Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine  B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire
Delphine B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire

L’autre souaire, l’Esclâve de Djeu d’Aurôre à Gaspârd Canârd Vienneau s’a supposément faite «catché red-handed» à voulouaire voler t’une grousse poule, hôrs du poulailler d’la «Farm» dés Boudreau. Depis qu’Aurôre a su qu’à l’é enceinte, à l’a z’une tarrible «craving» constante pour manger du «fried chicken»! Pis coumme qu’la «nearest chicken place» était bârrée à Shédiac, incluant la «Deli» d’la Co-opérative… Bin «in desperation», à s’a greyé en nouaire; pis avec sa masque de «raccoon», peinturée de «mascara» nouaire tout l’tour dés yeux… «Heh-Heh-Heh»! «Off she goes», rampant dans lés champs sus sa beudaine arrondie de six mois enceinte – – ouaye, avec l’horride intention d’âller commettre le «worst crime act ever» du «Century» : Ouaye, la Cocotte-o-cide ou d’faire sa «Axe Murderess»!

Son plan à rater, parce qu’Aurôre avait complètement oublié à l’égârd de «Rufus the Rottweiler» (pour une «joke», cé ça son nom), bin qué vraiment t’un «tough» p’tit laid «chihuahua» jappeux! Ouaye, cte fameux «cunning watch dog» là, d’la «farm»; pis aussi le «2013 Blue Ribbon Smart Canine Winner» d’la «Dog Show» du Village dés Roseaux! Que si que cte «mini pooch» à quatre pattes là arait v’nu t’au monde humain, avec le don d’la parole; j’sus sartaine qu’y’arait «endé up» d’être soit t’un «Private Eye» ou t’un «Crime Stopper Type-of-Guy»!

«Anyway», «Rufus» – – «good-smart dog» qui y’é – –  a attendu qu’la «not too smart» d’Aurôre crampougne, «out» du nid, la «not too bright» laissez-faire «kind of» poule brunâtre tout l’tour du cou, pour faire sa «move» d’héro. Ouaye, v’là qu’hôrs de «nowhere» que «Rufus» a «plungé» d’sa cachette, en d’sous d’la paille, pour s’en v’nir attaquer pis mordre le bâs dés jambes de lait d’la voleuse de poule. Qu’en plusse qu’lés Yeoyes-Yeoyes-Yeoyes terrifiants à Aurôre avons faites sursauter le restant d’la volaille agitée à voulouaire s’en v’nir picocher à coups d’becs pointus, jusqu’au sang, en travers d’sés hardes! Pis quand qu’le coq a décidé d’s’en mêler, de s’percher sus l’fait d’la tignasse à Aurôre; de percer le silence avec son chant de <<CoCoRiCo>> ou à faire «busté» l’tympan d’oreille… Cé icitte que l’un dés garçons du «Farmer» Boudreau a surgi dans l’poulailler, armé d’une fourche à foin dans sa main, pour AH-HA «corneré» la mozus canaille d’Aurôre!

Cé vrai qu’la Police Montée à Joual s’en a mêlé… Qu’l’ambulance s’en a v’nu sus la «scene», pour «patché» lés plaies z’à Aurôre! Mais «no charges were laid», par rappôrt qu’une «craving» d’une femme enceinte n’é point considérée vraiment t’une infraction criminelle locale! «Anyway», l’histouaire «ends well»! Par rappôrt qu’la femme du «Farmer» Boudreau, la douce pis «good-hearted» Bella-Louise, qu’avait d’la «left-over» viande de poule dans son «fridge», assez pour «feedé» t’une armée d’cravants affamés, a invité tout l’monde présent de s’en v’nir s’assir dans sa «kitchen»… À youssé qu’à lés z’a t’utes préparé à chacun t’une belle grousse assiettée de «sandwiches» emfêtés d’viande de poulet pis emborvés épais d’mayonnaise.  Que j’pouvions lés z’entendre jouir du festin, jusqu’en haut d’ma butte; par rappôrt qu’j’avais mon chassîs d’vitre de chambre de rouvert «wide opened», pour laisser la fraîcheur du printemps rentrer…

Cé yinc t’au lendemain matin, en ramassant ma pile de «mail» t’au Magasin Général, que j’ai su obtenir lés détails juteux de cossé qui s’avait brâssé t’au poulailler d’la «Farm» dés Boudreau. Si j’sus capable d’en «findé out» davantage, j’arai yin à larguer z’une «call» à la grande dgeule de gossipeuse de Gertrude à «Fried Fish»… Afin d’assurer, qu’la nouvelle se rendre «first» pis plus vite à vos z’oreilles!

Ouaye, là! À la s’maine prochaine! Pis «Také Good Care» là, d’vous z’autres!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine  B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire
Delphine B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire

Vous «guesserez» jamais «in a thousand years», tchissé qu’a décidé d’mouver t’au Village dés Roseaux? D’acheter la maison à «Big Joe» Porelle, à côté d’la cahute à l’artiste Francis du Djâble! Même moi, ça m’a «surprisé»! Ma ancienne cousine «jinxée» de Dométhilde; ma «side-kick» de jeunesse ou d’nos z’ânnées d’vieilles filles ensembles! Hounnêtement! J’sus coumme «kind of» excitée pis heureuse, t’ute en même temps! «Like» t’une sorte de tourbillon d’joie, qui virounne dans mon tcheur!

