C’est le retour des Plaisirs sur glace à la Place 1604

Pour une sixième année, les vendredis soirs d’hiver promettent d’être festifs à la Place 1604 grâce aux Plaisirs sur glace! Les spectacles gratuits se tiendront tous les vendredis jusqu’au 7 mars de 18h30 à 20h.

C’est l’opportunité de se rassembler en famille pour une séance de patinage sur l’anneau de glace réfrigérée pour ensuite se réchauffer avec des feux de joie et du chocolat chaud. Des artistes donneront des prestations musicales sur la scène pour une soirée riche en ambiance.

«Les Plaisirs sur glace sont devenus un rendez-vous hebdomadaire pour plusieurs familles de Dieppe et des environs. C’est toujours impressionnant de constater la popularité de l’activité. Nous croyons que c’est important de garder notre centre-ville animé, même l’hiver et de créer ce genre d’événement pour que petits et grands puissent en profiter», mentionne Gabrielle Maillet, agente communautaire à la Ville de Dieppe.

   Voici l’horaire des spectacles :

7 décembre – Maurice Daigle

14 décembre – Phil et Denis chantent Noël / Célébrations du temps des fêtes avec le    maire et les conseillers

21 décembre – Noël avec Art Richard et Camille Richard

28 décembre – DJ Empire

4 janvier – Mike Tibz

11 janvier – DJ Madness

18 janvier – Stephen LeBlanc

25 janvier  – Countryside

1 février – Campfire Boys

8 février – Scotty and The Stars

15 février – Clinton Fernandez

22 février – DJ Madness

1 mars – DJ Elephant Skeletons

Vous voulez savoir si l’activité est annulée en raison de la température? Téléphonez à la ligne info-fermeture au 384.DIEP (3437) ou consultez le dieppe.ca.

District scolaire francophone Sud (DSFS)    La superhéroïne de décembre est Rachel Schofield Martin

Rachel Schofield Martin

Michèle Routier

La coordonnatrice en saine alimentation et entrepreneuriat social du DSFS, Rachel Schofield Martin, est la superhéroïne de décembre.

Madame Schofield Martin œuvre dans le milieu de l’éducation depuis plus de 25 ans. Au cours des dernières années, elle s’est démarquée en tant qu’agente de développement communautaire et plus particulièrement en tant que coordonnatrice en saine alimentation et entrepreneuriat social. Madame Schofield Martin a fait de la promotion de la saine alimentation et du développement de compétences culinaires sa mission de vie.

C’est grâce à son engagement et à son énergie inépuisable que le Réseau des cafétérias communautaires a été mis sur pied. Grâce à ce réseau qui chapeaute la majorité des cafétérias du DSFS, nos élèves ont la chance de manger des repas sains et délicieux préparés avec des produits majoritairement locaux.

En 2013, elle a été reconnue par Radio-Canada et l’Acadie Nouvelle en tant que personnalité de la semaine.

Plus tôt cet automne, elle a fondé Apprenti en action – Labo éducatif en alimentation Inc. Cet organisme a pour but le développement de compétences culinaires chez les jeunes ainsi qu’une plus grande sensibilisation à la saine alimentation. Appuyée d’une équipe de passionnés qui, comme elle, croit en l’importance d’inculquer des compétences culinaires ainsi qu’une plus grande appréciation d’une alimentation saine et locale.

Le District scolaire francophone Sud se compte chanceux d’avoir Rachel Schofield Martin au sein de son équipe.

D’la Pantry à la Belle Delphine

Voici une bounne p’tite recette de sauce pour dés boulettes de viande – – parfaite à sarvir pendant lés Fêtes de Nouël ou pendant  l’Jour de l’An.

