Beaubassin-est remet des subventions à 12 organismes communautaires

La Communauté rurale Beaubassin-est remet des subventions à 12 organismes communautaires qui desservent notre population. Les organismes suivants profitent du soutien financier de la municipalité dans le cadre du programme d’Appui aux organismes communautaires :

SUBVENTION DE 1000$

– Association de Baseball Mineur Beaubassin-est

SUBVENTIONS DE 750$

– Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour

– Comité d’entraide de Cap-Pelé/Shemogue

– Vestiaire Saint-Joseph

SUBVENTIONS DE 500$

– Comité organisateur de la Chasse aux trésors de Shemogue

– Chevaliers de Colomb de Haute-Aboujagane

SUBVENTIONS DE 250$

– Centre de Saint-André- LeBlanc (déjeuner)

– Chevaliers de Colomb de Grand-Barachois (déjeuner)

– Shediac/Cap-Pelé Predators

– Tournée 2019 des jardins de Beaubassin-est

– Club d’âge d’or «Rencontres Amicales» de Haute-Aboujagane

– Échec au crime Westmorland

Ces subventions s’ajoutent aux 18 octroyées en avril, pour totaliser un montant d’environ 24 000$ en subventions aux organismes grâce au programme d’Appui aux organismes communautaires  pour l’année 2018, incluant les subventions de 3000$ au projet «La Bouquinière» à l’école Donat-Robichaud et de 7000$ pour le réaménagement du terrain de jeu de l’école Père-Edgar-T.-LeBlanc.

Rappelons que Beaubassin-est remettra d’autres subventions au printemps et à l’automne 2019. Les organismes et groupes communautaires de la région ont jusqu’au 31 mars ou jusqu’au 31 octobre 2019 pour soumettre le Formulaire de demande de subvention afin de recevoir une contribution financière de la municipalité. Pour plus de renseignements, veuillez composer le 532-0730 ou visiter le www. beaubassinest.ca.

 

La Coopérative de Shédiac remet 13 250$ à des organismes locaux

La Coopérative de Shédiac a remis 13 250$ à des organismes locaux.  Première rangée, de gauche à droite : Kamy Ouellet, Association de ringuette Shédiac/Cap-Pelé. Deuxième rangée: Serge Léger, Village de Cap-Pelé (5000$);  Maurice Daigle, Comité des petits déjeuners de l’école MFB (2000$); Joël LeBlanc, Comité de mieux-être des écoles PETL et Donat-Robichaud (3000$); Jolyne Ouellet, Association de ringuette Shédiac/Cap-Pelé (750$); Denise Richard, école de Grande-Digue (1000$); Daniel Doiron, Assemblée 2793 des Chevaliers de Colomb (500$); Marcel Arsenault, Comité de sauvegarde de l’Église historique de Barachois (1000$) et Georges Léger, Président, IGA Coop Shédiac. (Photo : Gracieuseté)

Noël en Acadie – spectacle à guichet fermé

   Près de 1800 spectateurs se sont déplacés au Centre Wesleyan de Moncton, samedi dernier, pour assister à la cinquième édition de Noël en Acadie.  Les gens n’ont pas été déçus. On pourrait même dire qu’ils sont toujours aussi émerveillés par la créativité et l’originalité du spectacle rempli de surprises que leur avait réservé l’artiste country Laurie LeBlanc et son équipe Les Productions Laurie LeBlanc.

En effet, après quatre éditions des plus réussies, le défi était de taille pour le populaire chanteur acadien et son équipe de présenter un spectacle original!  Relevant l’exploit avec brio et surtout, avec beaucoup d’ingéniosité, on a pu entendre des magnifiques prestations des artistes invités, dont Martin Bourque, Colleen Duguay, Dani Daraiche, Paul Hébert, Mike LeBlanc, Mélanie Morgan, Lisa Richard et Frank Williams.

Le concept de cette année était basé sur le 5e anniversaire de Noël en Acadie. Durant les interventions de la soirée, les maitres de cérémonie, Laurie LeBlanc et Gilles Gauthier, ont revisité à quelques reprises les moments magiques des quatre premières années avec des vidéos et des invités surprises.  Myriam Breau, qui avait patiné sur la scène de Noël en Acadie en 2015, fut une des invitées surprises qui est revenue, cette fois-ci pour chanter.  Un des moments forts de la soirée fut le numéro de la chanson Hallelujah interprétée par le trio Mélanie Morgan (2014), Carole Daigle (2015) et Josiane Comeau (2017).

