Budget de 12 366 900$ pour Shédiac   Une première hausse du taux de taxe en seize ans

(C.L.) – Après 16 ans de statut quo, le conseil municipal de la Ville de Shédiac a décidé d’augmenter le taux de taxe cette année afin de maintenir et d’améliorer le niveau de service à ses citoyens et citoyennes, faire une gestion de ses actifs responsable et efficace, renflouer ses fonds de réserve pour les projets futurs et maintenir un niveau d’endettement raisonnable.

Le conseil municipal a donc approuvé le 12 décembre, un budget de 12 366 900$ incluant une augmentation du taux de taxe de deux (2) cents qui passe donc de 1,4784$ à 1,4984$ pour chaque 100$ d’évaluation. Ceci représente un montant additionnel de 30$ pour une résidence d’une valeur de 150 000$.

La Ville de Shédiac tout comme plusieurs autres municipalités de la province du Nouveau-Brunswick a connu exceptionnellement une croissance négative de son assiette fiscale pour 2018 alors qu’elle a vu son assiette fiscale passer de 655 048 850$ en 2017 à 654 893 496$ en 2018 pour une diminution de 155 354$.

Pour maintenir et améliorer le niveau de services à ses citoyens la municipalité a donc dû faire une gestion très serrée de ses dépenses. Bien qu’un montant additionnel de près de 600 000$ a été reçu pour 2018 au niveau de la subvention de financement et de péréquation communautaire, ce montant est révisé sur une base annuelle par la province et la municipalité ne peut pas faire de projections à long terme basé sur ce montant qui peut varier d’année en année.

«Nous avons dû regarder et envisager toutes les options à notre dispositions lors des délibérations budgétaires pour assurer une gestion saine des finances municipales à long terme», a confié le maire Jacques LeBlanc.

Parmi les faits saillants qui du budget de 2018, notons une augmentation importante des couts de la GRC qui passent de 1 291 601$ en 2017 à 1 367 459$ en 2018 pour une augmentation de 5,9%. Il s’agit de la troisième année consécutive que la ville connait une augmentation importante de ses couts de la GRC alors que 2016 l’augmentation était de 5,86% et 4,65% en 2017.

«La municipalité doit continuer à offrir les services que sont en droit d’attendre les citoyens et citoyennes de la Ville de Shédiac, poursuit Jacques LeBlanc. On doit maintenir une gestion efficace et créative de nos actifs, renflouer les Fonds de réserves pour les projets d’envergures ou pour les imprévus ainsi que diminuer le niveau d’endettement municipal en finançant certains projets en capitaux à même nos opérations municipales».

«La ville a connu une autre année de grands projets en 2017. On a complété la Phase II de la rue Chesley, la construction du nouveau centre des opérations municipales et nous avons également complété la troisième et dernière phase de réfection de la rue Main dans le cadre de notre projet de revitalisation du centre-ville», confie Jacques LeBlanc.

Augmentation de 3% de la taxe d’eau

Les tarifs d’eau augmentent de près de 3% ce qui représente un montant de 10$ additionnels et qui fera passer la facture d’eau de 355$ à 365$ par année. Cette augmentation vise à sécuriser des fonds en prévision d’importants investissements prévus au système d’eau de la ville.

 

Exprimez vous!

*