Sauce chilli aux canneberges pour boulettes de viande

Dans z’une pinte, mélanger : 1 “can”de  “cranberry sauce”, 1 “jar”(12 onces.) de “Heinz Chilli Sauce”, 1 tchuillèrée à thé de “lemon juice”, 1 tchuillèrée à table de sucre brun pis 1/4 cuppée de beurre (préférablement). Chauffer jusqu’à ce qu’le tout soit bien mélanger.  Asteure, y vous reste yinc à ajouter lés boulettes de viandes tchuites. Brâsser pour bien couvrir… Cé simple pis vite à préparer… Ouaye! Laissez-moi vous dire, Mêhoummes: Ma “kind of recipe”!

Voici t’une deuxième version populaire che-nous de sauce pour boulettes de viande :

Sauce aux canneberges pour boulettes de viande

  • 1“can’’ de “cranberry jelly”…
  • 3 tchuillèrées à table de sucre brun…
  • 1 tchuillèrée à table de “lemon juice”…
  • 2/3 cuppée de “Heinz Chilli Sauce”…
  • 3 tchuillèrées à table de Ketchup…
  • 2 à 3 tchuillèrées à thé de “Worcestershire Sauce”…

Vider la sauce par-dessus lés boulettes de viande tchuites; ouaye, couvrir pis tchuire dans l’fourneau à 350° F pour 30 minutes.

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse

Cher Père Noël :

Avec la “strike” d’la “mail” qu’y s’a brâssé, j’espère qu’t’as reçu ma carte de “Get Well Soon” de livrée à ta chambre d’hôpital. Mêshoummes! Quand qu’j’entendu la nouvelle, par-dessus la bouchure, qu’t’avais timbé “off” d’la “float”, dans la “Big Christmas Parade” du Pôle Nôrd. J’m’ai mise à paniquer pis z’à “worryé” que (ouaye) p’t’être tu s’ras oubligé de canceller ta livraison d’cadeaux t’aux p’tits z’enfants qu’habitent “all over” l’Univers, à la Veille de Nouël.

Pis coumme ton médecin familial, “Old Doctor Snow”, t’a recommandé, << Là-là, “Santa”! Mets-toi pas z’à risque d’asseyer de descendre t’une cheminée avec t’un “walker” pis à “jugglé” ton grous sac de bébelles d’sus ton dos! Ça n’va pas aïder ton “slip disk” à dguèrir coumme y faut! Ne fait pas ton “stubborn”. >>

Cé pour c’là qu’j’appelé ton épouse, ta chère Marie Noël, de d’sus la “Radio Christmas Hot Line”, pour y suggérer que p’t’être que nous deusses, nous pourrions “take over” ta “Toy Run”. Moi, j’serais ct’olle-là à “steeré” ou à contrôler l’traîneau! Pis ta ravissante femme qui counnaît l’secret magique à coumment descendre sans crainte lés cheminées, bin y’elle s’rait la “one” à “sneaké” lés présents en d’sous dés z’âbres de Nouël. Cé “quite” t’une bounne offre! Avale ta “pride”; pis dounne nous ta bénédiction à nous lais-ser “SAVE CHRISTMAS”! Ya! À mon opinion, qui f’rait z’une gobbine de bounne “story-line”, à realiser coumme t’un bon “feel good Country Star Xmas Adventure Movie”.

Pis si qu’en “jammons” lés “air-brakes” de ton traîneau, pour éviter de “side-swipé” t’une “airplane” ou de “denté” le d’sous d’une “flying saucer” – – ouaye, que par malchance itout que “OOOPS” : l’un de tés “reindeers” devrait accidentellement s’enfoncé creux l’museau dans l’derriére du “reindeer” qu’attelé t’en avant d’lui pis qui pu d’la crotte moisie… Pour m’accalmir… Ça doit l’expliquer à tchepârt dans l’manuel de ton véhicule aérien prestigieux, (ein) coumment lés “dé-stucké”!!?

Cé ça mon offre ou mon cadeau dés Fêtes , “from me to you”, mon “Big” Bidoux! Pis si non, j’serai pas “hurt”! P’t’être z’un p’tit brin désappointée! Ça semble que    j’arais aimé c’la (Ya) z’une “Night Out”, yinc nous z’autres lés “Girls”! Bin “what-ever” que tu décideras, “Santa”; y faudra que j’respecte ton choix!

