Succès de la collecte annuelle du Club des Lions de Shédiac

Des membres du Club des Lions de Shédiac qui ont participé à la collecte annuelle de nourriture sont réunis au Centre d’apprentissage du Vestiaire Saint-Joseph. (Photo : Gracieuseté)

(CL) – La collecte annuelle de nourriture du Club des Lions de Shédiac pour le Vestiaire Saint-Joseph de Shédiac a été un succès, samedi dernier!

   Environ 1000 livres de nourriture ont été collectées. La somme de 741 dollars a été donnée par la communauté et le Club des Lions a gracieusement contribué 500 dollars pour un don total de 1241$.

   Le Vestiaire Saint-Joseph désire remercier la communauté de les aider à aider les autres. «On remercie sincèrement le Club des Lions de Shédiac de nous soutenir année après année, de dire Mark LeBlanc, directeur général de l’organisme. Votre orga- nisation représente bien ce que cela signifie de servir les autres.»

   Le Club des Lions aimerait recruter des bénévoles.  Si vous êtes intéressés, veuillez communiquer avec le président du Club des Lions de Shédiac, Gary Aucoin, au 850-4198.

Gagnants du 44e Rodéo du Cycliste à Cap-Pelé

Maternelle – de gauche à droite : Serge Léger, maire de Cap-Pelé; Chloé Jacob, bronze; Zack Ackland, argent; Kamy Ouellet, or et Père Louis-Joseph Boudreau.

Le samedi 11 mai se tenait le 44e rodéo cycliste annuel de Cap-Pelé. Nous sommes contents de voir que plus de 150 participants, élèves de l’école Donat Robichaud, ont pu recevoir une formation et mettre en pratique des consignes de sécurité dans un parcours d’agilité en bicyclette. 

3e et 4e année – de gauche à droite : Camille Léger, pionnier du rodéo; Kolin Bélanger et Lexie Duguay, bronze; Justin Caissie et Alexane Donelle, argent; Sébastien Duguay et Mia Allen, or et Gilles Cormier, conseiller au District scolaire francophone sud.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Afin de souligner leur exploit dans une atmosphère de fête, plus d’une centaine de commanditaires ont fourni plusieurs milliers de dollars en services et en prix dont plus de 55 bicyclettes.   Merci à chacun pour votre généreuse contribution.  Ce 44e rodéo n’aurait pu avoir lieu sans l’aide d’une trentaine de bénévoles, gens de notre communauté. Merci pour votre implication et dévouement. 

1ère et 2e année – de gauche à droite : Gendarme William Hachey, Faith Léger, bronze; Mia McLauchlan, argent; Miguel Landry, or et Maryse Halloran, directrice-adjointe de l’école Donat-Robichaud. (Olivier LeBlanc, bronze; Kaleb Bourque, argent et Khloé Bourque, or, étaient absents pour la photo).

 

 

 

 

 

5e et 6e année – de gauche à droite : Camille Léger, pionnier du rodéo; Xavier Jacob (absent) et Gabryelle Melanson, bronze; Kayden Bourque et Amélie Richard, argent, Patrick Bourque et Emilie LeBlanc, or et Gilles Cormier, conseiller au District scolaire francophone sud.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci à tous les participant.e.s, bénévoles, commanditaires et invités d’honneur!

Cossé qu’a radote Delphine…

 

J’engagé le vieux foiroux d’Peter Pichenotte pis son grand lingot d’fils de Hervé “Nerve-Neck” pour m’aïder à déménager t’ute mon “stuff”, “out” de mon “rented condo”. Asteure que j’sus remariée… En attendant qu’j’allons nous bâtir notre grousse cahute de d’sus l’immense lot d’terre acheté récemment à Scoudouc. J’vais m’en âller jouer à la femme, chez mon chou-chou de “sugar pie” d’amour (mon 2ième houmme poiloux, le “cuddly” Roméo Fayot Fougére); à sa “farm house” qui “own”, dans l’boute du Vieux Chemin d’Ohio!

   Y faudra que “j’store” à l’intérieure d’la grange à mon Roméo: més boîtes pleines de “knick-knacks” pis de souvenirs de ma prestigieuse “musical career”, “d’antique furniture” pis surtout mon pesant piano à grande tcheue. Pis etce- tera-etcetera… Ou-be-din, en erriére d’ma tête; de considérer à m’engager t’un câlleux professionnel d’encan pour orga- niser à tout vendre. Ou p’t’être yinc juste faire t’une “weekend yard sale”, avec l’assistance de ma mére, la belle Cléothilde pis més trois “crazy” cousines de Dométhilde, Arthémise pis Clémence – – pour “pricé” lés affaires pis à superviser que parsounne nous “rip off” à voler???

