Shédiac se fait belle pour son Festival d’automne

decorautomne

Les membres du comité Embellissement et Collectivité en fleurs de la Ville de Shédiac se sont joints aux membres du comité Centre-ville Shédiac Inc. pour décorer la ville pour le 2e Festival annuel d’automne, du 30 septembre au 2 octobre. De gauche à droite, à l’arrière : Donald Chevarie, Anne McGraw, directrice de Centre-ville Shédiac; Patricia Bourque-Chevarie, conseillère municipale; Carol Boudreau, Gérard Lessard, Sylvie Collette-Boudreau, conseillère municipale. À l’avant : Jeanne LeBlanc, Dora Cormier et Jeannette Gallant. (Photo : Gracieuseté)

 

Projet d’expansion majeur pour le camping Oceanic présenté au conseil municipal de Shédiac

Gilles Haché

Le propriétaire du Camping Oceanic, Dave Maltais, est venu faire la présentation au conseil de ville de Shédiac d’un projet d’expansion majeur avec un concept de Village vacances. Ce projet évalué à 7,2 millions$ s’échelonnera sur une période de 10 ans.

La Légion de Shédiac, qui a un urgent besoin de stationnement, a demandé à la ville de contribuer une somme de 17 500$ pour les deux prochaines années afin de les aider à faire l’achat du terrain en arrière du Greco. Avec cette parcelle de terrain, il serait possible d’avoir 45 stationnements ce qui aiderait grandement la Légion à tenir ses activités.

Aucune décision n’a encore été prise par le conseil à savoir si cette somme sera ajoutée au budget de 2017 et 2018.

Suite à la demande du ministère des Transports, la ville a mis à jour son Plan quinquennal afin d’établir son programme ordinaire d’amélioration des routes provinciales désignées pour la saison de construction 2017.

En 2017, le projet proposé est la route 133 (rue Sackville à la rue Chesley) qui comprend le remplacement des tuyaux d’eau potable, le remplacement du système d’égouts pluviaux, de nouveaux trottoirs, la réparation au système sanitaire, la reconstruction de la structure de la route, l’asphaltage et l’aménagement paysager.

En 2018, ce sera la route 133 (rue Hannington au pont Foch); pour 2019, rue Chesley au pont Foch; pour 2020 et 2021 route 133 (section entre la rue Bellevue et la limite est de la municipalité): réparation au système d’égouts pluviaux, remplacement des tuyaux d’eau potable, remplacement des tuyaux d’égouts sanitaires et revêtement complet de la route. Soixante-quinze pourcent du cout des projets est la responsabilité du gouvernement provincial.

Lors de la présentation des chiffres provisoires du Centre touristique, l’achalandage à connu une augmentation de l’ordre de 22% comparé avec l’an passé atteignant 25 500 visiteurs. Le nombre d’autobus est passé de 440 en 2015 à 579 en 2016 soit une augmentation de 23%.

En bref : Les principaux travaux sur les rues de la ville devraient être terminés d’ici deux semaines… les travaux pour le terrain de soccer à l’arrière de l’école L.-J.-R. sont débutés et devraient être terminés pour la fin octobre. Ce projet de 105 000$ sera financé conjointement avec la province… la ville procédera à l’achat de deux panneaux qui indiqueront la vitesse des automobiles… la collecte des ordures se fera à trois sacs à partir de la semaine du 17 octobre, le sac transparent serait pour les déchets qui ne peuvent pas être recyclés ou compostés, en gardant le sac bleu strictement pour les matières recyclables et le vert pour les matières compostables… l’ouverture officielle du parc Jubilee (face à la caserne des pompiers) aura lieu le dimanche 2 octobre à 14h.

 

La population est invitée aux réunions publiques de Beaubassin-est

Toute la population est bienvenue d’assister aux réunions du conseil de la communauté rurale de Beaubassin-est, qui se déroulent au 1709, route 133 à Grand-Barachois. Pour le mois d’octobre, les membres du conseil participeront à des réunions plénières les mardis 4 et 11 octobre à 19h, alors que la réunion ordinaire aura lieu le lundi 17 octobre à 19h. L’ordre du jour de la réunion ordinaire sera affiché sur le site Internet, au www.beaubassinest.ca, le vendredi précédant la réunion.

Il se peut toutefois que d’autres réunions soient organisées pendant le mois. Les réunions du conseil seront annoncées sur le panneau d’affichage à l’avant de l’édifice de la mairie, sur le site Internet et sur Facebook. Les réunions de comités seront annoncées sur le site Internet et Facebook. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez composer le 532-0730.

Importante expansion du terrain de camping Oceanic

Layout 2010-Project G

   Oceanic Camping Resort Inc a annoncé qu’il procédera à une expansion majeure de son terrain de camping situé à Shédiac, mieux connu sous le nom de Camping Oceanic.   Actuellement, le camping dispose d’un total de 340 emplacements avec services.   L’expansion verra ce nombre augmenter à 800 emplacements au cours des dix prochaines années, ce qui en fera le plus grand terrain de camping du Canada Atlantique.

