Les camps d’été offrent de nouvelles activités excitantes aux jeunes enfants

Les Camps d’été de la Communauté rurale de Beaubassin-est vont accueillir près de 200 enfants pendant l’été 2018. Ces jeunes de 5 à 11 ans vont avoir bien du plaisir en compagnie des animateurs surnommés Woody (Tchad LeBlanc), Coccinelle (Danicka Beliveau), Mimi (Mylène Bourque), Mulan (Adèle Cormier) Tiana (Chloë LeBlanc) et (Janie Leger). Les nouveaux jeux seront plus amusants et dynamiques que l’année précédente. Les Camps permettront aux jeunes de participer à des nouveaux jeux et des activités spéciales.

Les jeunes des camps d’été 2017 de Beaubassin-est et leurs créations lors de l’atelier de ballon offert pendant la semaine au Club d’âge d’or de Grand-Barachois.

Pendant l’été 2018, huit semaines de camps auront lieu dans les différents centres communautaires de Beaubassin-est et la première journée de camps sera le lundi 25 juin 2018 au centre communautaire de Haute-Aboujagane. Encore cette année, chaque semaine aura un thème et plusieurs ateliers intéressants, comme la photographie, l’environnement, le conditionnement physique, les arts, la culture autochtone, ou encore les cerfs-volants, la nutrition, le recyclage, une soirée peinture et des ballons gonflables. Les jeunes auront des activités spéciales chaque semaine, comme les présentations du Centre Homarus, de Sciences en folie et du Zoo de reptile, le spectacle du magicien Rémi Boudreau, la visite d’une maison hantée, un BBQ à la caserne des pompiers de Haute-Aboujagane et un repas acadien préparé avec les dames du Club d’âge d’or de Shemogue. Plusieurs différents thèmes sont ajoutés aux camps d’été comme la semaine d’aventure du 25 au 29 juin au Centre communautaire de Haute-Aboujagane, la semaine de thème du 3 au 6 juillet au Centre de Cormier-Village, la semaine artistique et culturelle du 9 au 13 juillet à l’école PETL de Grand-Barachois, la semaine du sport du 16 au 20 juillet à l’école PETL de Grand-Barachois, la semaine de théâtre du 23 au 27 juillet à l’école PETL de Grand-Barachois, la semaine du sport du 30 juillet au 3 août à l’école PETL de Grand-Barachois, la semaine des fêtes du 7 au 10 août au Club d’âge d’or de Shemogue et la semaine Acadienne du 13 au 17 août au Centre de Saint-André-LeBlanc.

Il y a encore suffisamment de temps pour s’inscrire aux camps d’été. Les parents peuvent inscrire leur enfant en téléphonant le (506) 532-0730 à l’établissement de la communauté rurale de Beaubassin-est qui est située au 1709 Route 133, Grand-Barachois.

Une Journée communautaire ensoleillée à Memramcook!

Le Village de Memramcook souhaite remercier tous ceux et celles qui ont contribué à faire de notre journée communautaire un grand succès! MERCI aux citoyens et aux citoyennes qui ont participé à la vente de débarras communautaire, aux Dames d’Acadie pour le magnifique BBQ communautaire, à Renee Arsenault pour la classe de Zumba gratuite, aux bénévoles pour votre implication continue et aux nombreux producteurs, commerçants, artistes et artisans qui ont participé à notre Marché fermier et artisanal. À l’année prochaine pour notre 6e édition!  Pour plus d’information ou pour être au courant des occasions et des activités en cours et à venir dans notre belle vallée, visitez le site web www.memramcook.com.  (Photo : Gracieuseté)

Rémi Ouellette demande votre vote

Rémi Ouellette, originaire de Haute-Aboujagane, est un  élève de la 7e année de l’école Père-Edgar-T.-LeBlanc de Grand-Barachois.

