D’la Pantry à la Belle Delphine

Voici la recette d’antan du fameux gâteau au cacao à ma grand-grand-mére Zilpa, dont j’aime toujours préparer; pis sarvir à més visiteux, quand qui v’nons che-nous espiounner… Que voici :

Gâteau au cacao

– 1/2 cuppée d’beurre…

– 2 cuppées de sucre brun…

– 2 oeufs battus…

– 2 cuppées d’farine…

– 1 tchuillèrée à thé d’soda…

– 1/3 cuppée d’cacao…

– 1/2 cuppée de lait sûr (babeurre)…

– 1 tchuillèrée à thé d’vanille…

– 1/2 cuppée d’eau bouillante…

Crémer l’beurre. Ensuite, ajouter le sucre brun pis brâsser coumme y faut. Additionner lés œufs bin battus.  Là, tamiser la farine, le soda, le cacoa pis ajouter en alternant avec le lait sûr (babeurre). Ajouter l’vanille; pis bin mélanger…  Ajouter l’eau bouillante pis vorser l’mélange dans z’un moule graissé.  Tchuire à 350° F de 40 à 45 minutes. Y’a rien d’meilleur à déguster, t’en bavassant, qu’avec t’une gobbine de bounne cuppée d’thé.

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine….

Delphine B.B. Bosse

J’m’ai faite invité à faire t’une apparition distinguée à l’Hospice dés Parsounnes Âgées d’Shédiac; (ouaye) d’âller chanter t’au agréable «Birthday party» dés 103 ans, à la Vieille Alzoïde à Firmin Casaque à Belloni Le Frippounneux Melanson. Par chance à son jeune «boyfriend» de 97 ans, le chanteux d’poummes d’Ectôr à Crapaud Arsenault, qui la «pokait» du boute de sa cane, pour la tcheindre réveillée, pendant l’événement grandiose. Afin qu’à timbe pas endormi, (PLOUC) la face à premiére dans «l’cake» ou pire que sa perruque se mettre à flamboyer (POUFFE) par-dessus le fait dés chandelles.

Cé avec son dentier d’émail jauni pis d’à-môtché «chippé» d’en haut qu’à tchenait ou qui y «shakait kind of wobbly» entre lés rides dés doigts de sa main gauche, qu’à se servait pour mieux «scoopé» dés «chunks» moelleux de son gâteau marbré pis «mega loadé d’vanilla ice cream». Qu’à s’amusait à téter lentement la «fluffy French Vanilla Frosting» contre sa langue gluante. Pis «HOP»; chaque bouchée y descendait «smoothly» le gorgoton, avec l’aïde d’une bounne «swig» forte de «homemade potato champagne» (parvenant d’la «special private reserve» à sa nièce… ouaye-ouaye, y’elle qué counnue de «bootleggée»… la belle Tootsie-Marie, d’la «Riverside Drive»).

L’évidence, «frozen in time», fut «capturé» par la caméra à la vilaine achalante «no-name newspaper reporter» d’la gazette épaisse anglaise, qu’arrêtait juste pas d’nous aveugler avec le flash de chaque image qu’à pornait… Moyetout, j’ai «snappé» tcheques bons «colour close-ups» d’la Vieille Alzoïde; dont j’planifie d’me sarvir pour la création de mon calendrier 2019, pour «hangé proudly» de d’sus mon «wall» de tchuisine.

