Le tournoi de Kickball Maurice Léger recueille 78 500$

L’équipe Les Edgar à Maguite qui a gagné la catégorie récréative.

L’équipe des RAMS a gagné la division compétitive. (Photos : Gracieuseté)

 

Cette année, pas moins de 36 équipes étaient présentes à Shédiac, à proximité de la plage Parlee, samedi dernier, afin de participer au onzième tournoi annuel de «Kickball» en mémoire de Maurice Léger. Cette activité sportive est aussi connue sous le nom de «soccer baseball».

Maurice Léger, décédé en 2007 du cancer, a laissé une véritable empreinte dans la communauté, auprès des jeunes, et c’est en sa mémoire que ce tournoi se déroule chaque année depuis la date de son départ. C’était un homme très engagé dans la communauté qui souhaitait soutenir et accompagner les jeunes à travers le sport.

Cela fait donc onze ans que ce tournoi en mémoire de Maurice Léger existe afin d’amasser des fonds pour que des jeunes défavorisés de la région puissent participer aux activités sportives qu’ils désirent.

Au total, 78 500 dollars ont été récoltés au cours de cette onzième édition afin de soutenir cette cause. Une belle somme d’argent, supérieure à celle de l’année passée. De nombreux organismes et associations soutiennent cette cause.

À la fin du tournoi, c’est l’équipe Les Edgar à Maguite qui est sortie gagnante de la division récréative et l’équipe des RAMS pour la division compétitive.

L’équipe les Wolfpacks Maniacs a gagné pour le plus d’esprit sportif.

Une nouvelle édition et une nouvelle réussite pour cet organisme à but non lucratif, qui poursuit ses actions auprès des jeunes de la communauté grâce aux dons récoltés.

Pour plus d’informations ou si vous souhaitez faire un don à l’organisme vous pouvez consulter leur site internet www.mlmkickball.com.

Bonne rentrée scolaire à tous et toutes!

C’est la semaine de la rentrée scolaire, et les autobus jaunes circulent à nouveau sur nos routes. On invite les automobilistes à redoubler de prudence en ce début d’année scolaire. Bonne année scolaire à tous et toutes. (Photo : C. Lanteigne)

Forum sur les questions environnementales  L’absence remarquée du candidat libéral Jacques LeBlanc

Nous reconnaissons les trois candidat.e.s qui ont participé au débat, de gauche à droite : Sarah Colwell, Marcel Doiron et Lise Potvin. La chaise du Parti libéral n’a pas été occupée. (Photo : Gracieuseté)

(CL) –La salle de rencontre du Centre communautaire de Pointe-du-Chêne était remplie à capacité jeudi soir dernier, lors du Forum organisé  par le groupe «Save Wetlands, Waters and Tourism».  Seul le candidat libéral, Jacques LeBlanc ne s’est pas présenté.

Les organisateurs voulaient connaître les positions des différents candidats de Shédiac-Beaubassin-Cap-Pelé sur les changements climatiques, l’élévation du niveau de la mer et l’importance de la protection des dunes, zones humides et marais d’eau salée. Ce groupe de résidents milite pour des contrôles environnementaux plus sévères le long du détroit de Northumberland, incluant un moratoire sur les nouveaux développements autour des zones humides.

C’est tard en avant-midi que le candidat libéral a fait savoir aux organisateurs qu’il ne participerait pas au forum.  Il a fait parvenir ses réponses par écrit aux questions qui devaient être discutées en soirée.

De plus, il indiquait avoir reçu des demandes de divers groupes d’intérêt pour participer à des débats traitant d’un seul sujet. Jacques LeBlanc ajoutait qu’il aimerait plutôt participer à un débat public des candidats où on adresserait une variété de sujets d’intérêt pour les citoyens et la circonscription et non un débat qui se limite à un sujet spécifique.

Plus de 120 personnes étaient présentes et l’ont hué après la lecture de son courriel. Warren Redman était le modérateur de la soirée.

Les deux autres candidats de la circonscription, Marcel Doiron, Parti progressiste-conservateur et Lise Potvin, Nouveau Parti démocratique y étaient. Sarah Colwell, Parti vert pour Moncton-Sud-ouest, remplaçait Greta Doucet, qui devait compléter ses papiers de mise en candidature pour la circonscription.

Les trois candidat.e.s ont indiqué que la protection des zones humides serait leur première ou deuxième prio-rité comme député de la région.