En février 2018, Rémi a participé à la Fête du patrimoine de son école.  Après  avoir gagné la première position pour son projet «Pascal Poirier», il s’est mérité une participation à la fête régionale du District scolaire francophone Sud en mai 2018.  Lors de cette journée, Rémi s’est vu remettre le prestigieux prix «Jeunes Citoyens». C’est ainsi que les 2 et 3 juin derniers, Rémi a eu l’occasion de participer à l’atelier Jeunes Citoyens avec neuf autres jeunes de la province.  Le tout s’est déroulé à l’Université du Nouveau-Brunswick au campus de Fredericton. Lors de ces deux jours, les participants ont eu l’occasion de donner vie à leur projet en faisant une vidéo.

Comme l’explique le site web Histoire Canada, «le programme Jeunes Citoyens met l’accent sur la vie citoyenne et complète les Fêtes du patrimoine, un événement annuel où des élèves présentent le fruit de leurs recherches sur de grands personnages canadiens et des événements marquants de notre histoire. Les participants au programme Jeunes Citoyens produisent une courte vidéo sur le sujet de leur projet de la Fête du patrimoine, prenant la forme d’un reportage ou d’un documentaire. Les vidéos des élèves sont ensuite diffusées en ligne et visionnées par un jury. Les gagnants remporteront un voyage à Ottawa afin de participer au Forum jeunesse Histoire Canada.

À partir du 12 juin, les amis, les membres de la famille et les membres de la communauté pourront visionner les vidéos, les commenter, et voter pour leurs préférées. On peut voir la vidéo et le profil de Rémi: à Rémi – Haute-Aboujagane, New Brunswick

Les bureaux de vote électronique fermeront le 22 juin 2018 à minuit. Le résultat du vote comptera pour 50% de la sélection finale des lauréats.

De plus, un panel de juges visionnera et évaluera les vidéos pour déterminer l’autre moitié des lauréats. Les quatre gagnants recevront un voyage à Ottawa à l’automne 2018 où ils présenteront leur film dans le cadre du Forum jeunesse Histoire Canada.

Rémi vous invite donc à découvrir sa vidéo sur Pascal Poirier qui met en scène la Maison Pascal-Poirier à Shédiac et à voter pour sa vidéo.   Il désire également remercier la Ville de Shédiac, Jacques LeBlanc, maire; Gilles Belleau, directeur général; Denis LeBlanc, direction de la Vie communautaire; Erick Doucet, coordonnateur Patrimoine et la Maison Pascal-Poirier pour leur précieuse collaboration pour ce projet.

Le dimanche 17 juin à Grande-Digue L’entreprise scolaire GD Wouf organise une journée communautaire expo-chiens

IGA/Coop Shediac et Fondation John Lyons.  (Photos : Gracieuseté)

L’entreprise scolaire GD Wouf de l’école Grande-Digue organise une journée communautaire expo-chiens sur le terrain de l’école Grande-Digue, le dimanche 17 juin prochain, de 11h à 16h (ou à l’aréna de Cocagne en cas de grosse pluie). Voir www.facebook/GDWouf pour tous les détails.  L’entrée est libre et les chiens doivent être en laisse, accompagnés par un adulte.

L’événement est organisé dans le but d’amasser des fonds afin d’ajouter, dans la communauté, des structures qui permettront aux chiens de socialiser, de faire de              l’exercice, de travailler l’agilité et l’obéissance. Les jeunes aimeraient, avec tous leurs profits, construire un parc à chiens à Grande-Digue ou, si ce n’est pas possible, ajouter un banc et des structures que les chiens peuvent faire en laisse dans un sentier pédestre communautaire.

Les midis, les jeunes employés de la 4e à la 8e année se rencontrent pour coudre des foulards, tresser des laisses ou cuisiner des biscuits.  Cela fait maintenant presque deux ans depuis les débuts de la microentreprise. L’entreprise vend ses produits lors de ventes d’artisanats et vend aussi chez son partenaire, Global Petfoods, à Moncton et à Dieppe.