So, Joyeux Noël, mon Grous Mou du Pôle Nôrd! Pis si qu’tu décides de me laisser tcheques beaux cadeaux sous mon beau sapin… J’dirai pas non à dés djamants qui “shine” pis qu’aveuglent; à tcheques boîtes de “Triple XXX Milk Chocolates”; dés paires de drâses, avec lés jours d’la semaine de brodées de d’sus l’bôrd du devant… Pis asteure que j’sus veuve, un houmme poiloux avec t’une boucle de d’sus l’fait d’la tête s’rait “nice”; mais parce que j’ne sus pas à la presse, (HO-HO-HO) ej peux attendre t’au Nouël Prochain!

“Hugs! Love You”!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

XOXOXOXOXO

Le Casse-Noisette au Théâtre Capitol – cette fois-ci avec orchestre!

    L’Académie de ballet classique et de danses modernes et Tutta Musica présenteront le ballet Casse-Noisette du 7 au 9 décembre au Théâtre Capitol de Moncton.

   Inspiré du conte tant aimé d’E.T.A. Hoffman, ce classique des fêtes met en scène l’imagination de l’enfance, des créatures fantastiques et des péripéties envoûtantes, le tout présenté dans un décor de rêve. La production revient sur la scène du Théâtre Capitol pour une septième année, cette année accompagnée de l’orchestre Tutta Musica!

   Le Casse-Noisette connaît sa plus grande distribution à date avec au-delà de cent danseurs qui s’exécuteront sur la scène du Théâtre Capitol dans une chorégraphie encore retravaillée et peaufinée. La directrice de l’Académie, Suzanne Bourque, souligne que «la production se transforme chaque année, et nous avons tellement hâte de voir la réaction du public face aux ajouts côté costumes, décors, chorégraphie et surtout, l’ajout de l’orchestre.» De faire le Casse-Noisette avec orchestre est un rêve de la directrice de l’Académie, Suzanne Bourque, ainsi que de la directrice du programme de ballet de l’Académie, Jennifer Mendoza depuis plusieurs années. C’est un rêve qui se réalise alors que le Maestro Antonio Delgado, le mari de Jennifer, décida cette année qu’il pourrait adapter l’orchestration de l’œuvre de Tchaikosky afin d’accommoder la fosse d’orchestre du Théâtre Capitol. Ça promet d’être tout un spectacle et une grande première pour la région!

   Un autre ajout sera la prestation d’Anya Nesvitaylo, danseuse aux Grands Ballets Canadiens, dans le rôle de la fée draguée. C’est une chance pour elle de revenir à Moncton, où elle a dansé pendant plusieurs années, et de retrouver ses amis. D’ailleurs, le Casse-Noisette est devenu un genre de retour au bercail pour plusieurs personnes qui retournent chaque année performer dans le ballet. Cette année marquera la cinquième année qu’Alexandre Francoeur, maintenant établi à Los Angeles, campera le rôle du prince et Nathalie Scott, anciennement Clara et la fée draguée, incarnera cette année le rôle de la maman de Clara. «C’est maintenant une tradition, un incontournable, pour nous de participer à cette production», dit Nathalie Scott. «Je parle pour les autres en disant que c’est un privilège pour nous d’y participer, c’est tellement une belle production avec un esprit de famille qui entoure le tout», ajoute-t-elle.

   Avec des représentations en après-midi en plus des spectacles en soirée, il est possible pour les grands autant que les petits de voir ce magnifique spectacle. Il y aura deux représentations en soirée les 7 et 8 décembre et deux représentations à 14h les 8 et 9 décembre. Vos guides lors de ce récit empreint de magie seront les artistes talentueux qui forment le Théâtre Jeunesse ABC, des parents et danseurs de l’Académie de ballet classique et de danses modernes, ainsi que des membres de la communauté d’affaires de la région. Ces brillants jeunes danseurs et danseuses présenteront un spectacle qui saura vous captiver, vous surprendre et vous divertir!

