Tournée 2019 des jardins de Beaubassin-est

Le 14 juillet prochain, un groupe de citoyens de la Communauté rurale Beaubassin-est organise une visite des beaux jardins (fleurs, arbustes et/ou légumes) de la région. Nous recherchons des jardins situés dans les quartiers de Botsford, St-André-LeBlanc, Boudreau-Ouest et Haute-Aboujagane.  Si vous avez le goût d’ouvrir votre jardin au public le 14 juillet entre 10h et 16h, veuillez communiquer avec Catherine (532-6173) avant le 28 février.

Appel de dossiers pour la Galerie du Centre Aberdeen

Le Centre culturel Aberdeen invite les artistes acadien.ne.s et les artistes des provinces maritimes à présenter un projet inédit d’exposition en art actuel ou contemporain pour la programmation 2019-2020 de la Galerie, espace voué à la présentation des arts visuels et multidisciplinaires. Sa programmation, établie par un comité d’artistes professionnel.le.s, est diversifiée, tient compte des tendances et enjeux de l’art actuel, et reflète les préoccupations et les réalités contemporaines.

La Galerie du Centre culturel Aberdeen respecte les cachets CARFAC.

Vous avez donc jusqu’au vendredi 15 mars 2019 (23h59, heure de l’Atlantique) pour soumettre vos propositions en envoyant les documents listés ci-dessous via WeTransfer à locations@centreculturelaberdeen.com:

  • le titre et la description détaillée du projet (maximum de deux pages);
  • la démarche artistique de l’artiste + courte.s biographie.s;
  • le curriculum vitae de l’artiste ou des artistes dans le cas d’un collectif (maximum de deux pages par artistes);
  • besoins techniques du projet;
  • dix photos numériques d’oeuvres récentes identifiées, numérotées et accompagnées d’une liste descriptive.

*Veuillez noter que l’espace d’exposition occupe tout le corridor du 2e étage et que les occupants et visiteurs du Centre culturel Aberdeen y circulent tous les jours. Prière d’en tenir compte dans le développement de votre projet.

 

Communauté informée… Communauté en santé…

Février est le mois de prévention du suicide

  Le suicide se définit comme l’acte de volontairement s’enlever la vie. Il s’agit d’un problème qui nous touche tous puisque nous avons possiblement nous-mêmes déjà eu des idées suicidaires ou bien nous connaissons une personne qui avait des intentions suicidaires. C’est un sujet plutôt tabou et qui possède plusieurs mythes et préjugés, ce qui ajoute des barrières pour les personnes qui recherchent du soutien. De façon générale, les personnes qui ont des idées suicidaires ou qui font des tentatives de suicide vont donner des signes qui pourraient alerter leur entourage qu’elles sont en détresse. Voici des signes pouvant indiquer qu’un individu pense au suicide :

Messages directs

  • «Je ne m’en sortirai jamais.»
  • «La vie n’en vaut plus la peine.»
  • «Je pense souvent à mourir.»
  • «Je vais me tuer.»
  • «Il n’y a plus rien qui me retient.»

Messages indirects

  • «Vous allez avoir la paix.»
  • «Je n’aurai plus de pro-blèmes.»
  • «Je ne dérangerai plus personne.»
  • «Je vais partir pour un long voyage.»
  • «J’ai fait mon testament.»

Changements dans les comportements

  • Consommation de drogues ou d’alcool
  • Intérêt soudain pour les armes à feu, les médicaments, la mort et le suicide
  • Isolement, retrait
  • Laisser-aller quant à l’apparence physique ou l’habillement
  • Irritabilité, sautes d’humeur
  • Perte de plaisir
  • Arrêt des études ou démission d’un emploi
  • Symptômes physiques
  • Troubles du sommeil
  • Malaises physiques (maux de têtes, d’estomac)
  • Changement de l’appétit

Symptômes psychologiques

  • Tristesse
  • Ennui
  • Perte de mémoire, de concentration, d’estime de soi et d’intérêt

Préparatifs de départ

  • Rédaction des lettres d’adieu et du testament
  • Dons d’objets de valeur
  • Réconciliation avec des membres de la famille
  • Mise en ordre des affaires personnelles

Pour plus de renseignements sur le suicide ou si vous nécessitez du sou-tien, vous pouvez appeler le Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour au 533-9100.