Cé ça qu’cé, quand qu’tu t’maries (ou dans l’cas à Dométhilde : qu’tu te «divorce» deux fois, pareillement coumme à la Hollywood Elizabeth Taylor Style) pis qu’j’avons faite chacune nos vies. Y’elle d’une «way»; pis moi, d’l’autre direction! J’avions coumme pardu «touch», pour un bout d’temps! Mais «I guess» qu’asteur qu’nos routes allons s’croiser «again»! Deux jours pâssés, nous nous sommes câllées (d’la «girly-girly talk»); pis «j’agree-yée» qu’j’l’aïderai à dépaqueter sés boîtes, une fois qu’le «Delivery Truck» arrivera… Dont la livraison s’ra «actually» le huitième jour du mois d’mai!

Parce que j’sus z’une mozus de bounne couturiére, j’y’ai offarte coumme cadeau d’bienvenue d’y coudre t’une nouvelle paire de rideaux en «dainty» dentelles, pour lés grands châssis d’salon. «Finally», quand que j’marcherai en avant d’la maison; qu’j’arai pu besin d’me «disgusté» à r’garder lés laids rideaux, imprimés d’emblèmes de la «Losing Team» de Hockey, que «Big Joe» Porelle avait «d’hangé» là coumme un «eye sore» à l’Univers ou plutôt coumme un insulte ou moquerie du Monde dés Sports! En plusse, mon houmme Ozime pis mon cousin d’Bedeau Hen-Henri à P’tit Boute, avons chacun «agree-yé» itout d’bardocher à neu’ la nouvelle demeure à ma cousine Dométhilde. Pis le «hunk» de «Georges» à Fabien, que j’pense qu’a t’un oeil de «lovey-dovey» sus ma cousine, va s’fendre le derriére à y créer «at no charge» t’un beau jardin rocailleux; coumme surprise en plusse, de «displayé» tcheques z’unes de sés célèbres z’estâtues en marbre massif, de t’ute beauté, sus  le thème de la Mer Majestueuse!

«Enough about» Dométhilde! À youssé bin qu’s’en va «Big Joe» Porelle??? Bin l’innocent d’foiroux paresseux, qué ça qu’y y’é; bin lui s’a décidé qu’y’allait s’en aller vivre à la façon d’mollasse dans l’Village de Port Elgin, avec sa nouvelle «girlfriend». Ouaye! T’une anglaise, noummée «Carmella»; dont j’ai rencontré pour «at least» t’une fois pour y «shaké» la main! À mon opinion, qu’a l’apparence d’une vieille Hippie, dés débuts dés z’ânnées 70’s : qu’a lés yeux «d’glossy» pis «qu’j’eye-ais suspiciously» parce qu’à l’avait tendance de s’pouffer d’rire souvent pour dés riens (Ouaye, «if you know what I mean», là? Ha-Ha-Ha! «Puff-Puff»!).

«Anyway», «Bye-Bye Joe»! «You Gotta Go»! <<You Son-of-A-Gun! Go Have Some Fun! Me-Oh-My-Yo!>> Pis parce que j’appartcheins t’au «Welcome Wagon» du Village dés Roseaux, j’m’assurerai d’accueillir chaleureusement pis d’introduire ma cousine incroyable de Dométhilde à tout l’monde que j’counne! (Mais «honestly», j’ai hâte de ouaire la réaction à l’effarée-face de Carméliste, asteur la femme à Joe Lampion, quand qu’à «findera out» que <<Dométhilde is coming to town!>>)…

À la s’maine prochaine!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine  B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire
Delphine B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire

Armand Pisse-Potte, vieux garçon extraordinaire du Village dés Roseaux, a pissé sa darniére goutte de vie; hier souaire, à l’intérieur d’sa bécosse de d’hôrs! Une dizaine de minutes avant que l’Bon Djeu a décidé de s’en v’nir clâmer son âme, lés ouasins (Zériphine pis son houmme Octave Bourgeois) qu’étions d’hôrs en train d’admirer lés z’outardes dans l’ciel, étions témoins d’la pollution d’lamentations pis dés z’explosions d’gaz sévères qui «back-firions» du trou du pauvre esclâve d’Armand! Pis là : «KABOOM»! Qu’lés bardeaux pourries d’la p’tite chiotte étroite avons éclaté en millions de p’tits cure-dents pointues dés deux boutes! Pis voici «qu’l’area disaster» s’a mise à fumer d’la grousse boucane grisâtre épaisse, pareillement coumme ct’olle là d’un volcan actif; coumme qu’on  lirait «about», dés fois dans lés «magazines» de «National» Joe-Graphique!