Le directeur de l’entreprise, Gabriel Bourque, élève de la 6e année, nous a confié que les jeunes de son entreprise travaillent fort à la préparation de cet événement majeur : l’expo-chiens.  Les employés de l’entreprise se regroupent souvent pour planifier cet événement communautaire.  Ce sera un évènement familial, donc tout le monde est invité, jeunes et moins jeunes, avec ou sans chien.

Des personnalités connues ont été invitées (les jeunes ont écrit beaucoup de lettres) et plusieurs ont confirmé leur présence à l’événement, dont le premier ministre Brian Gallant, son épouse Karine et leur chien Blaze; l’honorable Dominic LeBlanc, député de Beauséjour et ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière; Gérald Richard et l’honorable Brian Kenny, sous-ministre et ministre de l’Éducation; Monique Boudreau, directrice générale du District scolaire francophone Sud (avec ses chiens Odie et Coquettes); Monique Saulnier, leader pédagogique en innovation et entrepreneuriat du DSFS et son chien; Isabelle Savoie, directrice exécutive de l’apprentissage du DSF-S et son chien Nikki et plusieurs autres.

De multiples professionnels ont été invités, comme des vétérinaires, des toiletteurs et des dresseurs.  Les gens pourront les consulter dans la tente d’experts. Sous cette même tente, il y aura des gens qui vendront de l’artisanat et d’autres produits.  Il y a encore quelques places de disponibles si vous êtes intéressés, communiquez avec melissa.leblanc5@nbed.nb.ca. (20$ la table)

Il y aura une zone d’agilité avec la spécialiste Ann McClean.  Les chiens du public pourront essayer le parcours, avec son aide.  Il y aura aussi un spectacle d’agilité avec les chiens de Mme McClean et d’autres.  (Ses chiens compétitionnent dans l’équipe Flying tails dans les concours nationaux).

Le concours d’agilité avec les chiens débutants des personnalités connus et des chiens des jeunes de GD Wouf aura lieu de 14h20 à 15h20.  Ce sera drôle!

Il y aura aussi un défilé de mode de 15h20 à 15h40.  Les jeunes couturiers et tresseurs de GD Wouf ont confectionné des laisses et des vêtements pour chiens et ils invitent le public à venir voir leurs produits.  Le public aura aussi la chance de voir le dévoilement de leurs nouveaux produits.

Ce jour-là, il y aura aussi une chasse aux biscuits pour les chiens qui désirent faire une promenade.  Les jeunes cacheront des biscuits GD Wouf tout au long d’un parcours et feront le plein entre chaque chien.

Il y aura aussi une variété de produits qui intéressera toute la famille à la vente à l’encan silencieux.

On y trouvera aussi une zone de photos rigolotes avec des gros panneaux troués et des costumes drôles.  Il y aura un concours de photos sur médias sociaux.

Avec l’aide des Chevaliers de Colomb, les jeunes organisent un BBQ et vendront des collations et des breuvages, tout au long de la journée.

Lors de la journée, les gens pourront apprendre à entraîner leur chien dans la zone d’apprentissage avec la dresseuse Shelley Hunter de Doggone Pawsitive.

Un service de maquillage de visage sera aussi offert par Mélissa et Isabelle LeGresley de Influitive Art.

Partenaires

Un grand nombre de partenaires se sont joints aux jeunes de la 4e à la 8e année pour leur permettre d’organiser un tel événement. On retrouve des partenaires or, argent et bronze. Les jeunes souhaitent remercier tous leurs partenaires du fond du cœur! Plusieurs autres entreprises ou personnes continuent de les aider en offrant des dons de produits ou des certificats cadeaux pour la vente à l’encan silencieux.