D’la Pantry à la Belle Delphine

J’sus dans la “mood” pour voulouaire me régaler la beude dans z’une bounne tarte aux tomates pis t’au basilic. Une recette qui m’avait été enouayé dans la “mail”, en 2001, par t’une sartaine Mme Marie TaTa (pour Anita) du boute de Scoudouc (le pays supposément du Bon Djeu). Très facile à préparer; pis qui me fait grand plaisir de partager avec vous z’autres… Que voici :

Tarte Fabuleuse à la TaTa

  • 1 tchuillèrée à table de beurre ou de margarine…
  • 1 cuppée d’oignon, haché…
  • 1 cuppée de piment vert, finement haché…
  • une tarte à croûte pas-tchuite, de 9 pouces (dont j’achète d’la IGA CO-OP)…
  • 3 grous z’œufs…
  • 1/2 cuppée de vraie mayonnaise…
  • 1 tchuillèrée à table de farine…
  • 1/2 tchuillèrée à thé d’sel…
  • 1/2 tchuillèrée à thé d’poivre…
  • 1/2 cuppée de chapelure…
  • 3 tchuillèrées de basilic frais, finement haché…
  • 2 tomates de grousseures moyennes, tranchée chacune en 1/4 de pouce d’épais…
  • 4 à 6 onces de fromage “Montery Jack” ou Suisse, tranché pis coupé t’en larges lamelles…

À feu haut-moyen, faire fondre soit le beurre ou la margarine dans z’une poêle. Ajouter l’oignon pis le piment vert. Tchuire entre 5 à 10 minutes, brâssant souvent, ou jusqu’à ce que l’oignon soit tendre. Laisser “coolé” pour tcheques minutes, avant de répandre également le tout dans le fond d’la croûte à tarte non-tchuite… Ein! “So far, so good”!

Dans z’un bol de “size” moyen, battre ensemble lés z’œufs, mayonnaise, farine, le sel pis l’poivre.  Vider par-dessus le mélange d’oignon. Répandre également!

Là, saupoudrer par-dessus le fait avec d’la chapelure pis le basilic frais. De d’sus la grille du fourneau d’en bas, tchuire à 350ºF pour environ 30 minutes. Enlever du fourneau.

Sur le fait d’la tarte, répandre lés tranches de tomates, en alternant avec lés lamelles tranchées de fromage au choix, débordent légèrement l’un sur l’autre. Tchuire pour t’un extra 25 minutes jusqu’à ce qu’la croûte soit d’un beau doré pis qu’le fromage sur le fait soit fondu.

Laisser refroidir “at least” t’un bon 10 minutes avant de sarvir ou d’vous bourrer la beude coumme y faut. Mmmmmmmmmmm! Très délicieux!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse

J’étais z’en train “d’browsé” en travers d’més plusieurs  vieilles “photo albums” du gornier de ma “cute” jeunesse, quand qu’més beaux yeux verts ont “stumblé” de d’sus dés portraits souvenirs de Carnaval d’Hiver de la p’tite école grisâtre Saint Joseph (qu’était, “once upon a time”, attachée en erriére ou contre d’notre ancienne église catholique cons- truite de roches). J’étions z’en grade 7; la même ânnée qu’une “heavy set” religieuse (??son nom m’échappe??) avait passé (“KABOOM”) en travers du plancher du gornier, pour “crash landé” de d’sus l’fait du pupitre à ma pauvre esclâve d’enseignante, dans l’temps qu’à l’asseyait d’nous enseigner, le dentier y claquant nerveux dans la goule, à l’égârd d’la joe-graphie plein d’richesse de l’Afrique du Nôrd.