Lés seules «remains» qu’y’avons pu trouvé d’Armand Pisse-Potte, dans le nouveau cratère soudainement créé dans la communauté : (1) la môtché d’son dentier, avec un tchas d’blé d’inde de prise entre deux dents; (2) sés bottines de «farmer», avec tcheques gorlots de boutes d’orteils dans chaque bâs; (3) la section «well done» de «ham», du fait d’une fesse; (4) son «wallet» de tchuire, à craquer plein d’nouveaux «bill» de vingt piastres fondues; (5) pis tcheques pieds plus loin, «danglons» sus l’boute d’une branche de bouleau à r’sembler t’un «odd» ornement d’Nouël – – «sad», son «hearing aid»! S’lon «l’coroner» : «a true case of SPONTANEOUS COMBUSTION»! Probablement causé à voulouaire forcer «out» t’un pète, mais en l’retenant; pis t’en allumant t’une cigarette, en «inhalons»… Qu’a «ignité» d’quoi à l’intérieur; pis sans avertissement… «Well»! «KABOOM»!

Cé moi qu’a t’é d’mandée, par sa seule sœur vivante Mélissa Croque-Potte – – ouaye, d’chanter à son «funeral»! Malgré qu’Armand aimait la chanson <<GREAT BALLS OF FIRE>> de «Jerry Lee Lewis», j’trouve pas ça appropriée d’la chanter coumme chant funèbre; surtout dans l’temps qu’le cercueil s’fait hâler hôrs d’l’Église, à la fin du service! «Figure» qu’la Compagnie d’Assurance paye pour «everything»; lés «remains» d’Armand s’ront «spreadés out» dans z’une longue boîte à bois «sealé». Coumme qu’Armand l’arait souhaité… «Any-How-Any-Who»! Cé mon houmme Ozime, «Georges» à Fabien, Hen-Henri l’Bedeau, l’artiste Francis du Djâble, le «four wheeler» de «Jacko Whacko» Thibodeau pis l’bouetteux lamenteux de Joe Crapaud d’Lac Hébert – – ouaye, qu’arons lés z’hounneurs d’être lés porteurs!

Y’elle qu’y s’ra l’plusse «hurté»; qu’ara besin de s’faire consoler l’plusse : ça s’ra bin la Sara à Mouton, la «girlfriend» d’Armand de 35 ans… Qu’Armand avait promis que si qu’y’étions «still» ensemble après Janvier 2014, qu’y f’rait t’un houmme de lui pis y la marierait! Qué coumme triste d’une maniére; mais si j’counne Sara, coumme qu’à s’tanne vite, à s’ra bétôt dans lés brâs d’un autre houmme  – – j’y baille pas plusse qu’un autre trois mois… Vous ouairez!

Armand Pisse-Potte était t’un houmme, loin d’être parfait (cé vrai); mais charitable… Ouaye, dans l’sens qu’aimait d’faire du bénévolat : à être vendeux de cartes de Bingo, aux «games» d’la Salle Paroissiale du dimanche souaire! Cé surtout lés vieilles joueuses de Bingo, d’la premiére rangée; faisant face à l’échignant Câlleux d’Bingo, qu’allons définitivement manquer sés taquine-ries pis sa patience de leu’ trouver dés cartes avec un coin indiquant soit t’un «lucky» B 4 ou «l’winning number» O 72!

«Wherever, you’ve gone»? Armand! Vers la direction du Ciel ou d’l’Enfer même… Te counnaissant, tu f’ras dâmner à voulouaire aouaire d’la «fun». Dans ton vivant, t’étais t’un bon djâble! Dont j’sus sartaine qu’la majorité dés villageois «Will Miss YOU Dearly»!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine  B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire
Delphine B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire

Vous z’en souvenez-vous, j’avais acheté pis faite rénover l’ancienne «building» d’la p’tite école du Village dés Roseaux! Ouaye, à youssé que j’enseignais dés Cours Populaires de     Shiac 101 («one-oh-one»)! «Anyway», j’l’ai vendu : terre «and all»! Cé t’en travers d’la «Real Estate» : qu’un Amarichain du «Main», supposément t’un fameux écrivain, qu’a offert deux fois l’montant de cossé qu’la «deed» vaulait… «Hey»! Pis pas si folle; j’accepté gracieusement sa «bid»;  pis son cheque itout – – << CHA-CHA-CHING >> à la «Bank»!

De cossé qu’la «Real Estate Agent» m’a nornoté : cé qu’le nouveau «owner» d’la «property» avait l’intention d’en faire son «Summer Cottage». Y «feelait» qu’y’avait possibilité d’inspirâtion dans cte vieux bâtiment icitte, pour écrire son «next horror book»… Le thème du livre : «of course», ça s’rait tenté d’écrire «about» un auteur qui déménage «innocently» dans z’un beau p’tit village paisible, pareillement coumme le nôtre. Pis à youssé qu’y’a t’une «whacko» de lousse dans la communauté, târd le souaire après mênuit; qué «oh-my-gosh possessed» par t’un «dark evil spirit»; pis qui «s’enjoy» à «madly choppé up» sés victimes à coups d’hachette, quand qu’la voix dans sa tête y commande – – «yikes» – – d’le faire!