Ces moments forts n’ont toutefois pas été les seuls de la soirée. Dans ce divertissement magique qui a duré près de trois heures, on a aussi eu droit à un numéro d’ouverture digne des plus grands spectacles télévisés avec Laurie LeBlanc et les danseuses de la troupe locale DansEncorps, ainsi qu’une apparition surprise du député libéral de Kent-Sud, Benoît Bourque, qui en a étonné plus d’un avec un Minuit Chrétien livré de façon magistrale.

«Depuis 2014, nous avons accueilli plus de 50 artistes», d’affirmer Jeannette LeBlanc, gérante et conceptrice du Noël en Acadie.  «Nous sommes très chanceux que les gens nous font confiance.  Nous invitons des artistes populaires, mais aussi des artistes moins connus comme la relève.  Nous faisons également de la place pour une couple d’artistes des provinces avoisinantes.  C’est une belle vitrine pour les artistes.  Ils sont souvent des belles découvertes pour plusieurs, et l’auditoire admire l’immense talent de ceux-ci», de dire l’auteur-compositeur-interprète Laurie LeBlanc.

Il faut aussi mentionner que cette soirée permet d’aider un organisme de bienfaisance. Cette année, Les Productions Laurie LeBlanc ont remis le montant de 3045$ à l’équipe FACT* avec la vente du 50/50 de la soirée.

Il ne faudrait donc pas être surpris d’apprendre qu’après 24 heures, près de 1000 billets pour le prochain Noël en Acadie, qui aura lieu au même endroit le samedi 23 novembre 2019, se sont déjà envolés. C’est ce qu’on appelle, la magie de Noël!

 

Le DSFS et le CAFI unissent leurs forces afin de mieux servir les élèves issus de l’immigration

La photo prise lors de la signature de l’entente le 7 novembre 2018 nous fait voir, Monique Boudreau, directrice générale du District scolaire francophone Sud, et Neil Boucher, directeur général du Centre d’accueil et d’accompagnement francophone des immigrants du sud-est du Nouveau-Brunswick. (Photo : Gracieuseté)

Ghislaine Arsenault

Le District scolaire francophone Sud (DSFS) et le Centre d’accueil et d’accompagnement francophone des immigrants du sud-est du Nouveau-Brunswick (CAFI) ont procédé, le mercredi 7 novembre dernier, à la signature d’une entente portant sur leurs responsabilités respectives en ce qui a trait à l’accueil, l’accompagnement et l’intégration des élèves nouveaux arrivants et de leurs familles. De plus, cette entente ouvre la voie à de nouvelles initiatives de collaboration.

«Le District scolaire francophone Sud accueille un nombre grandissant d’élèves issus de l’immigration, ce qui apporte une belle diversité au sein de nos écoles, explique Monique Boudreau, directrice générale. Nous devons donc unir nos forces à celles des partenaires de la communauté afin d’offrir à cette clientèle un accueil et un accompagnement qui favorisera leur intégration dans leur nouveau milieu. Cette entente avec le CAFI nous permettra donc d’aligner nos efforts afin de mieux répondre à leurs besoins.»

«Sans la collaboration avec des partenaires de différents milieux sociétaux, il est impossible pour le CAFI de mener à terme plusieurs de ses projets.  L’entente signée avec le District scolaire francophone Sud est un bel exemple de collaboration entre nos deux instances qui va nous permettre de mieux desservir un secteur de la population qui nous tient tous à cœur – la jeunesse immigrante», souligne Neil Boucher, directeur général du Centre d’accueil et d’accompagnement francophone des immigrants du sud-est du Nouveau-Brunswick.

Le CAFI œuvre depuis plusieurs années dans l’accueil et l’accompagnement des personnes immigrantes dès leur premier jour dans la région de Moncton et du sud-est du Nouveau-Brunswick. Il aide les nouveaux arrivants avec les premières démarches d’établissement (logement, administration, inscription des enfants à l’école, assurances, achat d’équipement, etc.). Il organise aussi diverses activités d’adaptation à la société d’accueil pour sa clientèle.