   Les billets sont en vente à la billetterie du Théâtre Capitol (811, rue Main), au www.capitol.nb.ca ou encore par téléphone au (506) 856-4379.

Visite d’un magnifique cardinal

La tempête de neige de la semaine dernière a vu l’arrivée d’un magnifique cardinal à la mangeoire de Judson et Charline Cassidy à Grande-Digue.  Il revient chaque jour depuis et Judson attribue cette visite à la chance et aux graines de soleil qu’il met dans la mangeoire. (Photo : Judson Cassidy)

Maxime Bastille mène les Matadors à la victoire

Normand A. Léger

L’attaquant Maxime Bastille a réussi le tour du chapeau lundi soir pour mener les Matadors de Mathieu-Martin à une victoire de 7 à 1, sur les Trojans de Harrison Trimble dans une partie de hockey masculin de la Conférence de l’Est des écoles secondaires, au Centre Superior Propane.

Xavier Gilbert, Jérémie Godin, Alex Melanson et Julien Hébert ont réussi les autres filets des gagnants et Owen Cole, pour les Trojans. Jérémie LeBlanc a reçu 26 lancers pour la victoire et Brenden Wood, 41, dans la défaite. Mathieu-Martin menait 2 à 0, après une période et 4 à 1, suivant deux.

Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud se sont inclinés 3 à 2, face aux Royals de Riverview lors d’une autre rencontre. Joshua Breault et Alexandre LeBlanc ont marqué pour les perdants. Reuben Rempe, Tate O’Reilly et Nathan Trites ont réussi à placer la rondelle derrière le gardien Justin Landry, sur 26 tirs. Logan Steeves a inscrit le gain avec 30 lancers.

Les Olympiens de L’Odyssée  se sont abaissés au compte de 7 à 1, devant les Matadors, vendredi soir, à Dieppe. Samuel LeBlanc des Olympiens a été le seul à déjouer le gardien Justin Boudreau, sur 15 lancers. Christian Richard, Simon Melanson, Miguel Beattie, Julien Cormier, Alex Melanson, Eric Landry et Julien Hébert ont marqué contre les gardiens Patrick LeBlanc et Bruno Léger, qui ont vu 48 rondelles. Les Matadors menaient 2 à 0 et 3 à 1, suivant les première et deuxième périodes.

Le joueur de la semaine était Jérémie Godin, des Matadors.

Filles

   Les Highlanders de McNaughton ont subi l’attaque des Vedettes de Mathieu-Martin qui les ont blanchies 12 à 0, dimanche, au hockey féminin des écoles secondaires, Conférence de l’Est. Janelle Bastarache a mené l’attaque avec quatre buts suivi du tour de chapeau d’Annie Melanson. Melissa Laplante a trouvé le du filet deux fois et Emma Allain, Erika Dugas et Isabelle Thériault, une fois. Nadia Hazgour a inscrit le blanchissage.

Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud ont obtenu un jeu blanc de Zoé LeBlanc dans leur gain de 4 à 0, sur les Titans de Tantramar. Chloé LeBlanc, Danie Halloran, Marley Engelhart et Mélanie Breau ont fait scintiller la lumière rouge.

Les Cavalières de Clément-Cormier ont humilié les Trojans de Trimble, les battant 15 à 0. Chloé Gallant, Alyssa Melanson et Madeleine Richard ont chacune réussi le tour du chapeau. Sophie Cormier, Émilie Bourque, Josée LeBlanc, Myriam Richard, Julie Jaillet et Véronique Richard ont complété le pointage. Le blanchissage a été l’œuvre d’Alexia Daigle.

Les Vedettes, menées par les cinq buts de Janelle Bas- tarache, ont défait les Trojans de Harrison Trimble, 11 à 1. Les autres buts ont été l’œuvre de Melissa Laplante et Emma Allain, deux chacune et Erika Dugas et Emilie Cormier. Meghann Cole a trouvé la cible pour les perdantes.

