Des coquelicots sont remis aux élèves de l’école Donat-Robichaud

La photo nous montre Marty Smith, de la Légion royale canadienne de Cap-Pelé, qui a remis des coquelicots aux élèves de l’école Donat-Robichaud de Cap-Pelé, lundi dernier.  (Photo : Mike Thibodeau)

Le Village de Cap-Pelé remet quatre bourses d’études

Gilles Haché

Le Village de Cap-Pelé a annoncé les gagnants et gagnantes de quatre bourses d’études lors de sa réunion régulière, lundi dernier.

Véronique LeBlanc, Danie LeBlanc Cormier, Alexis Gaudet et Vicky Gaudet sont les récipiendaires d’une bourse d’études de 250$ chacune.

Lors de la même réunion, la municipalité a modifié les taux pour l’utilisation de la Plage de l’Aboiteau.  Le cout d’admission pour stationner dans le grand stationnement sera de 5$; pour stationner au Centre de Plage, le cout augmente à 10$; le cout du laissez-passer pour les citoyens de Cap-Pelé sera de 15$ et ils pourront s’en procurer un deuxième pour 25$; les laissez-passer de saison achetés avant le 1er juillet couteront 50$ et ceux achetés après le 1er juillet seront 60$.

La municipalité à indiqué que ces changements étaient pour permettre de continuer à investir pour améliorer les services à la Plage de l’Aboiteau.

Les activités à venir à Cap-Pelé sont : les cérémonies du 11 novembre à 10h15 à l’Église; réunion d’information sur le plan rural le 20 novembre à 19h; l’illumination de l’Arbre de l’espoir le 25 novembre à 6h30 devant l’édifice municipal; le défilé de Noël aura lieu le 1er décembre et le départ se fait au Tediche Home Hardware pour se terminer à l’édifice des Chevaliers de Colomb; la prochaine réunion régulière du conseil aura lieu le 3 décembre à 19h.

Faites connaître votre opinion en remplissant le sondage en ligne sur l’image de marque de Beaubassin-est

La Communauté rurale Beaubassin-est veut connaître votre opinion dans son exercice de renouvellement de son image de marque. La firme Portfolio a été retenue pour mener ce projet et durant la première phase de cette initiative, nous cherchons à comprendre ce que représente pour vous la Communauté rurale Beaubassin-est.

Plusieurs rencontres ont eu lieu au cours des dernières semaines avec des intervenants de divers secteurs d’activités provenant de tous les quartiers de la communauté. Nous invitons maintenant toute la population à participer à une étude en ligne qui est une partie intégrante à l’élaboration de la stratégie de communication-marketing et le renouvellement de l’image de marque («bran-   ding») de Beaubassin-est.

Du 7 au 20 novembre,  vous pouvez accéder au sondage à partir du site web de la municipalité, au www.beaubassinest.ca, ou en sui-vant le lien sur la page Facebook de Beaubassin-est. Des copies du sondage sont aussi disponibles au bureau municipal situé au 1709, route 133 à Grand-Barachois et les heures d’ouverture sont du lundi au vendredi de 8h à 16h.

Votre participation au sondage permettra à l’équipe de Portfolio, à partir de vos réponses et commentaires, de mieux connaître vos opinions au sujet de Beaubassin-est et les moyens de communication à privilégier pour ses résidents. Vos opinions et commentaires demeureront confidentiels. Nous espérons que vous prendrez quelques minutes pour répondre au sondage, il nous fera plaisir de découvrir vos réponses et commentaires!

Pour plus de renseignements, veuillez composer le 532-0730 ou visitez le site www.beaubassinest.ca.

 

 

Michel LeBlanc pose sa candidature comme conseiller de la CRBe

Michel LeBlanc

Michel LeBlanc annonce sa candidature pour le rôle de conseiller de la Communauté rurale Beaubassin-est, Quartier 3, à Grand-Barachois.