Y’avait (Mon Doux, Djeu Seigneur) dés Légendaires Dignitaires pis plusieurs autres Grousses Poches du Gouvarnement qu’étions présents, d’aussi loin d’la Butte du Parlement d’la «Hotta-wâ»; pis imaginez- vous ouaire, jusqu’à même parvenant d’la Capitale du Nouveau-Brunswick, avec leux «expensive hair-cuts» pis leux «fancy» grous «cars» chromés pis peinturés d’un éclatant «glittery jet-black». Même tcheques représentants d’la Capitale Mondiale du Houmârd avons v’nu là, célébrer pis présenter itout t’un certificat honorifique! En plusse la «line-up» de «well wishers» d’sa famille, ça «stretchait out» (Mêshoummes-Mêshoummes) de l’entrée principale pis «down» la longue «hallway» vers la grande salle du bôrd-à-manger. Qu’a surpris itout la foule, quand «out» de «no where», là-là : (ouaye) qu’un engagé échippé d’esclâve masqué pis non t’un «Chimpindale Dancer» s’a mis à se gigoter «round-and-round» la «groovy Elvis-King-Pelvis dance move» – – (Ouffe-Pouffe-Pouffe) qu’a faite baver pis «racé» vite le tam-tam del’âgée «Blushing Birthday Girl»!

Malgré que «l’microphone»  de d’sus le «portable stage» ne «workait» pas; avec l’enchantement de ma voix puissante pis le miaulement aiguë d’mon accordéon, j’ai réussi à déchaîner le monde t’au «party». Même jusqu’à faire danser, ceusses-là qu’avions leu’ «hearing aids» de «shutté off»! Le plus important, cé qu’la Vieille Alzoïde s’a «enjoyé» pis qu’à m’a applaudi avec t’une «awesome standing ovation» de 10 minutes – – avec t’une «nurse», la soutenant d’boute de d’sus chaque coude.

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Défi de hockey atlantique   Les équipes du Nouveau-Brunswick raflent deux médailles d’or

(N.A.L.) –Les équipes du Nouveau-Brunswick ont remporté deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze lors des finales de la 23e édition du Défi atlantique de hockey, tenu en fin de semaine au Centre Superior Propane de Moncton.

Les équipes -14 ans gars et -16 ans filles ont eu chaud à la fin des parties, mais ont tenu le coup pour remporter l’or alors que les gars -15 ans ont perdu en finale pour l’argent. Les filles -18 ans ont raflé le bronze.

Gars -14 ans

Le Nouveau-Brunswick a vaincu l’Île-du-Prince-Édouard, 3 à 2, dans la partie de championnat des gars -14 ans, lundi. Le N.-B. menait 2 à 0 et 3 à 0, pour la majorité de la rencontre, mais les adversaires ont marqué deux filets vers la fin de la troisième période pour se rapprocher à un but et menacer pour niveler le compte. Noah Ryan, en première; Mathieu Pelletier, en deuxième et Bradley Nadeau, en troisième, ont trouvé la cible pour les gagnants. La Nouvelle-Écosse a raflé le bronze avec un gain de                                              4 à 2, sur Terre-Neuve et Labrador.

En demi-finale, l’équipe du Nouveau-Brunswick a doublé la Nouvelle-Écosse, 5 à 2, pour accéder à la finale. Bradley Nadeau, Will Allen, Dominic Deschênes, Cameron White et Samson Mayo ont marqué. L’Île-du-Prince-Édouard a battu Terre-Neuve et Labrador, 6 à 4, dans l’autre partie.

Le Nouveau-Brunswick a gagné une de trois parties en ronde préliminaire. La N.-É. a gagné 8 à 3, devant le N.-B. Les buts des perdants ont été l’œuvre de Cameron White, Ian Dickie et Samuel MacFarlane. Mathieu Pelletier a deux passes. Le N.-B. a ensuite marqué à trois reprises en première et troisième périodes pour vaincre T.-N.-L., 7 à 2. Angelo Fullerton a deux buts et Bradley Nadeau, Mathieu Pelletier, Jean-Phillip Boudreau, Samuel MacFarlane et Brady Wood, un chacun. Jayden Chiasson était le gardien gagnant. L’Î.-P.-É. a pris les devants 4 à 0, en première période pour ensuite tenir le coup et l’emporter 5 à 4, contre le N.-B. Allen Will, Dominic Deschênes, Bradley Nadeau et Samson Mayo ont trouvé la cible.