Chloé Gallant a trouvé le fond du filet quatre fois pour mener les Cavalières à un gain de 9 à 1, sur les Highlanders de McNaughton. Julie Jaillet, deux et Alyssa Melanson, Sophie Cormier et Natasha Poirier ont complété le pointage. Jamie Slidell a assuré la riposte.

Basketball

   Au basketball féminin junior, les Vedettes de Mathieu-Martin ont obtenu 37 points de la part de Catherine Thériault en route vers une victoire de 66 à 61, sur les Royals de Riverview. Léa Thériault a ajouté 18 points.

Les Vedettes ont également signé un gain de 65 à 56, sur les Highlanders de Bernice McNaughton. Le pointage était de 33 à 33, à la mi-temps. Michelle Brideau as mené l’offensive avec 20 points, suivi de Léa Thériault, avec 11 et Ryley Miller, 8.

Le premier tournoi de basketball féminin des Vedettes junior a été contremandé suivant la fermeture de l’école, vendredi. Il y a eu des parties samedi, mais le tournoi n’a pas été présenté comme tel, faute de temps. Les Vedettes ont joué deux parties, samedi. Elles ont gagné 65 à 53 contre Simonds. Les meilleures marqueuses étaient Léa Thériault (22 points) et Catherine Thériault (20 points). Elles ont aussi vaincu L’Odyssée, 56 à 46. Les meilleures marqueuses étaient Léa (20 points) et Catherine Thériault (21points).

 

Les Prédateurs de Cap-Pelé subissent deux autres revers

(N.A.L.) –Les Prédateurs de Cap-Pelé (2-8-0=6pts, 3e position) ont subi deux autres revers dans des parties de la Ligue de hockey junior B du Nouveau-Brunswick en fin de semaine.

Samedi soir à Cocagne, l’équipe des Koyotes de Kent (8-4-0=16pts, 1re position) de l’endroit a marqué à trois reprises en période médiane pour l’emporter 3 à 2, contre les Prédateurs, dont c’était la 8e défaite de suite. Simon Henman, deux fois (plus une passe) à une minute l’un de l’autre et Wayne Jones, trois minutes plus tard (et deux passes) ont trouvé la cible. Christian Gregan, en deuxième et Jean Cormier, en troisième, ont trouvé la cible pour les perdants. Il n’y a eu aucun pointage en première. Mathieu Landry a subi le revers devant le filet avec 20 arrêts contre 22 pour son opposant, Samuel Gendron.

Les Prédateurs sont aussi tombés 3 à 2, contre le A et S Scrap Metal, vendredi soir à Cap-Pelé. Le deuxième filet de la partie de Nick Currie, en troisième, a fait la différence. Connor Hayes et Simon Savoie-Vienneau avaient nivelé le pointage à 2 à 2, en période médiane. Le gardien perdant, Josh Doyle, a réussi 32 arrêts contre 33 pour son opposant.

Deux gains des Vito’s

   Les Vito’s de Moncton ont remporté deux victoires lors de leurs rencontres de la fin de semaine. Vendredi soir à Cocagne, c’était la soirée Mack Campbell avec deux buts et deux passes et de Nicholas Bacso, le tour du chapeau, qui ont aidé les Vito’s à l’emporter 9 à 3, contre les Koyotes. Brock McEwen a signé deux filets et Félix LeBlanc et Joseph Thériault, un chacun. Alexis LeBlanc, Justin Boudreau et Greg Stoyles ont récolté deux passes chacun. Julien Landry  a inscrit le gain à son dossier et Samuel Gendron, la défaite. Nicholas Paquet, Maxime Saulnier et Fred Landry ont trouvé la cible pour les perdants. Moncton menait 4 à 2, suivant le premier vingt et de 5 à 2, le deuxième.