Résident à Grand-Barachois depuis octobre 2017, M. LeBlanc s’est impliqué dans la communauté dès son arrivée, incluant les déjeuners communautaires, les comités de la Salle Grand-Barachois, ainsi que les Chevaliers de Colomb, tout en prenant une part active dans les réunions publiques mensuelles.  Il est récemment retraité après une carrière de 26 ans dans l’industrie financière.

Ses expériences et ses études en administration des affaires ont bénéficié à son engagement dans la communauté, tels que la présidence d’Hospice Sud-est et secrétaire de la Chambre de Commerce du Grand Shédiac, pour en nommer quelques-uns.

Il a siégé au conseil de la Ville de Shédiac de mai 2015 à mai 2016, ce qui a été une très bonne expérience et il voudrait faire bénéficier les citoyens de la CRBe de ce qu’il peut apporter à la table.

Michel LeBlanc est une personne sociale qui aime rencontrer les gens. Il désire écouter vos opinions et représenter vos intérêts au conseil.

Généreux don

Pierre LeBlanc, un ancien de la polyvalente L.-J.-R.,  présente à Michelle Bertin de la Fondation Louis-J.-Robichaud, un don de 25 000$. Une bourse désignée à perpétuité sera remise annuellement à un.e diplômé.e de la polyvalente L.-J.-R. en son nom. Depuis 2005, la Fondation a remis un total de 156 500$ en bourses d’études aux diplômés de la polyvalente. Pour en connaître davantage sur la Fondation, veuillez visiter le site web au www.fondationljr.ca.

Editorial

Jeannita Thériault

Pour ne pas oublier de dire merci

            Dimanche prochain sera le jour de l’Armistice alias le jour du Souvenir. C’est un jour consacré annuellement pour ne pas oublier nos anciens combattants, ceux qui sont morts durant la guerre et ceux qui sont revenus apportant avec eux les séquelles de combats violents contre des ennemis inconnus.

Nous avons presque l’obligation de porter fièrement le coquelicot rouge – presque la couleur du sang – de nos chers anciens combattants qui sont partis, encore très jeunes, sur le continent européen pour participer aux efforts de paix.

Ici au Canada, nous avons le bonheur de vivre dans un climat de paix, et ce, grâce aux sacrifices de nos soldats, morts ou vivants, qui sont trop souvent oubliés.

Le jour de l’Armistice est l’occasion spéciale pour ne pas les oublier en participant aux diverses cérémonies qui sont organisées ici et dans le monde entier.

Ce ne devrait pas être uniquement une journée pour les politiciens et leurs discours!  Ce jour appartient aux familles des soldats morts et aux familles des soldats vivants.  Un jour qui est consacré pour rendre hommage au courage de nos soldats et leur dire «merci» d’avoir défendu, pour nous tous, le droit à une paix durable.

C’est impressionnant et touchant de voir quelques anciens combattants vendre des coquelicots à l’entrée des épiceries et des supermarchés et même de nous les épingler, le sourire aux lèvres.

Le 6 juin 2019 marquera le 75e anniversaire du débarquement des forces alliées en Normandie, auquel ont pris part plus de 18,000 soldats canadiens.  Ils ont débarqué sur la plage Juno de Saint-Aubin-sur-Mer et Courseulles-sur-Mer. Plusieurs centaines d’Acadiens y ont participé principalement avec le régiment North Shore et d’autres avec le Régiment de la Chaudière et les North Nova Scotia Highlanders.

Une bonne destination pour nous, Canadiens et Canadiennes, de se rendre sur le sol français en juin 2019?

Dimanche prochain, portons fièrement notre coquelicot et rendons-nous aux cérémonies organisées dans nos communautés réciproques pour dire «merci» à nos anciens combattants et leur démontrer que nous n’oublions pas leurs sacrifices, leur courage et leurs jeunesse vécue sur les champs de bataille pour nous assurer une paix durable.