Pis si qu’son histouaire «pays off», qu’le livre se vend coumme y faut sus l’marché littéraire… «Well, Hello»! Possibilité d’une «Movie Script»! Ouaye! «Hollywood comes» au Village dés Roseaux! «Again», socitte cé la seule information qu’j’ai ‘té capable de pomper «out» d’la goule d’la «Real Estate Agent» (qu’aime à s’entendre parler pis s’braguer dés plusieurs célé-brités qu’à counne supposément «on a personal level»). Mais le nom de ct’auteur là, t’ute qu’à sait «about lui», cé qu’sés ini-tiales : ouaye, sont «S.K.»!

<<Ouaye, «S.K.» (esse qu’aye) y’é beau; «tall and handsome»>>, qu’j’y’ai posé la question, en faisant ma espi-«nose»? <<Esse qu’aye («S.K.») y portes-tu dés «fun bouteilles» épais-ses, coumme lunettes???>> <<Esse qu’aye («S.K.») y’é «nice» coumme parsounnalité???>> Esse qu’aye («S.K.») y’éplein d’argent à sait pu cossé en faire avec sés bidoux???>> Mais ça, la «Real Estate Agent» pouvait juste pas m’répondre! «I guess»  qui faudra attendre, jusqu’à ce qu’cte Mossieux là, «Incognito for Now», s’en vienne faire son apparition dignitaire dans l’village.

«You never know»! Si qui vient à m’counnaître?!? J’l’inspiré p’t’être, coumme l’unique caractère ou l’héroïne à décrire dans son prochain roman d’horreur! Après t’ute, j’me trouve pas mal spéciale, avec ma «spicy attitude» de Countré Star Extraordinaire! Ou j’pourrais tout l’temps jouer p’t’être bin le rôle principale de la premiére victime innocente à s’faire «choppé up» – – ouaye, «Whack»! «Whack»! «Whack»!- –  en p’tites laniéres de viande fraîche, dans «l’MOVIE»?!? «I’d be a Natural for that»! Esse qu’aye («S.K.») vous «z’agree-yé»???

Hâte de l’rencontrer, «soon»! Ouaye! D’le «Welcomé» t’au Village dés Roseaux!

À la prochaine!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine  B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire
Delphine B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire

À matin, j’me sus réveillée «again» avec t’une façon d’grousse migraine! Cé rendu qu’j’avons pu «d’privacy», moi pis mon houmme! J’ouvrons grand més rideaux d’châssis, pis «POP-FLASH-FLASH»; lés paparazzis dés «rag tabloids», nous z’aveuglants avec leu’ «cameras»!

J’ai su en travers de l’une de més cousines, à Waltham… Qu’apparemment, aux z’Étâts! «Front Page» de tcheque sorte «d’enquiring newspaper ting» là; «sold» t’au «newstand» : ma face laide d’imprimée en couleur, avec t’une «bold heading» rouge – – «Acadian Country Queen Extraordinaire Gives Birth to a Space Alien Baby»! Bin Ouayons!

Cé vrai, qu’j’avons été sujets «d’Unexplainable Phenomena», dans ma «backyard»! J’sommes devenus dés sortes de «local yokel famous people», moi pis Ozime! Asteur, cé devenu tannant qui faut qu’on s’greye chacun incognito, pour âller faire nos besognes dans l’village.

Coumme l’autre jour, quand j’ai voulu âller ramâsser ma «mail», t’au Magasin Général… Malgré que j’portais t’une perruque orange flambée, avec dés couettes à r’sembler «Anne of Green Gables»; dés «sunglasses» à la «Marilyn Monroe»; pis qu’j’m’avais peinturé t’un bouton d’beauté sus la joue gauche… Y’a «still» un mozus de journaliste anglais qu’a v’nu m’attaquer, avec t’utes sortes de «weird» questions. Y m’a r’counnu – – «DUH» – – parce que «stupid me» («quite obvious») portait son grous chapeau d’cowboy de cinq gallons, sus l’fait d’la tête!

Cte «fact-checker» là m’a «corneré» à voulouaire saouaire, si que j’cachais réellement dés antennes de martien, sous ma coiffe??? Ou si plausible qu’ma «brain» contenait dés informâtions scientifiques plusses supérieures, comparées à ceusses-là dés humains??? Si qu’j’étais capable de me «teletransporté» pis d’lire lés pensées du monde??? Si qu’c’était vrai que j’avais la capacité «d’X-Ray Vision»??? Qué icitte à sa darniére demande que j’me suis mise à rire pis z’à rire de façon incontrôlable, en m’tappant dure la main contre ma tchuisse. Pis qu’y m’a r’gardé avec t’une «look» en voulant dire pourquoi que j’riais??? Quand qu’j’y’ai répliqué que j’pouvais ouaire en travers d’sés hardes; pis qu’en pointant du doigt «you know where», j’m’ai mise à chanter d’un ton d’moqueuse : «Yah»! << «IS THAT ALL THERE IS»? Ha! Ha! Ha! «IS THAT ALL THERE IS»? >> J’ai jamais vu tchequ’un rougir aussi vite; pis bazir de honte! «Yah»! «End of Interview»!

«Anyway», cé vrai que j’sus coumme «kind of out of this World». Bin baillez-moi «a goddarn break»! D’m’aouaire faite d’mander l’autre jour, Chez Alfredine «Hair Salon», par Alfredine y’elle-même : à saouaire si qu’més jueux verts «glowions in the dark»??? À faire sa «nosey», si qu’c’était réellement ma vraie couleur de racines de jueux??? Bin ouayons! J’pensais que tout l’monde savait déjà ça, que j’me teindais la tignasse avec d’la «Kool Aid Lime»!?!