Josée Doiron sera honorée par les gens de son village

Josée Doiron

Le dimanche 9 septembre prochain, le Village de Cap-Pelé organise une réception pour souligner l’accomplissement de Josée Doiron, qui s’est méritée une médaille d’or au Championnat Nationale de Ringuette, qui a eu lieu au Manitoba, en avril 2018.

En tant que joueuse, Josée a fait partie de l’Association de la ringuette pendant plus de 20 ans, donc cette médaille d’or vient couronner tous les efforts qu’elle y a contribué.  En plus de son gabarit imposant, Josée possède également un talent indéniable au niveau du maniement de l’anneau et elle a un très bon sens du jeu. Josée est une grande leader avec énormément de détermination alors ce n’est pas étonnant qu’on retrouve le symbole C pour capitaine sur son chandail d’équipe.

En plus de son implication comme joueuse, Josée est entraîneure de ringuette pour les plus jeunes joueuses qui évoluent au sein de l’association de ringuette.  À quelques reprises, elle a reçu des mentions spéciales pour son dévouement au développement de la jeune relève.  Entre autres, en 2011, son équipe a participé aux Jeux du Canada et une autre équipe a aussi participé à un Championnat Nationale de Ringuette en 2017. Évidemment, Josée est une passionnée de ce sport.

Le maire Serge Léger et les membres de son conseil seront sûrement sur place pour féliciter et accompagner Josée lors de cette célébration. Selon le maire, ce n’est pas à tous les jours qu’une   athlète d’une communauté rurale atteint le niveau natio-nal dans son sport et c’est toute la communauté qui se doit d’être très fière de Josée.

Cette réception aura lieu à l’édifice municipal, ce dimanche 9 septembre, de 14h à 16h, et le public est invité à y assister en grand nombre.  Prenez donc le temps de venir offrir votre appui à cette jeune athlète de chez nous!

Le Festival d’automne de Shédiac s’en vient à grands pas

La Ville de Shediac est heureuse de dévoiler la programmation des quatre activités majeures du Festival d’automne de Shediac, qui se déroulera du 26 au 30 septembre. Dans le cadre du festival, les gens pourront participer au Banquet de la récolte, à la Sortie des sorcières de Shediac, à la Vente de débarras communautaire et au Gran Fondo.

Le jeudi 27 septembre, un dîner en quatre services sera offert dès 18h30 au Centre multifonctionnel dans le cadre du Banquet de la récolte. Les chefs Carmelle et Lise du Restaurant de la Dune feront une démonstration de leur savoir-faire. Ce repas vous offrira le choix de viande, de volaille organique ou bien champignons farcis accompagnés de deux verres de vin; le repas comprendra des légumes et des patates au four succulents provenant du Jardin communautaire de Shediac et Banlieues. Vous serez choyés par les musiciens invités suivants : Dorothy Brzezick (harpiste), Ghislaine Foulem (pianiste), Isabelle Cormier et Paul Dubé (jazz) et Frank Williams. Les billets se vendent au coût de 50$.

Le vendredi 28 septembre verra le grand retour de notre événement populaire, la Sortie des sorcières de Shediac. En 2017, l’événement s’est déroulé à guichet fermé. Cette soirée offre une randonnée de poker, une tournée dans les bars et restaurants du centre-ville ainsi qu’une consommation à chacun des six marchands participants. La soirée se terminera au Centre multifonctionnel avec une soirée dansante ouverte à tous avec le groupe Old School. Les billets se vendent au coût de 35$. Pour ceux voulant seulement participer au spectacle de l’orchestre Old School, un frais de 5$ sera demandé à la porte.

Le samedi 29 septembre, une vente de débarras communautaire sera organisée juste avant la collecte spéciale d’automne. Entre 8h et 15h, les résidents de Shediac seront invités à vendre leurs articles non voulus. Les gens intéressés doivent s’inscrire avant le 21 septembre afin de figurer sur la carte routière qui sera disponible dans les commerces de la région ou bien sur le site Web de la municipalité. L’activité aura un frais de 5$ par résidence.

Les billets pour les événements sont disponibles à la pharmacie Jean Coutu de Shediac. Ils seront également disponibles en ligne à l’adresse shediac.ca.

Nouveauté cette année, l’organisme à but non lucratif Héros du coeur organise un premier Gran Fondo dans le cadre du Festival d’automne de Shediac le 30 septembre. Cinq parcours aménagés le long du littoral du détroit de Northumberland sont offerts aux cyclistes, soit 160, 100, 70, 40 et 20 km. Une soirée sociale organisée par la Ville de Shediac aura lieu le samedi 29 septembre en soirée. Tous les cyclistes devront se présenter le dimanche 30 septembre avant le départ pour l’enregistrement. Le départ et l’arrivée seront au centre multifonctionnel de Shediac. Un souper-spaghetti sera servi vers 17h au Centre multifonctionnel après l’arrivée de l’ensemble des cyclistes de chaque parcours.