   Faut j’vous laisse saouaire, que mon fils Zacharie a déménagé à mon “furnished cottage (rent free)” que j’appartcheins t’au Village dés Roseaux. J’sus sartainement pas intchète pour lui, y saura bin se débrouil-ler… Ouaye! J’y’ai baillé la parmission itout de transfor- mer l’une dés chambres en t’un “sound-proof-recording music studio”. “I guess” qui va “starté” le projet de rénovation, en cte fin d’semaine icitte. Aussitôt tarminé, moi pis lui, “Mom & Son collaboration”; j’allons aouaire d’la “fun” à enregistrer ma “next full album” de “Country Music”, d’intitulé: <<J’aouains ma “Twang”>> (Ha-Ha-Ha! “Twang”, qué l’nom d’baptême à ma banjo)!

   J’n’étais pas sartaine si qu’més gentils “pet raccoons” – – ouaye, si qu’allions pouaire s’adapter à vivre dans l‘boute du Vieux Chemin d’Ohio. “So far, so good”! Roméo lés laisse faire à “raidé” lés grous z’œufs bruns d’son poullailler! Pis “as” pour mon nono Saint Bernard de “Buddy Dog Extraordinaire”, qui pense qu’y’un chihuahua; bin lui aime à courailler à terroriser après lés poules; mais surtout plusse à faire effrayer lés plumes “off” d’la tcheue du pauvre esclâve “d’alarm-raiser” d’coq pis d’aouaire plaisir itout d’y faire enrouiller d’peur son chant de <<COCORICO>>!

   Moi pis mon Roméo, j’avons z’une rencontre avec t’un architecte, târd en après-midi ‘citte; avec t’un sartain noummé “Bill C.” tchequ’affaire-tchequ’affaire soit Melanson(?), Malenfant(?) ou Han-Han (“which I doubt very much” qué socitte son nom familial)??? Ya! Qu’y veut nous “interviewé”, afin d’arriver à nous “designé” t’un “award winning” plan d’maison à deux étages!

   So! Si “qu’Elvis” a pu “owné” t’une “mansion” appelé “Graceland”! J’avons “agree-yé” moi pis mon mari d’appeler la nôtre, “Delphiland”… “Mind you”, “Delphiwood” sounne “kind of sexy” itout, à l’oreille!

   À la prochaine!

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Delphine B.B. Bosse

D’la Pantry à la Belle Delphine

Delphine B.B. Bosse

J’étais t’au “Baby Shower” à la fille à Emerise à Joe Cagouette, la belle ronde beudaine enceinte parfaite à la “sweet” Murielle… J’étais d’assise à côté du “fancy sandwich tray”, qu’avait été préparé par “Betty” d’la “Happy Valley” (la femme à mon cousin, le dâmné Hen-Henri) – – que j’ai quasiment tout dévoré, sauf lés miettes… Cé surtout ceusses-là à la garniture de saumon que j’ai aimé le plus à avaler tout rond, sans prendre le temps d’souffler entre chaque bouchée. Y me fallait absolument que j’aye la recette… Dont “Betty” a bin voulu partager pis qu’j’imprime dans la gazette du Moniteur Acadjen; que voici :

 

 

Garniture de Saunon à la “Betty”

(la recette a été “shrinké down” pour dounner 3 à 4 portions; 

pis qui peut itout se doubler ou tripler assez aisément)

·         1 “can” de 220 grammes ou de 7.75 onces de saumon…

·         1/4 cuppée de noix hachées…

·         1/4 cuppée de mayonnaise…

·         1/4 cuppée de céleri, haché…

·         1/4 tchuillèrée à thé d’sel…

·         persil haché (optionel)… “mind you”, y’en avait un p’tit brin entre chaque tranches…

Égoutter pis émietter l’saumon. Mélanger légèrement le tout. “Spreadé” entre dés tranches de pain à sandwich bin beurré. Pis yinc à lés “watché” disparaître… “Betty” m’conte, qu’elle se sert parfois itout de cte garniture icitte dans z’une tomate vidée…

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire