Appui aux entreprises locales Des organismes travaillent sur une stratégie à court terme

   Les entreprises locales sont au coeur de nos communautés partout au pays. Elles ont besoin de soutien maintenant plus que jamais. C’est le mot d’ordre que les gens se sont donné un peu partout au Nouveau-Brunswick en fai-sant la promotion de l’achat local.

________________

Claire Lanteigne

Initiative de journalisme local – APF – Atlantique

   «Nous avons un beau centre-ville qui est le cœur de notre municipalité et il faut ai-der les commerces à traverser cette crise de la COVID-19», selon Denise Léger, présidente de Centre-ville Shediac Downtown Inc. En collaboration avec la Ville de Shédiac, la Chambre de commerce du Grand Shédiac et Expérience Shédiac, ils travaillent à développer une stratégie à court terme de promotion de l’achat local. La ville a déjà développé un outil Internet pour informer la population des services essentiels depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Jacques LeBlanc a fait ses achats de Pâques à Adorable   Chocolat à Shédiac. (Gracieuseté)

   «Nous voulons en développer un pour soutenir les entreprises locales, un site où les gens pourront se retrouver et mettre un plan en marche», dit-elle.  Elle ajoute que les petites entreprises se sentent parfois seules et l’organisme veut contacter tout le monde pour les rallier et les soutenir. Pour madame Léger, il faut travailler ensemble, car il y a beaucoup de petites entreprises qui viennent en aide à différents groupes de la région tout au long de l’année. «C’est maintenant le temps de les aider en connectant tout le monde et, sans aucun doute, ça va passer par l’achat local et le tourisme local.» 

   C’est connu, le tourisme est un moteur très important pour la région, et pour Denise Léger, il faut que les gens restent en ville cet été au lieu d’aller ailleurs. Centre-Ville Shediac Downtown fait un plan pour s’y prépa-            rer. «Il faut être le plus positif qu’on peut, car la vie conti- nue, mais il faut faire autrement, précise-t-elle. Après une tempête, on voit toujours un arc-en-ciel, ce qui signifie que le beau temps revient et il en sera ainsi pour nous», conclut-elle. 

L’AMOUR D’ICI-NB

   Afin de soutenir les différentes entreprises des communautés, le 20 mars dernier, la Chambre de commerce du Grand Moncton, la Corporation 3+ et Brainworks ont créé la page L’AMOUR D’ICI-NB. Cette page vise à passer le mot et à agrandir le réseau de gens qui souhaitent appuyer l’économie locale durant la pandémie de la COVID-19. Les entreprises sont encou- ragées à s’y inscrire, à faire connaître leurs produits et services.

   Dans une vidéo de présentation adressée aux propriétaires d’entreprises, on souligne que ce sont ces les propriétaires des entrepri- ses locales qui aident à nous développer en tant que pays chaque jour. Ce sont ces entreprises qui rendent nos vies meilleures, nous rassemblent et elles sont toujours là pour nous. C’est au tour de la communauté d’être là pour elles.  La page Facebook est accessible au:

https://www.facebook.com/amourdicinb/

   Pour Jacques LeBlanc, député de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé, il est important d’encourager les entreprises locales et il donne l’exemple de la boutique Adorable Chocolat. «Son propriétaire, Frédéric Desclos, a été adopté comme un de chez-nous, dit-il, et la clé de son succès c’est la qualité de ses produits et la chaleur qu’il met dans nos cœurs.»

   Il ajoute qu’il est important pour les gens de sa région d’appuyer leurs commerces, car ils ont appuyé les organismes comme le Centre de crises et de ressources familiales Beauséjour, le Vestiaire Saint-Joseph et Habiletés Sud-Est. «C’est maintenant au tour de tous les résidents de les appuyer pour qu’ils puissent traverser cette période difficile.»

   Selon plusieurs, cette crise pourrait voir émerger une nouvelle conscience des consommateurs envers les produits locaux. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *