Les enfants d’Adam pour ouvrir la 42e saison du théâtre l’Escaouette

Une saison théâtrale aux quatre vents prend son envol à l’Escaouette avec la pièce Les enfants d’Adam, de l’auteure islandaise Audur Ava Ólafsdóttir, mondialement connue suite au succès de son populaire roman Rosa Candida. Ce huis clos familial déjanté et fantaisiste prend l’affiche du théâtre l’Escaouette le 11 octobre à 19h30.

Une structure familiale hors norme fait apparaître dans la pièce Les enfants d’Adam, le choc des visions générationnelles. Suite au décès de son mari, une femme découvre avec stupéfaction le regard que ses enfants portent sur elle. Ces derniers devront rajuster le tir au fil des révélations concernant leur mère, mais aussi concernant le passé inusité de leur père. Bien loin de l’absurde, au-delà du déjanté, ce qui apparaît comme une métamorphose n’est en fait que le vrai visage d’une femme comme toutes les autres : merveil-  leusement unique.

Dans une mise en scène de Luce Pelletier, la production du Théâtre de l’opsis comporte une solide distribution qui réunit sur scène Dorothée Berryman, Anne-Élisabeth Bossé, Sébastien Dodge, Daniel Parent et Marie-Eve Pelletier.

Pour connaître tous les détails de la riche programmation 2018-2019 et les différentes formules d’abonnement avantageuses, consultez www.escaouette.com.

D’la Pantry à la Belle Delphine

Chère Marianne à Calixte à Mélas Crème Fouettée Caissie d’la «Tipperary Street» (si qu’cé vraiment c’là ton nom (Ha-Ha-Ha) : J’entendu dire par-dessus la bouchure de «chicken wire» à Mme Boudreau, de «Boudreau Office», que Mêshoummes-Mêshoummes, tu charchais pour t’une bounne recette de «Date Balls», coumme faisait à l’antan nos adorables mamans. «Anyway», voici lés ingrédients secrets que ça va te d’mander afin de préparer ctés délicieux avales-tout-rond-petits-péchés-mignons là :

«Date Balls»

– 1/4 cuppée soit de beurre ou de margarine…

– 1 pis 1/2 cuppées de dattes, dénoyautées pis hachées…

– 2 œufs…

– 1 cuppée d’sucre blanc…

– 1/2 cuppée à thé d’sel…

Bin mélanger le tout pis à feu moyen, tchuire pour environ t’un bon 7 minutes ou jusqu’à ce qu’lés dattes aient ramolli. Écrâser lés dattes avec l’aïde d’un «mash» patate.  Ajouter 3 cuppées de «RICE KRISPIES». Laisser refroidir un peu pis façonner en boules la grousseur quasiment d’une boule de ping-pong.  Rouler lés boules dans dés flocons de noix de «coconut»!

Delphine B.B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Cossé qu’a radote Delphine…

Delphine B.B. Bosse

Avez-vous «ever» été testé par l’Orienteur d’l’école, à saouaire coumment haut qué votre «IQ range»? En plusse, avez-vous r’marqué (ya) que le mot «range» s’trouve à être inscris itout dans le mot «derange»!?! Ein! «What’s up with that»?

Hmmm! D’la misère à crouaire… J’veux pas m’braguer ni rien, là-là; bin j’avais claqué le numéro sensationnel 146 de «Genius»! «Anyway», j’m’ai faites  draguer t’au Secrétariat pis dirigé dans l’bureau du Directeur-Adjoint d’la Polyvalente, à youssé qu’j’m’ai faite confronter à saouaire si qu’j’avais possiblement «cheaté» de d’sus l’test?!? Y m’ont «back re-testé», forcé à reprendre l’examen; pis «Ha-Ha-Ha, for them»…  Lés résultats lés avons double surpris : car cte fois ‘citte,  j’avions «scoré» («WOW») 14 points de plus haut (imaginez-vous ouaire, «nice» – – t’a la même «smartness» d’égalité (160) que le mieux counnu scien- tiste de l’Univers, Albert Einstein).