«I hope» qu’ça «die down», cte «Public Attention» ‘citte… Que j’pouvons «back» retourner à notre vie normale, t’au Village dés Roseaux! Si non, y faudra p’t’être considérer «back» déménager à «Shediac»; à youssé qu’parsounne «care» m’achaler, à saouaire si qu’j’sus vraiment «air head» – – «ooops», j’voulais dire «space alien» – – ou pas!!!

«Gotta go chasé away, whoever» qué d’caché en erriére d’ma «tool shed», avec son «spy camera»! «Let me guess», dis-moi pas t’un autre gârs tannant d’une gazette amarichaine??? «Oh my goodness»! Cti-citte a vraiment la mine d’un Tintin, mais sans son Milou!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine…

«Hey», cé pas d’ma faute! J’ai rien à faire avec «ct’unknown mystery» là, qui s’brâsse t’en erriére d’ma «backyard». J’sais que j’sus t’une «sort» de «country girl, from out of this world»! Bin «come on»! Juste à cause que j’aime me teindre lés jueux d’un «shiny bright lime» vert, qué ma «countré star extraordinaire signature look»; j’sus «far» de r’sembler t’une «space alien»! Ou même de «radiaté» d’la «contagious radiation charm»!

Pour protéger l’village à pas s’faire contaminer, cé pour c’là qu’lés «Secret Agent Experts in Canadian Canuck UFO Investigations» avons décidé «d’sealé off» ma butte (ma «property», à youssé que s’trouve ma belle grousse cahute); avec moi pis mon houmme Ozime, d’inclue coumme prisonniers à l’intérieur dés «own walls» de notre foyer. Ouaye, coumme dés «baboons» de «captive», «on display» dans z’une cage de zoo publique!

«Again», à cause d’la coloration d’més jueux qui «matchant» la couleur d’més yeux; lés scientistes «suspections» (j’pouvais dire par l’expression dans leu’ face), qui pensions que j’étais p’être t’une «space alien in disguise» coumme étant t’une terrienne. Pis juste à cause que «j’bossais» mon houmme «around», y pensions que j’exercais p’t’être t’un «mind power control over» lui! Malgré que j’leu’ contions la varité de «get real», j’sus z’originaire «d’Shediac»; y’avons «still» insisté d’pâsser dés tests sus moi… «Just in case» que j’serais de «real deal»; «you know», la «First Encounter (maybe) of the Turd Kind» (une p’tite crotte de velour de l’Espace)! (Aaaah, y voulions dire «of the Third Kind»)!

Ouaye, mêshoummes! Y m’avons «X-rayé»! Faite pissé dans z’une «cup»! «M’swabbé» du bavas! Pis l’esclâve d’Ozime; bin lui, a ‘té obligé de dounner t’une prise de sang; à détarminer j’suppose à saouaire  si qu’y’était parent avec tcheque sorte de «intergalactic sasquatch creature thing». Y nous avons faite pâsser dés tests d’intelligence; pis par exprès, j’avons ‘té chacun capable de placer vite t’un «square peg» dans z’un trou rond. Ça lés a assez émerveillé, qu’y’en a y’un dés scientistes qu’a exclamé «oh my goodness» que j’devions être d’intelligence supérieur… Pour une «joke»; moi, j’m’ai mise à «beepé» dés «silly sounds» incompréhensibles; qu’j’aurais pas dû faire, car y m’avons «detainé» pour tcheques z’heures de plusse… Pensant que j’communiquais p’t’être avec la «Mother Ship», là! J’vous mens pas, de voulouaire penser à dés façons d’innocentries pareilles!

Cé vrai, qu’y’avons trouvé t’une trace de cercle brûlé sus la surface d’la terre, juste en erriére d’ma «tool shed»… «D’Unknown Origin» : qu’j’ai «witnessé» d’être «stampé» sus «l’outside file», qui travaillions d’sus. Pis dans la «Confidential File» à moi pis à ct’olle-là d’Ozime : «j’suspect» qu’y’avons conclu que j’devions être un p’tit brin trop «way-out-spacé» dans la «brain»; car y’avons paqueté t’ute leu’ «gear» pis y s’en avons été… J’sommes p’t’être bin «free for now»; bin ça m’a coumme énerré d’une maniére quand qu’nous nous sommes faite dire d’ne pas mouver pis «that they’ll keep an eye on us»! Qui «mean» de dire «what», là? Ouaye, cossé-cossé??? Qu’y’allons continuer à «spyé» sus nu-z’autres, coumme dés «reality show paparazzis»?

Moi pis Ozime, nous sommes devenus tous deux dés «local yokel celebtrities»! J’avons ‘té d’mandé par le gârs qui baille dés «bus tours» aux touristes, à saouaire si qui pouvait inclure notre site sus sa route coumme étant le «AREA 51» Acadjen… Ha-Ha-Ha! Au lieu de «ROSWELL», d’appeler c’là le «AH-WELL, UFO INCIDENT»! «Hey», si ça peut aïder à «boomé» l’économie du Village dés Roseaux; nous mettre sus la mappe touristique, coumme étant t’un endroit d’intérêt à explorer… Ein, «there»! «Why not»???