Mercredi à Sherwood, les Vito’s ont blanchi le A et S Scrap Metal, 4 à 0, grâce au jeu blanc du gardien Julien Landry, qui a repoussé 35 lancers. Ben Parent a vu 40 rondelles dans la défaite. Patrik Landry a mené l’attaque avec un doublé suivi des buts de Rémi Thériault et de Chris Dunham. Samuel Bastille a inscrit deux passes.

Cap-Pelé visite les Koyotes de Kent, samedi à 19h30 à Richibuctu (J.-Charles-Daigle) et Kent se rendra dans la province voisine, dimanche, pour y affronter le A et S Scrap Metal, à 14h à Charlottetown.

Une 2e édition de la Course Xtreme à Memramcook, en février

(N.A.L.) –Le terrain de l’Institut de Memramcook accueillera la 2e édition de la Course Xtreme sur patins, les vendredi et samedi, 15 et 16 février, 2019.

La Chambre de commerce de Memramcook ainsi qu’un groupe de bénévoles dédiés organisera cette compétition amateur, qui en sera à sa deuxième année consécutive. La course amateur de patin extrême, mieux connue sous le nom de Crashed Ice, a été annoncée en conférence de presse, mardi soir au Verger Belliveau. Memramcook présentera l’unique compétition de patin extrême en Atlantique cet hiver.

La première édition, qui avait attiré des amateurs de plusieurs régions en Atlantique,  avait connu un succès en février dernier. «L’événement a été un vrai succès l’an passé, a indiqué Rémi Mantion, président de l’évènement et concepteur de la piste. Les défis ont été nombreux et sa bonne tenue a rendu l’évènement de Memramcook d’autant plus remarquable. Notre comité avait à cœur d’offrir une deuxième édition dans la belle Vallée de Memramcook, pour encore plus de spectacles.»

Près d’une centaine d’athlètes sont attendus, dont 64 hommes et 32 femmes. Le coût d’inscription est de 75$ et les athlètes devront avoir 16 ans ou plus le 31 décembre 2018 pour y participer.

Selon Marie-Michelle Gionet, qui a terminé en 4e place lors de l’édition 2018, «nous sommes très chanceux, c’est vraiment une expérience unique. Je compte encore y participer cette année, en plus d’offrir mon aide pour l’organisation. J’espère pouvoir faire mieux que l’an passé.»

Des bourses seront remises aux finalistes des catégories hommes et femmes au montant de 400$ pour la première place, 200$ pour la deuxième et 100$ pour la troisième. De plus, des cadeaux seront offerts à toutes les personnes inscrites grâce aux généreux commanditaires. Le comité organisateur est à la recherche de commanditaires et de bénévoles, notamment pour participer à la construction de la piste, dont les travaux débuteront en février.

C’est un comité de bénévoles dynamiques et motivés qui offrira aux athlètes une piste remplie de défis et de vitesse. L’Institut de Memramcook est situé au 488, rue Centrale, Memramcook, N.-B., E4K 3S6.

Valika Allain se développe par le bâton sportif

Valika Allain

Le bâton sportif est assez populaire chez les filles et le Club bâton Atlantik offre des cours et des sessions dans plusieurs endroits de la région.

Valika Allain de Sainte-Marie-de-Kent,  huit ans, est une nouvelle adepte du bâton, depuis trois ans. Elle a participé en fin de semaine à la compétition d’hiver Winterfest du Club bâton Atlantik, à l’école L’Odyssée.

«J’aime le bâton, c’est plaisant et excitant, a dit la jeune Allain. Ma mère m’a montré cela sur Internet et j’ai décidé de l’essayer parce que je jouais seulement au soccer. Maintenant, je pratique seulement le bâton.»

Étudiante de troisième année à l’école Mont-Carmel, la jeune s’est s’imposée sur le plancher de compétition. «J’aime tenir un bâton, le faire tourner et le lancer. Je voudrais faire beaucoup de compétitions. C’est difficile d’apprendre de nouvelles affaires, mais mes routines sont plus faciles. Je danse, je tiens le bâton, le tourne, le lance et l’attrape. J’ai deux pratiques par semaine et je veux continuer.»