Filles -16 ans

Le Nouveau-Brunswick a blanchi la Nouvelle-Écosse, 1 à 0, en grande finale de la catégorie filles -16 ans grâce au but d’Aumrey McFarlane, en période médiane et le jeu blanc de la gardienne Caissie McCallum, qui a vu bien des rondelles en troisième pé-                                                       riode. La partie pour le bronze a vu l’Île-du-Prince-Édouard l’emporter 5 à 0, contre Terre-Neuve et Labrador.

En demi-finale, le N.-B. a signé un gain de 5 à 1, face à l’Î-P.-É. alors que la N.-É. a blanchi T.-N.-L., 8 à 0. Anika Cormier et Laura Eustace ont marqué chacune deux fois pour les gagnantes. Aumrey McFarlane a réussi l’autre. Stéphanie Bourque a inscrit une passe.

Le Nouveau-Brunswick a terminé la ronde préliminaire au premier rang avec trois gains chez les filles -16 ans. Le Nouveau-Brunswick a disposé de la Nouvelle-Écosse, 2 à 1, avec les filets d’Anika Cormier et de Tahlia Mallaley. Alexi Caron a inscrit la victoire. Maritza Labrie, deux et Janie Caissie, Jillian Jackson et Tahlia Mallaley, un chacune, ont trouvé la cible dans le jeu blanc de 5 à 0, du N.-B. contre Terre-Neuve et Labrador. Le Nouveau-Brunswick a ensuite eu raison de l’Île-du-Prince-Édouard, 3 à 2. Maritza Labrie, Stéphanie Bourque et Julia Downey ont marqué pour les gagnantes.

Gars -15 ans

Le Nouveau-Brunswick s’est incliné 8 à 3, contre la Nouvelle-Écosse en partie de championnat des gars -15 ans, lundi. La médaille de bronze est allée à l’équipe de T.-N.-L., qui a gagné 3 à 2, contre Î.-P.-É.

Le N.-B. a blanchi T.-N.-L., 3 à 0, en demi-finale et la N.-É. a vaincu l’I.-P.-É., 3 à 2, dans l’autre partie. Tyler Guy, Andrew Gweon et Mateo Mann ont marqué pour le N.-B. et Matthew Parker a inscrit le jeu blanc. Jett McCullum a une passe.

Le Nouveau-Brunswick est sorti vainqueur de ses trois rencontres préliminaires des gars -15 ans. Le N.-B. a marqué quatre  buts en première période en route vers un gain de 6 à 5, contre la N.-É.   Samuel Savoie a réussi le tour du chapeau et Kiefer Lyons, Samuel Oliver et Tyler Guy, un filet chacun. T.-N.-L. s’est ensuite incliné 5 à 2, devant le N.-B. grâce aux deux buts de Samuel Savoie et les simples de Noah Gibbs, Tyler Guy et Ethan Johnson. Jett McCullum a deux passes. Matthew Parker a inscrit la victoire. Le N.-B. a vaincu l’Î.-P.-É., 4 à 3, dans sa troisième rencontre. Guy Tyler, Samuel Oliver, Ethan Dollemont et Noah Gibbs ont trouvé le fond du filet.

Filles -18 ans

L’équipe du Nouveau-Brunswick a eu raison de l’Île-du-Prince-Édouard, 4 à 1, pour la médaille de bronze de la division filles -18 ans. En finale pour l’or, la Nouvelle-Écosse a battu Terre-Neuve et Labrador, 7 à 3.

Erica Plourde, deux fois et Catherine Foulem et Mireille Martin, ont marqué pour le N.-B. En demi-finale, le N.-B. est tombé 3 à 2, contre T.-N.-L. alors que la N.-É. a eu raison de l’Î.-P.-É., 9 à 1. Erica Plourde et Janelle Bastarache ont trouvé la cible pour le N.-B.

