilà à ma très grande surprise, qu’mon nom en lettrage “fancy”, “danglait” d’un énorme “gift tag” en forme d’une botte de “Santa” qu’était d’attaché d’sus l’coin d’la courbe d’en avant d’une “toboggan”. Avec t’une ligne d’extra de remerciement, d’ajoutée: Ho! Ho! Ho! Merci de m’aouaire “rescué”… “Yeah, Guess Who”?

Parle coumment excité que j’étais que “Santa” m’avait tcheins sa promesse; qu’y m’avait pas oublié; pis qui prouve qu’le Grous Mou du Pôle Nôrd existe! “Now”, ça cé cossé qu’t’appel le Grand Mystère de la Magie de Nouël “at work”!

OUAYE! JOYEUX NOËL À TOUS PIS ON C’LA OUAIRA TOUTE À LA NOUVELLE ÂNNÉE!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Tchissé qui s’en rappel en 1965 de la Séance de Nouël de la classe de grade quatre à Mlle Doiron, de la p’tite école Sacré Cœur de Marie du Village dés Roseaux? Que cti-là qu’avait obtenu lés hounneurs à la darniére minute de jouer le rôle du Bébé Jésus dans la Crèche… Avec sa p’tite face laide, picotée d’basane! Ouaye-Ouaye, qui s’amusait, d’assis bin drouette dans l’berceau; pis sans sés deux «front teeth», à «blowé» pis z’à claquer dés «bulles» hôrs d’la goule avec sa «Black Cat Bubble Gum»? Qui réussissait itout à «cracké up» la foule à grous éclats; («yes sirree») à chaque fois qui se singeait lés deux yeux tout croches dans la tête?

Bin cte «mystery boy» là? Ein, Mêshoummes! Qui va possiblement vous surprendre; pis gobbine, qué d’la misère à crouaire… Bin (Ha-Ha-Ha), c’était moi! L’adorable pis «handsome» Ti’ Hen-Henri à P’tit Boute! Bin pour ceusses-là d’vous z’autres qui pensent qu’j’vous blague… Ma main sus la Bible! J’ai la «proof» qu’existe en plusieurs «black and white», de collée dans la troisième pis quatrième page du «photo album» à ma «sweet» ‘tite mére (la Veuve Marie-Paule)!

«Deep down», j’aurais bin mieux aimé d’interpréter le personnage de l’un dés quatre rois mages… Le nom de cti-là (ouaye-ouaye-ouaye) qu’y’avons oublié d’écrire «about» dans lés récits de la Nativité. Ej pense qui s’appelait «Cheikh Jujube» ou tchequ’affaire de même!?! Ouaye! Dans ma vive imagination: qu’arait supposément fais l’grand effort à voulouaire «walké» un mille ou plus pour essayer de s’trouver z’une camule! (Ha-Ha-Ha) Mais la maîtresse (Mlle Doiron) n’a pas voulu… «There was just no way», qu’à l’allait «rewrité» la «script», yinc pour me plaire!

«Asseyes-tu de m’faire excommunier, en avant du tchûré», qu’elle m’exalta, t’en «blushant» rouge d’la face??? «Come on» là! J’n’allons pas non plus coummencer à «sneaké in», icitte pis là, dés «commercials» de produits de tabac dans la «play»!»

J’ai offert d’être cti-là à tcheindre l’étouèle filante de Bethléem, qui «dangle» du boute d’une cane de bambou. Mais parce que j’étais counnu d’être «clumsy» en classe pis surtout «accident prone» à l’heure d’la récréation; «no way – no way», qu’la maîtresse allait «m’trusté» avec ct’énorme responsabilité là… À n’allait pas m’laisser estropier l’ange, lés borgers, lés borguittes, l’âne, le boeu’ pis lés tcheques borbis égarées. Mlle Doiron voulait absolument éviter ou prévenir qu’avant la fermeture dés grands rideaux ou d’la grande finale, que chaque parsonnage d’la Crèche ne se fasse pas escorter «out» d’la salle en «stretcher» dans «l’back» d’une l’Ambulance!