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine  B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire
Delphine B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire

Ouaye! Mon «lovey-dovey» d’Ozime a l’intention d’me «serenadé», à sa maniére, le jour d’la Saint Valentin! Avec son boutchet d’roses habituel; pis n’oublions pas sa grousse boîte en forme de tcheur, remplie «d’mixed chocolate candy» qui «end up» à quasiment t’ute manger à lui tout seul. Pornez-moi pas «wrong»! L’idée qui pense à moi, qui me oua encôre toujours coumme sa chou-chou d’amour, cé «quite flattering»! Mais pour une fois, mon houmme devrait asseyer d’me «surprisé» avec de quoi d’nouveau pis d’excitant.

Cé pas coumme si que «j’fantasizais» d’le ouaire s’escouer d’vant moi d’à môtché tounu coumme un «Chippendale Dancer», sus l’fait d’une table. Yâh, en train «d’holleré» dés façons d’grous YAHOU-de-BUCKEROUX. Mais rendu à la «size» qui y’é – – «honestly»,  y r’semblerait plusse à t’un échippé, rond pis mou! Mais j’aimerais ça… mon échippé d’mari de bin greyé dans z’une «tuxedo» de bin «dry cleané»; avec dés plans d’m’amener t’au restaurant pour un «candle-light» souper romantatique – – «now» ça, ça s’rait vivre la belle aventure pareillement coumme dans z’un livre de «Harlequin Romance»! Mais le counnaissant, même si «j’hint» le djâble. J’sais, «it ain’t goin’ to happen»!

J’m’en souviens «way back when» quand qu’Ozime cou-raillait après moi… Pour faire bounne impression m’amenait souvent t’aux «movies», pour manger du popcorn pis d’asseyer de s’voler dés becques trempes. Y’était t’un grand romantatique! Y m’écrivait dés poèmes! M’enouayait dés fleurs sauvages à m’faire éternuer!  M’amenait t’en «wa-gon», attelé d’la vieille jument à son pére, afin que j’puissions âller «necké» dans le hameau de Beaumont, à Memramcook. J’allions s’bourrer la face à manger dés «fish ‘n chips», à quasiment chaque dimanche t’au souper, dans l’boute de Cap-Pelé; «mostly» chez «Fred’s», à jouer avec notre nourriture pis à s’beurrer «in fun» chacun l’boute du nez avec d’la «tartar sauce»! Ouaye! J’étions «two crazé love birds», à cte belle époque là!

Mais avec le temps, trois z’enfants plus târd; pis t’en vieil-lissant, moi à l’badgeuler tout l’temps pis à «l’remindé» qui flaque son dentier dans la goule avons qu’j’sortons z’en    publique… La «Love To Love Me Baby» est «long gone», entre moi pis lui… Cé plutôt d’la «Catch You Later Kind of Love» asteur… «Qu’okay in a way by me»; mais «come on», pas à la Saint Valentin! J’serais «fine» si qu’ça s’rait même de revivre à «cranké» fôrt la gramaphone pis «d’waltzé» ensemble, coumme qu’nous «enjoyions» faire «in the good old days», à notre «favorite love song <<Fly Me to the Moon>> by Frank Sinatra.

«Anyway», «j’hope» qu’mon houmme pourra s’arrêter d’être un «couch potato»; pourra se détacher lés yeux «d’glués» d’la «hockey game» sus «l’T.V.», longtemps assez pour être capable d’asseyer «d’scoré» avec moi! Ouaye! Me becquer? D’m’embrasser? Ou «d’watché» une «gang» de patineux en train d’faire leux «ballerinas» à «chasé» t’une «hockey puck» sus la glace??? Ein? «Which one would you suppose he’d chose»? Si qu’Ozime sait sus tchel bon bôrd qu’son pain est beurré, y «better chose right». Y «better»! Car dés coups d’rouleau à pâte ne goûtent pas aussi bons qu’dés «candés» d’Valentin!  «Or else», j’y laisserai saouaire ma version spéciale d’la chanson de Ha-Ha-Ha <<LOVE HURTS>>!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire

«Yupper»! J’ai décidé qu’j’en avais y’eu juste «about enough» dés «wiggly» bourlets de «Jell-O», tout l’tour d’la beude pis d’més hanches (rendues asteur à la largeur d’un grous poêle à bois). J’pense j’va m’en âller «checké» ça «out» cte «Aerobic Class» là, qui va «ON» au Centre Paroissiale, à chaque matin. Y’elle qui facilite le «program», cé supposément t’une déportée maigorlounne de Trois-Ruisseaux: une noummée, Marie-Ânne «LaBlonde» (la «high-tune»; «excuse me», avec son p’tit nez pointu par en l’air! Pis non «LeBlanc»!). En plusse itout, «excuse my h’inglish dare» – – qu’a pas l’même sens d’humour que moi! Pantoute! Pantoute! Pantoute! Qu’a pas aimé ma «joke» en m’enregistrant, quand qu’j’y’ai blagué : <<Quoi? J’peux manger tutes sortes de «AERO BARS» – –  «Wow», en même temps que j’fais d’l’exarcice! >> Vous z’auriez dû y ouaire la façon de «dirty look» qu’à m’a jèté… Ma main sus la Bible! Une vraie de vraie «sour puss», pareillement coumme une «Drill Sargeant Major» d’armée «gone» casaque (Ouaye! À mon opinion, avec Ha-Ha-Ha dés «Major Issues» d’agir civile)!