Le Nouveau-Brunswick a terminé la ronde préliminaire des filles -18 ans avec un gain et deux nulles. Le N.-B. et la N.-É. ont fait match nul, 1 à 1. Sophie Bujold a marqué pour le N.-B et Catherine Foulem a une passe. T.-N.-L. et le N.-B. ont joué une partie nulle de 1 à 1. Erica Plourde, en troisième période, a nivelé les chances pour le N.-B. Annick Boudreau était devant le filet. Le N.-B. a explosé avec trois buts en troisième période dans sa victoire de 7 à 1, contre l’Î.-P.-É. Tiah Schicilone a deux filets et les autres sont venus des bâtons d’Olivia Eustace, Janelle Bastarache, Mireille Martin, Catherine Foulem et Erica Plourde.

 

Les Prédateurs de Cap-Pelé ont deux victoires

Yannick Jacob (14-blanc) des Prédateurs et Patrik Landry (12) des Vito’s bataillent pour la possession de la rondelle lors du match entre ces deux clubs, jeudi dernier à Moncton. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –Les Prédateurs de Cap-Pelé ont débuté la nouvelle saison 2018-2019 de bons pieds avec deux victoires lors de joutes de la Ligue de hockey junior B du Nouveau-Brunswick.

L’équipe de Cap-Pelé a vaincu les Koyotes de Kent par la marque de 9 à 3, lors de leur match d’ouverture à domicile, vendredi soir. Christian Gregan, Marc Gallie, Meguel Sonier et Zach Kerwin ont chacun trouvé la cible à deux reprises dans le gain contre le gardien Alex Roussel, qui a vu 45 lancers. Josh McPhee a réussi l’autre. Frédérick Landry, deux et David Basque, ont riposté pour les Koyotes qui disputaient leur premier match de la saison. Mathieu Landry a effectué 30 arrêts pour la victoire devant le filet.

Les champions de l’an dernier, les Vito’s de Moncton, ont été la première victime des Prédateurs, un gain de 4 à 1, jeudi soir, au Centre Superior Propane. Nicholas Goguen, Christian Gregan, Marc Gallie, en avantage numérique et Simon Savoie Vienneau, ont trouvé la cible pour les Prédateurs, le dernier dans un filet désert à la fin de la troisième période suivant une course à deux pour une rondelle libre. Dominic Hachey a réussi celui des Vito’s, en avantage numérique tard en troisième période. Les Prédateurs ont marqué, une fois en première et de même en deuxième périodes. Josh Doyle a fait face à 42 lancers dans la victoire et Julien Landry, 23 dans la défaite.

Samedi soir à Cocagne, les Vito’s ont gagné 5 à 3, face aux Koyotes de Kent. Justin Boudreau a mené l’attaque des Vito’s avec deux buts et Rémi Thériault, Alexis LeBlanc et Samuel Bastille, dans un filet désert, un chacun. Jamal Nelson a bloqué 23 de 26 lancers. Jesse Malone, Wayne Jones et Simon Henman ont assuré la riposte de Kent. Sam Gendron a réussi 26 arrêts.

Les Prédateurs vont recevoir la visite des Vito’s de Moncton, vendredi soir à 19h30 à l’aréna de Cap-Pelé. Les Koyotes de Kent seront au Centre Superior Propane, jeudi soir à 19h40 pour y affronter les Vito’s. Kent visitera les Maniacs de l’Est de l’Île-du-Prince-Édouard, samedi et Cap-Pelé sera au Centre Évangéline, dimanche pour un duel avec le Marché de poissons Arsenault.

Boudreau, Bourque et Cormier ont gagné leur pari

(N.A.L.) –Les quatre équipes du Nouveau-Brunswick ont chacune raflé une médaille lors du 23e Tournoi annuel du Défi atlantique de hockey au Centre Superior Propane de Moncton, en fin de semaine.

