PETL présente son expo-sciences et projets patrimoine

Diane Richard

L’école Père-Edgar-T.-Le-Blanc a procédé à la présentation des projets de sciences et de patrimoine des élèves, le vendredi 1er février.  Plus de 40 projets de sciences et plus de 20 projets patrimoine ont été présentés aux élèves et au public réunis dans le gymnase.

La tâche n’a, encore une fois, pas été facile pour les juges qui ont dû déterminer quels projets se démarquaient et nommer des gagnant.e.s dans les trois catégories, soit maternelle à 2e année, 3e à 5e année et 6e à 8e année.

Le projet patrimoine était obligatoire pour les élèves de la 6e année, seuls les élèves des classes de M. Charles et de Mme Kelly ont présenté.  Toutefois, notre grand gagnant de l’an dernier, Rémi Ouellette de la 8e année, a aussi présenté un projet.  Ce dernier a d’ailleurs remporté la 3e place pour son projet portant sur le Congrès Mondial Acadien.  En 2e place, le projet de LGBTQ+ de Myriam Poirier et Lee Ann Boisvert a été celui qui a été retenu.  Enfin, en première place, Damien Robichaud s’est démarqué auprès des juges grâce à son projet portant sur l’histoire de l’aéroport de Moncton.  Les gagnants de la première et deuxième place se rendront à Fredericton en mai pour présenter leur projet au niveau du district.

En ce qui concerne les projets de sciences, chez les maternelles à 2e années, la 3e place est allée à Isabelle Vautour et Lexie Lagacé, la 2e place à Lucien Olivier et Caleb R. Landry et la première place à Cédric Audoux.  Pour les 3e à 5e années, Bruno LeBlanc et Ka-rine LeBlanc ont remporté la 3e place, la 2e place est allée à Maïka LeBlanc et Shanelle Gallant et enfin, la première place à Coralie Gallant.  Enfin, chez les 6e à 8e années, Martin Duguay (8e année) a remporté la 3e place, Alexis Lamberton et Cynthia Le-Blanc (7e année) la 2e place et Alexandre Boutot (8e année) la 1ere place.  Toutefois, puisque deux projets par niveaux sont en mesure de se rendre au régional, le projet de Mylène Arsenault et de Audrée Hébert (7e année) a aussi été retenu.   Le projet expo-sciences est obligatoire pour les élèves de la 7e et la 8e année à l’école.

Les projets expo-sciences au niveau du district seront présentés le 16 février prochain au Pavillon Rémi-Rossignol de l’Université de Moncton.  Les gens seront en mesure de voir les projets à compter de 11h jusqu’à la remise des prix à midi.

Cette année a encore une fois été marquée par des projets tout à fait incroyables de la part des élèves.  Bravo à tous les participants!  Merci aussi aux juges qui ont offert bénévolement de leur temps afin de déterminer les gagnant.e.s, au personnel de l’école pour leur appui et aux gens de la communauté venus appuyer.

 

Mario Jean a hâte de rencontrer les gens à Dieppe

Mario Jean

Normand A. Léger

L’humoriste et humaniste Mario Jean promet tout un spectacle le mardi 19 février à 19h30 au Centre des arts et de la culture de Dieppe.

Intitulé Aller de l’avant, le spectacle promet des rires aux grands éclats dans cette salle qui favorise le rapprochement entre l’artiste et le public.

«J’ai choisi comme titre Aller de l’avant pour décrire ma philosophie de la vie, a dit Mario Jean en interview avec le Moniteur Acadien. Malgré tout ce qui se passe dans la vie, on vieillit, on connait toute sorte d’événements, il faut aller de l’avant parce que c’est là que se trouve le bonheur.»