«Anyway», j’ai tu «ever» sué dés «buckets» d’eau, ma «first» journée… Pis ça s’était yinc de marcher du «dressing room» jusqu’à «l’exercise floor»… Pis la clâsse n’avait pas même z’encôre «starté», imaginez-vous ouaire! Pis quand qu’la «LaBlonde» a clappé sés deux mains, pour indiquer qu’la leçon allait «beginné»… Qui fallait que j’fassions dés «Jumping Jacks», aussitôt qu’la «beat» de «Disco Music» coummence à «blaré» sus sa «Boom Box»!

Hounnêtement là, j’n’ai pas été capable de m’soulever lés deux pieds «off the ground», coumment pesante qu’j’ai réalisé qu’j’étais… J’pense que s’arait té plusse facile pour moi, si qu’à m’arait laissé me rouler dans la place, coumme une «rollie pollie»! De même, ‘e j’pense que ça m’arait encouragé ou «boosté» ma confiance de voulouaire tenter l’exarcice deusse de «Stretch & Bend»… Ooooh, aussi loin possible que j’peux dés deux côtés… «Oh My Gosh»! Sans perdre souffle ou d’exiger une masque d’oxygène! Dans ma tête, j’vous décrirai pas cossé que j’pensais («actually» pis «damn», je jurais); j’imaginais d’être à t’un «Boot Camp Training», pour tchequ’un qu’avait l’intention de «performé» coumme «contortionist» avec la fameuse troupe du Cirque du Soleil!

J’ai découvarte dés «muscles» que j’savais pas même qu’existions sus mon côrps; à force que j’avais mal partout, après ma premiére attentant «d’Aerobics»! J’savais pas si que j’devais «dialé» le «9-1-1 (nine-one-one)» pour une ambulance ou z’un Taxi, afin de me rendre «back» che-nous… Parce que moi, grande bête; j’avais décidé de me braver à marcher à la Salle Paroissiale… Pis… Pis… J’m’attendais pas qu’dés «Aerobics» allions me j’ter z’à bâs d’la pareille sorte, surtout «on the first day»! Par chance qu’mon houmme Ozime était z’à la maison; pis qu’à bin voulu v’nir me «pické up», avec son vieux «half ton truck»… Son vieux «half ton truck», dont la senteur de fumier d’borbis empeste toujours l’intérieur; pis qui faut qu’on «drive», avec tutes lés vitres de baissées!

«LaBlonde» a grinché, quand qu’j’m’ai présenté «back» le lendemain, avec le mot «DETERMINED» d’écrit «all-over» ma face («actually», en «Bold Letters» sus plusieurs p’tites «sticky notes» qu’j’avais osé d’agripper-coller contre mon front, més joues, mon menton pis sus l’boute d’la p’tite boule de patate de mon nez)… Y’en a dés femmes qui sont yinc là pour être capable de «fitté» coumme y faut dans leu’ p’tite «gilling-suit» pour ct’été; pis asseyer d’voulouaire impressiounner lés «boys» à la «beach»! Bin moi, j’sus pu de ct’âge là à voulouaire «caré» pour dés z’innocenteries de jeunes poulettes d’la pareille sorte! «Hey»! Même si que «j’end up» à «still» ressembler à t’une «beach ball» avec deux jambes de lait; aussi longtemps que j’puisse marcher sans perdre souffle; sans trop m’épuiser… Ouaye! Que «j’feel» mieux «about» moi-même, qu’un «darn» de bon début; un «darn» de bon but d’aouaire, à la graduelle!

So, <<Hip-Hip-Hip>>! <<Move That Body>>! Ooooh, Yeoye! <<Move That Body>>! Cé ça, Delphine! «Atta Girl»! «Yeah»! En m’chantounnons dans la tête, sus l’air de <<Staying Alive>>, dés «BeeGees» : <<Yeoye-Yeoye-Yeoye-Yeoye>> – – Yeoye! <<Staying-Alive-Staying-Alive>>! Une autre fois… Cé ça! <<Move That Body>>! <<Move That Body>>!

