Cossé qu’a radote Delphine..

Delphine B.B. Bosse

Mon fils, Zacharie, m’a introduit à sa nouvelle belle «girlfriend», la «Sweet» Obéline-Marie – – dont son «nickname» est «Melons»! (Qu’un peu «weird» pis comique en même temps, parce «honestly», (Pssst-Pssst-Pssst) entre moi pis vous z’autres, son «nickname» ne définitivement «match» pas («trust you me») sa «bra size»)! Étant «nosey» pis mére-protective de nature, j’m’ai pas gênée d’la «drillé» avec l’entre- vue simple pis directe sui-vante : <<Ouaye! À tchissé la fille?>>

Quand qu’à m’a noummée tchissé qu’étions sés parents?!? Son «body language», surtout lés «muscles» entiers de son visage, s’avons coumme «relaxé» pis créant l’illusion de «smilé» tout l’tour dés yeux, lors-que j’y’ai répliqué calmement pis avec un ton joyeux: << Aaaah, Mêshoummes-Mêshoummes! Ej counne tés parents, coumme y faut! Bin «goddarn»! Ta mére, (ouaye) la gobbine de belle p’tite Florence à Tilmond à Jeff à Joe Concombre, chantait soprano, à côté d’moi, dans la même chorale de la P’tite École Saint Joseph, qu’était autrefois attachée à l’an-  cienne église catholique d’la Parouaisse de Shédiac! Pis ton pére! Bin lui, le beau Fred à «Flat-Fish»? WOW! Y’était mon «friggin’ (duh) stage & best road may-nay-ger & sound man», dans lés z’ânnées qu’j’étais «z’ON WORLD TOUR» (1993-1994) avec mon «famous back-up guitar player», mon cher «Billy Bob»!>>

Cé l’ami ou le «bass player» dans la nouvelle «band» (lés «Electric Eels») à mon fils,  l’incroyable «Sly Twist-Tie» (dont son vrai nom d’baptême est Sylvestre), qu’a truqué lés deux à s’rencontrer à t’un «party» d’amis.  Qu’a été drette «on the spot», t’un vrai coup d’foudre! Pis depis lés deux darniéres semaines, y sont supposément inséparables! Ça «s’call» pis ça «s’text» dés centaines de «I LOVE YOU», par jour!| Pis «no offense» là, qui doit échigner ceux qui sont «stuck» à écouter à leur conversation privée, lorsque qui s’amusons surtout à jouer répétitivement la «cute-lovey-dovey game» de << NON! Toi «hang up first»!>>

Obéline-Marie me contait qu’à l’é t’aux Études à la Grousse Y’où-nivarsité de Moncton! À «hope» de tarminer sa Maîtrise en Sciences Sociales en 2019 – – tchequ’affaire à faire avec l’étude de l’effet dés «brain waves» que la «Lively Country Music» a de d’sus la «brain» dés parsounnes âgées, spécialement mordues ou sous l’influence d’une  prescription de pilules à nerfs du docteur! J’ne sais pas si j’ai bin compris: son Plan d’Vie, cé soit pratiquer d’être (EIN?!?) t’une «Psychedelic Social Worker» ou y’une qui spécialise à analyser cossé qui «trigger off» sartaines «bumps» de d’sus la surface d’la «brain» à fonctiounner…

J’aurais aimé de partager ou d’impressiounner Obéline-Marie: que moyetout, j’ai été à la même Grousse Y’où-nivarsité qu’y’elle. Ya! J’ai faite 4 ans solides, à travailler de d’sus lés «deep fryers»; à préparer dés «golden crinkle french fries», à la Cafétéria Étudiante de l’Édifice Taillon! J’en ai tu «ever» rencontré t’une variété de «borderline geniuses» pis plusieurs autres esprits curieux. Faut j’admettre… J’ai pris avantage, de d’sus la «ser-ving line», à m’engraissé la «mind» – – ouaye, en écoutant attentivement ceux pis celles qu’avions la sincère intention (imaginez-vous ouaire) à voulouaire résoudre tous lés problèmes de l’UNI-VERS! La seule réponse que j’leux fournissais à chacun, ça cé seulement si qu’j’étais encouragée à leu’ fournir mon opinion: <<Ouaye! «Hey, You»! Vraiment… Bounne Chance Avec Ton Rêve!>>

Que j’trouve ct’Obéline- Marie là pas mal fine! J’aimerais bin «hinté» qu’à devienne ma belle-fille! Cé mieux d’ne pas m’en mêler; d’ne pas trop lés «rushé»… «So far», y font t’un joli couple! On ouaira avec le temps, dans tchelle bon vent qu’la relation va s’épanouir???