J’avais été choisi d’imiter le rôle d’la deuxième bosse, à l’intérieur du costume de chameau qui puait lés boules à mites. Mais juste tcheques minutes, avant qu’la séance débute: v’là qu’la grande panique a prise dans «l’back-stage», parce qu’la catin du Bébé Jésus manquait… POUFFE! DISPARU! Cé icitte que Mlle Doiron a faite la «quick decision» de me «yanké out» de mon déguisement; pis m’a forcé («OUCH») dans le rôle principal du p’tit Christ – – «A STAR WAS BORN»! Dont j’ai «hammé up» coumme y faut… Ouaye! Parle d’une interprétation inoubliable; qui m’a fait obtenir, sans trop m’braguer, (BRAVO-BRAVO) une «standing ovation» d’au moins une bounne dizaine de minutes!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

 

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

J’sus pas le seul dans le ouasinage, à tchissé qu’lés lumiéres extérieures de Nouël se sont faites mystérieusement voler. Lundi souaire, de d’sus ma “property”; imaginez-vous coumment emmerdé que j’sus devenu, quand j’ai “flické on” la “switch” pis que yinc un quart du scintillement festif d’agrippé dans lés arbres pis de d’sus la maison s’est mit z’à “blinké lonely” dans la nuit pis que j’pouvions entendre l’électricité “cracklé” doucement…

À la presse, mêshoummes-mêshoummes; j’me sus greyé, “bundlé up” coumme y faut, dans mon “jacket” d’hiver pour âller investiguer “what da heck”?!? “Whoever” ou “whatever” l’verrat qu’c’était qu’avait inaperçu ou “sneakily twisté out” lés lumiéres, d’une maniére géniale (sans s’faire électrocuter) lés avions remplacé dans chaque “socket” avec t’un mini “pine cone”. Aussi “weird” qué “weird”, c’était la même série de crimes qui s’était déroulée partout en travers du Village dés Roseaux. Mais sauf chez la Vieille Famie, à youssé que chaque “socket” s’était faite “stuffé” un peu plus décoratif (à la quasi-Martha-Stewart) avec t’un “charming” mélange de “holly berries”, de glands de chêne pis de “fluff” de plumes de p’tits zéseaux.

J’entendu hier à la Quincaillerie du Village, tcheques entêtés d’vieillards badgeuler parmi z’eux, qui blâmions c’la sus lés malfaiteux d’jeunes, d’la “gang” à bicycles à pètes du village. Y’en a un autre qui croit qu’c’était p’t’être bin t’un saoulard, t’en sortant du “bootlegger” ou d’chez Rosalie à Croque Potte / tireuse de cartes, qu’avait décidé de faire son dâmné à jouer z’une “prank” de cochon (pareillement coumme le “Grinch Who Stole Christmas”). Si que ce n’é point z’un somnambule, un revenant du cimetchére, un “Bigfoot”, un vilain lutin du “North Pole” ou z’un “Space Alien” qué responsable du mauvais coup… “Then”, tchissé bin qu’ça pourrait bin être???

“Anyway”, à matin, dans l’entrepôt de l’église; en soulevant la gigantesque estâtue en plâtre du Saint Joseph, à voulouaire mettre pis positiounner dans la Crèche… J’m’ai halé un muscle du bas d’l’échine (“YIKES”), à force qu’y’était pesant… Pis quand qu’l’auréole y y’a accidentellement “snappé” d’la tignasse du “back” d’la tête pis qu’le long cou y’a (<<CRAQUE>>) dégringolé “off” dés épaules, cé à l’intérieur du vide de la sculpture que j’ai découvers à ma très grande surprise (Ho-Ho-Ho) z’un “stash” abondant pis alourdissant de “Christmas Bulbs” volés.

J’ai résolu le crime. L’escroc du crime??? (<<TAM-TA-RA-TAM>> – – icitte, faite z’un “drum roll”)… Tchissé qu’a v’nu me confronter à la porte de l’entrepôt, me badgeulons z’en étchumant z’à pleins “chirps” d’la dgeule; pis z’en tchenant l’évidence d’une lumière de Nouël entre sés deux p’tites pattes poilouses d’en avant??? Qu’un étrange p’tit étchureau sauvage à longue tcheue grise!

Quand qu’j’y’ai offert z’une “peanut” à côtchille, que j’avais d’caché dans la poche de més “jeans”; cé icitte que le p’tit rusé poiloux a fait son p’tit “cute”, en pirouettant t’en “droppant” l’ampoule à més pieds. Qui s’est approché confiant sur vers moi, pour grignoter de d’sus la traite. Qu’y m’a même laissé y flatter la bosse de l’échine! Sommes devenus vite dés amis. Y m’a même laissé le baptiser “Cashew”! Pendant la longue hiver, j’essayerai d’y apprendre dés truques, de “l’feedé” pis de le loger z’en cachette (sans que le tchûré de Pére Abel le sache) dans mon bureau de Bedeau d’Église!