Le public en aura pour son argent avec Mario Jean, seul sur l’estrade pour environ une heure et 35 minutes. «Je veux faire plaisir aux gens dans la pièce, a ajouté l’humoriste qui performe devant un public depuis 28 ans. Je me présente comme une personne simple et proche du monde. Je ne suis pas une vedette et je n’aime pas le vedettariat. Je m’adresse aux gens de la salle et je traite avec simplicité de plusieurs sujets qui les touchent dans la vie. C’est du vrai et de la simplicité de la vie.»

Les sujets abordés, entre autres, sont l’intelligence, le vieillissement de Mario Jean, la télévision et la publicité, les enfants encore à la maison, la retraite et un numéro sur le consentement sexuel.

Il a décidé de partir en tournée parce que sa dernière datait de plus de trois ans passés. «J’aime me trouver sur scène parce que c’est mon bonheur. J’aime traiter où la société s’en va par pur bonheur. Mon spectacle est très bien accueilli jusqu’à présent. On termine le rodage et la réaction du public est très bonne. Mon objectif est de faire rire les gens et de les faire réfléchir en même temps.»

Mario Jean est fier de retourner à Dieppe pour son spectacle debout. Il a beaucoup apprécié la réaction de la foule lors de son dernier, il y a trois ans. «Les gens ont beaucoup ri et parfois je me demandais s’il y avait quelqu’un d’autre sur la scène pour les faire rire. On a eu tellement de plaisir et j’étais tellement heureux de les voir rire et apprécier l’humour. Les gens sont chaleureux et j’aime sortir des grandes salles de circuits pour aller rencontrer les gens chez-eux.»

Le meilleur de Mario Jean dans sa carrière est le fait de demeurer fidèle à soi-même. Il souligne qu’un artiste se doit de se renouveler et de laisser tomber des choses pour en apporter de nouvelles. Il a beaucoup parlé de personnages et de mode dans ses précédents spectacles et il évolue avec d’autres sujets d’intérêt.

«Je suis en très grande forme et j’ai hâte de vous rencontrer à Dieppe», a-t-il souligné en terminant. Les billets sont en vente au 506.854.ARTS (2787) ou sur le site web du CACD : https://centredes artsdieppe.ca.

Dieppe s’anime pour la Journée de la famille

Ceux et celles qui souhaitent passer du temps en famille ou même entre amis pourront profiter des activités organisées à travers la municipalité lors de la Journée de la famille, le 18 février. La Ville de Dieppe a souhaité offrir une programmation diversifiée qui plaira certainement à tous, tout en offrant une occasion de bouger en bonne compagnie!

Le Centre aquatique et sportif offrira un bain libre au tarif spécial de 2$ par personne de 10h à 11h30. En après-midi, un autre bain libre est prévu de 14h à 16h (tarifs réguliers) et DJ Madness sera sur place afin d’y mettre de l’ambiance.

Le Repaire jeunesse de Dieppe pour sa part invite les gens à tester leurs aptitudes sur le mur d’escalade entre midi et 17h pour seulement 5$ pour une famille. Les espadrilles intérieures sont obligatoires.

Les adeptes de plein air pourront également profiter d’activités extérieures gratuites au parc Rotary. De 13h à 16h des promenades en traineau seront offertes dans les sentiers. Il y aura également sur place des feux extérieurs, ainsi qu’un kiosque où déguster un chocolat chaud et des guimauves en plus de peinture sur neige.

Ceux qui souhaitent sortir leurs patins pourront se rendre à l’anneau de glace de la Place 1604 entre 10h et 21h30 ou encore à l’aréna Centenaire pour une séance de patinage préscolaire de 9h45 à 10h45 et de patinage public de 11h à 13h. N’oubliez pas votre casque protecteur!

En cas de mauvaises conditions météorologiques, consultez le dieppe.ca/infofermeture pour savoir si les activités sont annulées.

Organismes invités à participer à la campagne d’inscription printemps/été

La Ville de Moncton invite les organismes sportifs locaux à la campagne «Des activités à votre gré» qui se tiendra du 1er au 30 avril 2019. La campagne aura pour but de faire connaître aux résidants les différents types de possibilités de vie saine à Moncton et de promouvoir les différentes façons d’y participer. Inscrivez votre groupe d’ici le 23 février en ligne à moncton.ca, ou en communiquant avec le service Parcs et Loisirs au 853-3516.