Aaaah, v’là z’une belle photo nouaire et blanc de moi pis ma cousine Dométhilde! À youssé qu’j’avions gâgné pour la sculpture de neige la plusse originale: d’un pêcheux d’éperlans, qui retourne che-z’eux t’en “ridons” t’un “moose” qui porte dés “ear-muffs”, avec sa “big catch of the day” de d’sus sés épaules, pour aïder “feedé” sa cargaison d’enfants affamés… Du moins, c’était c’la la description de notre thème. Cé le p’tit vicaire, j’m’en souviens, t’en plein vendordi souaire après la parade dés flambeaux allumés, qu’avait annoncé notre “winning” artistique t’au “outdoor skating rink”. Qu’lés citoyens témoins nous avions applaudis… avec dés BRAVOS-BRAVOS; entre chaque “sip” de “hot chocolate”, avec tcheques p’tites “marshmallows” qui flottent… Mais sauf pour le garçon du dentiste, par “jalousie, qu’y s’a mis à nous garocher dés “snow balls” après nu-z-autres; juste dans l’entrefait que le p’tit maire de l’époque se préparait à nous présenter notre énorme trophée (quasiment la même hauteur de gamine, coumme moi pis ma cousine endjâblée)!

J’veux pas m’braguer, mais cé le lendemain samedi souaire, dans la grande salle du gymnase de l’ancienne école SCM (Sacré Cœur de Marie).  Au Pageant du Carnaval d’Hiver! En voici la preuve dans la photo couleure que je suis z’en train “d’zoomé” avec t’une “magnifying glass”. “My goodness”, Ha-Ha-Ha; j’étais ti si “pimplé” qu’c’là??? Hounnêtement, si qu’j’arais z’un “marker” d’encre nouaire, ej pourrais jouer z’à “connect the dots”! “Anyway”, me v’là z’en train d’me “paradé” de d’sus “l’stage” avec t’une “gown”, m’avançant vers l’un dés juges, pour reçeouaire mon ruban gagnant de “Miss Snow Flake” (la Reine dés grous Floçons d’Neiges), parrainé par la Co-opérative de Shédiac pis la Tchaisse Populaire!

La 1iére princesse, avec sés lunettes de “cat-eyes” pis avec dés “curls” d’assez “tights” d’sus l’fait d’la tignasse; qu’à r’semblait à t’une jument qui claque dés dents croches, attelée à hâler t’un traîneau orné de clochettes, dans la neige tapissant la cour erriére de l’école SCM … Là v’la qui me fesse avec son boutchet d’fleurs; le choque de n’aouaire pas été noumminée coumme reine. Qui me “knock off” la couronne! Ouaye! La face vilaine de l’envieuse Annâ (que l’monde avait “d’nicknamé” Anne-N’a-Pas, parce que ce n’était sartainement pas y’elle la plusse “bright”, surtout t’en Hygiène… Qu’avait t’une “heavy crush” de “Hunka-Hunka-Burning-Love” du caractère fictif: l’emplâtre d’Ernest l’Étourdi!

La 2ième princesse fut chanceuse qu’elle mérita le titre. Cé vraiment son discours à l’égârd d’adopter lés païens, la contribution de son dix cennes dés lundis matins t’en clâsse, qui l’a “endearé” t’aux juges (qu’étions la majorité d’z’eux dés membres honorables pis élus du comité paroissial). La voici de d’sus l’portrait z’en train d’reçeouaire son estâtue de 36 pouces de haute d’la Sainte Thérèse (la peinture du nez d’plâtre d’à môtché “scratchée-off”): la jolie Pauline Poutine, la fille du gérant banquier pis sa mére, la chef infirmiére d’la grousse Hospice – – Ouaye! Ouaye! Y’elle qu’administrait, joyeusement à chaque matin, lés purges t’aux “lucky” parsounnes âgées!

La 3ième princesse, ça v’nait du boute du Chemin dés Boudreau! T’une “farm girl”; très jolie, mais “tough” pis aussi “strong” qu’un boeu’. Qui s’a vanté t’au micro du “stage”, qu’à pouvait battre sés fréres à “arm-wrestlé” pis à “pitché” dés “bales” de foin dans z’un “flat bed, avec yinc t’un bras… À l’avait cte “Sexy Elly Mae Clampett Look” qui faisions baver lés jeunes hoummes pis à lés faire “strutté” quasiment à la “John Wayne”! La v’là avec son beau sourire qui illumine de d’sus la photo, que j’exa-mine avec “awe”: l’incroyable “Sweet” Rosella Boquite!