Les formations des quatre provinces atlantiques tiennent cette compétition annuelle afin de mesurer le succès de leurs programmes et offrir aux jeunes gars de -14 et -15 ans et aux filles de -16 et -18 ans, la chance de vivre une expérience sans pareil pendant quatre jours. Ils sont traités comme des professionnels avec plusieurs services.

Jean-Philip Boudreau, de Moncton, était membre de la formation -14 ans gars qui a remporté la médaille d’or. Le jeune de 13 ans est en 8e année à l’école Champlain et dispute sa première saison dans la catégorie bantam. Il s’aligne avec les Flyers de Dieppe AAA majeur.  «Je suis heureux de ma première expérience et de la médaille d’or, a dit le jeune de 5pieds 6pouces, 135 livres. La compétition a été difficile, mais intéressante. Tous ont travaillé fort pour gagner le tournoi.»

Boudreau s’alignait avec le Lightning de Lewisville pee wee AAA l’an dernier et c’est sa première année avec les mises en échec. «J’ai dû m’adapter ici parce qu’il y en avait beaucoup. J’aime tout de ce tournoi, coucher à l’hôtel et être avec mes coéqui-piers. C’est ma première fois dans une équipe provinciale et j’ai la chance de montrer aux gens comment je peux jouer. J’aimerais jouer dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. J’ai profité de la fin de semaine pour améliorer mon sens du jeu et mes passes. J’ai de bonnes habiletés dans les passes et les lancers. Je voulais finir avec une coupe et c’est fait. C’est excitant et on va connaître une bonne saison avec les Flyers.»

La formation de -16 ans filles a aussi gagné son pari de remporter la médaille d’or. Stéphanie Bourque, de Moncton, est une élève de 9e année à l’école L’Odyssée. Âgée de 14 ans, c’était sa deuxième participation au défi. «On a de nouvelles joueuses et on fait bien, a-t-elle indiqué. Le jeu est vite et il y a de bonnes équipes. J’aime représenter ma pro-vince et jouer contre les meilleures filles de mon âge. On apprend de nouvelles choses et on rencontre de nouvelles personnes.»

La joueuse de défense a grandement contribué au succès de son équipe et elle était bien heureuse de mettre la main sur la coupe suivant la finale. «Les parties n’ont pas été faciles, il y avait plusieurs bonnes filles avec les autres équipes que je devais surveiller. On voulait jouer en finale et gagner et on a réussi. On était excitée de se qualifier pour la finale. On avait gagné en finale l’an dernier et c’est deux de suite.»

Une autre joueuse qui a laissé sa marque en fin de semaine est Anika Cormier, 14 ans, de Sainte-Marie-de-Kent. Mesurant 5pieds 4pouces, l’élève de 9e année de l’école Clément-Cormier en était à sa première parti- cipation au tournoi atlantique. «C’est plaisant de représenter sa province et faire des choses pour aider son équipe, a dit la joueuse des bantam Rockets de Moncton. On rencontre des nouvelles amies et même avec les autres équipes. Le jeu est vite et j’aime cela. Il y a de bonnes filles de notre âge et je peux jouer avec elles. C’est une belle expérience de coucher à l’hôtel avec l’équipe et participer aux sorties.»

L’expérience du tournoi est la clé pour les joueurs et joueuses

Cédric Gallant-Cormier et Patrice LeBlanc.  (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –Le 23e Défi atlantique de hockey permet aux jeunes espoirs de la province de jouer ensemble et de se mesurer contre les formations des trois autres provinces atlantiques.

Les équipes -18 ans féminine et -15 ans masculine n’ont pu remporter l’or, mais elles ont quand même réussi à remporter une médaille à ce prestigieux tournoi annuel.

Pour Janelle Bastarache, une élève de 12e année de l’école Mathieu-Martin,  «c’est une belle chance de se démontrer parce que c’est ma première fois ici. Il y avait des séances ouvertes et j’ai décidé de me présenter. J’ai travaillé fort et c’est plaisant parce que j’apprends beaucoup.»