On souligne le Mois de l’histoire des Noirs à Shédiac

La nourriture africaine était très populaire. (Photo : Sindy Marinica)

Sindy Marinica

Plus d’une cinquantaine de personnes étaient au rendez-vous, samedi dernier, au Centre multifonctionnel de Shédiac, lors de l’événement Afro Cultures d’Ici 2019, organisé par Les Productions et Services juridiques de la  Vieille Rivière Inc.

Par cet événement, on voulait célébrer et apprécier la richesse des diverses cultures de souche africaine présentes dans la région du Sud-est du Nouveau-Brunswick.

Raymond Cormier, conseiller de la Ville de Shédiac, a souhaité la bienvenue et a rappelé à quel point la culture des noirs est importante. «Elle est le miroir du passé, mais aussi du présent puisqu’elle est le lègue aux générations futures, a-t-il dit. Cet événement aide les communautés culturelles à protéger et à promouvoir leurs connaissances traditionnelles et leurs expressions culturelles.»

«Nous avons 400 ans d’histoire africaine en Amérique du Nord et particulièrement dans les Maritimes, de dire Paryse Suddith, une organisatrice de l’événement, et cela nous a permis d’apprendre un aspect de la culture qui est quelque peu méconnue, mais très riche.»  On a entre autres parlé de plusieurs pionners noirs qui ont marqué l’histoire, tels que Viola Desmond, qui reste une icône du mouvement en faveur des droits et libertés au Canada et qui figure sur les billets de dix dollars depuis la fin 2018. Maurice Ruddick, pour sa part, était un mineur de charbon, qui a su garder le moral de ses collègues en chantant et en priant lorsqu’un puits de la mine ou ils travaillaient s’est effondré sur eux. Plus de neuf jours se sont écoulés avant que les secours parviennent à sauver Maurice Ruddick et son groupe.

Le CAFI y tenait un kiosque d’informations concernant différentes activités à ne pas manquer, telles que l’aide au devoir, les cercles de conversations en anglais de tous niveaux,  un midi un pays et bien d’autres choses à découvrir. Un retrouvait un kiosque de vêtements traditionnels africains et un autre avec des bijoux faits à la main directement d’Afrique. Le plus grand kiosque était axé sur l’histoire de la migration des Loyalistes vers le Nouveau-Brunswick.

Côté cuisine, les gens attendaient impatiemment pour acheter des mets traditionnels africains tels que du poulet grillé, des nems africains, des beignets sucrés ainsi que des verres de jus de bissap ou de jus de gingembre.  Le restaurant Darakat, de Moncton, était derrière les fourneaux pour le plaisir gustatif de tous. En attendant dans la file, les gens pouvaient admirer les beaux tableaux africains accrochés sur les murs.  «Je ne pensais pas que j’apprendrais autant de nouvelles choses ce soir, de dire Kristina Cormier, de Dieppe, et je suis surprise de la bonne façon.»

Le reste de la soirée s’est déroulé en chansons avec des musiciens de la région, des contes traditionnels africains, du tissage de cheveux et de la danse pour tous les goûts et tous les âges. Les participants ont su se réchauffer en cette soirée d’hiver avec des chansons plus rythmées les unes que les autres. Plusieur enfants Jamaïquains-Acadiens gambadaient avec plaisir entre les tables et les kiosques dans la salle, pendant que leurs parents jasaient dans la bonne humeur.

Communauté informée… Communauté en santé…

Radiothon 2019 : Dis NON à la violence!

  Le Radiothon annuel «Dis NON à la violence!» sera diffusé sur les ondes de CJSE FM 89.5 et BO-FM 90.7 le vendredi 22 février 2019 de 7h à 18h en direct des deux stations.