Mais en attendant, j’va «m’booké» t’un appointement, pour m’en âller m’faire prédire l’avenir chez la Tireuse de Cartes! P’t’être bin qu’à l’ara d’quoi de réjouissant à me révéler… Coumme «HMMM» : le son de cloches d’église, annonçant la noce futur à mon cher fils Zacharie avec la bien-aimée de sés rêves???

Delphine B. B. Bosse

Countré Star Extraordinaire

Le Festival de la Récolte lance sa programmation 201

Cette année, La Récolte de Chez Nous présente le 10ème Festival de la Récolte, en collaboration avec le Centre des arts et de la culture de Dieppe et la Ville de Dieppe. Le Festival aura lieu du 21 au 23 septembre avec une programmation pour tous les goûts.

Le festival sera lancé en grand le vendredi soir avec une dégustation de vins, fromages et chocolats locaux. Le Sommelier Marc Paimpec animera cette délicieuse dégustation des vins locaux de Richibucto River Wine Estate et de Magnetic Hill Winery parfaitement jumelés avec les fromages de La Fromagerie au Fond des Bois ainsi que des chocolats d’Adorable Chocolat.

Samedi, on invite les petits et les grands à venir (re)découvrir le Marché de Dieppe avec nos invités spéciaux, Babalou et son ami Roland Gauvin! Vous aurez l’occasion de rencontrer des marchands et goûter à certains de leurs produits. Comme à chaque semaine, le marché sera ouvert de 7h à 13h30, et vous offre une grande sélection de produits frais et uniques des agriculteurs et des artisans locaux. En soirée, Kevin Parent sera en spectacle au Centre des arts et de la culture de Dieppe. La tête pleine d’histoires à raconter, le gaspésien retrouve la scène avec bonheur, armé de ses guitares et de son harmonica. Une soirée à ne pas manquer!

Dimanche, débutez votre après-midi avec le spectacle de Cédric Landry et Alexis Bourque au Centre des arts et de la culture de Dieppe. Ensuite, traversez la Place 1604 et venez rencontrer vos marchands des Marchés de Dieppe et de Shediac lors du BBQ de reconnaissance des marchands. C’est l’occasion parfaite pour apprendre à mieux les connaître, ainsi que leurs produits!

Finalement, le Festival vous offre une variété d’ateliers culinaires et éducatifs tout au long de la fin de semaine. Consultez les détails de la programmation : https://bit.ly/2wTPXDQ.

La course 5km une réussite

 

La course familiale de 5 km Foam Fest a attiré plusieurs centaines de personnes, samedi au parc Centenaire de Moncton. Les gens ont adoré partir à la course à travers l’écume et réussir les nombreux obstacles de sauts, grimper, passer dans l’eau, glissades d’eau et autres, tout au long du parcours. Tous les participants ont reçu une médaille et une serviette comme témoins de leur exploit. Les sourires et les histoires des gens étaient indicateurs de leur plaisir de terminer la course. (Photo : Normand A. Léger)

Dominic LeBlanc s’alignera avec les Flyers midget

                         Dominic LeBlanc

(N.A.L.) –Dominic LeBlanc, de Shédiac, est l’un des 19 joueurs retenus pour faire partie des Flyers Rallye Motors Nissan de Moncton, au hockey midget AAA majeur.

L’alignement débutant de la saison a été dévoilé cette semaine suivant le jamboree qui a pris fin dimanche au Centre Superior Propane. Les entraineurs ont eu la chance d’évaluer les nombreux aspirants pour se tailler un poste au sein de l’équipe.

LeBlanc est une recrue qui joue à l’attaque, ayant joué avec les Flyers de Dieppe, au niveau AAA bantam l’an dernier. Les autres attaquants sont Patrick LeBlanc, de Sainte-Marie de Kent; les jumeaux Yanick et Cédric Bastarache, de Bouctouche; Alex Cormier et Tristan Sanchez, de Dieppe; Alexis Dubé, Cameron Bulmer, Evan Jackson et Brock Forsythe de Moncton et Yanic Duplessis, de Saint-Antoine.

Les gardiens sont Mathias Savoie, de Memramcook et Jacob LeBlanc, de Dieppe. Les défenseurs sont Nicolas Bourque, Matt Lint, Jonathan Desrosiers et Keegan Hunt, de Moncton; Alex Gallant, de Dieppe et Gabriel Goguen, de Saint-Antoine.

La saison régulière de la Ligue midget AAA majeur Nouveau-Brunswick-Île-du-Prince-Édouard débute cette semaine. Moncton recevra le Moose du Nord, samedi soir à 19h30 au Centre Superior Propane. L’équipe a disputé une partie préparatoire hier soir à Saint-Jean.