Dans l’espérance de survivre pour vous z’écrire «back» la s’maine prochaine… pis de m’imaginer – – Ha! Ha! Ha! De «feelé absolutely gorgeous»!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse Countré Star Extraordinaire

«Just in case» qu’vous l’savez pas, j’sus r’counnue dans l’Village dés Roseaux coumme étant t’une parsounne ayant l’don d’clairvoyante. J’n’ai pas besin d’boule de cristal; ni l’aïde de cartes Tarots; ou besin d’lire dés feuilles de thé dans l’fond d’une «cup», pour prédire dés évènements futurs. Y’a d’quoi d’magique à l’égârd d’mon grous chapeau d’cowboy, qui me permet de timbe dans z’un «trance» à ouaire dés images ensorcelées danser au devant d’més yeux… Sus ça, j’n’ai pas d’contrôle! «Whatever» qui s’révèle, cé ça qu’cé! So voici més Divinâtions, pour 2013 :

• J’allons s’faire visiter par dés «Space Aliens»! Finalement, ça va nous z’arrêter dans parler; pis d’étcheurer l’monde à l’égârd dés «Conspiracy Theories», qu’y’avons supposément coumme sujets d’intérêts sus lés «Show d’T.V.» là, d’la «History Channel»… Ouaye, qui s’déroulant târd le souaire! Non! Y’avons pas la peau verte pis ni dés «slanty eyes»! Y’avons plutôt lés yeux pochés de fatigue, pareillement coumme tchequ’un qui souffre de «jet lag»… Pis «honestly», vous s’riez z’à bâs vous z’autres  itout après d’aouaire traveller dés millions de milles en travers d’l’espace, pour vous rendre icitte! Pis la couleur d’leu’ peau – – Tâ-Dâh – – est d’un beau bleu-violet foncé (qué causé par la compression de vivre si longtemps dans z’une «flying saucer»). Pis z’eux d’être considérés plus intelligent que nu-z’autres??? Hmmmm, cé «debatable»! Nu-z’autres lés terriens pourrions leu’ z’en conter dés bounnes; après t’utes, dounnons-nous du crédit pour nos accomplissements!

• L’apparition du fantôme légendaire du «Blue Moose» du Village dés Roseaux va s’faire «again», pendant la plus grousse tempête de neige de février 2013. Mais cte fois ‘citte, y s’en vient pour Ou-La-La «maté»… Qui va aussi causer du «stir» anormal à la « Farm » dés Boudreau; pis qu’une dés vaches laitières baillera naissance à t’une créature jamais vue sur terre… Qui s’ra baptisé un «Moo-buck-‘ffalo», avec une tache de naissance bleu-beluet en plein front! Ensuite, le mystère demeura à youssé s’est sauvé l’pére???

• «J’feel» dans l’air, une «whiff» d’argent! Tchequ’un dans l’Village va gâgner la grousse loterie. L’image dans ma tête n’é pas tout à fait clair; mais cé tchequ’un qui fréquente assez souvent l’Alfredine «Hair Salon»… Cé t’une femme qui s’poudre épais avec du talc qui sent la vieille rose! Qué dans ma tête, une «toss up» entre Gertrude à «Fried Fish» pis Matante Marie-Paule (la mére à Hen-Henri à P’tit Boute). «Then again», ça pourrait être moyetout!!!

•  Y’ara un  fameux explorateux d’la Nôvé Scôtché là qui va découvrir, sus l’Île de Shédiac, le dentier en bois qu’appartchenait autrefois à Évangeline Bellefontaine… qui prouvera qu’à l’a vraiment existé…

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B. B. Bosse Countré Star Extraordinaire

Voici une autre extraordinaire chanson d’Nouël (que j’ai écrite) à beugler entre chaque bouchée du repas de famille au 25 décembre… Ouaye, qui s’trouve à être un «reminder» d’la vie énerrée d’un pauvre «turkey» – –  «My-My-My», durant la «Rush» dés  Fêtes. Vous saurez cossé que j’parle «about» quand qu’vous vous metterez à miounner lés mots touchants d’la chanson. «Warning» : Un «kleenex» là «might be required»! «Sniff-Sniff»! Âââh, Pitché!

Cé pas «fair» d’être un «turkey» à Noël

(qui s’miounne «by the way» sus l’air d’la chanson

«She’ll Be Coming Round The Mountain»)

Cé pas «fair» d’être un «turkey» à Noël (à Noël)!

Faut «j’avoid» la hache du farmier avant Nouël (à Noël)!

J’ai p’t’être la beude plein d’grains d’blé d’inde – –

J’un vrai dinde bin pas si dinde

D’m’élonger le cou s’une bûche dans l’temps d’Noël! (à Noël)!

Cé pas «fair» d’être un «turkey» à Noël (à Noël)!

Ça m’excite pas d’me faire «plucké» durant Noël (à Noël)!

De m’faire «basté» dans z’un «roaster»;

Une fois tchuit, le côrp s’un «platter»…

Ça m’tue d’saouaire qu’y’allons me «carvé» à Noël! (à Noël)!

Au lieu de manger d’la dinde – – Manger du boeu’ (ouaye, du boeu’)!

Même du cochon, du houmârd – – ça s’rait bin mieux (aah bin mieux)!

«Please give a break to this turkey!»

«For God’s Sake, have some mercy!»

Cé pas «fair» d’être un «turkey» à Noël! (à Noël)!

Cé pas «fair» d’être un «turkey» à Noël (à Noël)!

Ça me stresse d’être un «turkey» à Noël (à Noël)!

«In your heart have some pity!»

«Give a break to this turkey!»

Cé pas «fair» d’être un «turkey» à Noël! (à Noël)!

Delphine B.B. Bosse ©©©

Countré Star Extraordinaire

Deli Productions © 2007