À m’ouaire, cé d’la misère à crouaire que j’sus tant «giftée» avec t’une «brain» si «over-loadée» d’informations inutiles pis parfois même utiles (ça cé si j’décide de m’en servir). À youssé que Georges Lemaître, dans lés z’ânnées 1920s, fut le premier à suggérer la Théorie du «BIG BANG» (l’Origine de l’Univers)! Bin moi, je fus la premiére, dans le début dés z’ânnées 1970s, à révolutiounner la Théorie Géniale du «BIG TWANG» (l’Origine d’la «Country Music»… à youssé qu’j’ai prouvé que cé à partir «strummé» la «G-String» d’une guitare, qu’a «sparké» ou réverbéré dansl’Cosmos la naissance d’un «feel good toe-tapping sound» de <<HONKY TONK BLUES>>). J’peux pas crouaire que parsounne a voulu nominer mon nom, afin que j’puisse mériter le «NOBEL PRIZE»! «Again»! «What’s up with  that»?

J’sus cte «well kept secret» ou cte riche trésor canadien là que l’Gouvarnement Fédéral pis Provincial ne veulent pas qu’vous sachez «too much z’about». Même jusqu’à ceusses-là «d’involved» dans la «Canadian Underground Spy Business» (j’ai dis «underground» pis pas «ground hog») qu’insistant pis qui voulant yinc que j’utilise le pouaire de ma puissante pis créative «mind» seulement pour le bien de l’Univers. Imaginez-vous ouaire si que j’me ferais «kidnappé» par t’un méchant-méchant pays, à m’faire torturer pour saouaire t’utes més secrets! Imaginez-vous ouaire dans tchel «mess» qu’le Canada serait dedans, sans l’talent ou service de mon génie?!?

«By day», j’sus z’une «mild mannered» espinose (t’une espiounne qui veut t’ute saouaire la «business» dés z’autres); pis «by night», y’une qui «split» lés atomes «in half», flottant invisiblement dans l’air d’une Salle Paroissiale ou pendant més «FAMOUS WORLD TOURS» (surtout aux z’États), avec le «TWANG» puissant de ma guitare pis avec ma voix angélique de Countré Star… Saviez-vous qu’en même temps que «j’perform», qu’la grousse borloque décorative, au-d’sus d’la «rim» pis en plein centre du devant de mon grous chapeau d’cowboy, est vraiment t’un «spyware camera», qu’enregistre («ahem») dés informations confidentielles.

Coumme vous pouvez «now» le constater, j’ne sus pas yinc z’une «pretty face»! J’sus «quite» talentueuse dans plusieurs autres domaines cachés (avec «more» surprises à être ajoutés à ma longue liste; que j’résarve à vous conter, avec plus de détails, pour t’une autre journée spéciale).

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

 

Les Matadors sont les champions au baseball AAA

Les Matadors sont les champions de la Conférence de l’Est au baseball AAA. Ils accueillent le championnat Nord-est samedi au parc Kiwanis. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –Les sports scolaires dans la Conférence de l’Est battent de tous les ailes dans les sports d’automne et certaines équipes championnes de l’Est sont connues et des championnats régionaux auront lieu en fin de semaine.

Au soccer féminin AA, les Patriotes de Louis-J.-Robichaud ont blanchi J.M. Armstrong, 4 à 0. Janelle Hébert a marqué à deux reprises et Grace Vaillmot et Véronique Jalbert-Léger, une fois chacune. Erica Babineau a inscrit le jeu blanc.

Les Patriotes ont également fait match nul, 4 à 4 avec les Titans de Tantramar. Janelle Hébert a réussi un triplé et Karyssa Boucher, un simple.

Baseball AAA

   Les Matadors de Mathieu-Martin sont les champions de la Conférence de l’Est au baseball AAA. L’équipe recevra le tournoi régional Nord-est au parc Kiwanis, samedi.

