Bienvenue au Delphine B & B Bosse

Delphine B & B

J’ai décidé d’prendre l’été «off» de l’enseignement du Cours de Chiac «One-Oh-One»; pis de r’coummencer «back» au milieu d’septembre 2012. Mais cte fois ‘citte, offrant  dés cours un peu plus avancés, à coumment mieux l’écrire : incluant dés laboratouaires phonétiques interactifs à mieux articuler le vrai accent Chiac du sud-est – – bin «come on» là, du Nouveau-Brunswick! En plus, ça m’baillera la chance de compléter pis d’imprimer mes ouvrages de ma collection Chiac : grammaire, orthographe
et conjugaison! Ça s’ra similaire au Bescherelle, mais intitulé coumme étant plutôt… Ouaye! Le petit cahier B.B. Bosse!

Pour le restant de l’été, ma chronique dans la gazette du Moniteur Acadjen ara coumme nouveau titre : «Welcome»/Bienvenue au Delphine «B & B» Bosse! J’ai bin apprécié mon cousin Hen-Henri à P’tit Boute d’aouaire bin voulu parler pis partager d’la graduâtion avec vu-z’autres d’la P’tite École, dans sa chronique de cte s’maine de S’lon l’Bedeau. Qué coumme «refreshing», car pour moi asteur ça m’baille la chance d’vous parler «totally» d’un tout nouveau sujet d’intérêt : qué cti-là du service distingué de trois et d’mie z’étouèles à loger l’Touriste (que moi pis mon houmme Ozime avons «starté» ensemble)! Le prix à louer une chambre par soirée, à notre établissement, est «quite affordable»! Dont «hopefully» encouragera lés voyageux de routes lointaines à voulouaire v’nir séjourner tcheques jours dans notre village – – ouaye, à v’nir mieux nous counnaître!

En soirée, j’ai déjà ma «first» résarvation d’chambre! Un houmme dans sa mi-trentaine, du boute de Waltham : un supposé vieux garçon charmant, qu’aime à faire d’la «photography» là pis manger dés «fried bar clams» avec beaucoup «d’tartar sauce». Du moins, ça cé bâsé sus cossé qu’y’a voulu partager à son égârd avec moi, sus la taléphône. Son premier nom est Samuel; mais un «true call me Sam type-of guy» – – hmmmm, très plaisant (et non la parsounnalité d’une plaise)! T’ute que j’sais à son sujet que sés défunts parents étions tous deux originaires du boute d’la HA (Ouaye! HA pour Haute Aboujagane, d’à youssé qu’mon pére est originaire de, lui itout). Sa vraie intention est de s’en v’nir par icitte afin de défricher davantage son âbre de famille; pis dans l’espérance de même p’t’être connecter avec d’la parenté qu’y’a jamais y’eu la chance de vraiment counnaître… Ein, «you never know»! Y’ara p’t’être l’opportunité surprise de vraiment crier d’excitement, à sa rencontre avec tchequ’un : <<«OH MY GOSH»! «OH MY GOSH»! T’é mon «CUZ»!>>  Pis là, s’mettre à horler d’joie (si qu’cé moi qu’arait à écrire la «script», cé d’même que ha-ha-ha-ha-ha j’conclurais l’histouaire).

Mon houmme Ozime à d’la «goddarn» de misère avec le mot «hosté»… J’veux qui s’apprenne d’arrêter d’énoncer «hostage» à la place! Cé ça, qu’y’énerre nos «customers», en arrivant ou sus la «phone»! En plusse d’nous faire pâsser suspect coumme si qu’j’étions p’t’être d’la parenté «insane» à «Normand Bates», coumme dans «l’thrilling movie» de «PSYCHO»! J’voulons attirer l’touriste; pis non lés repousser d’peur! «Anyway»! «Now you know the rest of the story»! Souhaitez-nous succès avec l’ouverture de notre nouvelle entreprise! Merci ta-ta; pis à la s’maine prochaine!

 

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Exprimez vous!

*