Jeannita Thériault

Malgré le vent et le froid   Cheryl LeBlanc et Rachel Léger plongent du quai de l’Aboiteau

Claire Lanteigne

Les gens suivent de près la campagne de l’Arbre de l’espoir que Christine Duguay mène pour une deuxième année à son commerce Cap-Pelé Esso. Mais personne ne la suit de plus près que Cheryl LeBlanc, vice-présidente du Cabinet provincial pour Westmorland et amie de Christine.

Une fois l’objectif de 25 000$ atteint, elle a lancé le défi de se rendre à 30 000$ pour souligner la 30e campagne de l’Arbre de l’espoir. «Si ce montant est atteint, a-t-elle dit, je vais sauter du quai de l’Aboiteau, le dimanche 4 novembre.» Quatre heures plus tard, le but était atteint.  Et c’est ce qu’elle a fait accompagnée de sa sœur Rachel Léger, une survivante du cancer, dimanche après-midi.

«J’ai décidé de l’accompagner dans ce défi, de dire Rachel, parce qu’elle veut tellement en faire pour cette cause.  Et quand tu as passé à travers six traitements pour le cancer, sauter à l’eau n’est pas si pire que ça».

Une centaine de personnes étaient présentes pour les voir et les encourager dans un plongeon que beaucoup ne désiraient pas faire. Les gens n’en revenaient pas de l’engagement de Cheryl, Rachel et Christine pour cette belle cause de l’Arbre de l’espoir.

Plusieurs membres de la Brigade des pompiers de Cap-Pelé étaient sur place pour assurer la sécurité des deux plongeuses.  Les pompiers Mathieu Cormier et Simon Dupuis étaient dans l’eau pour accueillir les deux braves femmes. Et on les a ramenées au Restaurant l’Aboiteau en camion afin d’éviter l’hypothermie. Le restaurant avait été ouvert pour l’occasion afin de permettre aux gens de rester au chaud en attendant 13h et après la plongée.

Cheryl n’aime pas nager, encore moins plonger, mais elle a dit que ça valait la peine car deux secondes dans l’eau n’est rien comparé à ce que doivent subir les gens atteints du cancer.  Et il va sans dire qu’elle a démontré dimanche que la cause de l’Arbre de l’espoir lui tient à cœur. Personne ne pourra jamais plus en douter. «Je l’ai fait pour l’espoir, a-t-elle dit, tandis que Rachel l’a fait pour la victoire!»

Jacques B. LeBlanc, président-directeur général de la Fondation CHU Dumont, était présent au quai avec sa famille.  Il n’en revenait tout simplement pas de l’audace de Cheryl. «Je lui ai dit qu’elle était folle, dit-il en riant, lorsqu’elle m’a parlé de son défi, mais que je l’appuyais. Et je savais qu’elle allait le respecter. C’est incroyable de voir qu’une personne peut s’impliquer à ce point-là pour une cause.

«Et Christine est aussi une personne formidable et le succès de sa campagne démontre à quel point une cause peut toucher une communauté et comment une communauté peut se rallier à une cause», de conclure M. LeBlanc.

Élections Nouveau-Brunswick fixe la date des élections partielles municipales au 10 décembre

(GNB) –Élections Nouveau-Brunswick a reconsidéré son projet de remettre les élections partielles municipales au printemps prochain et les tiendra désormais le lundi 10 décembre.

La décision de replanifier les élections partielles a été prise à la suite de discussions avec l’Union des municipalités du Nouveau-Brunswick. Le groupe a fait part de ses préoccupations quant au fait qu’il y a des municipalités qui n’ont pas officiellement déclaré leurs postes vacants, mais qui ont perdu leur quorum ou qui courent le risque de perdre leur quorum.

À ce jour, 20 municipalités dans la province ont officiellement déclaré un ou plusieurs postes vacants au sein de leur conseil. Élections Nouveau-Brunswick sait que des postes sont vacants dans deux autres municipalités. Cependant, la directrice générale des élections n’est pas en mesure d’y planifier des élections partielles, car elle n’a pas encore reçu d’avis officiel de la part du conseil local.