Journée mondiale des océans à Grand-Barachois

Le 8 juin était la journée mondiale des océans. Vision H2O et les élèves de la 8e de l’école Père-Edgar-T.-LeBlanc de Grand-Barachois, ont participé au programme Ménage ton rivage de Gestion H2O et ont planté environ 200 plants d’herbes de dunes. Environ 55 000 plants d’ammophiles ont déjà été plantés par des gens qui demeurent à la plage Nicholas à Grand-Barachois. Des clôtures et des sapins ont été installés dans le passé. (Photos : Gracieuseté)

Ménage ton rivage à Cap-Pelé

Les 24 mai et 5 juin, Vision H2O et les élèves de 7e et 8e de l’école Donat-Robichaud, de Cap-Pelé ont participé à Ménage ton rivage et ont planté de l’ammophile à ligule courte au Parc de la plage Aboiteau. Les élèves ont aussi aidé à ramasser le surplus d’algues accumulées sur une section de la plage. La plage Aboiteau recevra bientôt la certification internationale Pavillon bleu et l’éducation environnementale est l’une de nos priorités. (Photos : Gracieuseté)

Récipiendaire du Prix Dialogue du lieutenant-gouverneur

Croisières Shediac Bay Cruises a reçu le Prix Dialogue du lieutenant-gouverneur 2018, la semaine dernière.  Ce prix est décerné chaque année aux modèles qui adoptent les principes d’harmonie et de respect entre les diverses communautés de la province. On reconnait Denise LeBlanc et Ron Cormier, de  Croisières Shediac Bay Cruises, qui ont reçu le prix de l’Honorable Jocelyne Roy-Vienneau, lieutenante-gouverneure du N.-B. (Photo : Image Authentik)

Prix Dialogue du lieutenant-gouverneur 2018

Croisières Shediac Bay Cruises est un des récipiendaires

  La cérémonie annuelle du Prix Dialogue du lieutenant-gouverneur a eu lieu à la résidence du Gouverneur en présence de Son Honneur l’honorable Jocelyne Roy-Vienneau, lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick.

Croisière Shediac Bay Cruises, Musique NB et Nicole Ozita Melanson sont les récipiendaires du prix pour 2018.

Le Prix Dialogue du lieutenant-gouverneur, la seule distinction de la sorte au Canada, existe depuis 15 ans. Il est remis pour récompenser les modèles de comportement qui adoptent des principes d’harmonie et de respect dans nos diverses communautés.

«Je suis fière et honorée de récompenser les récipiendaires de cette année. Ils ont travaillé sans relâche pour promouvoir et favoriser, de leur propre manière, le respect et l’appréciation du Nouveau-Brunswick en nous aidant à comprendre davantage les cultures et les traditions que nous partageons», a indiqué l’honorable Jocelyne Roy Vienneau, lieutenante-gouverneure du Nouveau-Brunswick.

Croisières Shediac Bay Cruises

Depuis 1998, Croisières Shediac Bay Cruises, s’est développé comme une entreprise prenant à cœur l’importance d’inclure les deux langues officielles dans son opération. Le fondateur de cette compagnie, Éric LeBlanc, a fait du respect des deux langues officielles un point majeur de sa vision. Depuis 2008, Ron Cormier et Denise LeBlanc ont repris cette initiative et ont continué la tradition.

Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de participer aux activités offertes par Croisières Shediac Bay Cruises, lors de leurs excursions, les participants apprennent beaucoup sur la vie et la culture entourant l’industrie de la pêche au Nouveau-Brunswick. On y expose également l’anatomie du homard et son parcours. Le tout se fait bien sûr dans les deux langues officielles.

Cette expérience apportée avec humour et passion, dans la langue de Molière et de Shakespeare, inspire une camaraderie, qui rapidement, repousse les frontières linguistiques pour laisser place à un groupe au-delà des différends. Comme rapporté par plusieurs participants, ceux qui étaient arrivés comme étrangers repartent comme amis du à la forme inclusive de l’activité.