Cet événement est un partenariat important entre le Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour et le Centre de prévention de la violence dans Kent. Tous les fonds amassés vont aider ces deux organismes à persévérer dans leurs démarches continuelles d’aider les victimes et survivants de violence familiale, conjugale et sexuelle. Notre objectif cette année pour notre Centre est 90 000$. Les gens qui appellent pour faire un don pourront le faire à l’organisme de leur choix.

La demande pour les services sur le sujet de la violence ne cesse d’augmenter. Les deux organismes travaillent quotidiennement afin de réduire les effets néfastes de la violence. Au Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour, nous offrons de l’intervention individuelle et de groupe pour aider nos communautés à vivre une vie saine sans violence. Nous aidons les survivantes à développer leur estime de soi, à gérer leur stress et leurs émotions, à trouver un revenu stable et à se trouver un logement sécuritaire. Nous les éduquons sur les formes de violence, les comportements contrôleurs et manipulateurs, les signes avertisseurs et nous les aidons à faire un plan de sécurité. Nous les accompagnons à l’hôpital, à la station de police ou bien à leurs rencontres (avocats, cour, médecin, etc.). De plus, nous offrons des services pour les personnes qui adoptent des comportements abusifs et du soutien émotionnel aux enfants et adolescents victimes ou témoins de cette violence. Nous mettons tous nos efforts dans le but de briser le cycle de la violence.

Grâce à vous, le Centre de ressources et de crises familiales Beausejour a célébré son 21ième anniversaire l’année dernière. À toutes les années, environ 2000 sessions d’intervention sont offertes à la communauté, donc près de la moitié de celles-ci sont spécifiquement pour des victimes ou survivants de violence familiale, conjugale et sexuelle. Les autres interventions étaient offertes pour des personnes vivant des difficultés émotionnelles et d’autres problèmes, tels que la pauvreté, la dépendance, les troubles de santé mentale, le deuil, etc. Le Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour est VOTRE centre de crises communautaire. Notre raison d’être est de vous servir en offrant du soutien, de l’espoir et de la guérison pour vous et vos proches.

Aidez à réduire la violence dans votre communauté. Faites un don d’amour le vendredi 22 février 2019 entre 7h et 18h en signalant le numéro sans frais 1-877-739-4923.

D’la Pantry à la Belle Delphine

Voici t’une excellente soupe asiatique à préparer pour vous réchauffer le dedans du côrps, pendant z’une belle soirée frette d’hiver. «So, ‘ere goes», ein :

Soupe à la Bok Choy

  • 3 cuppées de laitue chinoise (d’la Bok Choy), tranchée…
  • 1/4 cuppée de viande de cochon maigre, coupé en languettes minces…
  • 1/2 tchuillèrée à thé «d’Accent Flavour Enhancer» ©…
  • 1/2 tchuillèrée à thé d’sucre blanc…
  • 2 tchuillèrées à thé de «Corn Oil»…
  • 2 tchuillèrées à thé «d’Soya Sauce» (ou tcheques gouttes d’extras)…
  • 6 cuppées de bouillon d’poulet…
  • sel pis poivre z’au goût…

Dans z’une casserole amener le bouillon d’poulet z’à ébullition. Là, ajouter le Bok Choy, lés languettes minces de viande à cochon, «l’Accent Flavour Enhancer» ©, le sucre blanc, le sel pis l’poivre. Amener moi ça «back» à ébullition. Ensuite faire mijoter le tout pour un bon 5 minutes. Ajouter en darnier la «Soya Sauce» pis «l’Corn Oil». Mélanger coumme y faut; pis sarvir t’ute suite…   «My goodness», qu’cé bon!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse

«Allo lés «Boys» ou lés «handsome devils», «out there»! Ouaye! Juste t’un «friendly reminder (there-there)» que demain là-là, cé le Jour Officiel de la Saint-Valentin! Hé! Vous charchez pour dés gobbines d’idées fantastiques pis originales pour «wooé» votre bien-aimée (WOW) «off» d’sés pieds. P’t’être que ma «advice column» de cte s’maine pourra vous inspirer à vous transformer «hopefully» en z’un «true-hunka-hunka-burning-love-d’Elvis-type-d’impersonator» ou «damn» proche de y’un!

