Caroline Savoie est couronnée Reine de la 47e édition du Festival de la chanson de Granby

caroline

GRANBY (N.A.L.) – Caroline Savoie, de Dieppe, est la nouvelle Reine du 47e Festival international de la chanson de Granby.

Elle a été couronnée samedi lors de la finale tenue à Granby, au Québec. «Je peine encore à y croire, a dit Savoie en interview, lundi, avec le journal. Je ne le réalise pas encore, je suis encore sur un nuage. Je ne sais pas ce qui a fait pencher les juges en ma faveur, j’ai chanté trois de mes compositions en demi-finale et à nouveau en finale et je suis demeurée moi-même. J’ai interprété Henri, L’hameçon et Y’en aura. Je ne suis pas certaine laquelle ou les trois ont séduit le jury et le public.»

Caroline Savoie a été préférée à trois autres candidats par un jury composé d’une centaine de professionnels de l’industrie musicale et du milieu journalistique lors de la finale. «Je ne m’y attendais pas, a dit celle qui revient avec des prix et bourses d’une équivalence de 60 000$. À mon inscription, je n’avais pas plus d’attentes que cela. Mes amis m’ont fortement suggéré d’y aller pour les ateliers et les sessions de formation. C’est surtout cela qui m’a motivé. J’ai beaucoup appris des artistes et organisateurs de spectacles qui ont offert ces sessions. Un chanteur ne pratique pas un métier facile et les conseils ont été enrichissants pour moi pour la suite de ma carrière.»

Caroline Savoie entrera en studio, à New York, en octobre, pour enregistrer son premier cd avec Jay Newland, qui a produit plusieurs grands artistes aux États-Unis. Elle ne sait pas combien de temps elle y consacrera, mais elle s’attend de présenter entre 10 et 12 de ses compositions. Elle a obtenu ce contact suivant son séjour à The Voice, en France, l’an dernier, où elle avait été une finaliste. Elle doit revenir à Dieppe pour préparer quatre spectacles, en novembre, dont l’un en France, faisant la première de Stéphan Eicher dans le cadre du Festival Les oreilles en pointe.

C’est Y en aura, qui lui a valu le prix de la chanson SOCAN, qui s’est avéré la plus belle ode du Festival. Le directeur général du Festival, Pierre Fortier, ne tarit pas d’éloges à l’endroit de la grande gagnante, Caroline Savoie. Il a affirmé qu’elle fera sans aucun doute sa marque dans le domaine de la chanson française. Elle devrait participer à plusieurs festivals prestigieux, l’an prochain, comme les Francofolies de Montréal et le Festival d’été de Québec.

Un autre artiste Acadien, Joey Robin Haché, a aussi été reconnu lors du festival avec sa chanson Loin des vagues. L’auteur-compositeur-interprète de Moncton a tout donné sur scène avec ses autres compositions, Nigadoo et Mieux me comprendre. Il a remporté le prix de la meilleure présence sur scène.

 

Exprimez vous!

*