Le District scolaire francophone Sud souhaite travailler plus étroitement avec les organismes d’accueil et d’accompagnement des nouveaux arrivants de l’ensemble du district. Des rencontres sont d’ailleurs prévues avec des représentants des organismes de Fredericton, Saint-Jean et Miramichi au cours des prochaines semaines.

 

Rémi et Janie Ouellette reçoivent des honneurs!

Janie et Rémi ont reçu leur prix de Mme Pierrette et Mme Diane. (Photo : Gracieuseté)

Diane Richard

C’est dans le cadre de la Journée internationale de l’enfant que la direction de l’école Père-Edgar-T.-LeBlanc a décidé d’honorer deux élèves.  Suite au match amical de ballon chasseur opposant les élèves aux enseignants, Pierrette Gallant, directrice de l’école, et Diane Richard, agente de développement communautaire, ont remis les prix aux gagnants.

Lors de l’année scolaire précédente, Rémi et Janie Ouellette s’étaient démarqués lors de la fête régionale du Patrimoine en remportant des prix.  Janie a reçu le prix pour les lieux historiques du Nouveau-Brunswick grâce à son projet portant sur le Monument-Lefebvre.

Rémi, quant à lui, a remporté le prix du jeune citoyen grâce à son projet sur Pascal Poirier.  Il a ensuite remporté au niveau provincial et par la suite a été choisi au niveau national. Il recevra son prix à Ottawa le 27 janvier prochain et assistera à la remise des Prix d’histoire du Gouverneur général de 2018 le 28 janvier à Rideau Hall.

Nous sommes bien fiers de ces deux élèves qui représentent fièrement notre école! Félicitations et bon voyage à Rémi!

L’or pour trois équipes de la région!

Mouvement Acadien des communautés en Santé du N.-B.    Memramcook en deviendra membre en 2019

Claire Lanteigne

La municipalité de Memramcook va adhérer au Mouvement Acadien des communautés en Santé du N.-B. à compter de janvier 2019. L’organisme avait fait une présentation au conseil municipal le mois dernier.  En ce qui concerne Dialogue Nouveau-Brunswick, on a remis la décision à janvier prochain afin d’identifier un leader communautaire et recruter des gens pour former un comité. On espère attirer de nouveaux bénévoles pour créer un comité dynamique.

Une rencontre aura lieu sous peu avec Dominic LeBlanc, le député de Beauséjour, pour discuter du projet de l’Institut de Memramcook.  Les travaux de rénovations se poursuivent comme prévus.

Le conseil a procédé aux deux premières lectures (par son titre) de l’arrêté modifiant l’arrêté adoptant le plan rural du Village de Memramcook no 38-5Z.  Il s’agit d’une demande de rezonage de la zone Industrie (I) à la zone Développement des ressources (DR) pour une propriété sur la rue Principale afin de permettre une opération commerciale de la culture de cannabis médical sous le gouvernement fédéral.  Trois lettres de deux personnes s’objectaient à la demande.

Une lettre a été reçue de la part des salons de barbier/beauté et coiffure demandant d’être exemptés de la double facturation pour l’eau et les égouts. Quand on a une entreprise dans sa résidence, on les facture pour deux unités et ils trouvent cela inacceptable car d’autres entreprises ne sont pas facturées de la même manière.

En janvier, les membres du conseil vont se pencher sur toute la situation de facturation pour ces services et on fera les ajustements nécessaires, ce qui nécessitera des modifications aux statuts et règlements.

Les employé.e.s permanent.e.s recevront une augmentation de 2.5% de leur salaire pour 2019, ce qui représente l’augmentation du coût de la vie.

Le conseiller Brian Cormier a indiqué que comme les années passées le ministère des Transports n’était pas au courant qu’il y avait eu une tempête de neige et que les routes n’avaient pas été nettoyées adéquatement.

Le maire Michel Gaudet a félicité la Fondation de l’école Abbey-Landry pour le succès de son Gala Diamant, samedi.  La somme de 40 000$ a été recueillie, ce qui porte à 225 000$ l’argent récolté pendant six ans et qui va pour les élèves et les besoins de l’école.

Élection complémentaire

   Suite à la démission du conseiller George H. Cormier, il y aura une élection complémentaire le 10 décembre prochain afin de combler la vacance. Deux candidats sont en lice, soit Marc Boudreau et Robert Cormier et on pourra aussi voter au scrutin par anticipation le 1er décembre.

