Centre multifonctionnel de Shédiac   Mario-Rhéal Landry y exposera bientôt ses œuvres

Mario-Rhéal Landry

Jeannita Thériault

L’artiste peintre acadien de 36 ans, originaire du Grand-Barachois, n’est pas à ses premières armes dans le monde des arts visuels.

Il dit avoir toujours été fasciné par les dessins réalisés sur les «skateboards» lorsqu’il était adolescent et qu’il était un «skateboarder» lui-même. C’est ainsi qu’il a débuté le développement de ses talents d’artiste en réalisant des œuvres empreintes du souci du détail bien que son style a un peu changé en vieillissant. Il avoue avoir vécu la période du «punk rock» en tant qu’adolescent.

Son inspiration provient surtout de sa curiosité pour les choses qui l’entoure.  Doué d’une personnalité souriante et attachante, Mario combine sa joie de vivre et son entregent inné pour meubler ses œuvres détaillées et intéressantes. Pour lui, «la liberté d’expression est très importante». Il voit aussi la réalisation de ses œuvres comme étant un moyen de maintenir sa culture «ce qui est également très important».

Il affirme que ses deux parents ont toujours été une source d’appui par rapport à ses choix artistiques. «J’avais beaucoup à dire… et je suis un peu un homme de détails, un homme curieux de nature, donc, tout ceci reflète dans mes œuvres» de préciser Mario-Rhéal.

Mario-Rhéal n’est pas uniquement un artiste-peintre, il est aussi un poète. En 2014, il a publié un recueil de poésie en compte d’auteur sous le pseudonyme de Borgitte LaBrèche intitulé «Un faux cri d’mess» au Folio, rue St. Georges, à Moncton.

Depuis 2014, il a produit plusieurs dessins à l’encre qui se marient bien avec ses œuvres en acrylique.

Ce jeune semeur de joie se dit chanceux d’avoir son studio à côté de sa maison au Grand-Barachois. Père de deux jeunes enfants : Madiane et Zavier, il va goûter au premier vernissage de ses 50 oeuvres intitulé «Tatu Émoyé?». Ses œuvres comprennent des dessins à l’encre, des tableaux acryliques; et un nouveau processus de création artistique, c’est-à-dire, peintures sur vitre.

Le vernissage aura lieu le mercredi 9 janvier, au Centre multifonctionnel de Shédiac, 58, rue Festival,  à compter de 18h, et ce jusqu’à 19h. Ses œuvres seront exposées par après durant les mois de janvier et de février 2019 au même endroit après la fermeture du bureau.

 

Exprimez vous!

*