Le Pavillon Bleu flottera au-dessus de la plage de Cap-Pelé

Gilles Haché

C’est le 17 juin à 14h que le Pavillon Bleu s’élèvera pour la première fois au-dessus de la plage de l’Aboiteau à Cap-Pelé, première plage côtière du Canada à obtenir cette désignation internationale convoitée ainsi que la première plage au Nouveau-Brunswick.

«Nous sommes fiers et ravis de hisser le premier Pavillon Bleu en milieu côtier du  Canada, à la plage de l’Aboiteau. Le Pavillon Bleu est une reconnaissance des efforts acharnés et de la détermination déployés par Cap-Pelé pour atteindre l’excellence en matière d’environnement et obtenir une qualité d’eau exceptionnelle», affirme Kelsey Scarfone, directrice du programme Pavillon Bleu chez Environmental Defence. «En plus d’offrir une eau de baignade parfaite, la plage de l’Aboiteau possède d’excellentes installations et des pratiques de gestion qui lui permettent de s’élever au rang des meilleures plages du monde entier.»

«C’est avec fierté que Cap-Pelé arbore son premier Pavillon Bleu obtenu cet été à la plage de l’Aboiteau. L’obtention de cette certification est une reconnaissance de l’ardeur au travail et de l’engagement envers l’excellence dont a fait preuve la collectivité», se réjouit Serge Léger, maire du Village de Cap-Pelé. «Le comité de gestion de la plage travaille à l’obtention de la certification depuis 2015.»

La présence du Pavillon Bleu flottant au-dessus d’une plage ou d’une marina indique que les installations sont propres, gérées de manière écologiquement durable et sécuritaires pour la baignade. Le Pavillon Bleu est une garantie d’excellence pour des vacances en famille agréables.

Lors de la réunion régulière de la municipalité, lundi soir, on a procédé à l’adoption d’une politique axée sur la communication et la gestion des médias sociaux.

Dans sa politique, la municipalité veut fournir au public des renseignements exacts, complets, objectifs, opportuns, pertinents et compréhensibles au sujet des politiques, des programmes et des services de la municipalité; elle doit tenir compte des préoccupations et des vues du public lorsqu’il s’agit d’établir des priorités, d’élaborer des politiques et de mettre en œuvre des programmes et de faire en sorte que la municipalité soit visible, accessible et redevable au public qu’elle sert.

Les citoyens du chemin St-André-LeBlanc pourront profiter de l’extension du système d’égouts.  Il en coutera 2.81 du pied de façade payable en quatre versements et cela pour une période de 20 ans.  Le coût du branchement sera de 100$ pour les premiers trois ans.

Une fête sera organisée pour honorer Josée Doiron qui a remporté la médaille d’or au Championnat canadien de ringuette avec l’équipe Atlantic Attack; la date n’a pas encore été arrêtée.

La course Pépère boite à lunch aura lieu le mardi 12 juin, le départ se fera de Cap-Pelé avec des arrêts tout au long du parcours jusqu’à Grande-Digue.  Les citoyens sont invités à déposer des denrées dans les boites bleues posées dans différents commerces.

Le maire Léger a eu une rencontre avec les gens du ministère des Transports au sujet de l’affichage sur la route 15, aucune solution n’a encore été trouvée.  Monsieur Léger dit qu’il va continuer à travailler sur ce dossier tant et aussi longtemps qu’il le faudra pour régler le problème.

La prochaine réunion publique aura lieu le 9 juillet prochain à 19h.

 

Le Marché du dimanche aura de nouveaux gestionnaires

C’est avec regret que nous apprenons que l’entreprise Stepping Stone Productions Inc. a décidé de mettre fin à son contrat avec la Ville de Shédiac pour l’organisation du Marché du dimanche dans le Parc Pascal-Poirier après neuf années de collaboration. Depuis les rénovations majeures entreprises au Parc Pascal-Poirier en 2016, les besoins de Stepping Stone Productions et la vision de la ville et des citoyens n’étaient plus compatibles, ce qui rendait les négociations difficiles entre les deux parties.