Une partie de cette expansion comprendra également des installations supplémentaires pour les campeurs qui pourront non seulement faire du camping, mais vivre encore de meilleures vacances familiales. «Notre nouveau concept est d’avoir nos campeurs dans un Village de Vacances plutôt que dans un simple terrain de camping», dit Dave Maltais, propriétaire et président de Oceanic Camping Resort Inc. La construction de la première phase de l’expansion a déjà commencé. Au début juillet 2017, Minigolf Shediac et Crème Glacée Picacho ouvriront leurs portes au pu-blic. Même si les minigolfs sont existants dans la région depuis un certain nombre d’années, Minigolf Shediac fut conçu par une entreprise des États-Unis spécialisée dans la conception de minigolf. Ces minigolfs ont des surfaces de jeu plus longues, des chutes d’eau ainsi qu’un aménagement paysager attrayant. Il n’y a que quelques-uns de ces types de minigolf au Canada et Minigolf Shediac sera le premier au Canada Atlantique. Il abritera également la crème glacée Picacho, qui offrira une grande variété de saveurs de crème glacée. Bien que cela fasse partie du complexe Camping Oceanic, le kiosque de crème glacée et le minigolf seront ouverts au grand public et non seulement aux campeurs enregistrés.

Pour l’été 2018, Camping Oceanic procédera à un investissement majeur en érigeant un parc aquatique à l’intérieur de son terrain de camping. Il comprendra des glissades d’eau pour tous les âges, une splash pad, une piscine et des équipements de jeux d’eau. Un terrain de tennis et de balle molle sera ajouté pour l’été 2018.

Un nouveau bâtiment récréatif de rassemblement est prévu pour 2018, mais pourrait être avancé pour l’été prochain. Le coût total de l’expansion est estimé à 7,2 millions $. «Ayant eu pour les cinq dernières années les taux d’occupation les plus élevés parmi les terrains de camping de la région, nous voulons être en mesure d’en offrir encore plus à nos campeurs fidèles, dit Maltais. Une partie de ce projet d’expansion était planifiée depuis la fin 2011, mais une quantité additionnelle de terrain devait être acquise pour être en mesure de procéder. Un différend juridique avec le propriétaire du terrain, qui a duré deux ans et demi, a retardé ce projet. Le litige a été réglé il y a quelques semaines et le terrain nécessaire a été acquis pour procéder à l’expansion. Etre déjà en opération, et le fait de nous avoir bâti une bonne réputation au fil des ans, va nous aider à garder notre clientèle existante, à continuer de faire croitre notre entreprise et à rester comme étant l’endroit privilégié pour faire du camping dans le Sud-est du Nouveau-Brunswick», de conclure Maltais.

Don de 5000$ à l’école MFB de Shédiac

donclubrotary

Le Club Rotary de Shédiac a présenté un chèque de 5000$ à l’école Mgr-François-Bourgeois (MFB) de Shédiac le 22 septembre dernier pour aider avec leur programme de déjeuners pour les élèves. Sur la photo, de gauche à droite, à l’avant : Yvette Landry-Smith, Monique Richard-Léger, membres du Club Rotary, et Marc Léger, président du Club Rotary, qui présente le chèque à Daniel deYturralde, membre du Comité de parents de l’école. À l’arrière, Maurice Daigle, directeur de l’école. (Photo : Mike Thibodeau)

 

Après une année difficile   L’avenir s’annonce prometteur pour la Coop IGA de Shédiac

Nous reconnaissons les membres du conseil d’administration de la Coopérative de Shédiac. À l’avant : Louis Babineau, président; Yolande Boucher, Pierrette Savoie, secrétaire; Odette LeBlanc. À l’arrière : Georges Léger, vice-président; Ronald Durepos, Guy Lavigne, Noëlla Cormier et Clarence Brun. (Photo : C. Lanteigne)

Nous reconnaissons les membres du conseil d’administration de la Coopérative de Shédiac. À l’avant : Louis Babineau, président; Yolande Boucher, Pierrette Savoie, secrétaire; Odette LeBlanc. À l’arrière : Georges Léger, vice-président; Ronald Durepos, Guy Lavigne, Noëlla Cormier et Clarence Brun. (Photo : C. Lanteigne)

Claire Lanteigne

La Coopérative de Shédiac a connu une année difficile l’an dernier suite à la perte de son fournisseur Coop Atlantique. Cela a signifié une perte sur les placements de 557 012$ pour la Coop de Shédiac. Ce fut une année de transition, mais les dirigeants sont confiants que la nouvelle année sera positive et qu’avec l’appui des 6000 membres on pourra voir la réalisation de nouveaux projets, dont une rénovation, au cours des prochaines années.