En finale de l’Est, le lanceur Olivier Potvin a lancé un match sans point ni coup sûr pour permettre aux Matadors de blanchir les Royals de Riverview, 13 à 0, dimanche. Ces deux équipes vont présenter la conférence, samedi au régional. En demi-finale, Mathieu-Martin a éliminé les Trojans de Trimble, 7 à 1. Kevin Aubé  a été solide au bâton dans les deux rencontres.

Samedi au Kiwanis, Mathieu-Martin se mesurera à James M. Hill, à 10h et Riverview affrontera Miramichi Valley, à 13h. Les deux équipes finalistes joueront à 15h30 dans la finale Nord-est et avanceront au tournoi provincial, à Miramichi, le samedi 13 octobre.

Baseball AA

   Les Patriotes de Louis-J.-Robichaud seront du tournoi régional Nord-est AA de baseball en fin de semaine dans le Nord, suivant leur performance au tournoi de la Conférence de l’Est, samedi à Salisbury.

Les Patriotes ont défait les Cougars de J.M.Armstrong, 12 à 7, avant de s’incliner 14 à 4, devant Bonar Law. Cette dernière a vaincu les Cougars, 10 à 6. Bonar Law sera aussi au tournoi régional.

Balle-molle

   Les Olympiennes de L’Odyssée et les Trojans de Harrison Trimble représentent la zone Sud-est au tournoi régional Nord-est, samedi aux terrains Hal Betts. Trimble, l’équipe championne de la conférence, joue contre Miramichi Valley à 10h et Marie-Esther affronte L’Odyssée, à 12h. Les deux gagnantes se rencontrent à 14h30 et avanceront au tournoi provincial, samedi de la semaine prochaine à Fredericton. Les Vedettes de Mathieu-Martin ont perdu deux fois contre L’Odyssée et une fois contre les Trojans et n’ont pas avancé.

Soccer AA

   Les Patriotes de Louis-J.- Robichaud (6-0-2), gars senior, connaissent une belle saison dans la Conférence de l’Est. Jeremy Babin a deux buts et Dale Gautreau, un dans une victoire de 3 à 1, contre les Cougars de J.M. Armstrong. Les Patriotes et les Cavaliers de Clément-Cormier ont fait match nul 0 à 0. Louis-J.-Robichaud a ensuite défait Clément-Cormier, 2 à 1, avec les buts de Samuel Allain et Jeremy Hébert.

Samuel Allain a trouvé la cible à deux reprises dans un gain de 5 à 0, contre les Cougars. Jeremy Babin, Sébastien Gould et Shane Doiron ont un filet chacun. Les Patriotes ont aussi blanchi les Titans de Tantramar, 3 à 0, grâce aux filets de Max Léger, Jeremy Babin et Marco Pellerin.

L’équipe junior masculine AA des Patriotes a annulé 0 à 0, avec les Rebelles de Népisiguit. Les Patriotes ont ensuite vaincu les Purple Knights de Moncton, 4 à 1, lundi. Rémi LeBlanc, Cédric Boudreau et Patrice LeBlanc ont trouvé la cible.

Les Prédateurs de Cap-Pelé ont deux parties

Le vétéran gardien Mathieu Landry sera un des joueur clé des Prédateurs cette saison. Il réussit un arrêt contre Nicholas Bacso (5), des Vito’s lors du match pré-saison de la semaine dernière. (Photo : Normand A. Léger)

(N.A.L.) –La Ligue de hockey junior B du Nouveau-Brunswick débute ses activités de la saison 2018-2019 jeudi soir au Centre Superior Propane de Moncton.

Les Vito’s de Moncton vont recevoir la visite des Prédateurs de Cap-Pelé, à 19h40 dans une partie qui promet entre ces deux équipes. Cap-Pelé recevra les Koyotes de Kent, vendredi soir à 19h30 à l’aréna de Cap-Pelé. Moncton visitera Kent, samedi soir à 19h30 à la patinoire de Cocagne.