Mlle Parsounnalité, vraiment qu’avait pas z’une si tant belle parsounnalité qu’ça; à mon opinion, plutôt z’une “mean” pis “nasty” haute de pattes “show-off”. Qui nous z’avait bin “warné”, à chaque “contestant” : que si qu’à gâgnait aucun titre, qu’à se gênerait pas d’nous gaffer pis d’nous tapocher chacune le bôrd d’la goule. “Of all people”, ma “Life Nemesis”: l’épeurante vilaine grande effarée-face de Carméliste!

Pis “as” pour ma cousine Dométhilde, y’elle a “endé up” à gâgner le titre de “Miss-Miss-Miss-Miss-Miss-Miss-Them-All”! “Good sport” coumme qu’à l’était, la v’là dans cte photo de papier d’argent, de d’sus la darniére page de mon album souvenir, en train d’s’amuser à “busté” lés grousses “balloons” qui décorions le “back-stage” du pageant.

Parle d’une “wonderful trip”, “down memory lane”! Si jamais que je decide d’imprimer l’histouaire de ma vie, y faudra sartainement partager ctés belles photos ci-hautes mentiounnées avec lés membres de mon “Fan Club”. Donc “God Bless”, la Présidente est toujours ma chère pis mémorable cousine Dométhilde!

Delphine B. B. Bosse

Deli Productions ©2019

Un gros succès pour le carnaval de Dieppe

Gros succès pour le carnaval de Shediac

Les Prédateurs et les Vito’s se partagent les honneurs

Nick Cassidy des Prédateurs célèbre après avoir marqué le premier filet des Prédateurs, jeudi soir face aux Vito’s. (Photo:Normand A. Léger)

(N.A.L.) –Les Prédateurs de Cap-Pelé (5-13-0-1-2=13pts, 3e position) et les Vito’s de Moncton (13-6-0-0-1=27pts, 1re position) se sont partagé les honneurs de deux rencontres de la Ligue de hockey junior B du Nouveau-Brunswick.

Vendredi soir à Cap-Pelé, les Vito’s ont surpris les Prédateurs par la marque de 6 à 1. Les visiteurs ont pris les devants 3 à 0, dès la période initiale avec les filets de Louis-Joseph Vachon, Johnny Chambers et Samuel Bastille. Christian Gregan a ensuite réduit la marge pour l’équipe locale, mais Rémi Thériault a redonné une priorité de trois aux siens avant la fin de la période médiane. Nicholas Bacso et Greg Stoyles ont complété le pointage en troisième pour les Vito’s. Mathieu Landry a bloqué 51 de 57 lancers dans la défaite et Julien Landry, 16 de 17, pour la victoire.

Les Prédateurs ont obtenu un but de Corey LeBlanc, à 8:03 de la troisième période, qui a brisé une égalité de 5 à 5, pour vaincre les Vito’s par la marque de 6 à 5, jeudi soir, au Centre Superior Propane. Kyle Furze a trouvé la cible à deux reprises pour les Prédateurs et Nick Cassidy, Marc Doiron et Marc Gallie, une fois. Les prédateurs ont marqué à quatre reprises en période médiane. Max LeBlanc a marqué deux fois pour les Vito’s et Samuel Bastille, Félix LeBlanc et Greg Stoyles, une fois chacun. Jamal Nelson a vu 28 lancers dans la défaite et Josh Doyle, 31, pour la victoire. Moncton a également marqué quatre fois en deuxième, mais n’a pu déjouer le gar- dien opposé en troisième.

Les Koyotes de Kent (11-10-0-0-0=22pts, 2e position) visitent les Vito’s, jeudi soir, à 19h45 au Centre Superior. Moncton sera ensuite à Cap-Pelé, vendredi soir à 19h30. Kensington visitera les Ko-yotes, samedi à 19h30 et le Maniacs de l’Est seront à Cocagne, dimanche à 18h30.

Un quatrième championnat pour les Matadors

Le capitaine et les adjoints ont assisté à la présentation du trophée de championnat. On reconnait Gabriel Cormier, Christian Richard, Julien Hébert et Jérémie Godin.

(N.A.L.) –Les Matadors de Mathieu-Martin ont ajouté un autre championnat à leur palmarès en remportant la finale du Défi de hockey des écoles secondaires de l’Atlantique, tenu à Fredericton en fin de semaine.