«La transition avec Sobeys IGA a été un défi, de dire le président Louis Babineau. Nous avons eu beaucoup de rencontres du conseil, et avec l’appui du directeur général, Jean-Claude Bertin, et des employés, tout est tombé en place. La Coopérative est une entreprise importante dans la municipalité et nous contribuons énormément à la communauté, dont 165 000$ annuellement en taxes. Le Vestiaire Saint-Joseph, le Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour Inc. et la Fondation L.-J.-R. sont trois organismes majeurs qui bénéficient annuellement de l’appui de la Coop.

«Depuis ses débuts, la Fondation John Lyons, a recueilli 3,5 million$, dont 1,7 million$ ont été donnés aux différents organismes du Grand Shédiac et la même somme aux gagnant.e.s hebdomadaires», ajoute-t-il.

Le président du conseil d’administration du Vestiaire Saint-Joseph, Judson Cassidy a rappelé que c’est grâce à la Coop si l’organisme peut fonctionner afin d’aider les nombreuses familles qui ont besoin de ses services. «Nous avons une planification stratégique de cinq ans comportant une nouvelle approche et une nouvelle philosophie en train de se réali-ser. On veut offrir d’autres services aux 500 familles que l’on aide mensuellement, dont une cuisine collective», a-t-il dit.

Le directeur général, Jean-Claude Bertin a remercié les membres du conseil, les employés et les membres pour leur appui tout au long de la dernière année. Il a ajouté que la Coop recevait un très bon service de son nouveau fournisseur qui a de bons programmes et on leur offre l’expertise de gens qualifiés pour les aider. Une éventuelle rénovation donnera d’autres outils aux chefs de départements pour rendre le magasin encore plus attrayant pour la clientèle. Il a indiqué qu’il prendra sa retraite l’an prochain.

Coprésidence de l’Arbre de l’espoir : Denis Richard se joint à Robert Maillet

 (Photo : Rachelle Richard-Léger, Image Authentik)

(Photo : Rachelle Richard-Léger, Image Authentik)

La campagne de l’Arbre de l’espoir est fière d’annoncer la nomination de l’auteur-compositeur-interprète et acteur Denis Richard à titre de coprésident de la campagne, aux côtés de l’acteur et lutteur Robert Maillet.

«C’est un honneur pour nous que Denis ait accepté de se joindre à la campagne, explique M. Claude Paré, vice-président du cabinet provincial de la campagne de l’Arbre de l’espoir. Au cours des dernières années, Denis a lui-même vécu la maladie de près et malgré ce combat, il n’a jamais hésité à donner un coup de main à la campagne, que ce soit en partageant son expérience ou en participant au Radiothon de l’Arbre de l’espoir en tant qu’artiste invité. Il apporte une énergie contagieuse, et nous sommes ravis de le compter au sein de notre équipe de campagne!»

Le principal intéressé explique que c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’il a accepté de relever ce nouveau défi. Il estime que pour bien des personnes atteintes de la maladie, le soutien offert par la grande famille de l’Arbre de l’espoir peut faire une différence considérable dans le processus de guérison.

«C’est certain qu’avoir un cancer, ça change notre perspective, notre façon de voir la vie, explique Denis Richard. Ça nous mène aussi à apprécier encore plus les choses qui nous passionnent. Dans mon cas, c’est la musique, le théâtre, la télé, le contact avec le public. Mon expérience m’a aussi permis de réaliser à quel point je suis chanceux d’être si bien entouré. Pour moi, ce nouveau rôle au sein de l’Arbre de l’espoir, c’est en quelque sorte une façon de redonner à tous ceux et celles qui m’ont soutenu durant mon combat, et je suis très reconnaissant de pouvoir vivre cette expérience.»

Au cours des prochains mois, Denis Richard aura donc l’occasion de passer du temps aux côtés de Robert Maillet, qui s’est joint à la campagne de l’Arbre de l’espoir l’an dernier à titre de coprésident.

«Je suis tellement content que Denis se joigne à moi à titre de coprésident, affirme Robert Maillet. Il va vite voir à quel point c’est une expérience positive et stimulante. De voir les sourires des gens que nous rencontrons, les émotions de ceux qui réussissent à atteindre leurs objectifs de collecte de fonds, et les larmes de joie lors du Radiothon de l’Arbre de l’espoir, ça vaut de l’or. Je serai très heureux de partager toutes ces expériences avec Denis.»

Le lancement officiel de la campagne de l’Arbre de l’espoir aura lieu le 30 septembre 2016, à compter de 10h, aux campus de Dieppe et d’Edmundston du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick. Les organisateurs dévoileront alors l’objectif de la campagne 2016 de l’Arbre de l’espoir, ainsi que les projets qui seront priorisés cette année.