«Je suis content du calibre que nous avons vu en fin de semaine, a dit l’entraineur chef, John DeCourcey. Nous avons joué de bonnes parties. On a vu de bons joueurs et on avait des décisions difficiles à prendre. La ligue devrait être compétitive cette saison.»

Un premier championnat provincial pour les Cardinaux

Les Cardinaux ont remporté un premier championnat de baseball intermédiaire A du Nouveau-Brunswick, dimanche, lors du tournoi provincial tenu à Tracadie, en fin de semaine. Les joueurs et l’entraineur sont heureux de ce premier sacre suivant quatre titres de la Ligue de baseball intermédiaire du Sud du Nouveau-Brunswick, dont le dernier acquis la semaine dernière à Dieppe contre Hampton. (Photo : Gracieuseté

(N.A.L.) –Les Cardinaux de Dieppe sont les champions provinciaux du baseball intermédiaire A du Nouveau-Brunswick, suivant le tournoi tenu en fin de semaine à Tracadie.

L’équipe de Pierre Bou-cher a vaincu les Cardinaux de Miramichi, 3 à 2, en partie de championnat, dimanche après-midi pour ainsi se mériter un premier titre provincial suivant quatre sacres de la Ligue intermédiaire du Sud du Nouveau-Brunswick. Simon Boucher a été le lanceur gagnant avec Chris Léger, en relève.

«C’est un rêve devenu réa-lité pour tous et un moment surréel, a dit l’entraineur Pierre Boucher. On avait toute la pression, dimanche, parce qu’on devait gagner deux parties contre deux équipes très fortes. Nos deux meilleurs lanceurs étaient reposés, n’ayant pas lancé du tournoi. On a remporté la première, 3 à 1, contre les champions de l’an dernier, Fredericton et Chris Léger a été le lanceur gagnant. En partie de championnat contre Miramichi, Simon Boucher a été solide et Chris Léger a pris la relève dans le gain serré de 3 à 2.»

Il y avait quatre équipes dans le tournoi, les Cardinaux de Dieppe, les Aigles de Tracadie, les Cardinaux de Miramichi et les Expos d’Oromocto.

Carole Cormier remporte la catégorie simple femme

Les éliminatoires de la catégorie simple femmes de la Ligue de tennis de Memramcook commanditée par UNI Coopération Financière a récemment été complétée.

En finale, Carole Cormier a gagné 6-2, 6-3, contre           Gabrielle Boucher.

En demi-finales, Carole Cormier a gagné 6-3, 6-2, contre Sylvie LeBlanc tandis que Gabrielle Boucher a gagné 6-3, 6-1, contre Murielle Landry.

 

Nous reconnaissons, de gauche à droite : Carole Cormier, gagnante de la catégorie simple femmes, un troisième titre en quatre ans et Gabrielle Boucher. (Photo : Gracieuseté)

Le tournoi de Kickball Maurice Léger recueille 78 500$

L’équipe Les Edgar à Maguite qui a gagné la catégorie récréative.

L’équipe des RAMS a gagné la division compétitive. (Photos : Gracieuseté)

 

Cette année, pas moins de 36 équipes étaient présentes à Shédiac, à proximité de la plage Parlee, samedi dernier, afin de participer au onzième tournoi annuel de «Kickball» en mémoire de Maurice Léger. Cette activité sportive est aussi connue sous le nom de «soccer baseball».

Maurice Léger, décédé en 2007 du cancer, a laissé une véritable empreinte dans la communauté, auprès des jeunes, et c’est en sa mémoire que ce tournoi se déroule chaque année depuis la date de son départ. C’était un homme très engagé dans la communauté qui souhaitait soutenir et accompagner les jeunes à travers le sport.

Cela fait donc onze ans que ce tournoi en mémoire de Maurice Léger existe afin d’amasser des fonds pour que des jeunes défavorisés de la région puissent participer aux activités sportives qu’ils désirent.

Au total, 78 500 dollars ont été récoltés au cours de cette onzième édition afin de soutenir cette cause. Une belle somme d’argent, supérieure à celle de l’année passée. De nombreux organismes et associations soutiennent cette cause.

À la fin du tournoi, c’est l’équipe Les Edgar à Maguite qui est sortie gagnante de la division récréative et l’équipe des RAMS pour la division compétitive.

L’équipe les Wolfpacks Maniacs a gagné pour le plus d’esprit sportif.

Une nouvelle édition et une nouvelle réussite pour cet organisme à but non lucratif, qui poursuit ses actions auprès des jeunes de la communauté grâce aux dons récoltés.

Pour plus d’informations ou si vous souhaitez faire un don à l’organisme vous pouvez consulter leur site internet www.mlmkickball.com.