Pour plus d’information ou pour vous inscrire au Grand Fondo : herosducoeur.org.

Consultez www.shediac.ca pour obtenir la programmation complète dès le 8 septembre ou téléphonez au 532-7000.

Plage Aboiteau offre un nouveau service aux personnes à mobilité réduite

   Grâce à une subvention reçue du ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, Direction Sport et Loisir, le Village de Cap-Pelé a pu faire l’achat d’un tapis d’accès à la plage et d’un fauteuil («waterwheelchair») qui sera dorénavant disponible pour les personnes à mobilité réduite qui visitent Plage de l’Aboiteau.

Au printemps dernier, la municipalité a fait construire  une belle rampe d’accès pour la plage, ce qui a été très appréciée des personnes qui avaient autrement du mal à se rendre sur la plage ou qui ne pouvaient simplement pas y accéder du tout.  On peut maintenant dire que plage de l’Aboiteau est maintenant accessible à tous, de dire fièrement les employés de la plage.

Les pompiers de Dieppe font campagne contre la vitesse au volant

   Le service d’incendie de la Ville de Dieppe lance une campagne de sensibilisation afin de rappeler aux automobilistes l’importance de respecter les limites de vitesse à travers le réseau routier municipal. Au cours des prochaines semaines, des publications sous ce thème seront diffusées dans les médias sociaux et sur le site Web de la municipalité.

«En tant que pompiers, nous sommes souvent appelés à être les premiers répondants lors de collisions», indique Conrad Landry, chef du service d’incendie de la Ville de Dieppe. «Dans de telles urgences, notre rôle est de fournir des soins aux blessés, sécuriser les lieux et protéger l’environnement.»

En 2017, ce sont 145 accidents sur les routes de Dieppe lors desquels les pompiers ont été appelés à intervenir. Une évaluation de la vitesse sur plusieurs rues dans la municipalité a révélé que certains automobilistes roulent deux fois plus rapidement que la limite de vitesse de 50 km/h, soit au-delà de 100 km/h!

«Il est important pour nous de sensibiliser les résidents à adopter des pratiques sécuritaires, tant à la maison lorsque l’on parle de prévention d’incendie que sur la route afin de réduire le nombre de collisions et la gravité des blessures», ajoute M. Landry.

Alors que nous sommes à l’aube du retour en classe et d’une plus grande circulation routière, cette campagne est également l’occasion de rappeler aux automobilistes que la limite de vitesse dans les zones scolaires des écoles Sainte-Thérèse, Lou MacNarin, Anna-Malenfant, Amirault, Antonine-Maillet et Le Marais est de 30 km/h.

Pour prendre connaissance de cette campagne de sensibilisation à la sécurité automobile, visitez le www.dieppe.ca sous l’onglet Vivre à Dieppe et la page Éducation du public.

 

Teepee érigé à Boudreau-Ouest

   Le samedi 1er septembre, un événement historique s’est produit le long des rives de la Baie de Shédiac. Pour la première fois depuis des centaines d’années, un teepee de grandeur immense fut érigé le long du rivage de Cap-Brûlé à Boudreau-Ouest, dans la communauté de Beaubassin-est.

Une cinquantaine d’Acadien.ne.s et ami.e.s sont venus prêter main forte à Gary Augustine, un ainé d’Elsipogtog, qui a monté ce magnifique teepee sur un droit de passage à Cap-Brûlé.

Lorsqu’on lui a demandé le pourquoi de ceci, il répond qu’il a monté ce teepee à cet endroit car un terrain lui fut légué le long de ce rivage, mais le juge Stephen McNally a donné une parcelle de ce terrain à un individu de Cap-Brûlé ; alors le terrain en question fut bloqué et il ne peut plus l’accéder pour ériger son teepee.

«J’ai placé mon teepee dans ce droit de passage car j’exerce mes droits d’Autochtone. Nous sommes sur le terrain non cédé de mon peuple, voilà la raison d’y poser ma résidence d’été», de dire M. Augustine.  Ce teepee peut être admiré du chemin Euclide Léger ou de la Plage Parlee.

Décès de Rosella (Rosie) Pellerin Radio Beauséjour perd une de ses bénévoles de longue date

Rosella (Rosie) Pellerin

Rosella (Rosie) Pellerin,  bénévole active de CJSE depuis 1996, est décédé à l’âge de 61 ans.