Le Club Rotary de Shédiac appuie le programme de petit déjeuner

Pour la troisième année consécutive, le Club Rotary de Shédiac a appuyé le programme de petit déjeuner de l’école Mgr-François-Bourgeois avec un don de 5000$.  Nous reconnaissons, dans la photo lors de la présentation du chèque, de gauche à droite : Lisette Guérette, Yvette Goguen, Gloria Robichaud et Mélanie Babineau, bénévoles; Bernie Belliveau, président du Club Rotary; Maurice Daigle, directeur de l’école MFB et Adrienne Godbout, responsable du financement du programme de petit déjeuner.(Photo : Gracieuseté)

Gallant annonce la nomination d’un cabinet fantôme de Défenseur des politiques

La composition du cabinet fantôme de l’opposition officielle a été annoncée  par le chef de l’opposition, Brian Gallant. Les députés libéraux défendront des alternatives sur le plan des politiques et fourniront des critiques constructives au gouvernement en délaissant l’approche traditionnelle de l’opposition fondée sur l’adversité.

«Nous avons entendu le message des Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises le soir des élections. Ils veulent que tous les partis travaillent ensemble», a déclaré Gallant. «Nous n’allons pas recourir aux manœuvres politiques. Au contraire, notre équipe étudiera les problèmes, consultera les intervenants, soutiendra le gouvernement quand elle le pourra et proposera des alternatives constructives quand il le faudra.»

Les Défenseurs des politiques sont les suivants: Brian Gallant, Langues officielles; Lisa Harris, Affaires autochtones, Fonds de la Miramichi et Développement social; Stephen Horsman, Sécurité publique, solliciteur général et Affaires militaires; Guy Arseneault, Éducation postsecondaire; Roger Melanson, Finances et Conseil du Trésor; JC D’Amours, Santé; Denis Landry, Transports et Infrastructure; Brian Kenny, Affaires intergouvernementales; Benoît Bourque, Développement de l’énergie des ressources; Chuck Chiasson, Éducation et Développement de la petite enfance; Andrew Harvey, Développement économique et Petites Entreprises, Opportunités NB  et Développement régional; Francine Landry, Fonds du Nord et Affaires rurales; Monique LeBlanc, La Francophonie et Égalité des femmes; Gilles LePage, Aînés; Cathy Rogers, Service Nouveau- Brunswick; Keith Chiasson, Gouvernements locaux; Gerry Lowe, Travail, Formation et Croissance démographique; Jacques LeBlanc, Tourisme, Patrimoine et Culture; Rob McKee, Justice et Procureure générale et Isabelle Thériault. Agriculture, Aquaculture and Pêches

«En tant qu’équipe, nous continuerons de plaider en faveur d’une croissance économique avantageuse pour tous les Néo-Brunswickois et Néo-Brunswickoises, du renforcement de l’éducation et des services de garderie ainsi que pour des investissements visant à réduire les temps d’attente dans notre système de santé», a déclaré Gallant.

En plus du cabinet fantôme, Gallant a annoncé que les dirigeants du caucus seraient les suivants : Chef: Brian Gallant; Cheffe adjointe: Lisa Harris; Whip : Stephen Horsman; Leader parlementaire : Guy Arseneault; Leader parlementaire adjoint : Roger Melanson et Président du caucus : JC D’Amours.

Jean-Charles Dugas brigue un poste de conseiller

Jean-Charles Dugas

Jean-Charles Dugas briguera le poste de conseiller pour le quartier 3 Grand-Barachois de la Communauté Rurale de Beaubassin-est aux élections partielles du 10 décembre 2018.

«Ayant déjà servi de 2014 à 2016, j’envisage de travailler avec le conseil dans le développement économique, culturel et social du quartier et de la CRBe.

«Mon implication dans la communauté comme bénévole au déjeuner de la Salle Grand- Barachois, à l’Arbre de l’Espoir, avec la Dystrophie Musculaire Canada, et les Chevaliers de Colomb  m’encourage à continuer d’être au service de ma communauté», d’ajouter M. Dugas.

«J’invite les citoyennes et les citoyens de communiquer avec moi au courriel : jean-charlesdugas@gmail pour partager leur vision et leur suggestions de projet pour la communauté.