J’avons bin essayé de retourner lés “lights” aux victimes du crime; bin la majorité d’z’eux m’avons dis d’lés “keepé” ou d’lés bailler à la Charité ou t’au Mouvement Scout (p’t’être bin que lés jeunes pourrons s’en servir pour s’amuser à faire dés “crafts”). Mais y’en à d’autres, sans mentiounner de noms, (“Hey-Hey”) d’un ton dure qui m’avons bin “warné” que si qu’mon “Cashew ever” ose s’aouaindre le museau dans leu’ “backyard”! Que ouaye, “la-k’ out”! PAC-à-PAC-à-PAC, à coup “d’sling-shot” au derriére qui l’attrapera… Pis si que j’ose itout de “trespassé” ou d’âller sans permission “twisté back” lés “bulbs” dans leux strignées de “light sockets”! Moyetout, j’serai cible d’attraper dés coups “d’sling-shot” z’au trou!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église

S’Lon l’Bedeau

Hen-Henri à P'tit Boute

Hen-Henri à P’tit Boute

Tchissé qu’arait cru que chanter dés cantiques de Nouël de porte-à-porte, après l’heure du souper, (“Oh-Yes-My-Gosh”) en travers du Village dés Roseaux, pouvait être considérée t’une activité si dangereuse? Coumme vous l’savez, depis que ma chère cousine Delphine B.B. Bosse n’habite pu dans cte racoin de pays icitte, cé moi qu’a pris l’honorable relève à diriger la célèbre chorale de l’église. Ouaye! Au lieu d’aouaire nos pratiques à l’intérieur d’la Maison Consacrée à Djeu l’Pére; à endurer Sœur Katryne dés Saints Martyrs à nous torturer avec son pitounnage de bémoles d’sus l’orgue à hauts tuyaux, pendant la répétition du <<Gloria In Excelsis Deo>>; j’avons tous “agree-yé”, l’ensemble de choristes, d’âller exercer dehôrs ou à faire trembloter (<<Mi-Mi-Mi-Mi>>) nos cordes vocales.

Y’a dés conséquences à payer, surtout quand qu’lés sopranos s’avons mise à fausser le <<Ça Berger>>, devant la maison t’au vieux dâmné verrat de Stanislas Boquite Hébert… Qu’y’a rouvert sa “front door” de rage, en pantoufles trouées pis d’à môtché-tounu, pour s’en v’nir nous “chasé off” d’sa “driveway”; “Git-Git”, à nous garocher un siau d’eau sale de moppe. Moi pis tcheques ténors, cé nu-z’autres qu’avons attrapé le “BIG SPLASH “ en plein visage! Qu’explique le pourquoi qu’j’avons chacun capturé la maudite “flu”; pis qu’nos voix sounnaissons atseure pareillement coumme dés gornouilles enrouées ou à dés chanteux de basse d’à môtché (“HIC”) “drunk” de d’sus du vinaigre d’église volé du sous-bassement.

Nous nous attendions pas à s’faire attaquer par lés trois “yappy chihuahuas” féroces chez Ernestine à Léo Crapaud Babineau. Ouaye! J’avons sounné la “door bell” : <<DRING-DRING-DRING>>! Lés pentures de la “screen door” avons grincé; l’air frette à faire réchauffer “wide-open” le dedans d’la cahute. Quand que Florine à Blair à Frédéric, notre “lead” chanteuse de solos, s’a mise à fesser lés hautes notes à “entertainé” le <<Mênuit Chrétchens>>… Mêshoummes-Mêshoummes! Cé icitte que lés maudits verrats d’chiens s’avons chaviré malin pis s’avons mis à hurler de douleur: <<ARH-WOOOOOOOO>>! Pour ceusses-là d’nous z’autres qu’étions épeurés; qui se sommes faite percer la peau en erriére dés talons d’nos pieds, par lés p’tites dents primes de caniches fous d’rage… Ouaye, qu’le sang en “soakait” en travers d’nos bas d’laine… Pour pas prendre de chance, nous nous sommes tous hârer à pleins galops t’au Centre Médical du Village se faire bailler chacun (YEOYE) z’une “tetanus shot”!

Dans la salle d’attente du Centre Médical du Village, parle d’un bel écho…D’une acoustique parfaite! Malgré qu’lés lamentations dés chanteux à l’agonie sounnions plusses coumme le bêlement aigue de borbis égarées, dans l’temps qu’nous nous amusions tous (Fa-La-La-La-La) à voulouaire essayer d’harmoniser ou de massacrer la <<Sainte Nuit>>!

Hen-Henri à P’tit Boute

Bedeau d’Église