Radio Beauséjour est en deuil et perd une de ses bénévoles de longue date.

Elle s’était intéressée à la radio alors qu’elle avait assisté à un pique-nique organisé à l’occasion de l’anniversaire de CJSE. Elle a accompagné Roger (P’tit Cowboy) Boudreau, alors bénévole, à son émission et elle fit la rencontre d’un autre bénévole, David Mazerolle, alors animateur de l’émission «Bonne humeur». Les deux sont restés co-animateurs pendant quelques années jusqu’au départ de David. Rosie a alors continué l’émission avec son mari, Danny Pellerin.

Au départ de la radio du maintenant défunt Ron Surette, ancien animateur de l’émission «Entre les étoiles», elle a animé avec Danny non seulement les samedis après midi l’émission «Bonne humeur» d’une durée de quatre heures et demi, mais également une émission d’une durée de deux heures les jeudis soirs qu’elle renomme «Les vieux souvenirs», une émission de Rock&Roll des années 50 à 70.

Elle a gagné en 2006 le prix de l’intervenante de l’année, remise par l’Alliance des radios communautaires du Canada (ARC) et en novembre 2017, reçue une reconnaissance de Radio Beauséjour pour avoir accompli plus de 6000 heures de bénévolat. Aucun autre bénévole à CJSE n’avait accompli un tel exploit.

Elle était connue, justement, pour sa bonne humeur, son amour pour la culture aca-  dienne, la danse à claquette et sa générosité.

Son époux, Danny, prévoit continuer à animer l’émission «Les vieux souvenirs» avec un autre bénévole dévoué de CJSE, Réginald Cormier.

Radio Beauséjour offre ses plus sincères condoléances à sa mère Éveline, son époux Danny Pellerin ainsi qu’à leurs deux fils, Yves et Gaëtan et leur familles.

Journée agricole portes ouvertes 2018

Pommes, citrouilles, moutons…! La Journée agricole portes ouvertes est le seul moment de l’année où les gens du Nouveau-Brunswick peuvent constater par eux-mêmes, en une seule journée, la grande diversité du secteur agricole!

La Journée agricole portes ouvertes est une activité incontournable de la scène   agricole depuis près de deux décennies. La 18e édition englobe les quatre provinces Maritimes, et la journée gagne en popularité parmi le public – seulement au Nouveau-Brunswick, on a accueilli 10 000 visiteurs par année au cours des deux dernières années! Ce sont des milliers de gens et de familles de la région qui viennent voir coment se déroule la vie à la ferme et qui veulent réellement comprendre d’où vient leur nourriture. Des poules pondeuses aux vaches laitières, aux serres et aux alpacas, la Journée agricole portes ouvertes donne l’occasion aux agriculteurs de la province de mettre leurs produits en vedette et de communiquer de l’information positive au sujet du paysage agricole de la province.

Avec de nouveaux produits comme l’argousier, les champignons haut de gamme et le cachemire, cette journée spéciale permettra au public de visiter un éventail de nouvelles fermes et de fermes traditionnelles. Nous avons le plaisir d’annoncer qu’une trentaine d’exploitations ouvriront leurs portes au public gratuitement dans la province et que les agriculteurs seront heureux de répondre aux questions sur la production alimentaire et les marchés agricoles locaux. Ne manquez de consulter le site Web www.fermenbfarm.ca pour voir la liste des fermes qui offrent des activités spéciales comme des labyrinthes dans des champs de maïs, des autocueillettes, des visites de fermes ou des barbecues! Le Nouveau-Brunswick ne fait pas cavalier seul – en effet, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve tiendront également une Journée agricole portes ouvertes. Pour en savoir plus sur le programme de chaque province, allez à https://fermenbfarm.ca/activites/journee-agricole-portes-ouvertes.

Même si la Journée agricole portes ouvertes présente des fermes, des activités et des produits différents chaque année, l’objectif ne change pas : accroître la sensibilisation à l’agriculture et gagner la confiance du public afin d’encourager des dialogues et des partenariats positifs entre les gens qui produisent la nourriture et les gens qui la mangent. Participer à la Journée agricole portes ouvertes ne signifie pas seulement contribuer à une discussion plus large sur la question des aliments locaux, mais aussi à appuyer les entreprises locales et l’économie agricole canadienne.  Nos choix ont une influence, tout comme notre pouvoir d’achat. Le dimanche 16 septembre, soyons fiers de  l’agriculture néo-brunswickoise, et célébrons les gens qui nous nourrissent!