Cap-Pelé Esso recueille 23 110,70$ pour l’Arbre de l’espoir

Christine Duguay, propriétaire de Cap-Pelé Esso, a décidé de participer à la Campagne de l’Arbre de l’espoir 2017. Son premier objectif de 5000$ a été largement dépassé suite à la participation extraordinaire des gens de la communauté et des environs. Christine a pu compter sur l’enthousiasme de ses employé.e.s pour l’appuyer dans cette campagne. Nous reconnaissons, dans l’ordre habituel : Roger Donnelle, Sébastien Doiron, Jodi Doiron, Jolin Goguen, Christine Duguay, Kelsey Léger, Joshua Cormier, Noah LeBlanc, Janie Cormier et Angela Goguen, qui posent fièrement avec le chèque. (Photo : Gracieuseté)

Christine Duguay, propriétaire de Cap-Pelé Esso, a décidé de participer à la Campagne de l’Arbre de l’espoir 2017. Son premier objectif de 5000$ a été largement dépassé suite à la participation extraordinaire des gens de la communauté et des environs. Christine a pu compter sur l’enthousiasme de ses employé.e.s pour l’appuyer dans cette campagne. Nous reconnaissons, dans l’ordre habituel : Roger Donnelle, Sébastien Doiron, Jodi Doiron, Jolin Goguen, Christine Duguay, Kelsey Léger, Joshua Cormier, Noah LeBlanc, Janie Cormier et Angela Goguen, qui posent fièrement avec le chèque. (Photo : Gracieuseté)

Claire Lanteigne

En débutant avec un objectif de 5000$ à atteindre pour la Campagne de l’Arbre de l’espoir, Christine Duguay, propriétaire de Cap-Pelé Esso, ne pensait jamais recueillir la magnifique somme de 23 110,70$. «Mon Coin de l’espoir a connu un succès incroyable, dit-elle. J’avais réservé deux murs pour afficher les petits sapins qu’on vendait, mais c’est devenu tellement populaire qu’il y en a maintenant tout autour du commerce. Tous les petits sapins ont été accrochés au mur. Ça a dépassé mes espérances.

«C’est la première fois que je m’engageais dans cette Campagne de l’Arbre de l’espoir, ajoute-t-elle, suite à une communication que j’ai eue avec une amie d’enfance, Cheryl LeBlanc, vice-présidente de Westmorland au Cabinet de la Campagne de l’Arbre de l’espoir.

«Cap-Pelé a vraiment attiré l’espoir, poursuit-elle, et c’est grâce à la communauté et aux régions avoisinantes si nous avons obtenu ce grand succès. Ça faisait un endroit où venir pour acheter un petit sapin, un sac, un bracelet ou faire un don. Chaque jour sur Facebook, on affichait les photos des gens qui venaient acheter des petits arbres et les résultats. Après avoir dépassé l’objectif de 5000$, je l’ai augmenté à 10 000$, puis à 15 000$ et jusqu’à 20 000$. Et il faut ajouter que mes neuf employés étaient aussi enthousiastes que moi pour cette belle campagne. L’appui allait tellement vite et les commentaires venaient de partout, même de la Floride et de Montréal.

«De plus, un grand nombre d’activités ont été organisées dans la région pour recueillir des fonds. Et les organismes et les compagnies ont aussi été très généreux. C’est juste incroyable de voir un tel élan de solidarité pour une aussi belle cause», dit-elle.   Une dernière activité pour Christine et Justin LeBlanc, agent de Programmation du Village de Cap-Pelé, a été de se faire arrêter et mettre en prison. «Les gens ont donné 1000$ pour notre libération».

«Je vais garder les petits sapins sur les murs jusqu’à Noël et des mini lumières vertes vont être installées et allumées en haut des arbres. Cette cause me tient à cœur et il faut penser à un autre défi pour l’an prochain. J’ai mis Cap-Pelé sur la mappe, dit-elle en riant et il faudra être à la hauteur l’an prochain.» La prochaine année marquera son 25e anniversaire comme propriétaire de son commerce.

Christine ira faire la présentation de son chèque de 23 110,70$ au Radiothon de l’Arbre de l’espoir, au Collège communautaire de Dieppe, vendredi à 14h45.

Une vice-présidente impressionnée

«Wow!!!! Très inspirant!!! De voir que toute la communauté de Cap-Pelé et celles des environs se sont unies et amassé ce gros montant, c’est émouvant, de dire Cheryl LeBlanc, vice-présidente de Westmorland. Christine n’avait pas besoin de faire des appels, tout le monde allait la voir au magasin. Elle les accueillait avec un gros sourire, un gros hug et naturellement elle prenait une photo. Jamais une fois je ne suis allée au Esso que je n’ai pas ressenti l’amour.»

«Christine est une personne remarquable avec un gros gros cœur, d’ajouter Cheryl. Et elle a touché tout le monde. C’était comme la magie…. une spell de magie!!!! Je suis très fière de Christine et de sa communauté. J’en ai encore les larmes aux yeux et le coeur gros. Mon poste de vice-présidente du Cabinet de l’Arbre de l’espoir à été très très facile car le travail s’est fait toute seul. Mais ce n’est pas surprenant, car le comté de Westmorland est très généreux et a un gros coeur», de conclure la vice-présidente impressionnée.

Exprimez vous!

*