 

 

 

Concours national de projet patrimoine Jeunes Citoyens

alexispro

Alexis Bourque est un des 26 lauréats

   Alexis Bourque, de Grande-Digue, est l’un des 26 lauréats 2016 du programme Jeunes Citoyens de la Société Histoire Canada. Avec les autres récipiendaires, Alexis se rendra à Ottawa du 26 au 29 novembre pour participer à la troisième édition du Forum jeunesse Histoire Canada et aussi explorer la capitale nationale. Il se dit très heureux d’avoir été choisi et remercie les gens qui ont voté pour lui.

C’est en raison de son prix Jeunes Citoyens à la Fête régionale du patrimoine, qu’Alexis Bourque, alors en 6e année, a pu participer au concours national. Il devait monter un film sur son projet, nommé le Fort Gédaïque.   Le public pouvait ensuite voter et 50% des points étaient accordés selon les votes du public.

Le Moniteur Acadien désire féliciter Alexis et lui souhaite un très beau séjour à Ottawa.

 

Le Centre-ville de Shédiac aux allures  des années 1920

gatsby

 Plus de 70 participant.e.s portant des costumes d’époque se sont promenés au Centre-ville de Shédiac, afin de souligner le 90e anniversaire du jeu Crossword (l’ancêtre du Scrabble) inventé par l’ancien maire de Shédiac, Edward R. McDonald. Cette Soirée Gatsby était organisée par la Chambre de commerce du Grand Shédiac. De nombreuses voitures antiques ont également circulé au centre-ville samedi dernier, pour souligner que M. McDonald avait été le premier à posséder et opérer une voiture dans la municipalité.   Sur la photo, un groupe de participant.e.s dont le ministre Victor Boudreau et le maire de Shédiac, Jacques LeBlanc, avec leurs épouses, en compagnies d’amies et d’amis. (Photos : Gracieuseté)

 

Appui financier demandé à la municipalité de Memramcook pour le développement du site historique provincial de Beaumont

beaumont

   Le Comité du site historique de Beaumont Inc. demande la somme de 100 000 dollars à la municipalité de Memramcook pour l’aménagement d’un monument pour rappeler l’amitié entre les peuples acadien et autochtone. Érigé à proximité de la chapelle Sainte-Anne, le monument prendrait la forme d’un wigwam, en l’honneur des Micmacs qui s’étaient établis sur le site de Beaumont dans les années 1840. La chapelle est d’ailleurs le plus ancien lieu de culte catholique utilisé par les Micmacs du Nouveau-Brunswick.

Une présentation a été faite par le comité lors de la réunion ordinaire du conseil municipal de Memramcook tenue le lundi 19 septembre. Estimé à 300 000 dollars, le projet serait financé à moitié par le ministère du Patrimoine canadien si la demande de financement du gouvernement fédéral est acceptée. Le comité souhaite que l’autre moitié du projet soit en bonne partie financée par les autres instances gouvernementales.

Afin de faire avancer le projet dès cet automne, le comité cherchait un engagement de la part du conseil municipal qui a choisi de faire une étude plus approfondie de la demande de financement lors d’une prochaine réunion.

«Il s’agit d’un projet formidable, a souligné le maire Michel Gaudet. Le conseil a déjà exprimé son désir de voir le développement de cet endroit comme lieu touristique. Le projet est intéressant d’autant plus que le sentier transcanadien traversera le site. Toutefois, dit-il, étant donné l’ampleur de la demande, le conseil souhaite l’étudier encore davantage avant de prendre une décision.»

Pendant la réunion du conseil municipal de lundi, il a aussi été question des infrastructures de la municipalité. L’administration a fait ses recommandations au conseil municipal pour 2017 dans le cadre du plan de réfection des routes. Chaque année, le gouvernement du Nouveau-Brunswick demande aux municipalités de faire connaître leurs priorités en matière de réfection des routes provinciales et régionales. Cette année, le conseil municipal a établi comme projets prioritaires la suite des travaux sur la route 925 et la réfection d’un tronçon sur la route 933.

«La nouvelle formule de la province demande maintenant une contribution d’environ dix pour cent de la part des municipalités. L’an dernier, c’est ce que la municipalité a investi dans le projet de la route 925 et nous en sommes sortis gagnants», a souligné le maire Gaudet.

Par ailleurs, la réunion a aussi permis de rappeler la tenue d’événements culturels et communautaires qui auront lieu cet automne, notamment le festival de contes «Parlures d’icitte», organisé par la Société culturelle de la Vallée de Memramcook du 12 au 16 octobre. Les Rendez-vous d’automne se dérouleront cette année sur deux fins de semaine, soit du 5 au 16 octobre. Le programme de cette activité phare de Memramcook sera d’ailleurs publié et distribué dans les foyers de la municipalité dans les prochains jours.