Les Matadors ont eu raison de l’équipe de Charles P. Allen de Dartmouth, 2 à 1, dans la partie de championnat, dimanche. C’est la deuxième finale que se disputaient ces deux équipes cette saison. Le gardien Jérémie LeBlanc a été nommé le joueur du match pour les Matadors. C’est le quatrième championnat en autant de tournois en plus de la Coupe Acadie pour la formation d’Eric Prillo. Miguel Beattie et Christian Richard des Matadors ont été nommés au sein de l’équipe étoile du défi. Maxime Prillo et Eric Landry ont été les buteurs des Matadors en finale.

En demi-finale, les Matadors ont disposé des Black Kats de Fredericton, 5 à 2, alors que CPAllen a élimi-né Leo Hayes, 5 à 2, également. Miguel Beattie a réussi le tour du chapeau pour les Matadors. Gabriel Cormier et Julien Hébert ont complété le pointage. Les deux gardiens, Jérémie LeBlanc et Justin Boudreau se sont par-tagé la tâche devant le filet. «Je suis content de l’équipe, c’est quatre en quatre, a dit l’entraineur Eric Prillo. On a battu CPAllen deux fois en finale et deux autres fois en préliminaire. Il nous reste un autre tournoi, le provincial qui est le plus important.»

En ronde préliminaire, Mathieu-Martin a eu raison de Kennebecasis Valley, 3 à 1. Miguel Beattie a été le joueur de la partie. Samedi, Riverview a perdu 3 à 2, contre Fredericton, Bryson Bordage est le joueur de la partie des Royals. CPA a aussi vaincu Riverview, 2 à 1. Logan Steeves est le joueur de la rencontre. Charles P. Allen a battu L’Odyssée, 4 à 1, pour éliminer cette dernière équipe. Jonathan Sheehan a marqué le but des Olympiens et a été choisi le joueur de la partie de son club. Les Ma- tadors ont défait Leo Hayes, 5 à 2. Jérémie Godin a été le joueur de la partie.

Vendredi, L’Odyssée a baissé pavillon 5 à 0, contre les Blues de Riverview. Nicholas Jones-Balzer a été choisi le joueur de la partie pour L’Odyssée et Andrew Blakney, les Royals. Les Black Kats de Fredericton ont blanchi les Olympiens, 3 à 0, dans la partie suivant les cérémonies d’ouverture. Andrew Cyr a été nommé le joueur de la partie des Olympiens.

Les Matadors ont vaincu Parkview, 4 à 1. Maxime Bastille a été choisi le joueur du match.

Les Vedettes sont aussi championnes à Fredericton

Les Vedettes de Mathieu-Martin sont les championnes du Tournoi commémoratif Debbie Marion tenu à Fredericton en fin de semaine. Les joueuses sont heureuses de prendre leur photo avec la bannière du championnat. (Photo : Gracieuseté)

(N.A.L.) –Les Vedettes de Mathieu-Martin se sont imposées en fin de semaine en remportant la finale du Tournoi commémoratif Debbie Marion des filles des écoles secondaires tenu à Fredericton.

Les Vedettes ont disposé des Cavalières de Clément-Cormier, 5 à 1, en grande finale, dimanche. Ces deux équipes se rencontrent régulièrement dans les finales de tournoi cette saison. Janelle Bastarache a mené l’attaque avec quatre buts. Erika Dugas a réussi l’autre.

En demi-finale, les Vedettes ont éliminé les Royals de Riverview, 5 à 2, avec les filets de Melissa Laplante et Janelle Bastarache, deux chacune et Emilie Cormier. L’équipe de Julie LeBlanc, en ronde préliminaire, a vaincu les Bisons de W.-A.-Losier, de Tracadie, 4 à 1; les Patriotes de Louis-J.-Robichaud et les Black Kats de Fredericton, 5 à 0. Les Patriotes ont blanchi les Black Kats, 2 à 0.

Les Cavalières ont battu les Royals de Riverview, 5 à 1, avec les buts de Chloé Gallant, Alyssa Melanson, Monica Richard, un chacune et Myriam Richard, deux. Les Cavalières avaient perdu 4 à 1, vendredi, contre le Pulamoo de Miramichi Valley. Chloé Gallant a marqué.