La Ville de Shédiac désire reconnaître l’excellent travail effectué par toute l’équipe de Stepping Stone Productions Inc. et nous désirons les remercier de leur grande implication dans l’organisation du Marché du dimanche de Shédiac.

La ville va donc immédiatement entreprendre des démarches pour assurer la transition afin d’organiser un Marché du dimanche pour la saison 2018, et ce, dès le mois de juin. Le conseil municipal et l’administration de la ville feront tous les efforts pour mettre sur pied un marché qui saura répondre aux attentes des milliers de visiteurs qui se dirigent chaque année à Shédiac afin de participer à tous les événements et activités que la ville organise.

Une date d’ouverture du Marché du dimanche sera annoncée très prochainement et nous invitons tout particulier ou toute entreprise qui désire se joindre au Marché pour la saison 2018 de communiquer immédiatement avec le directeur de la Vie communautaire de la Ville de Shédiac, Denis LeBlanc, au (506) 531-2237.

Le Moniteur Acadien est à vendre

Claire Lanteigne

Après avoir assuré la publication du Moniteur Acadien pendant 21 ans, le propriétaire et éditeur de l’hebdomadaire, Gilles Haché, désire passer le flambeau à quelqu’un.e d’autre.

«Je veux prendre ma retraite, de dire Gilles Haché, mais j’aimerais m’assurer que le Moniteur Acadien poursuive sa route. J’ai fait l’acquisition de l’hebdomadaire le 28 janvier 1997 et c’est avec grande fierté que je l’ai vu paraître chaque semaine, malgré les défis rencontrés. C’est un atout très important pour les communautés que nous desservons.»

«Nos abonnés tiennent à leur hebdo, poursuit-il.  Il faut être au bureau quand la livraison est retardée à cause de la mauvaise température pour voir le nombre d’appels que nous recevons pour en connaître la raison. Et nous apprécions l’appui de nos lecteurs et lectrices.

«De plus, c’est un outil d’information important pour les organismes et les municipalités qui veulent faire connaître leurs activités.  Beau temps, mauvais temps, nous sommes souvent les seuls à couvrir les activités de nos conseils municipaux.  Nous n’attendons pas qu’il y ait des sujets controversés pour nous présenter aux réunions.»

«C’est aussi un outil important pour les compagnies, les organismes et les muni- cipalités qui achètent de la publicité pour la promotion de leurs activités.  Et le journal a toujours été heureux de compter sur cette source importante de revenus.

«Nous avons toujours fait une place de choix aux écoles et aux organismes de nos communautés.  Il est important pour nous de faire connaître ce qui se passe et de mettre en évidence les belles actions.  Il faut dire que nous avons toujours priorisé les nouvelles positives, et nous laissons à d’autres de s’occuper des négatives.

«Souvent pendant la saison estivale, nous avons entendu des touristes nous dire que c’est grâce au Moniteur Acadien qu’ils pouvaient savoir ce qui se passait dans la région et ainsi planifier leurs activités.  Et nous en sommes bien fiers, car c’est le rôle d’un hebdo d’être près de ses communautés.

«J’ai déjà commencé des  démarches pour vendre le journal, de poursuivre M. Haché, mais elles n’ont pas porté fruits.  Je me donne un an pour y arriver. Le Moniteur Acadien fait ses frais, mais ce serait encore plus profitable si un éventuel acheteur avait déjà un commerce et des structures en place. Ce serait l’idéal, car par exemple, les coûts de secrétariat et de comptabilité pourraient être partagés.»

Monsieur Haché se dit ouvert à toute offre raisonnable et les personnes intéressées peuvent le rejoindre en communiquant avec le journal. «Ce serait triste, conclut-il, si je ne trouvais pas personne pour poursuivre l’aventure. Ça priverait toute une région d’un média d’information unique.»