Cé bin beau d’acheter dés cadeaux traditionels, afin d’exprimer votre «ever lasting love»! Coumme par exemple: avec d’la «jewelry» en ôr, dés grous borloques de djamants à faire aveugler lés jalouses, dés boutchets d’roses pis n’oublions pas dés boîtes en «shape» de tcheurs en velour de «Triple XXX chocolates». Ou finalement d’la «serenadé» avec t’un «candle light dinner» à t’un «fancy restaurant»! T’ute c’là, ça peut «endé up» à coûter cher pis à faire chavirer surtout tchequ’un qu’arait d’la misère à «affordé» de tels présents luxueux ou qui ne veut sartainement pas s’faire pâsser pantoute-pantoute coumme étant z’un maudit «cheapskate»!

So, Ya! «To KISS (KEEP IT SIMPLE STUPID)»! Voici dés suggestions abordables, afin d’vous rendre plus romantatique pis de créer t’un moment mémorable :

  1. S’lon le sondage que j’ai faite parmi la population désespérée de Vieilles Filles Incorporées de Shédiac pis dés Grands Alentours… Mêshoummes! Mêshoummes! 97% ont répondu : Qu’y’avait rien d’plus «sexy» pis d’impressiounnant qu’un houmme qui s’aventure dans la tchuisine, pour tenter à préparer t’un repas intime ou avec lés «lights» de «comfortably dimmées low» (mais avec avertissement: en essayant sans laisser trop z’une «mega-load» de vaisselles pour y’elle à finir à lâver pis essuir). «May it be» t’une pizza avec d’la «work» ou t’une «all meat», dont la croûte sortant du fourneau est tchuite d’un beau dorée pis dans la forme d’un tcheur! Pour dés idées itout d’un bon dessert: dés p’tits minis péchés mignons, «sprinklés» de p’tites «candés» multicolores («again» en formes de tcheurs), «available off» d’la «shelf» d’la «bakery» du magasin; ou p’t’être même d’vous acheter z’un «cake mix» facile à préparer; pis «come on» là, cé pas «that hard» de «spreadé» d’la «fluffy frosting» en «can», «all over» ou d’sus «l’top» d’un «cake» tchuit… Pis avec l’aïde d’une tchuillére ou fourchette, avec t’une «scoop d’ice cream» au choix «on the side», vous amuser à vous nourrir l’un et l’autre (pareillement coumme qu’nous fairions avec t’un «giggly» enfant d’assis dans sa «high-chair» – – à jouer RRRRRRR attrape «l’airplane» ou à encourager à avaler le délicieux aaah-miam-miam pour Chère Maman ou Cher Papa). Mais asseyez z’au moins que le son RRRRRRR, à ct’occasion ‘citte, ronrounne plein d’amour!
  2. Ou si vous ne voulez pas «endé» par coucher en pénitence de d’sus «l’couch», pour une s’maine entiére, dans le grand salon. Laissez-moi vous «warné» : qu’un «toaster» (même à quatre tranches ou large à faire tchuire dés «bagels»); ou t’un «blender» électrique qui «whirr» pis qui «whip»; ou t’un «electric can opener» n’é sartainement pas considéré t’un cadeau trop romantatique à offrir! En autres mots, cé définitivement pas z’une «toast» brûlée qui «pop out» d’un «toaster» qu’exprime «best» d’la «burning love». «Thinké outside the box»! Ça s’rait bin plusse apprécié si qu’vous prendriez le temps ou mettriez l’effort à lui écrire z’un «mushy» poème d’amourette; ou z’une lettre légèrement parfumée écrite à la main pis signée «fancy» à la patte de mouche, dévoilant z’une «flood-gate» de mots de tendresses!
  3. Pis parce que cé «free» à se picocher lés babines d’la goule, en même temps qu’vous vous «huggé» ou z’à danser à z’une «slow waltz» – – en écoutant t’une ballade capable de bailler le coup d’foudre pis qui «blare softly out» dés «speakers» pendant z’une émission d’radio communautaire… Pis OUFFE! Si qu’ça devient trop «hot to handle» entre vous deux; (ouaye) qu’vos lunettes à lire se mettons z’à «foggé up» ou qu’le «picture window» d’votre grand salon devient assez «steamé» épais – – à empêcher lés ouasins, qu’habitent l’autre bôrd du chemin, à espiounner avec leux longues-vues – – ouaye, à cossé qui s’brâsse che-vous… Pis de d’là, «honestly», més «lover birds»! «Ahem»! Là ça n’é cé pu d’nos affaires à saouaire… «Simply»… «Relish the Moment»; pis non «ketchup with you later» pour «catch up»!