Les Prédateurs ont plusieurs joueurs de retour, comme le défenseur Marc Gallie, Marc Doiron, Jean Cormier, Connor Hayes et Kyle Furze. Des recrues des Royals de Riverview s’ajoutent, comme les jumeaux Doug et Thomas Doiron et le gardien Josh Doyle. Jeremy LeBlanc est le nouvel entraineur chef aidé de Jérémie Niles et Maxime Michaud.

Les Vito’s ont ajouté Samuel Bastille, Félix LeBlanc, Dominic Hachey et Brock McEwen, qui ont joué junior A l’an dernier et Harrison O’Pray et Greg Stoyles, des Royals de Riverview. Nicholas Bacso, Max LeBlanc, Jeremy LeBlanc, Rémi Thériault, Patrik Landry, Justin Boudreau, Louis Vachon sont des joueurs de retour. Kenny Brown est l’entraineur chef, aidé de Denis Roy.

Notons que la division junior B possède trois équipes qui chacune disputera un calendrier partagé avec les quatre formations de l’Île-du-Prince-Édouard, comme l’an dernier. Il s’agit de la Poissonnerie Arsenault, Kensington, A et S Métal et les Maniacs de l’Est. La division junior C possède quatre équipes de la province.

 

Les Patriotes visent le championnat provincial au soccer

Jonathan Gregan

(N.A.L.) –Les Patriotes de l’école Louis-J.-Robichaud au soccer senior AA connaissent une très bonne année dans leur ligue de la Conférence de l’Est et l’équipe n’a pas subi la défaite en fin de semaine au Tournoi de l’école Mathieu-Martin AAA.

Un des joueurs qui contribue aux succès est Jonathan Gregan, de Shédiac, un élève de 12e année.

Mesurant 6pieds 1pouce, l’attaquant apprécie son rôle au sein de la formation. «Mon rôle est de placer de la pression sur les défenseurs adverses et créer des jeux, a-t-il indiqué. Je joue depuis six ans et j’aime ce sport. Mes amis jouaient et j’ai décidé de les joindre. J’évolue avec les équipes de Shédiac-Cap-Pelé, l’été.»

Le soccer est un sport exigeant sur la condition physique de l’athlète, qui doit beaucoup courir. «C’est une bonne activité physique et bon pour la communication, a dit le jeune athlète qui joue aussi au hockey. La communication est importante, il faut se parler sur le terrain. C’est un vrai sport d’équipe et une personne ne peut pas tout faire, il faut jouer ensemble. J’ai beaucoup de vitesse sur le terrain, je cours plus vite que les autres. Jouer dans les sports nous fait bien se sentir et on développe des amitiés. Il faut prendre des responsabilités en faisant partie d’un groupe et travailler ensemble. On veut gagner les provinciales AA et pour gagner, il faudra obtenir le 100 pour cent de la part de toute l’équipe.»

François Léger, gagnant de la catégorie simple hommes

Nous reconnaissons, de gauche à droite : François Léger et Jason Gaudet. (Photo : Gracieuseté)

François Léger a gagné les éliminatoires de la catégorie simple hommes de la Ligue de tennis de Memramcook, commanditée par UNI Coopération Financière.

En finale, François Léger l’a emporté 6-3, 6-7, 6-3 contre Jason Gaudet.

En demi-finales, François Léger avait gagné 6-4, 6-4 contre Mathieu Gaudet tandis que Jason Gaudet gagnait 6-0, 6-0 contre Drew Francis.

 

Journée de course féminine

Plus d’une trentaine de filles et de femmes ont participé, samedi au CEPS du Campus de Moncton, à la première journée de course féminine organisée par Athlétisme et Courses Nouveau-Brunswick. Trois des meilleures coureuses de la province, Geneviève Lalonde, Shelley Doucet et Patty Blanchard, étaient présentes pour animer les ateliers de courses, de préparation et d’entrainements. On aperçoit Geneviève Lalonde (en avant) mener le groupe dans une période de réchauffement avant d’entreprendre une course sur route. Patty Blanchard est blessée et n’a pu prendre part à tous les exercices. (Photo : Normand A. Léger)