La joueuse des Vedettes de son école était excitée de faire partie de la division, -18 ans. «C’est bien organisé et les parties sont de haut calibre, a dit la joueuse de Memramcook. Tous contribuent à la belle expérience. On représente notre province et j’aime jouer avec les meilleures. On apprend bien de choses. Je vais m’aligner avec les Vedettes et on va avoir une bonne saison. On vise les provinciales comme l’an dernier. J’aimerais jouer au niveau universitaire un jour.»

La joueuse de défense Dominique Cormier, de Sainte-Marie-de-Kent, en était à sa troisième participation à ce défi. La joueuse de 5pieds 8pouces, a quand même apprécié son expérience. «C’est un peu différent cette année en raison des Jeux du Canada, a-t-elle mentionné. L’équipe provinciale est en train de se former. On voulait vraiment gagner la médaille d’or, mais on se contente du bronze. Je me concentre sur les Jeux du Canada, cette année. C’était dur de perdre 3 à 2, contre T.-N.-L. en demi-finale parce qu’on peut les gagner.»

Cormier s’aligne avec les Spartans du collège Stanstead, au Québec cette année. «J’ai voulu continuer à m’améliorer au hockey et c’est un bon choix pour moi, a ajouté Cormier. Il y a de bons entraineurs qui pourront m’amener loin au hockey. J’aime bien cela, le premier mois a passé vite. Mes études sont plus difficiles et en anglais, mais je vais m’habituer. Je voulais revenir ici cette semaine pour revivre cette expérience. J’aimerais me rendre le plus loin possible au hockey, soit dans les collèges aux États-Unis, ou universitaire. J’aime tous les aspects du hockey, incluant la compétition. C’est une passion.»

Gars -15 ans

L’équipe masculine des -15 ans a perdu en finale et s’est contentée de la médaille d’argent. Pour Cédric Gallant-Cormier, de Cap-Pelé, il y a vécu une première expérience. Le joueur de centre ou ailier a bien réussi. «C’était plaisant de toujours être avec ses coéquipiers et prendre part à des activités ensemble, a dit l’élève de 9e année de l’école Louis-J.-Robichaud. On mange et couche à l’hôtel et on a marché et joué au frisbee ultime. Les parties sont intéressantes, le hockey est mon passe-temps favori. On voulait gagner l’or, mais le tout est une bonne expérience.»

Le hockey occupe la vie du jeune Gallant-Cormier depuis au moins huit ans. Le jeune de 14 ans s’aligne pour une deuxième année avec les Flyers de Dieppe bantam AAA. Mesurant  5pieds 7pouces, 155 livres, il a dit «nous voulons gagner le provincial cette année. Ce tournoi me permet de connaître les autres joueurs des autres provinces et je vis des expériences différentes. J’ai frappé beaucoup et bloqué des lancers pour mon équipe.»

Patrice LeBlanc, de Shédiac, était aussi membre de l’équipe provinciale des -15 ans. Mesurant 5pieds 9pouces, 130 livres, il a vécu sa deuxième expérience au tournoi. L’ailier droit est en 9e année à LJR. «Il y a toujours du nouveau monde à chaque année, a indiqué LeBlanc, un autre joueur des Flyers de Dieppe. On a gagné toutes nos parties préliminaires et la demi-finale. J’ai aimé coucher dans les hôtels avec des gars de mon âge. J’ai aimé les sorties. C’est un tournoi plus vite avec des joueurs plus grands, donc cela te pousse à faire mieux. J’aime faire des passes et marquer des buts. Je suis heureux de ma participation. Quant aux Flyers de Dieppe, on vise gagner le provincial et l’Atlantique. C’est ma deuxième année bantam. Le tournoi a été une bonne expérience de hockey et d’apprentissage.»