Des postes sont vacants au sein du conseil municipal des collectivités suivantes du Sud-est : Beaubassin-est (des conseillers pour les quartiers 3 et 4); Moncton (un conseiller pour le quartier 3); Memramcook (un.e conseil- ler.ère); et Shédiac (maire et un.e conseiller.ère).

Les nominations pour les élections partielles municipales prennent fin à 14h, le vendredi 16 novembre.

Les candidats potentiels à la recherche de renseignements supplémentaires peuvent visiter le site Web d’Élections Nouveau-Brunswick.

Il sera à la Place Champlain à la fin du mois   Travis Cormier excité de son premier cd

Normand A. Léger

Le rockeur acadien, Travis Cormier marche sur un nuage suivant la parution de son premier cd/album de 10 chansons, la semaine dernière.

Intitulé Dollars and Hearts, la pochette arbore une photo typique du visage de Travis Cormier gros plan avec un nouveau chapeau. «Je suis excité comme un petit qui reçoit des cadeaux à Noël et toutes les fêtes ensemble, a dit Cormier de Montréal. C’est la suite de deux ans de travail et de toute ma vie. Je suis très fier du produit final, un rêve qui est devenu une réalité.»

Travis Cormier, de Dieppe, a passé plus d’une année à écrire et réviser minutieusement les paroles et la musique des chansons tout en entrant en studio régulièrement pour les enregistrements et en assurer le mix et la qualité, à Vancouver. «J’ai fait plusieurs aller et retour à Vancouver, a dit Cormier, dans les studios de Bryan Adams. J’ai 10 pièces en anglais sur ce premier cd, dont le premier simple, Dollars and Hearts, est disponible depuis quelques semaines. J’ai choisi celle-là parce que je l’aime beaucoup et elle représente mes deux influences, le country et le rock. C’est une chanson country-rock, les deux influences de ma jeunesse. J’ai aussi rendu disponible une vidéo de la chanson sur U-Tube.»

Le nouveau cd est disponible en ligne et chez les disquaires. Cormier va fréquenter plusieurs magasins au cours des prochaines semaines pour faire la promotion et signer des copies de son cd. Il prévoit se rendre à la Place Champlain à la fin du mois pour rencontrer ses partisans de la région. «Je suis content de voir que mes partisans cherchent ce cd, a ajouté le chanteur rock. J’ai voulu offrir un cd pour remercier les gens qui m’appuient. Je ne voulais pas seulement de la musique en ligne. Lorsque j’étais jeune, j’étais émerveillé de voir les pochettes et lire les livrets qui accompagnaient les cd des artistes en plus d’écouter les cd. Je lisais les noms des artistes, musiciens et producteurs.»

Le chanteur diplômé de l’école Mathieu-Martin et vedette de la Voix sur TVA, il y a trois ans, va partir en tournée au printemps pour faire la promotion de son cd à travers le Canada. Il prévoit un spectacle à Moncton, plein orchestre, en février, sans donner plus de détails. «Les partisans sont toujours là, c’est incroyable l’aventure que je vis. Je travaille aussi sur de nouvelles chansons et je prévois en avoir une en français l’année prochaine. Je ferai une tournée acoustique dans les prochaines semaines.»

Travis souligne que les gens ont la chance de le découvrir comme artiste suivant plusieurs années à faire des «cover» et jouer dans les bars. Ses compétences en écriture sont importantes dans ses chansons et il veut partager ce qui se passe dans sa vie avec les gens.

Atelier de décorations de Noël naturelles

   Vision H2O vous invite à un atelier de fabrication de décorations naturelles et traditionnelles de Noël le mardi 27 novembre à 18h au Centre de St-André-LeBlanc. SVP emportez votre propre panier (pot de fleurs) pour décorer. Du matériel (branches et cônes) sera fourni en quantité limité. L’inscription à l’avance est requise. Aucun coût. N’oubliez pas votre tuque de Noël.  Pour inscription : Vision H2O, 577-2071 ou www.visionh2o.com