À la s’maine prochaine, més choux-choux d’amour!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 «Hint-Hint», «just in case». Le Jour de la Saint-Valentin se trouve itout à être ma «Birthday»! So, si qu’vous planifiez à voulouaire d’m’enouayer z’un beau cadeau… Yinc à «droppé off» lés boîtes de «chocolates» ou boutchets d’fleurs, à mon nom, t’au bureau du Moniteur Acadjen!  Merci d’Avance, Ta-Ta, «very much»!

Réunion ordinaire de la Communauté rurale Beaubassin-est

La prochaine réunion ordinaire du conseil de la Communauté rurale Beaubassin-est aura lieu le mardi 19 février à 19h au 1709, route 133 à Grand-Barachois. L’ordre du jour de cette réunion mensuelle publique sera affiché sur le site Internet de la municipa- lité, au www.beaubassinest.ca, le vendredi précédant la réunion.

Toute la population est bienvenue d’assister aux délibérations des membres du conseil de Beaubassin-est. Pour plus de renseignements, veuillez composer le 532-0730.

Activités du jour de la Famille de la Ville de Moncton

La Ville de Moncton vous invite à célébrer le jour de la Famille! Nous vous proposons des activités qui vous aideront à rester actif cet hiver.

Patinez à l’intérieur ou en plein air (au son de la musique entraînante du Trio Isabelle!) louez un vélo d’hiver, des raquettes ou des skis de fond.

Patinage intérieur – Gratuit au Centre Supérieur Propane. Aînés – de 9h à 10h; Parents et tout-petits – 10h à 11h; Adultes – 13h à 14h et Patinage libre – 15h30 à 16h30.

Centre communautaire Crossman / Aréna Kay – Aînés – de 9h15 à 10h15; Parents et tout-petits – 10h15 à 11h15.

Patinage en plein air (gratuit, vérifiez les conditions de la patinoire à www.moncton.ca)

Ovale Ian Fowler – de 10h à 22h, prestation musicale, chocolat chaud gratuit et présence de la mascotte Wild Willy sur la glace de midi à 13h. Parc Mapleton, Parc du Centenaire et Parc Victoria.

Location de raquettes, skis de fond et vélos d’hiver. Parc du Centenaire – Ouvert exceptionnellement lundi! 10h à 16h. Location de skis de fond: 10$ (adulte) / 5$ (enfant). Location de raquettes : 5$

Parc Mapleton – Ouvert exceptionnellement lundi! 10h à 16h. Location de vélos d’hiver : 25$. Location de raquettes: 5$.

Gymnase – Gratuit! Centre communautaire Crossman / Aréna Kay – Accès gratuit au gymnase pour les familles de 10h à 16h30

Parcs et sentiers – Découvrez un parc ou un sentier près de chez vous pour marcher ou courir en famille. Consultez www.moncton.ca/fr/faire-et-voir/parcs.